Hercule

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 09 juillet 2012
X

Texte original en Anglais : Hercules

Hercules & The Cretan Bull (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Hercule et le taureau crétois
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Le héros mythologique panhellénique Hercule (ou Héraklès) était célèbre pour sa grande force et son endurance et célébré en tant que mortel extraordinaire qui, grâce à des travaux apparemment impossibles, gagna sa place immortelle parmi les dieux de l'Olympe. Étant le plus grand des héros mythologiques grecs, il s'est vu attribuer au cours des siècles une multitude d'aventures et d'exploits héroïques qui étaient probablement liés à des personnages locaux moins connus.

Enfance

Le père mortel d'Hercule était Amphitryon (neveu d'Électryon, roi de Mycènes) et sa mère était Alcmène; les deux étaient d'Argos. Cependant, à la suite d'une violente querelle entre Amphitryon et son oncle, entraînant la mort accidentelle de ce dernier, la famille s'enfuit à Thèbes où naquit Hercule. Dans la mythologie, cependant, c'est Zeus qui coucha avec Alcmène et ainsi enfanta Hercule, expliquant l'origine de la grande force d'Hercule. Héra, l'épouse de Zeus, était (fort logiquement) toujours jalouse d'Hercule et lui rendit la vie difficile dès son plus jeune âge. La déesse retarda sa naissance afin que son cousin Eurysthée naisse en premier et devienne ainsi le souverain de Grèce selon le décret de Zeus. Héra envoya également deux serpents pour tuer le nouveau-né Hercule, mais le bébé les étrangla facilement. D'autre part, Hercule jouissait généralement de la faveur divine des dieux de l'Olympe - il les avait après tout aidé dans leur combat contre les Géants - et il était particulièrement favorisé par Athéna.

Supprimer la pub

Advertisement

The Infant Hercules
L'Hercule infantile
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

La jeunesse d'Hercule se passa entre les mains des meilleurs enseignants de Grèce. Son père lui apprit à conduire des chars et à apprivoiser les chevaux. Son professeur de musique était Linos, fils d'Apollon, bien que le caractère coléreux d'Hercule fut démontré quand il le tua d'un coup de son siège (ou luth). Il fut alors envoyé vivre avec des bergers dans les montagnes pour l'endurcir, et là il entra en contact avec le sage centaure Chiron.

Les 12 travaux d'Hercule

Hercule épousa Mégara, fille de Créon, roi de Thèbes, et ensemble ils eurent cinq enfants. Héra une fois de plus interféra et rendit Hercule fou de sorte qu'il tue sa femme et ses enfants. Fou de remords, il demanda l'avis d'Apollon par l'intermédiaire de son oracle à Delphes. Le conseil fut pour Hercule d'offrir ses services à son cousin Eurysthée, roi de Mycènes, de Tirynthe et d'Argos. Héra une fois de plus influença les événements en persuadant Eurysthée de confier au héros des tâches difficiles et dangereuses - les fameux douze travaux d'Hercule:

Supprimer la pub

Advertisement

1. Tuer le lion de Némée.

Le plus grand défi d'Hercule fut de descendre dans Hadès et capturer le chien féroce à trois têtes, Cerbère, qui en gardait les portes.

Un lion à la peau impénétrable terrorisait la région de Némée, selon certains témoignages, à cause d'un manque de piété de la part des habitants. Hercule étrangla le lion à mains nues et, pour toujours, porta sa peau comme manteau protecteur.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

2. Tuer l'hydre de Lerne

Un monstre cracheur de feu avec la tête d'un lion et le corps de nombreux serpents qui habitait dans un marécage de Lerne, près d'Argos, avait été envoyé par Héra pour tourmenter la ville natale d'Hercule. Hercule combattit la créature mais fut gêné par un crabe géant qui lui mordait le pied et par le fait que chaque fois qu'il coupait l'un des serpents, deux autres poussaient à sa place. Aidé par son fidèle compagnon et neveu Iolaos, qui utilisa le feu pour empêcher que les têtes ne repoussent, Hercule finit par tuer l'Hydre et trempa ses flèches dans son sang toxique.

