Asie Mineure

Définition

Joshua J. Mark
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 04 mai 2018
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, malais, espagnol, Turc
The Regions of Ancient Anatolia (by Emok, CC BY-SA)
Les régions de l'Anatolie ancienne
Emok (CC BY-SA)

L'Asie mineure antique est une région géographique située dans la partie sud-ouest de l'Asie et comprenant la majeure partie de la Turquie actuelle. La plus ancienne référence à la région provient de tablettes de la dynastie akkadienne (2334-2083 av. J.-C.) où elle était connue sous le nom de Terre des Hatti et était habitée par les Hittites. Elle faisait partie des régions les plus importantes de l'Antiquité.

Les Hittites désignaient le pays sous le nom d'Assuwa (ou, plus anciennement, d'Aswiya), qui ne désignait en fait que la zone située autour du delta de la rivière Cayster, mais qui finit par s'appliquer à l'ensemble de la région. Assuwa à l'âge du bronze est considéré comme l'origine du nom Asie, tel que les Romains l'ont désigné plus tard. Les Grecs l'appelaient Anatolie, littéralement "lieu du soleil levant", pour désigner les terres situées à l'est de la Grèce.

Supprimer la pub
Advertisement

Nom et régions

Le nom Asie Mineure (du grec Mikra Asia = Petite Asie) fut inventé par l'historien chrétien Orosius (c. 375-418 de notre ère) dans son ouvrage Sept livres d'histoire contre les païens en 400 de notre ère pour différencier l'Asie principale de la région qui avait été évangélisée par l'apôtre Paul (qui comprenait des sites connus dans les épîtres de Paul dans la Bible tels qu'Éphèse et la Galatie). L'Empire byzantin du IXe siècle désignait la région sous le nom de Théme oriental, ce qui signifiait tout simplement Division administrative de l'Est. Plus tard, les marins l'ont appelée Levant, ce qui signifiait "l'élévation" ou "s'élever", en référence à la façon dont la terre s'élevait à l'horizon de la mer.

Dans le monde antique, l'Asie mineure était le siège des royaumes et des villes de :

L'Asie mineure compte certains des personnages, lieux et événements les plus célèbres de l'histoire antique.

Sites et personnages célèbres

Les réalisations et les avancées des peuples d'Asie Mineure sont vastes et constituent un catalogue de personnes, de lieux et d'événements parmi les plus célèbres de l'histoire antique. Selon l'historien Philon de Byzance (225 av. J.-C.) et d'autres auteurs ultérieurs, l'Asie mineure était le site de deux des sept merveilles du monde antique : Le temple d'Artémis à Éphèse (dans la région d'Ionie) et le tombeau de Mausole à Halicarnasse (également connu sous le nom de Mausolée d'Halicarnasse, en Carie).

Supprimer la pub
Advertisement

Dans la ville de Milet, en Ionie, le premier philosophe occidental, Thalès (vers 585 av. J.-C.), et ses disciples, Anaximandre (vers 610-c.546 av. J.-C.) et Anaximène (vers 546 av. J.-C.), ont cherché la cause première de l'existence, la matière qui a donné naissance à toutes choses, et ont lancé la recherche et la méthode scientifiques. Hérodote (vers 484-425/413 av. J.-C.), le "père de l'histoire", est né à Halicarnasse. Le grand philosophe et mathématicien Pythagore (c. 571-c. 497 av. J.-C.) est né sur l'île de Samos et Héraclite (c. 500 av. J.-C.), autre figure importante de la philosophie grecque, à Éphèse, où il a vécu et écrit.

La Cilicie comprend la ville de Tarse, où est né l'apôtre Paul, une région connue pour son expertise dans la fabrication de tentes, qui était la vocation de Paul. C'est également dans cette région que se trouvait la bibliothèque de Pergame, deuxième après la grande bibliothèque d'Alexandrie, en Égypte, dont la collection aurait comporté plus de 200 000 livres. Le médecin Galien (129-216 de notre ère) est né à Pergame et s'est occupé personnellement de la santé de l'empereur romain Marc-Aurèle.

Supprimer la pub
Advertisement

Lydian Silver Stater
statère en argent lydien
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Mythologie et histoire

La Lydie était le royaume du grand roi Crésus (r. de 560 à 546 av. J.-C.) qui défia l'Empire perse achéménide sous Cyrus le Grand (r. vers. 550-530 av. J.-C.) et affirma être l'homme le plus heureux du monde jusqu'à sa défaite et sa capture par les Perses. La Lydie était également le site où, dans la mythologie grecque, vivait l'océanide appelée Asia et, plus tôt, où l'on adorait la grande déesse mère Potnia Aswiya (maîtresse d'Assuwa) (qui devint Artémis et dont le grand temple fut dédié dans la capitale de la Lydie, à Éphèse). La Phrygie était le lieu de naissance mythologique de Rhéa, la mère des dieux grecs, et la ville de Troie fut rendue célèbre dans les œuvres d'Homère du VIIIe siècle avant J.-C., l'Iliade et l'Odyssée. La région de l'Asie mineure est considérée comme le berceau de la monnaie et la première à avoir utilisé de la monnaie dans le commerce; les royaumes qui furent les premiers à le faire sont toutefois très controversés.

