Odyssée

Collecte de fonds pour traductions

Pour que les élèves et étudiants du monde entier puissent apprendre l'histoire gratuitement, nous devons publier notre travail dans de nombreuses langues. Faites un don aujourd'hui et aidez-nous à traduire afin que nous puissions avoir un réel impact à l'échelle mondiale. Merci d'avance !
$900 / $3000

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 15 mars 2017
X

Texte original en Anglais : Odyssey

Odysseus and the Sirens (by Trustees of the British Museum, Copyright)
Ulysse (Odysseus) et les Sirènes
Trustees of the British Museum (Copyright)

L'Odyssée d'Homère est un poème épique écrit au 8e siècle av. JC qui décrit le long voyage de retour du héros grec Ulysse (ou Odysseus). Le roi mythique retourne à Ithaque avec ses hommes après la guerre de Troie, mais il est confronté à toutes sortes de retards et de mésaventures. Il combat des monstres et des tempêtes, mais résiste aussi (éventuellement) aux avances de belles femmes, sachant que, pendant tout ce temps, sa fidèle épouse Pénélope l'attend. Pour les Grecs, l'histoire s'est déroulée au 13e siècle av. JC, pendant l'âge de bronze, dans un âge d'or héroïque bien meilleur que celui d'aujourd'hui.

L'Odyssée est une histoire intemporelle, non seulement pour ses monstres terrifiants, ses scènes d'action déchirantes et sa richesse d'informations sur la géographie et les légendes de la Méditerranée, mais aussi parce qu'elle met en scène l'intrigue irrésistible d'un héros digne de ce nom qui tente désespérément de retrouver sa ville, sa famille et son trône. Le lecteur est à la fois ravi et exaspéré, tout comme Ulysse lui-même, à chaque nouvel échec et souhaite que le héros parvienne enfin à rentrer chez lui. L'Odyssée est le premier et, pour beaucoup, le livre le plus passionant de tous les temps.

Supprimer la pub

Advertisement

Contexte

L'Odyssée, écrite au 8e siècle av. JC (bien que certains spécialistes la situent au 6e siècle av. JC), est un poème épique de plus de 12 000 vers organisé par les spécialistes d'Alexandrie en 24 livres. Les Grecs pensaient que son auteur, Homère, était originaire de Chios ou d'Ionie et lui attribuèrent à la fois ce livre et son prédécesseur, l'Iliade, les deux chefs-d'œuvre de la littérature grecque. Ils le considéraient également comme le plus grand écrivain de tous les temps et l'appelaient simplement "le poète". Homère s'inspira d'une longue tradition orale pour raconter les mythes grecs, et cet héritage se retrouve dans la répétition des épithètes, des phrases d'introduction et des formules descriptives récurrentes. Certains spécialistes considèrent que l'Odyssée est l'œuvre d'Homère à la fin de sa vie, d'où son sujet et son style légèrement différents de ceux de l'Iliade. D'autres chercheurs soutiennent qu'il s'agit de l'œuvre d'un autre auteur, précisément en raison de ces différences. Il est peu probable que cette question soit jamais résolue.

Le poème raconte le voyage d'Ulysse, le roi mythique d'Ithaque, qui rentre chez lui après la guerre de Troie en Anatolie. Les Grecs avaient finalement mis Troie à sac après un siège de dix ans, mais leur impitoyabilité avait suscité la colère des dieux. Leur voyage de retour serait frappé par la tempête et le malheur, et tout particulièrement le navire d'Ulysse.

Supprimer la pub

Advertisement

Homer
Homère
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Comme l'Iliade, qui ne couvre que 52 jours de la guerre de Troie, l'Odyssée ne couvre que 42 jours du voyage de 10 ans d'Ulysse, les événements qui se produisirent avant sont racontés en flash-back. Là encore, cela s'explique par le fait qu'Homère s'intéresse peut-être davantage à une vérité universelle qu'à une simple histoire de retour au pays. Les aventures du héros contre des peuples et des monstres étranges sont un moyen de montrer la valeur et la nécessité de la civilisation, que la vie sur l'Ithaque grecque si ordonnée est bien supérieure à celle des mangeurs de lotus étrangers et des Cyclopes barbares. Ulysse subit des épreuves qui mettent sa vie en danger et des tentations irrésistibles (même une offre d'immortalité, en plus de celles de la chair), il est souvent aidé par Athéna mais constamment à la merci de Poséidon, et il doit, littéralement, aller en enfer et en revenir, mais son désir de retourner à la civilisation ne mourra jamais, et la supériorité de ses compétences et de sa culture, ainsi qu'une volonté divine, garantissent qu'il y parviendra. Il n'y a pas d'autre fin possible: la civilisation l'emportera, comme toujours.