3. Capturer la biche de Cérynie

Sacrée pour Artémis et avec des cornes d'or, la biche prenait son nom de la colline de Cérynie à proximité d'Argos. Hercule, devait capturer ce célèbre animal aux pieds rapides et le présenter vivant à Eurysthée, ce qu'il ne réussit à faire qu'après une longue chasse, peut-être une année entière, qui épuisa l'animal.

4. Capturer le sanglier d'Érymanthe

La région du Mont Érymanthe en Arcadie était tourmentée par un sanglier énorme et féroce et Hercule reçut la tâche de le capturer et de le porter à Mycènes. Forçant l'animal à une longue poursuite, Hercule épuisa de nouveau sa proie, la captura, attacha ses pieds et la porta à Mycènes sur ses épaules. C'est pendant ce travail qu'une bagarre éclata avec les centaures, au sujet d'un tonneau de vin, qui conduisit Hercule à tuer, de façon accidentelle, le Centaure Chiron de l'une de ses flèches empoisonnées.

Supprimer la pub

Advertisement

5. Nettoyer les écuries d'Augias

Augias, roi d'Élis, possédait un troupeau d'animaux qui lui avait été donné par son père Hélios. Le troupeau était si grand que les excréments qu'il produisait menaçaient la salubrité de la ville. La tâche apparemment impossible d'Hercule était de nettoyer les écuries du troupeau en une seule journée. Pour accomplir cette tâche, Hercule creusa des fossés de chaque côté des écuries, y pelleta la bouse et détourna les rivières Alphée et Pénée pour nettoyer les fossés.

6. Tuer les oiseaux du lac Stymphale

Il s'agissait d'oiseaux agressifs (peut-être même mangeurs d'hommes) qui habitaient une forêt près du lac Stymphale dans le nord de l'Arcadie. Hercule utilisa des castagnettes en laiton ou des crotales (krotala) qui lui avaient été donnés par Athéna pour effrayer les oiseaux, lui permettant ainsi de les abattre avec ses flèches.

7. Tuer le Taureau Crétois

Un taureau destructeur troublait les habitants de Knossos en Crète et était de deux origines possibles: soit c'était l'animal qu'Europe avait chevauché pour rejoindre l'île ou c'était le taureau qui s'était accouplé avec Pasiphaé (la femme du roi Minos) engendrant ainsi le Minotaure. Dans certaines versions, Hercule ne tua pas le taureau mais le captura et l'emmèna à Mycènes.

Supprimer la pub

Advertisement

8. Capturer les Juments de Diomède

Diomède, fils d'Arès et roi de Thrace, avait dans ses écuries des juments qui se nourrissaient de chair humaine. Hercule devait les capturer et les remettre à Eurysthée. Dans certains récits, Hercule pacifia les chevaux en les nourrissant soit du corps de Diomède, soit de leur palefrenier.

9. Voler la ceinture d'Hippolyte

Hippolyte était la reine des Amazones et sa ceinture lui avait été donnée par son père Arès. Avec ses fidèles compagnons, Hercule se rendit chez les Amazones dans la ville de Thémiscyre, près de la mer Noire. Ils reçurent un accueil hostile de la part des Amazones qui avaient été persuadées par Héra d'attaquer les héros; cependant, finalement, Hercule réussit à saisir la ceinture pour Eurysthée.

Supprimer la pub

Advertisement

10. Capturer le bétail de Géryon

Ce troupeau de bétail sur l'île d'Erythia était gardé par un redoutable trio: Géryon le géant au trois corps; Orthros - un chien avec deux têtes et une queue de serpent; et le berger Eurytion, fils d'Arès. Cependant, ils n'étaient pas de taille pour Hercule qui les battit avec son fidèle gourdin et captura le troupeau. C'est lors de son voyage vers cette île située dans l'océan occidental qu'il mit des balises dans le détroit de Gibraltar qui devinrent par la suite connues sous le nom de colonnes d'Hercule.