Les colons grecs colonisèrent le littoral de l'Asie mineure, de la Méditerranée à la mer Noire.

Entre 1250 et 1200 avant J.-C., les Peuples de la mer envahirent le sud, faisant des incursions en Grèce, harcelant l'Égypte et chassant finalement les Hittites de la région d'Assuwa. Les Peuples de la mer ne sont cependant pas restés pour coloniser la région (du moins pas de manière importante) et ont fini par s'installer, en partie, au sud, à Canaan.

Les colons grecs, principalement d'Athènes et de l'Attique environnante, colonisèrent le littoral de l'Asie mineure, de la Méditerranée à la mer Noire. Ce sont ces colonies ioniennes qui, soutenues et financées par Athènes et Érétrie, se révoltèrent lorsque la région passa sous contrôle perse, provoquant la colère du roi perse Darius Ier (r. de 522 à 486 av. J.-C.) et la première invasion de la Grèce en 490 av. J.-C., repoussée à la bataille de Marathon.

Supprimer la pub
Advertisement

Library of Celsus, Ephesus
Bibliothèque de Celsus, Éphèse
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Alexandre le Grand vainquit les Perses en 334-333 avant J.-C. et conquit l'Asie mineure. À Gordion, capitale de la Phrygie, il est censé avoir tranché le célèbre nœud gordien qui, selon les oracles, signifiait qu'Alexandre serait roi d'Asie. Après sa mort, le pays fut gouverné par son général Antigone Ier au nord et à l'ouest et par son autre général Séleucos Ier Nicator au sud et à l'est et fut largement impliqué dans les guerres des Diadoques (les guerres des successeurs d'Alexandre). La région resta instable tout au long du règne des gouverneurs hellénistiques jusqu'à l'arrivée de Rome en 133 avant J.-C. (le roi Attale III de Pergame légua sa ville à la République romaine dans son testament et invita ainsi la présence romaine à s'installer pleinement dans la région). Après 133 avant J.-C., Rome conquit peu à peu ou annexa les villes d'Asie mineure jusqu'à ce qu'elle ne devienne entièrement une province romaine.

Sous la domination romaine, les terres se stabilisèrent, des routes furent construites et les infrastructures de nombreuses villes s'améliorèrent. Les communautés côtières s'épanouirent et Éphèse, en particulier, connut une grande prospérité jusqu'à l'avènement du christianisme, lorsque les progrès "terrestres" de la région furent négligés dans l'attente de la seconde venue du Christ.

L'Empire byzantin, qui détenait la région depuis 395 de notre ère, continua à la contrôler après la chute de l'Empire romain en 476 de notre ère et, après la montée de l'Islam, les chrétiens byzantins combattirent les califats islamiques pour le territoire jusqu'à l'arrivée des Turcs seldjoukides en 1068. Le contrôle turc s'accrut dans la région jusqu'en 1299, date à laquelle l'Asie mineure fut intégrée à l'Empire ottoman et, après son effondrement, devint la Turquie.

Supprimer la pub
Advertisement

Supprimer la pub
Publicité

Questions & Réponses

Qu'est-ce que l'Asie mineure ?

L'Asie mineure (également connue sous le nom d'Anatolie) est l'actuelle Turquie.

Pourquoi l'Asie mineure a-t-elle été appelée Asie mineure ?

La désignation "Asie mineure" a été inventée par l'historien chrétien Orosius en 400 de notre ère pour différencier l'Asie au sens large de la partie de l'Asie évangélisée par saint Paul.

Quelles étaient les villes les plus célèbres d'Asie Mineure ?

Parmi les villes célèbres d'Asie mineure figurent Éphèse, Carie, Lydie, Pergame et Troie.

Qui étaient les personnes les plus célèbres d'Asie Mineure ?

Parmi les personnes célèbres originaires d'Asie mineure figurent la plupart des philosophes présocratiques (notamment Thalès de Milet, Anaximandre, Anaximène), l'historien Hérodote, saint Paul et le médecin Galien, entre autres.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Joshua J. Mark
Auteur indépendant et ex-Professeur de Philosophie à temps partiel au Marist College de New York, Joshua J. Mark a vécu en Grèce et en Allemagne, et a voyagé à travers l'Égypte. Il a enseigné l'histoire, l'écriture, la littérature et la philosophie au niveau universitaire.

Citer cette ressource

Style APA

Mark, J. J. (2018, mai 04). Asie Mineure [Asia Minor]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-228/asie-mineure/

Style Chicago

Mark, Joshua J.. "Asie Mineure." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mai 04, 2018. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-228/asie-mineure/.

Style MLA

Mark, Joshua J.. "Asie Mineure." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 04 mai 2018. Web. 22 févr. 2024.

Adhésion