Livre 1 - Des intrus se sont emparés du palais

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Nous entrons dans l'histoire vers la fin, lorsque Ulysse est retenu dans les griffes de la nymphe Calypso sur son île lointaine. Tous les autres héros destinés à rentrer sains et saufs chez eux après la guerre de Troie l'ont déjà fait. Poséidon en veut à Ulysse parce qu'il a tué le fils du dieu, Polyphème, le Cyclope, mais les dieux sont maintenant d'accord pour que le héros puisse lui aussi rentrer chez lui. Pendant ce temps, à Ithaque, de nombreux prétendants sans scrupules et tout à fait indignes, 108 pour être précis, tentent de gagner les faveurs de Pénélope, la femme d'Ulysse, et ont pris possession du palais pour leur propre plaisir. Nous rencontrons également Télémaque, le fils du héros, un bien beau jeune homme plein de bon sens. Athéna, déguisée, dit à Télémaque de partir en bateau à la recherche de son père afin de montrer à cette foule d'imposteurs quelle est leur vraie place. S'il ne trouve pas son père, il devra alors vider le palais lui-même et trouver à la reine un nouveau mari convenable.

NESTOR : "Là aucun de nous n'aurait voulu s'égaler en sagesse au divin Ulysse, parce que ton père, si vraiment tu es son fils, l'emportait de beaucoup sur tous par ses ruses diverses. (3:120)

Livre 2 - Pénélope hésite et Ulysse reviendra

On nous raconte comment la "sage" Pénélope a résisté à la pression incessante de ses prétendants pour qu'elle se remarie - une ruse consistait à ne promettre sa main que lorsqu'un linceul pour son beau-père Laërte serait achevé, mais chaque nuit elle défaisait le travail de la journée. Un présage de deux aigles se battant l'un contre l'autre est compris par Halithersès comme indiquant qu'Ulysse est destiné, après un laps de temps de 20 ans, à revenir et à mettre de l'ordre dans sa maison en prenant une terrible revanche sur ceux qui pillent ses richesses. Athéna dit à nouveau à Télémaque de quitter Ithaque et de retrouver son père, et avec son aide, un navire et un équipage sont réunis.

Supprimer la pub

Advertisement

Livre 3 - Télémaque rencontre Nestor

Télémaque arrive au palais de Nestor à Pylos. Le héros âgé raconte comment, après la chute de Troie, la flotte grecque s'est divisée et il ne sait pas ce que sont devenus les navires et les hommes d'Ulysse. Nestor raconte comment Agamemnon a été tué par Égisthe à son retour à Mycènes mais qu'Oreste a vengé l'assassin de son père. C'est un avertissement pour le jeune prince de ne pas laisser trop longtemps Ithaque à la merci des prétendants de Pénélope.

Livre 4 - Télémaque rencontre Ménélas

Télémaque arrive au palais de Ménélas à Sparte. Le roi ne connaît pas non plus le sort d'Ulysse. Hélène raconte qu'Ulysse a osé entrer dans Troie déguisé en mendiant, et Ménélas parle du grand cheval de bois que les Grecs avaient utilisé pour entrer dans la ville. Ménélas raconte ensuite sa rencontre avec le vieil homme de la mer près de Pharos, qui lui a dit qu'Ulysse était retenu dans les griffes de la nymphe Calypso sur son île lointaine. Pendant ce temps, à Ithaque, les prétendants font du sport et continuent de délapider les biens d'Ulysse. Ils découvrent l'expédition de Télémaque et prévoient de lui tendre une embuscade à Astéris. Athéna rassure Pénélope: aucun mal ne sera fait à son fils.

Supprimer la pub

Advertisement

Narrateur: "ce héros, assis sur le rivage, poussait de longs gémissements. Là, comme autrefois, consumant son cœur dans les pleurs, les soupirs et les chagrins , Ulysse contemplait la mer stérile en répandant des larmes." (5:82)

Livre 5 - Zeus ordonne à Calypso de libérer Ulysse

Athéna persuade Zeus de libérer Ulysse des griffes de Calypso. Hermès est envoyé pour relayer le message, et bien que Calypso soit indignée après avoir sauvé le marin naufragé, elle s'incline, comme tout le monde, devant la volonté de Zeus. Enfin, presque, car elle offre une dernière persuasion au héros pour qu'il reste: l'immortalité. Ulysse refuse après avoir couché une dernière fois avec la nymphe, puis fabrique un radeau pour s'en aller. Il atteindra les accueillants Phéaciens, mais seulement après un voyage ardu de 20 jours, assailli par les tempêtes de Poséidon.

