Hésiode

Définition

James Lloyd
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 21 juillet 2012
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, arabe, allemand, portugais, espagnol, Turc
Theogony (Generations of the Gods) by Hesiod, c. 700 BCE (by Simeon Netchev, CC BY-NC-SA)
Théogonie (Générations des dieux) par Hésiode, vers 700 avant notre ère
Simeon Netchev (CC BY-NC-SA)

Hésiode (vers 700 av. J.-C.) est, avec Homère, l'un de ces premiers poètes épiques grecs presque légendaires. Ses œuvres ne sont pas d'une longueur comparable à celles d'Homère. Les poèmes d'Hésiode ne sont pas épiques en raison de leur longueur, mais en raison de leur langage.

Hésiode composa deux œuvres complètes qui nous sont parvenues, la Théogonie et les Travaux et les Jours, toutes deux composées selon la tradition orale. Diverses autres œuvres lui sont attribuées, à tort ou à raison, notamment le Bouclier d'Héraklès, le Catalogue des femmes, les Préceptes de Chiron, la Mélampodie et une Astronomie, qui sont toutes assez fragmentaires. Malheureusement, le récit d'Hésiode qui l'implique dans un concours de poésie avec Homère est très certainement faux.

Supprimer la pub
Advertisement

La Théogonie

La Théogonie, composée d'environ mille vers hexamètres, est un récit unique des divinités de la Grèce et de leur lignée. Hésiode prétend, comme beaucoup d'autres poètes épiques, avoir été inspiré par les Muses et raconte à son public que cela s'est produit "alors qu'il gardait ses agneaux sous le saint Hélicon" (Théo. 22).

La Théogonie couvre ces principaux domaines :

  1. Le début du monde avec le Chaos, suivi de Gaia, du Tartare et d'Éros (ce passage est mentionné près du début du Symposium de Platon).
  2. La création d'Uranus par Gaïa et la naissance des Titans, des Cyclopes et autres géants.
  3. Le récit de la castration d'Uranus par Cronos.
  4. L'éducation des dieux de l'Olympe par Cronos et Rhéa, et la façon dont Cronos mangea les dieux dès leur naissance, seul Zeus ayant survécu, qui a ensuite forcé Cronos à vomir les autres Olympiens.
  5. L'histoire de Prométhée (un autre Titan) et comment il fut puni par Zeus pour avoir donné du feu aux humains.
  6. La Titanomachie, une bataille entre les Titans et les Olympiens que Zeus remporta en précipitant les Titans et Typhon dans le Tartare.
  7. Un passage consacré à Zeus et à ses nombreuses épouses, dont la dernière est Héra.
  8. La naissance d'Hercule
  9. La progéniture des déesses et des mortels, à laquelle on a ajouté deux lignes pour qu'elle débouche sur le Catalogue des femmes.

Portrait of Hesiod
Portrait d'Hésiode
Carole Raddato (CC BY-NC-SA)

Supprimer la pub
Advertisement

Les Travaux et les Jours

Les Travaux et les Jours sont composés de 828 hexamètres. Les "Travaux" font référence aux événements de l'année agricole, et les "Jours" (qui sont enregistrés à partir de la ligne 765 environ) concernent l'enregistrement des jours du mois durant lesquels il porte bonheur ou malheur de faire certaines choses. Là encore, le poème commence par un appel aux Muses, mais il s'adresse ensuite au frère d'Hésiode, Persès, en l'exhortant à mettre de côté leur différend : "Persès, mets ces choses dans ton cœur, et ne laisse pas cette querelle qui se complaît dans la malice retenir ton cœur au travail..." (W.D. 28).

Les Travaux et les Jours peuvent être divisés en ces principaux domaines :

  1. Une justification du dur labeur de l'homme et de sa nécessité d'agir avec justice, expliquée par le biais de mythes et de morales, tels que ceux de Prométhée, de Pandore et la fable de l'épervier et du rossignol.
  2. Instructions à Persès sur la manière d'être un bon agriculteur (les "travaux").
  3. Des conseils sur le commerce maritime
  4. Proverbes sur les attentes religieuses et sociales
  5. les jours de chance et de malchance (les "jours").

On ne sait pas grand-chose de la vie réelle d'Hésiode. Il raconte que son père quitta sa maison à Cymé en Éolide parce que sa vie de commerçant maritime n'était pas rentable ; "il s'installa près de l'Hélicon dans un hameau misérable, Ascra, qui est mauvais en hiver, étouffant en été, et bon à aucun moment". (W.D. c. 640) et il y a plusieurs autres passages dans ses poèmes qui font référence à sa vie réelle. Le lieu de sa mort est également contesté ; soit Locris, soit Orchomène en Béotie, où il y avait une tombe à son nom.

Supprimer la pub
Advertisement

Supprimer la pub
Publicité

Bibliographie

World History Encyclopedia est un associé d'Amazon et perçoit une commission sur les achats de livres sélectionnés.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

James Lloyd
Le principal domaine de recherche de James est la musique de la Grèce antique, mais il s'intéresse aussi à la mythologie, à la religion ainsi qu'à l'art et à l'archéologie en général. Malgré une passion assumée pour tout ce qui vient de Grêce, James n'est pas insensible à la Rome antique pour autant.

Citer cette ressource

Style APA

Lloyd, J. (2012, juillet 21). Hésiode [Hesiod]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-785/hesiode/

Style Chicago

Lloyd, James. "Hésiode." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juillet 21, 2012. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-785/hesiode/.

Style MLA

Lloyd, James. "Hésiode." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 21 juil. 2012. Web. 26 févr. 2024.

Adhésion