11. Prendre les pommes des Hespérides

Les Hespérides vivaient dans un jardin lointain sur les bords extérieurs du monde connu dans lequel poussaient des arbres à pommes dorées. Ces fruits sacrés étaient protégés par Héra qui avait mis Ladon, un redoutable dragon à cent têtes, en charge de les garder. Hercule demanda tout d'abord l'avis de Nerée, le vieillard de la Mer, quant à l'emplacement exact du jardin. Sur son chemin vers le jardin, Hercule tomba sur Prométhée qui était lié à un rocher. Puni pour avoir volé le feu de l'atelier d'Héphaïstos et l'avoir donné à l'humanité, Zeus envoyait chaque jour un aigle manger son foie. Hercule abattit l'aigle avec une de ses flèches et libéra Prométhée; en retour, Prométhée l'informa que son frère Atlas (et dans certains récits le père des Hespérides) lui montrerait comment atteindre le jardin sacré. Atlas tenait alors les cieux sur ses épaules (puni par Zeus pour avoir soutenu les Titans dans leur bataille contre les Dieux de l'Olympe), mais il offrit d'aller chercher les pommes lui-même à condition qu'Hercule soutienne les cieux en son absence. Hercule accepta et fut aidé par Athéna afin de supporter l'énorme fardeau. Un fois qu'il avait ramené les pommes, Atlas était (naturellement) réticent à reprendre sa place. Cependant, Hercule, sous prétexte d'aller chercher des coussins pour ses épaules, trompa Atlas pour qu'il reprenne temporairement les cieux. Une fois Hercule libéré, il prit les pommes et retourna à Mycènes. Dans une version alternative, Hercule maîtrisa Ladon en lui donnant une herbe enivrante et ensuite prit les pommes lui-même.

12. Capturer Cerbère dans le royaume d'Hadès

Eurysthée était de plus en plus frustré par le succès d'Hercule, et donc la tâche finale devait être incroyablement difficile. Celui-ci devait descendre dans le monde souterrain d'Hadès et capturer le chien féroce à trois têtes Cerbère qui en gardait les portes. Lors de son voyage dans Hadès, le héros rencontra de nombreuses âmes et persuada le dieu Hadès de lui permettre de prendre Cebère à condition qu'il le fasse sans armes. Hercule réussit et ramèna la créature à Mycènes, à un Eurysthée qui sauta dans une jarre tant sa terreur fut grande.

Hercules Captures Cerberus
Hercule capture Cerbère
James Blake Wiener (CC BY-NC-SA)

Autres aventures d'Hercule

Tout en accomplissant ses travaux, Hercule fut impliqué dans de nombreux autres exploits secondaires, comme se battre contre Hadès pour sauver Alceste des Enfers, tuer Cycnos qui dépouillait les pèlerins en chemin vers Delphes, et se joindre à la recherche de la Toison d'or avec Jason et les Argonautes.

Hercule se rendit aussi à Troie pour sauver Hésione, fille du roi Laomédon. Comme Laomédon n'avait pas rendu un hommage suffisant pour remercier Poséidon et d'Apollon pour leur geste envers la ville, les dieux envoyèrent respectivement un monstre marin et une peste pour ravager Troie. L'oracle de Delphes déclara que seul le sacrifice d'Hésione éviterait le désastre pour Troie. Laomédon se conforma mais offrit ses célèbres chevaux immortels (un cadeau de Zeus au père de Laomédon, Tros) en récompense à quiconque pourrait sauver sa fille. Hercule releva le défi, tua le monstre marin et secourut Hésione. Cependant, Laomédon ne tint pas promesse, et des années plus tard Hercule revint avec une armée, saccagea Troie et tua le roi (faisant ainsi de son fils Priam le nouveau souverain) et donna Hésione à son ami Télamon.

Déjanire

Après la réussite de ses douze travaux, Hercule commença une nouvelle vie. Au cours de ses exploits à Hadès, il avait rencontré Méléagre qui lui avait dit qu'il devait épouser sa sœur Déjanire, fille d'Œnée, roi de Calydon. À son arrivée à Calydon, cependant, Hercule découvrit que Déjanire était déjà fiancée contre sa volonté à Acheloos, le dieu-fleuve. Gagnant les affections de Déjanire, Hercule soumit Acheloos et épousa la princesse. Décidant de s'installer à Tirynthe ou Trachis, le couple dut traverser la rivière Événos. C'est ici qu'ils rencontrèrent le centaure Nessos qui transportait les gens de l'autre côté de la rivière. Cependant, au milieu de la traversée, il malmena Déjanire et Hercule le tua d'une de ses flèches empoisonnées. Malheureusement pour Hercule, cependant, juste avant sa mort, Nessos mentit à Déjanire et lui dit que son sang avait des propriétés aphrodisiaques et qu'elle devrait en recueillir et le garder précieusement.

