Hespérides

Définition

Liana Miate
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 28 février 2023
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
X
The Garden of the Hesperides (by Frederic Leighton, Public Domain)
Le jardin des Hespérides
Frederic Leighton (Public Domain)

Les Hespérides sont des nymphes-déesses du soir et de l'ouest dans la mythologie grecque. Elles étaient les filles d'Atlas, le Titan qui portait les cieux sur ses épaules, et d'Hespéris, la personnification de l'ouest, ou Nyx, la personnification de la nuit. Selon d'autres récits, leurs parents seraient Phorcys, un dieu de la mer, et le monstre marin Céto.

Les Hespérides étaient connues pour leur jardin luxuriant et pour avoir été les gardiennes du pommier d'Héra qui produisait des pommes d'or conférant l'immortalité. Selon la plupart des traditions, les Hespérides étaient au nombre de trois à sept, leurs noms changeant selon les sources. Hésiode (c. 700 av. J.-C.) les nomme Églé ("Brillance"), Érythie et Hespéréthuse ("Lueur du coucher du soleil"), tandis qu'Apollonios de Rhodes (IIIe siècle av. J.-C.) leur donne les noms d'Églé, Érythie ("Ecarlate") et Hespéra. Selon Apollodore (180-120 av. J.-C.), elles s'appellent Églé, Érythie, Hespérie et Aréthuse. Hésiode leur donne l'épithète "à la voix claire".

Supprimer la pub
Publicité

Naissance et famille

Des sources, dont Pseudo-Hyginus (c. 64 av. J.-C. à c. 17 de notre ère) et Diodore de Sicile (1er siècle av. J.-C.), affirment que les Hespérides étaient les filles du Titan Atlas et d'Hespéris, la personnification de l'ouest. Cependant, d'autres sources, dont Cicéron (106-43 av. J.-C.), Pseudo-Apollodore et Hésiode dans sa Théogonie, affirment qu'elles étaient les filles de Nyx (la personnification de la nuit).

... et cependant cette ténébreuse déesse ne s'était unie à aucun autre dieu. Ensuite elle engendra Momus, le Chagrin douloureux, les Hespérides, qui par delà l'illustre Océan, gardent les pommes d'or et les arbres chargés de ces beaux fruits, (Hésiode, Théogonie, 214-218)

Elles sont aussi parfois désignées comme les filles du dieu de la mer Phorcys et du monstre marin Céto.

Supprimer la pub
Publicité

Le jardin des Hespérides

Durant l'Antiquité, le jardin était célèbre car les sources de nectar y coulaient, et la terre y faisait pousser les cadeaux les plus rares des dieux.

Le jardin des Hespérides était le jardin sacré et le verger de la déesse Héra. On pensait qu'il se trouvait près de la chaîne de montagnes de l'Atlas (nord-ouest de l'Afrique). Cependant, Apollonios de Rhodes situa les jardins près du lac Triton en Libye, tandis que le géographe grec Strabon (63 av. J.-C. à 23 ap. J.-C.) pensait qu'ils se trouvaient à Tartessos (sud de l'Espagne). Certaines légendes affirment que l'emplacement du jardin avait dû être déplacé plus loin dans l'océan occidental à mesure que son emplacement devenait notoirement connu.

Selon l'auteur grec Scylax de Caryande (vers le 6e siècle avant J.-C.), le jardin était entouré d'un haut mur sur tous les côtés et était rempli de différentes sortes d'arbres fruitiers. Durant l'Antiquité, le jardin était célèbre car les sources de nectar y coulaient et la terre y faisait pousser les cadeaux les plus rares des dieux. Le jardin des Hespérides est souvent comparé au jardin d'Éden.

Supprimer la pub
Publicité

Les Hespérides n'étaient que des divinités grecques parmi tant d'autres qui, selon les Grecs anciens, contrôlaient la nature. Les Hespérides leur permettaient de comprendre le coucher du soleil. Ils se représentaient le ciel nocturne comme un jardin qui était généralement caché aux yeux des hommes, sauf pendant de brèves périodes la nuit.

The Goddess of Discord Choosing the Apple of Contention in the Garden of the Hesperides
La déesse de la discorde choisit la pomme de discorde dans le jardin des Hespérides
Joseph Mallord William Turner (CC BY-NC-ND)

Les pommes d'or

Le concept de pommes immortelles est une idée partagée par certaines cultures anciennes, notamment les Grecs anciens et les Nordiques anciens. Lors du mariage de Zeus et d'Héra, tous les dieux avaient apporté de grands cadeaux. La Terre mère (Gaia) offrit à ses petits-enfants le plus beau des cadeaux: un arbre d'or avec des pommes d'or qui conféraient l'immortalité à quiconque les possédait (certaines sources affirment que l'arbre d'or était un cadeau de Zeus). Zeus et Héra furent ravis de ce cadeau, et les Hespérides furent chargées de garder les pommes pour Héra. Ce sont ces pommes d'or qui auraient donné l'immortalité aux dieux de l'Olympe. Les Hespérides se promenaient dans le jardin et chantaient à l'arbre.

