Cerbère

Définition

Liana Miate
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 21 avril 2023
Disponible dans ces autres langues: anglais, allemand, portugais, espagnol
X
Hercules Captures Cerberus (by James Blake Wiener, CC BY-NC-SA)
Hercule capture Cerbère
James Blake Wiener (CC BY-NC-SA)

Cerbère est le chien féroce à trois têtes de la mythologie grecque qui garde l'entrée du monde souterrain. Il permet aux âmes des morts d'entrer dans l'Hadès, mais empêche les vivants (à quelques exceptions près) d'y pénétrer. Cerbère est le fils de Typhon, un géant, et d'Échidna, une créature mi-femme, mi-serpent.

Anubis est le pendant égyptien de Cerbère. Comme Cerbère, il avait une tête de chien et gardait le monde souterrain. Le nom de Cerbère est mentionné pour la première fois dans la Théogonie d'Hésiode (vers 700 av. J.-C.).

Supprimer la pub
Publicité

Naissance et famille

Dans sa Théogonie, Hésiode affirme que Cerbère était le fils de Typhon, un géant serpentin qui crachait du feu, et d'Échidna, une créature mi-femme, mi-serpent. Il était en outre le frère d'autres créatures redoutables, dont le chien à deux têtes Orthos et l'hydre de Lerne (un serpent d'eau).

Typhon, ce vent fougueux et redoutable, s'unit, dit-on, avec cette Nymphe aux yeux noirs, qui, devenue enceinte, enfanta une race courageuse, d'abord Orthos, ce chien de Géryon, ensuite l'indomptable Cerbère, qu'on ne nomme qu'avec effroi, ce gardien de Pluton, ce dévorant Cerbère à la voix d'airain, aux cinquante têtes, ce monstre impudent et terrible...

(Hésiode, Théogonie, 310-316).

Le chien d'Hadès

Fidèle compagnon du roi des enfers, Cerbère était connu sous le nom de "chien d'Hadès".

Fidèle compagnon d'Hadès, roi des enfers et dieu des morts, Cerbère était connu sous le nom de "chien d'Hadès", un titre utilisé pour la première fois par Homère (vers 750 av. J.-C.). Il était également appelé "chien de l'enfer". Hécatée de Milet (vers 550 à vers 476 av. J.-C.) pensait que Cerbère était appelé "chien d'Hadès" parce qu'un serpent mortel était élevé à Tainaron (Cap Matapan). Toute personne mordue par ce serpent mourait immédiatement sous l'effet de son poison.

Supprimer la pub
Publicité

Les croyances antiques concernant la vie après la mort n'étaient guère réconfortantes. Des lieux idylliques tels que les îles des Bienheureux et les champs élyséens (Elysium) étaient réservés aux immortels et aux héros, tandis que l'Hadès et le Tartare étaient considérés comme des lieux sombres et inquiétants, gardés par des monstres tels que Cerbère. Cerbère gardait le monde souterrain, permettant à ceux qui avaient déjà traversé le Styx d'y entrer, mais empêchant les vivants d'y mettre les pieds en les dévorant. Si une âme tentait de s'échapper du monde souterrain, Cerbère l'attrapait.

Cerbère est décrit comme une bête hargneuse ayant trois têtes, chacune dotée de crocs acérés, et des têtes de serpent en guise de queue, ainsi que des têtes de serpent sur son dos. Bien que la plupart des sources affirment que Cerbère avait trois têtes, Hésiode,lui, mentionne qu'il en avait 50.

Supprimer la pub
Publicité

Statue of Hades and Cerberus
Statue de Hadès et Cerbère
Aviad Bublil (CC BY-SA)

Thésée et Pirithoüs

Le roi Pirithoüs des Lapithes invita son ami Thésée à se rendre à Sparte avec lui afin qu'ils puissent tenter d'épouser Hélène, sœur des Dioscures. Ils se jurèrent l'un à l'autre de tirer au sort la main d'Hélène, le perdant devant épouser une autre fille de Zeus.

Ils se rendirent à Sparte avec une armée et tendirent une embuscade à Hélène qui se trouvait dans un temple. Après tirage au sort, Thésée l'emporta. Cependant, Hélène était encore une enfant et Thésée ne voulait pas causer de problèmes avec les Dioscures. Il envoya donc Hélène dans un autre village pour qu'elle soit gardée par son ami Aphidnus et que sa mère s'occupe d'elle. Lorsque Hélène fut plus âgée, Pirithoüs rappela à Thésée leur pacte et ils consultèrent un oracle de Zeus. Cet oracle leur suggéra de chercher Perséphone comme épouse pour Pirithoüs. Bien que Thésée n'ait pas souhaité participer à ce plan, il resta fidèle à son serment et accompagna Pirithoüs jusqu'à l'Hadès. Ils frappèrent aux portes du palais d'Hadès et demandèrent Perséphone.