Livre 6 - Nausicaa accueille Ulysse

Après qu'Athéna ait veillé à ce que notre héros arrive sain et sauf au pays des Phéaciens, la princesse Nausicaa trouve le marin naufragé qui vient de débarquer sur la plage avec rien de plus qu'un bout de feuillage pour couvrir sa pudeur. On le lave, on le brosse, on lui donne une nouvelle robe et on le nourrit pour qu'il retrouve toute se prestance.

Supprimer la pub

Advertisement

Livre 7 - Ulysse rencontre Alcinoüs

Ulysse arrive au palais royal d'Alcinoüs qui est resplendissant avec ses murs de bronze, ses statues en or et ses arbres fruitiers luxuriants. Le roi accepte la demande d'aide d'Ulysse afin qu'il puisse retourner à Ithaque.

Livre 8 - Les jeux phéaciens

Pour offrir à notre héros des adieux appropriés, un festin est préparé, suivi de jeux sportifs qu'Ulysse remporte aisément. Les jeux sont précédés par un barde qui raconte la querelle entre Ulysse et Achille, puis le récit de la façon dont Héphaistos a piégé Arès lorsqu'il tenta de séduire sa femme Aphrodite. Enfin, une autre histoire est chantée à propos du Cheval de bois, et le roi révèle une prophétie selon laquelle un jour, un beau navire en provenance de Phéacie fera naufrage à cause de Poséidon.

ODYSSEUS : "et bientôt nous arrivons au pays des orgueilleux Cyclopes, de ces hommes qui vivent sans lois, qui se confient aux soins des dieux, qui ne sèment aucune plante et ne labourent jamais la terre." (9:106).

Livre 9 - Les Cyclopes

Alcinoüs demande à Ulysse de raconter ses aventures à la cour. Le héros s'empresse de décrire son pillage des Cycones qui, sans surprise, se sont défendus et ont chassé ses hommes de la place. Ils sont alors frappés par des tempêtes et se retrouvent au pays des mangeurs de lotus où certains des hommes mangent le légendaire fruit du lotus qui fait oublier. Partant avant que tout l'équipage ne succombe à ce fruit léthargique, le groupe arrive au pays des Cyclopes. Ces géants borgnes, bien que bons fromagers, sont insulaires; ils n'ont pas de lois et aucun sens de la communauté, ils sont donc largement inférieurs au monde civilisé auquel appartient Ulysse.

Les hommes découvrent une grotte remplie de provisions et attendent à l'intérieur que le propriétaire ne revienne, mais lorsqu'il revient, le cyclope géant ferme l'entrée de la grotte avec un énorme rocher. Le monstre mange deux hommes pour le dîner et deux autres pour le petit-déjeuner. L'ingénieux Ulysse fait boire du vin au cyclope et l'aveugle avec une perche géante qu'il avait aiguisée. Les hommes parviennent à échapper à l'emprise du monstre blessé en s'attachant sous le ventre des moutons de Polyphème. En lançant un rocher sur le navire d'Ulysse qui s'éloigne, le Cyclope demande à son père Poséidon de s'assurer que les héros ne reviennent jamais vivants chez eux.

Odysseus Blinding the Cyclops
Ulysse (Odysseus) aveuglant le Cyclope
Dan Diffendale (CC BY-NC-SA)

Livre 10 - Éole et Circé

Les hommes d'Ulysse sont divertis par Éole, le dieu des vents, sur l'île fabuleuse d'Éolie. Éole offre à Ulysse un sac en cuir dans lequel se trouvent tous les vents. Il est soigneusement rangé dans la cale du navire. Après neuf jours de vents favorables dirigés par Éole, les héros sont en vue de chez eux lorsque le désastre survient. Ulysse s'endort et son équipage, pensant que le sac est rempli d'or, l'ouvre et libère les vents, qui s'empressent de ramener la flotte jusqu'à Éole. Le dieu du vent refuse d'aider un groupe aussi maudit pour la deuxième fois, mais les héros parviennent à atteindre Télépyle. Là, les hommes reçoivent un accueil chaleureux de la part des Laestrygoniens, qui bombardent les navires de pierres et mangent les hommes qui avaient débarqué.