Le onzième travail d'Hercule consistait à récupérer les pommes d'or.

L'histoire la plus célèbre concernant les pommes d'or est celle d'Hercule (Héraklès) et de ses douze travaux. Après avoir perdu la raison et tué sa femme Mégara et leurs enfants, le légendaire héros grec Hercule partit en quête de rédemption. Hercule consulta l'Oracle de Delphes qui lui conseilla de se rendre chez son cousin Eurysthée, le roi de Tiryns, et de lui offrir ses services.

Supprimer la pub
Publicité

Héra, qui n'aimait pas Hercule, persuada Eurysthée de confier à Hercule une série de tâches dangereuses et difficiles, et c'est ainsi que commencèrent les Douze Travaux d'Hercule. Le onzième travail d'Hercule consistait à récupérer les pommes d'or. L'emplacement du jardin des Hespérides était si bien caché qu'Hercule dut demander à Nérée, le vieil homme de la mer, où il se trouvait. Après avoir libéré Prométhée, Hercule lui proposa de l'aider dans sa quête des pommes. Dans une version du mythe, il suggéra à Hercule de demander à Atlas d'aller chercher les pommes pour lui pendant qu'il soulevait les cieux. Atlas alla chercher trois pommes chez les Hespérides mais ne voulut pas retourner à son poste. Hercule le trompa donc en lui demandant de tenir les cieux pendant qu'il cherchait quelque chose pour alléger son fardeau.

The Twelve Labours of Herakles
Les douze travaux d'Hercule
Simeon Netchev (CC BY-NC-SA)

Selon une autre version de l'histoire, Hercule affronta et vainquit Ladon, un serpent féroce appartenant à Héra qui s'était enroulé autour de l'arbre d'or. Ladon avait remplacé les Hespérides dans la garde de l'arbre, car ces dernières n'avaient pas pu résister à la tentation et avaient cueilli et mangé les pommes d'or elles-mêmes. Les pommes furent ensuite arrachées à Eurysthée et rendues aux Hespérides par la gentille Athéna qui eut pitié d'elles. Certaines sources affirment qu'après qu'Hercule eut accompli ses douze travaux, sa corne fut remplie de fruits d'or provenant des Hespérides et fut appelée cornucopia (corne d'abondance).

Éris, la déesse de la discorde et de la dispute, aurait récupéré sa fameuse pomme d'or de la discorde dans le jardin des Hespérides. Cette pomme fut ensuite utilisée pour semer le trouble lors du mariage du roi Pélée de Phthie et de la nymphe Thétis et fut le catalyseur des événements qui conduisirent à la guerre de Troie.

Supprimer la pub
Publicité

Herakles in the Hesperides Garden
Hercule dans le jardin des Hespérides
Bibi Saint-Pol (Public Domain)

La chasseresse Atalante était impliquée dans un autre mythe mettant en scène trois pommes d'or. Atalante refusait d'épouser toute personne qu'elle pouvait battre à la course à pied. Cependant, un prétendant nommé Melanion (alias Hippomène) était déterminé à épouser Atalante. Il reçut donc d'Aphrodite trois pommes d'or. Pendant la course, il lança l'une des pommes devant Atalante, qui s'arrêta de courir pour la regarder de plus près, ne pouvant résister à la beauté de la pomme d'or. Il répéta la même action avec la deuxième et la troisième pomme et finit par gagner la course et la main d'Atalante.

Les Hespérides et les Argonautes

Dans le livre 4 des Argonautiques d'Apollonios de Rhodes, le héros grec Jason et les Argonautes sont aidés dans leur quête de la toison d'or par un groupe important de personnages féminins, dont les Hespérides. Jason et les Argonautes ont porté l'Argo sur leurs épaules pendant douze jours et douze nuits à travers les déserts de Libye. En entrant dans le lac Triton, ils ont finalement posé le navire et se sont précipités, pris d'une soif folle, à la recherche d'une source où boire.

