Diomède

Coûts des serveurs - Collecte de fonds 2023

Faire fonctionner un site web qui accueille des millions de lecteurs chaque mois coûte extrêmement cher. Nous devons non seulement payer nos serveurs, mais aussi les services connexes tels que notre réseau de diffusion de contenu, Google Workspace, la messagerie électronique, etc. Nous préférerions utiliser cet argent pour produire davantage de contenu historique gratuit pour le monde entier. Merci de votre aide !
$129 / $21000

Définition

Liana Miate
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 30 septembre 2022
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Munich Diomedes Detail (by Vassil, Public Domain)
Détail du Diomedes de Munich
Vassil (Public Domain)

Diomède était roi d'Argos et héros de la mythologie grecque. Il était l'un des principaux guerriers de la guerre de Troie, avec la réputation d'être doué et fort au combat. Il fournit 80 navires aux forces grecques pendant la guerre de Troie et se trouvait dans le célèbre Cheval de Troie la nuit de la destruction de Troie.

Pendant la guerre de Troie, il fut souvent envoyé avec son ami Odysseus, le roi d'Ithaque, pour effectuer diverses missions. Le roi Agamemnon de Mycènes lui accordait sa confiance, ce qui n'était pas une mince affaire, et Athéna, la déesse grecque de la sagesse et de la guerre, l'adorait. Comme d'autres héros de la guerre de Troie, l'histoire de Diomède est racontée de manière très célèbre dans l'Iliade d'Homère (vers 750 avant J.-C.).

Supprimer la pub

Advertisement

Origines

Diomède naquit de Tydée, un héros aetolien, et de Déipyle, fille du roi Adraste d'Argos, chef des Sept contre Thèbes. Le grand-père et le père de Diomède faisaient partie de l'expédition contre Thèbes, Tydée perdant la vie pendant la campagne. Son père ayant été tué, Diomède devint l'un des Epigoni (les épigones), un groupe de fils qui marchèrent vers Thèbes pour venger la mort de leur père. Après que l'oncle de Diomède ait également été tué à Thèbes, son grand-père Adraste mourut d'un cœur brisé, laissant le trône d'Argos à Diomède. Diomède épousa sa cousine Ægialée pour renforcer ses liens avec la couronne.

Diomède répondit avec empressement à l'appel d'Agamemnon à la guerre contre les Troyens après que Pâris de Troie ait enlevé Hélène.

Après son succès à Thèbes, Diomède se rendit à Calydon (Étolie) avec Alcméon, le chef des Epigoni, pour restaurer le règne d'Œnée (son grand-père). Œnée avait été renversé par ses neveux, les fils de son frère Agrios. Diomède chassa Agrios et ses fils, tuant beaucoup d'entre eux, à l'exception d'Onchestos et de Thersite, qui s'étaient enfuis (Thersite combattra plus tard dans la guerre de Troie aux côtés de Diomède). Œnée put reprendre sa place légitime sur le trône. Selon certaines traditions, Diomède se rendit en Étolie et rétablit Œnée sur son trône après la guerre de Troie.

Supprimer la pub

Advertisement

Selon Pseudo-Apollodore, Diomède était l'un des prétendants d'Hélène et était donc lié par le serment que tous les prétendants avaient prêté au père d'Hélène, Tyndare. Le serment stipulait que tous les prétendants devaient protéger le mari d'Hélène et leur mariage. Par conséquent, Diomède répondit avec empressement à l'appel d'Agamemnon à la guerre contre les Troyens après que Pâris de Troie ait pris Hélène.

Diomède dans l'Iliade

Diomède fournit 80 navires d'Argos, d'Asine, d'Épidaure, de Troezen, de Tiryns et d'Égine aux forces grecques. Il était accompagné de ses amis Sthénélos, fils de Capanée, et Euryale l'Argonaute, fils de Mécistée. Athéna avait une place spéciale dans son cœur pour Diomède et Odysseus et veilla sur eux tout au long de la guerre. Diomède portait une cuirasse qui avait été fabriquée par Héphaistos, le dieu grec du feu.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Athena and Diomedes
Athéna et Diomède
Miskin (Public Domain)

Dans le livre V de l'Iliade, Athéna donne à Diomède force et audace :