Ensuite, les héros en perte de vitesse, maintenant pratiquement perdus, débarquent à Ééa, la demeure de la déesse Circé. La célèbre sorcière accueille un groupe d'entre eux avec une boisson qui fait perdre toute mémoire aux hommes. Pire, elle les transforme également en cochons. Ulysse découvre leur sort et part les libérer, il rencontre en chemin Hermès qui lui donne une drogue pour l'immuniser contre les potions de Circé. Après avoir fait promettre à la déesse de libérer ses hommes, le couple se retire dans les chambres de Circé. La fête dure une année entière, les hommes appréciant la bonne nourriture et Ulysse, Circé. Finalement, Ulysse peut partir, mais Circé insiste pour qu'il se rende d'abord à Hadès, où le prophète Tirésias lui indiquera comment rentrer à Ithaque.

ACHILLE : " J'aimerais mieux, simple cultivateur, servir sous, un homme pauvre qui ne posséderait qu'un faible bien, que de régner sur toutes ces ombres ! " (11:489).

Livre 11 - Ulysse visite Hadès

Dans le terrible Hadès, Tirésias dit à Ulysse qu'il a une chance de rentrer chez lui, de débarrasser le palais des intrus et de mourir paisiblement de vieillesse, mais qu'il ne doit absolument pas molester le bétail sacré du dieu du soleil Hélios sur son île de Thrinacie. Ulysse rencontre de nombreux autres esprits, dont sa mère, Léda, Agamemnon, Achille, Minos, Orion, Tantale, Sisyphe et Hercule.

Livre 12 - Les sirènes, Charybde et Scylla

Ulysse retourne chez Circé, qui le met en garde contre les sirènes, des créatures mi-oiseau, mi-femme qui s'attaquent aux marins. Elle conseille aux hommes de se boucher les oreilles avec de la cire et à Ulysse de s'attacher au mât. Il doit ensuite négocier le passage du monstre à six têtes Scylla et du tourbillon mortel Charybde. Il reçoit également son deuxième avertissement de ne pas porter atteinte aux troupeaux d'Hélios. Les héros repartent sur la mer blanchissante et traversent les périls décrits par Circé pour atteindre la Thrinacie. Bloqués sur l'île par des vents défavorables, les hommes finissent par avoir si faim qu'ils massacrent quelques bêtes pendant le sommeil d'Ulysse. La vengeance est rapide, et le navire est détruit par une tempête dès qu'ils quittent l'île. Le seul survivant est Ulysse, emporté dans les griffes de Charybde. Sauvé par la branche d'un figuier, Ulysse est projeté hors du tourbillon, et après neuf jours de dérive sur les débris de son navire, il atterrit, à nouveau naufragé, sur l'île d'Ogygie, demeure de la nymphe Calypso.

Siren
Sirène
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Livre 13 - Ithaque, enfin

Après ces réminiscences, Ulysse fait ses adieux à Alcinoüs et quitte la Phéacie. Le héros débarque enfin à Ithaque. C'est la fin de son odyssée de 10 ans et de son absence de 20 ans, mais seulement le début de son combat pour retrouver son trône. Poséidon a encore une fois un mauvais tour à jouer et coule le navire phéacien sur le chemin du retour, réalisant ainsi la prophétie. Pendant ce temps, Athéna apparaît et dit à Ulysse de ne pas révéler sa véritable identité lorsqu'il retournera au palais, car il doit faire face à la horde de prétendants de Pénélope. Athéna le transforme en un vieux mendiant et part chercher Télémaque à Sparte.

Livre 14 - Eumée le porcher

Ulysse retrouve son vieux serviteur fidèle, le porcher Eumée, qui vit dans les collines. Il reste déguisé et se fait passer pour un aventurier crétois. Le roi est nourri, abreuvé et informé de la situation au palais. Eumée décrit l'excellent garçon qu'est devenu Télémaque, qui n'était encore qu'un bébé lorsque Ulysse est parti pour la guerre de Troie.

Livre 15 - Athéna met en garde Télémaque

Athéna exhorte Télémaque à retourner à Ithaque et l'avertit que les prétendants ont monté une embuscade à son navire près de Samos. Il lui est demandé de se présenter d'abord à Eumée. Après un festin et l'acceptation d'une coupe en argent et en or de Ménélas, il part. Pendant ce temps, Ulysse est informé par Eumée que son père Laërte est toujours en vie et qu'il prie quotidiennement pour que le roi revienne sain et sauf. Télémaque arrive à Ithaque.

Odysseus
Ulysse (Odysseus)
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Livre 16 - Ulysse rencontre Télémaque

Télémaque arrive à la cabane d'Eumée. Après avoir initialement caché sa véritable identité à son fils, Ulysse se révèle à Télémaque et tous deux s'embrassent en pleurant. Ulysse dit à son fils de retourner au palais et il s'y rendra aussi, mais déguisé en vieux mendiant. Télémaque doit retirer toutes les armes de la grande salle, et quoi qu'il arrive, il ne doit pas révéler la véritable identité de son père.