Ils atteignirent le charmant jardin des Hespérides, où les Hespérides avaient l'habitude de chanter en gardant les pommes. Là, ils trouvèrent le serpent Ladon, mort de l'attaque d'Hercule. Les Hespérides pleuraient sa mort à grands sanglots, mais dès que les Argonautes s'approchèrent, elles se turent et disparurent dans un nuage de poussière et de terre. Orphée, le barde doué qui voyageait avec Jason et les Argonautes, invoqua les Hespérides pour gagner leur faveur.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Aimables divinités, s'écria Orphée en voyant ce prodige, soit que vous habitiez le ciel ou les Enfers ou que vous soyez les Nymphes de ces déserts, Nymphes sacrées, filles de l'Océan, puisque nous avons été assez heureux pour vous contempler, montrez-nous une eau qui puisse étancher la soif qui nous dévore. Pour prix de ce service, si nous retournons un jour dans la Grèce, vous partagerez nos présents avec les premières d'entre les déesses. Nous vous offrirons des libations et nous célébrerons en votre honneur des repas sacrés.

(Apollonios de Rhodes, Jason et la Toison d'Or (Argonautiques), 4.1411-1420).

Les Hespérides eurent pitié des hommes fatigués et assoiffés et firent surgir des arbres du sol. Hespéra se transforma en peuplier, Erythée en orme, et Églé devint le tronc sacré d'un saule. Elles reprirent ensuite leur apparence habituelle. Églé raconta aux hommes la visite d'Hercule dans leur jardin et sa soif désespérée. Elle les informa qu'il avait trouvé un rocher près du lac Triton, qu'il avait frappé d'un coup de pied, et qu'il avait fait jaillir un grand flot d'eau. Après avoir fini de parler, elle leur indiqua la direction de ce ruisseau, et les Argonautes s'enfuirent avec joie pour le trouver et mettre fin à leur soif.

Garden of Hesperides
Jardin des Hespérides
Albert Herter (Public Domain)

Les Hespérides et Persée

Dans sa quête pour tuer la gorgone Méduse, le héros grec Persée demanda l'aide des Graies (ou Grées, trois sœurs âgées qui partageaient un œil et une dent entre elles). Il refusa de leur rendre leur dent et leur œil tant qu'elles ne lui auraient pas donné de précieuses informations. Elles lui dirent de trouver le Jardin des Hespérides, où il découvrirait où se trouvait Méduse. Persée se rendit au jardin des Hespérides, mais les Hespérides refusèrent de lui dire où se trouvait Méduse et lui demandèrent de s'adresser à Atlas.

Atlas ordonna à l'une des Hespérides de descendre aux Enfers et de récupérer le casque d'Hadès qui protégerait Persée du regard mortel de Méduse. Les Hespérides saluèrent Persée d'un adieu triste. Après avoir tué Méduse, Persée revint au jardin des Hespérides et les sœurs furent ravies de voir qu'il était toujours vivant.

Perseus & Medusa by Cellini
Persée et Méduse par Cellini
Jastrow (CC BY-SA)

Vénération

Dans sa Description de la Grèce, Pausanias (c. 115 à c. 180 de notre ère) mentionne qu'au temple de Zeus à Olympie, il y avait des écrans pour éloigner le public du trône de Zeus, et que sur ces écrans se trouvaient des peintures de Panainos, frère du célèbre sculpteur grec Phidias. L'une de ces peintures représentait deux des Hespérides tenant des pommes. Les Hespérides furent retirées d'un trésor par les habitants d'Olympie et déplacées dans le temple d'Héra.

Supprimer la pub
Publicité

Questions & Réponses

Qui sont les trois Hespérides ?

Les trois Hespérides étaient les déesses du soir et de l'ouest. Elles étaient au nombre de deux à sept dans la mythologie grecque.

Que faisaient les Hespérides ?

Les Hespérides résidaient dans le jardin des Hespérides et gardaient l'arbre d'Héra, qui produisait des pommes d'or conférant l'immortalité.

Comment Hercule a-t-il volé les pommes des Hespérides ?

Dans une tradition, Hercule aurait soulevé les cieux, tandis qu'Atlas tuait le serpent Ladon pour lui. Dans d'autres sources, c'est Hercule qui tua le serpent lui-même.

Comment s'appelaient les Hespérides ?

Les Hespérides étaient également appelées "filles du soir" ou "nymphes de l'ouest".

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Liana Miate
Liana est la responsable des réseaux sociaux pour World History Encyclopedia. Elle est titulaire d'une licence en arts avec une spécialisation en Grèce antique, Rome et Antiquité tardive. Elle est particulièrement passionnée par Rome et la Grèce, ainsi que par tout ce qui a trait à la mythologie et aux femmes.

Citer cette ressource

Style APA

Miate, L. (2023, février 28). Hespérides [Hesperides]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-21614/hesperides/

Style Chicago

Miate, Liana. "Hespérides." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le février 28, 2023. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-21614/hesperides/.

Style MLA

Miate, Liana. "Hespérides." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 28 févr. 2023. Web. 29 mai 2024.

Adhésion