[Elle] donne à Diomède, fils de Tydée, une nouvelle force et un nouveau courage, pour que ce héros se rende illustre entre tous les Argiens, et obtienne une gloire insigne parmi les hommes. — Le casque et le bouclier de Diomède brillent d'une flamme incessante comme l'astre de Sirius pendant une nuit d'automne lorsqu'il se lève éclatant de lumière après s'être baigné dans les eaux de l'océan : ainsi le feu jaillit de la tête et des épaules de Diomède. (Iliade, 5.4-6, Remacle)

Protégé par Athéna, Diomède se rendit au milieu de la bataille. Arès, le dieu grec de la guerre, qui soutenait les Troyens, fit un geste pour aider l'armée troyenne mais fut arrêté par Athéna. Diomède se fraya un chemin dans les rangs troyens. Pandare, un seigneur troyen habile à l'arc et aux flèches, tira et atteignit Diomède à l'épaule droite. Diomède demanda à son ami Sthénélos de retirer la flèche de son épaule et pria Athéna :

Écoute-moi, fille indomptable du dieu qui tient l'égide. Si jamais, bienveillante pour mon père et pour moi, tu nous assistas dans les combats meurtriers, daigne cette fois encore me prêter ton secours, ô Minerve ! Accorde-moi la faveur d'immoler ce guerrier troyen ; fais qu'il vienne à la portée de ma lance,

(Iliade, 5.126-130, Remacle)

Athéna entendit sa prière et lui donna la force de son père, Tydée. Elle lui conféra également la capacité de voir les immortels sur le champ de bataille, l'avertissant de ne pas s'en approcher, à l'exception d'Aphrodite, la déesse grecque de l'amour et de la beauté. Diomède tua les Troyens les uns après les autres, y compris Échemmon et Chromios, les fils du roi Priam de Troie, combattant avec la force et la puissance d'un dieu. Énée, prince de Troie et fils d'Aphrodite, défia Pandare de reprendre son arc et ses flèches et de combattre à nouveau Diomède. Diomède les affronta tous les deux sans broncher, tua Pandare et faillit achever Énée avant qu'Aphrodite ne le sauve.

Supprimer la pub

Advertisement

Diomède tourna son attention vers Aphrodite et réussit à planter sa lance dans son poignet avant de tenter de tuer Énée une fois de plus. Cette fois, Apollon prit la défense d'Énée et avertit Diomède de ne pas s'en prendre aux dieux, car ils étaient d'une autre trempe que les mortels. Athéna rejoignit Diomède sur le champ de bataille, et ensemble ils affrontèrent Arès. Avec l'aide d'Athéna, la lance de bronze de Diomède frappa Arès dans les entrailles, et Arès s'enfuit vers l'Olympe pour demander la compassion de Zeus (qu'il n'obtint pas).

Dans le livre VI de l'Iliade, Diomède se retrouva face à face avec Glaucos, un prince lycien et allié de Troie. Ils découvrirent que leurs familles avaient une histoire d'amitié et échangèrent des armures en signe de bonne volonté. Diomède fit la meilleure affaire, ce dont il était parfaitement conscient, car l'armure de Glaucos était en or, tandis que celle de Diomède était en bronze. Diomède était l'un des neuf Grecs qui s'étaient portés volontaires pour combattre en tête-à-tête contre Hector, prince de Troie, qui était considéré un guerrier célèbre, tout comme Achille. Ajax le Grand, prince de Salamine, fut choisi pour affronter Hector.

Diomedes and Glaucus
Diomède et Glaucos
Jastrow (Public Domain)

La bravoure de Diomède est mieux décrite dans le livre VIII de l'Iliade lorsqu'il sauve Nestor, roi de Pylos après qu'un de ses chevaux ait été blessé par le prince Pâris. Il appela ses fidèles amis Sthénélos et Eurymédon à l'aide, et ils chargèrent vers Hector et parvinrent à tuer le conducteur de son char. Avant qu'ils ne puissent tuer Hector, il fut rapidement sauvé par Zeus. Hector lança des insultes à Diomède alors qu'ils battaient en retraite, et Diomède pensa que les Troyens le prendraient pour un lâche pour avoir fui. Voyant le découragement des Grecs, Zeus envoya un aigle comme présage, ce qui les revigora et les encouragea à poursuivre le combat. Une fois de plus, Diomède mena ses hommes au combat et tua Agélaos, un capitaine troyen.