Livre 17 - Ulysse retourne au palais

Télémaque retourne au palais où sa mère est ravie de le revoir, mais pas les prétendants. Ulysse arrive à son palais, toujours déguisé et non reconnu, sauf par son vieux chien Argos. Le roi fait le tour des prétendants pour leur demander une petite offrande et il est maltraité - verbalement et physiquement.

Livre 18 - Deux mendiants

Un autre mendiant, Irus, arrive au palais et se bat avec Ulysse sous le regard réjoui des prétendants. Ulysse gagne facilement, mais pas au point de trahir son déguisement. Pendant ce temps, Pénélope, rendue encore plus belle par Athéna, persuade chacun de ses prétendants de lui offrir un cadeau fabuleux.

Livre 19 - Ulysse est reconnu

À la nuit tombée, Ulysse rappelle à Télémaque de retirer toutes les armes de la grande salle le lendemain. Toujours déguisé, Ulysse discute avec Pénélope qui lui révèle comment elle a retardé les prétendants pendant que son mari répète ses sornettes d'aventurier crétois. Plus tard, une servante, Euryclée, donne le bain à l'invité et reconnaît le roi en voyant une vieille cicatrice, mais on lui fait garder le silence. Pénélope révèle son plan pour trouver le meilleur prétendant en organisant un concours de tir pour voir qui peut faire passer une flèche à travers douze têtes de hache. Le mendiant Ulysse approuve. Demain sera le jour des comptes.

Head of Penelope
Buste de Pénélope
Carole Raddato (CC BY-SA)

Livre 20 - Les prétendants se réunissent

Ulysse réfléchit à la façon de traiter la horde de prétendants de Pénélope alors qu'ils se réunissent dans la grande salle pour les festivités du jour. Pendant le festin, le mendiant Ulysse est maltraité - verbalement et physiquement.

Ulysse: "Impudents que vous êtes, vous pensiez sans doute que je ne reverrais jamais ma demeure et que je ne reviendrais point d'Ilion ! vous avez consumé tous mes biens, vous avez violé honteusement mes esclaves, et vous avez osé, moi vivant, aspirer à la main de mon épouse... vous allez tous périr! " (22 : 35).

Livre 21 - L'arc d'Ulysse

Pénélope va chercher dans une réserve l'arc de son mari qui n'est plus utilisé depuis longtemps et défie les prétendants à une compétition de tir; le vainqueur gagnera sa main. Mais l'arc est une arme si puissante qu'aucun des prétendants n'est capable de le tendre, et encore moins de tirer une flèche à travers les 12 têtes de hache. Pendant ce temps, Ulysse demande aux serviteurs de barrer toutes les portes de la grande salle. Le roi tend alors l'arc sans effort et tord la corde de sorte qu'elle chante comme une "hirondelle", c'est-à-dire l'oiseau qui revient chaque année au même nid, comme notre héros est sur le point de le faire. Zeus provoque un coup de tonnerre et Ulysse tire sa flèche en ligne droite à travers les douze pointes de la hache.

Livre 22 - La vengeance d'Ulysse

Ulysse se tourne vers l'assemblée et révèle sa véritable identité. Le roi est sans pitié et élimine les prétendants un par un avec ses flèches mortelles. Ulysse, le saccageur de villes, qui lance maintenant des lances et qui tranche de son épée, les tue tous, si bien que le hall du palais est jonché de têtes fracassées et de rivières de sang. Puis les serviteurs déloyaux sont rassemblés et pendus.

Livre 23 - Le roi et la reine réunis

Ulysse et Pénélope sont réunis. Certains spécialistes considèrent que l'Odyssée s'achève ici pour des raisons stylistiques, d'autres que la suite règle quelques détails. Le texte se poursuit avec le mari et la femme qui racontent tout ce qui s'est passé en leur absence. Ulysse se prépare à rencontrer les clans des prétendants tués.

Livre 24 - La paix à Ithaque

Hermès conduit les âmes des prétendants morts dans les redoutables salles de Hadès. Ils rencontrent Achille et Agamemnon et racontent l'histoire de la vengeance d'Ulysse. Pendant ce temps, Ulysse est réuni avec son père Laërte. Une courte bataille s'ensuit entre le roi et les familles des prétendants morts, mais les dieux interviennent, et la paix est rétablie dans le royaume d'Ithaque. Ainsi se termine l'Odyssée.

Bibliographie

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2017, mars 15). Odyssée [Odyssey]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14584/odyssee/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Odyssée." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mars 15, 2017. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14584/odyssee/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Odyssée." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 15 mars 2017. Web. 27 nov. 2021.

Adhésion