Hercules Fighting the Centaur Nessos
Hercule combattant le Centaure Nessos
Mary Harrsch (Photographed at the Loggia dei Lanzi, Florence) (CC BY-NC-SA)

Après quelques années de mariage pacifiques au cours desquelles le couple eut un fils, Hyllos, Hercule décida de participer à un concours de tir à l'arc où le prix était Iole, fille d'Eurytos, roi d'Œchalia. Naturellement, Hercule remporta le concours mais se vit refuser le prix du fait qu'il était déjà marié. Fâché, Hercule vola les chevaux d'Eurytos et les ramèna à Tirynthe. Iphitos se rendit alors à Tirynthe pour exiger le retour des chevaux de son père, mais il fut tué par Hercule.

Forcé de fuir sa patrie, Hercule dut de nouveau demander l'expiation de l'oracle de Delphes. Cependant, comme il s'était entaché de meurtre, l'oracle refusa de le conseiller; par conséquent, Hercule vola le trépied sacré d'Apollon dans une tentative d'établir son propre oracle à Phénéos. Apollon et Hercule devinrent alors ennemis et seul le tonnerre de Zeus pouvait les séparer.

Une mort horrible et une divinité

Hercule s'enfuit ensuite à Trachis d'où il alla servir Omphale, reine de Lydie, sur les ordres de Zeus. Il détruisit également Œchalia et prit Iole comme servante. Soupçonnant des motifs amoureux et cherchant à reconquérir les affections de son mari, Déjanire décida d'utiliser le sang de Nessos, elle y trempa un manteau et le donna à un messager pour le porter à Hercule. Le héros le porta, mais le manteau imprégné lui provoqua de terribles brûlures. Déjanire, prise de remords, se suicida et Hercule, ne voyant pas d'avenir pour lui-même, ordonna à son fils Hyllos de l'emmener au mont Œta et de brûler son corps sur un bûcher funéraire. Cependant, Hyllos ne put faire partir le feu, et Philoctète (en échange de l'arc et des flèches d'Hercule) scella le destin du héros. L'immortalité lui fut assurée, cependant, quand Athéna descendit dans son char et emmena Hercule loin des flammes vers le mont Olympe où il épousa la déesse Hébé, reçut le don de jeunesse éternelle et de vivre avec les dieux pour toujours.

Statue of Hercules
Statue d'Hercule
Carole Raddato (CC BY-SA)

Représentation dans l'art

Dans l'art archaïque et classique grec antique Hercule est souvent représenté portant un gourdin, un carquois rempli de flèches, et portant une peau de lion avec parfois aussi un casque en tête de lion. Il est généralement barbu (jusqu'à la fin du Ve et du IVe siècle AEC, quand il est plus souvent représenté sans barbe) et a de très grands yeux. La première représentation complète des douze travaux d'Hercule provient des métopes du temple de Zeus à Olympie (achevées en 457 AEC). Dans les comédies grecques classiques, il est souvent parodié comme bon vivant amateur de fête. Sur les pièces grecques (notamment celles de Thèbes du Ve siècle AEC) l'enfant Hercule étranglant deux serpents était un motif souvent utilisé. Hercule était particulièrement apprécié à Athènes, ce qui se reflète dans sa représentation fréquente sur la poterie attique à figures noires et rouges dans une multitude de scènes mythologiques, mais sa présence sur les poteries de la Grèce entière est la preuve de la grande popularité de ce héros grec par excellence.

Bibliographie

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth enseigne l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2012, juillet 09). Hercule [Hercules]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10115/hercule/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Hercule." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juillet 09, 2012. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10115/hercule/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Hercule." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 09 juil. 2012. Web. 19 oct. 2021.