Supprimer la pub

Advertisement

Dans le livre IX de l'Iliade, Agamemnon est consterné que Zeus semble avoir pris le parti des Troyens et suggère qu'il est temps de rentrer chez soi. Les Grecs sont choqués par son attitude négative. Diomède prononce un discours enthousiaste qui leur remonte le moral et leur rappelle pourquoi ils sont venus à Troie. Agamemnon et Ménélas demandèrent l'aide de Diomède pour espionner les Troyens la nuit. Diomède choisit Odysseus pour l'accompagner. Une fois près du camp troyen, ils rencontrèrent Dolon, fils du héraut sacré troyen, Eumèdes, qui était en route pour espionner les Grecs. Ils le capturèrent, obtinrent de précieuses informations avant de le tuer, et décidèrent que la meilleure ligne de conduite à suivre serait d'attaquer les Thraces nouvellement arrivés. Ils tuèrent le roi Rhésos et douze de ses hommes et volèrent ses chevaux pour les ramener au camp grec (conformément à une prophétie selon laquelle les Grecs seraient victorieux si les chevaux du roi Rhésos étaient pris).

Diomedes and Odysseus Stealing Rhesus' Horses
Diomède et Odysseus volent les chevaux de Rhésos
Marie-Lan Nguyen (Jastrow) (Public Domain)

Après avoir été blessé par Pâris, Diomède continua à donner de sages conseils et gagna tous les jeux auxquels il participa lors des jeux funéraires de Patrocle, montrant ainsi sa force et sa nature inarrêtable.

Conflit avec Achille

Diomède et Achille se disputèrent au sujet du cousin de Diomède, Thersite. Achille avait tué Penthésilée, reine des Amazones et alliée des Troyens. En voyant sa beauté, il tomba instantanément amoureux et regretta de l'avoir tuée. Thersite se moqua d'Achille et le ridiculisa pour être tombé amoureux d'une morte. Achille le tua donc pour s'être moqué de son chagrin. Diomède voulut tout naturellement venger son cousin mais il fut arrêté par les autres Grecs. Achille navigua jusqu'à Lesbos pour se purifier après avoir tué un noble grec.

Supprimer la pub

Advertisement

Prophéties

Diomède et Odysseus se déguisèrent en mendiants et s'introduisirent dans Troie, réussissant à voler le Palladium.

En dehors de l'Iliade, Diomède participa à la réalisation de quelques autres prophéties. La première concernait celle de Philoctète, prince de Melibée, qui avait été abandonné sur l'île de Lemnos après avoir été horriblement blessé au pied. Le devin Calchas, prêtre d'Apollon, avait prophétisé que la guerre ne pourrait être gagnée qu'avec l'aide de l'arc et des flèches d'Hercule. Philoctète étant en possession de ce fameux arc, Diomède et Odysseus se rendirent à Lemnos pour le chercher et promirent qu'il serait enfin guéri par Podalire, guérisseur en chef des Grecs à Troie, s'il revenait avec eux.

Une autre prophétie concerne Néoptolème, le fils d'Achille. Calchas prédit à nouveau que la seule chance pour les Grecs d'être victorieux était que Néoptolème soit présent à Troie. Diomède et Odysseus se rendirent donc à Skyros et le ramenèrent à Troie.

Le Palladium

Le Palladium était l'image sacrée ou l'icône d'Athéna, conservée en sécurité dans la citadelle de Troie. Le devin captif Hélénos avait dit aux Grecs que le vol du Palladium était leur meilleure chance de gagner la guerre de Troie. Diomède et Odysseus se déguisèrent donc en mendiants et se glissèrent dans Troie, réussissant à voler le Palladium. En retournant au camp grec, Odysseus essaya de tuer Diomède, et ils pensèrent que le Palladium était maudit.

Le sort du Palladium diffère selon les sources. Selon Plutarque (vers 45/50 à vers 120/125 de notre ère), dans ses Quaestiones Graecae, Diomède aurait ramené le Palladium avec lui à Argos. En revanche, Pausanias (vers 115 à vers 180 de notre ère) affirme que Diomède se fit voler le Palladium en Attique. En revanche, d'autres auteurs mentionnent que Diomède rendit le Palladium aux Troyens pour éviter la malchance et la souffrance.

Diomedes with the Palladium
Diomède avec le palladium
Dr. Yasas Bandara (Public Domain)

Après la guerre de Troie

Diomède était l'un des Grecs qui eurent une place dans le célèbre Cheval de Troie avec Odysseus, Ménélas et Néoptolème. Après le sac de Troie et la fin de la guerre de Troie, Diomède quitta Troie avec Nestor et Ménélas et rejoignit Argos en toute sécurité avec l'aide d'Athéna. Cependant, en son absence, sa femme Ægialée lui fut infidèle (ce qui serait une punition d'Aphrodite après que Diomède l'ait blessée à Troie). En conséquence, Diomède soit quitta Argos de son plein gré, soit en fut chassé.

Selon d'autres auteurs, Diomède aurait été dévié de sa route par une tempête sur le chemin du retour et se serait retrouvé sur la côte de Daunia (aujourd'hui les Pouilles) en Italie, où il aurait été chaleureusement accueilli par le roi Daunos. Pendant son séjour à Daunia, Diomède les aida à gagner une guerre contre les Messapiens et reçut des terres et Euippe (la fille du roi Daunos) en récompense. Euippe et lui eurent deux fils ensemble, et on dit qu'il renonça à toute haine envers les Troyens. Diomède mourut de vieillesse à Daunia.

Selon le poète byzantin Jean Tzetzes (vers 1110 à 1180 environ), Diomède fut assassiné par le roi Daunos, et son corps fut ramené à Argos.

Culte et héritage

Diomède était vénéré en Italie où il existe des statues de lui à Argyrippa, Metapontum et Thurii. Dans la Grèce antique, une peinture le représentant portant le Palladium se trouve sur l'Acropole d'Athènes. Il fut également peint à Delphes. Athéna lui aurait accordé l'immortalité, et son armure fut conservée dans un temple d'Athéna à Luceria dans les Pouilles, en Italie.

Diomède fonda plusieurs villes en Italie, notamment Beneventum, Venusia (Venosa), Salapia et Brundusium (Brindisi). L'expression "Choix de Diomède" ou "Nécessité de Diomède" est utilisée lorsque quelqu'un fait à contrecœur quelque chose pour le bien de tous. Cette expression est en l'honneur des actions de Diomède pendant la guerre de Troie.

Diomède est l'un des plus célèbres guerriers de la guerre de Troie, connu pour être fort, courageux et sage. Bien qu'il ait été l'un des plus jeunes rois grecs de Troie, il donna souvent de sages conseils à ses aînés, comme Agamemnon, et il prouva sa capacité à combattre à maintes reprises. Il a également la particularité d'être l'un des rares guerriers à avoir pu blesser les dieux pendant la guerre de Troie.

Supprimer la pub

Publicité

Questions & Réponses

De quoi Diomède était-il le dieu ?

Diomède n'était pas un dieu mais le roi d'Argos qui fit preuve d'un grand courage et d'une grande force pendant la guerre de Troie.

Pourquoi Diomède est-il connu ?

Diomède est connu pour avoir été un héros de la mythologie grecque. Il était l'un des guerriers les plus forts et les plus courageux de la guerre de Troie et était aimé de la déesse grecque Athéna. Pendant la guerre, il effectua de nombreuses missions afin d'accomplir des prophéties qui aideraient les Grecs à gagner la guerre. Il était également l'un des guerriers du célèbre Cheval de Troie.

Comment Diomède a-t-il blessé Aphrodite ?

Diomède réussit à enfoncer sa lance dans le poignet d'Aphrodite, car Athéna lui avait donné la capacité de voir et de blesser les dieux grecs sur le champ de bataille.

Diomède est-il grec ou troyen ?

Diomède était grec et roi d'Argos (une ville du Péloponnèse).

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Liana Miate
Liana est la responsable des réseaux sociaux pour World History Encyclopedia. Elle est titulaire d'une licence en arts avec une spécialisation en Grèce antique, Rome et Antiquité tardive. Elle est particulièrement passionnée par Rome et la Grèce, ainsi que par tout ce qui a trait à la mythologie et aux femmes.

Citer cette ressource

Style APA

, L. M. (2022, septembre 30). Diomède [Diomedes]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-13139/diomede/

Style Chicago

, Liana Miate. "Diomède." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le septembre 30, 2022. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-13139/diomede/.

Style MLA

, Liana Miate. "Diomède." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 30 sept. 2022. Web. 04 févr. 2023.

Adhésion