Hadès écouta calmement leur demande et les invita à s'asseoir. À l'insu de Thésée et de Pirithoüs, Hadès leur avait demandé de s'asseoir sur la Chaise de l'Oubli. Ils se retrouvèrent piégés alors que Cerbère et les Furies les attaquaient, sous les yeux d'Hadès. Lorsque Hercule pénétra dans l'Hadès pour capturer Cerbère, il parvint à sauver Thésée mais ne put sauver Pirithoüs.

Supprimer la pub
Publicité

Le douzième travail d'Hercule

Le mythe le plus connu impliquant Cerbère est le récit des douze travaux d'Hercule. Le roi Eurysthée de Tiryns avait imposé douze travaux au légendaire héros grec après qu'il fut eut tué ses enfants dans un coup de folie. Ces tâches difficiles et dangereuses étaient un moyen pour Hercule d'expier ses actes.

Hercule est le seul héros grec à avoir vaincu physiquement Cerbère.

Le douzième et dernier travail était le plus dangereux. Hercule devait faire remonter Cerbère du Tartare. Avant de descendre aux Enfers, Hercule devait être purifié pour son meurtre des centaures et être introduit dans les Grands Mystères (Mystères d'Éleusis), avec Thésée en tant que parrain. Hercule pénétra dans le monde souterrain près de la mer Noire, guidé par Athéna et Hermès. Charon, le batelier d'Hadès, n'hésita pas à faire traverser à Hercule les fleuves du monde souterrain.

Au moment où Hercule descendit de la barque, toutes les âmes des morts s'enfuirent, à l'exception de la Gorgone Méduse et du héros grec Méléagre. Hercule s'arma, mais on lui assura que les fantômes ne pouvaient pas lui faire de mal. Après avoir libéré son ami Thésée, Hercule exigea d'Hadès et de Perséphone qu'ils lui livrent Cerbère. Hadès répondit qu'Hercule pouvait l'avoir s'il parvenait à le maîtriser sans utiliser d'armes. Hercule trouva Cerbère enchaîné aux portes de l'Achéron et le saisit à la gorge. Cerbère leva ses trois têtes et sa queue barbelée en guise d'avertissement, mais Hercule, protégé par sa peau de lion, continua à exercer une pression sur la gorge de Cerbère jusqu'à ce qu'il ne s'affaiblisse et n'abandonne.

Supprimer la pub
Publicité

Moi, fils de Jupiter, je fus accablé de maux sans nombre : je servis un homme bien inférieur à moi, et ce faible mortel m'imposa les plus rudes travaux ; il m'envoya même en ces lieux pour enlever le chien gardien des enfers, car il ne connaissait pas d'entreprise plus périlleuse. Pourtant je saisis le monstre et je le conduisis hors des sombres demeures : Mercure et Minerve avaient guidé mes pas.

(Homère, Odyssée, 11. 711-717, trad. E. Bareste, Remacle).

Athéna aida Hercule à traverser le Styx alors qu'il trainait Cerbère enchaîné. Dans certains récits, dont la Description de la Grèce de Pausanias (115 -180 de notre ère), Hercule fit remonter Cerbère à travers un gouffre près de Trézène (dans le Péloponnèse), tandis que d'autres disent qu'il l'emmena dans la grotte d'Acone, près de la mer Noire.

Athena, Hercules, and a Two-headed Cerberus
Athéna, Hercule et un Cerbère à deux têtes
Bibi Saint-Pol (Public Domain)

Alors que Cerbère aboyait de ses trois têtes et luttait contre Hercule, sa salive tomba sur le sol et fit pousser l'aconit, une plante toxique. Hercule emmena Cerbère au roi Eurysthée à Mycènes, où le roi offrit un sacrifice. Au lieu de donner à Hercule une part importante du sacrifice, il lui en donna une petite partie et garda le meilleur pour sa famille. Hercule s'en offusqua à juste titre et tua les fils d'Eurysthée. Après avoir présenté Cerbère au roi Eurysthée, Hercule le renvoya dans l'Hadès. Hercule est le seul héros grec à avoir vaincu Cerbère physiquement.

Tromper Cerbère

Cerbère était parfois piégé, ce qui permettait aux vivants de se faufiler dans l'Hadès. La nymphe Psyché utilisa des gâteaux au miel pour apaiser le féroce molosse afin qu'elle puisse récupérer une boîte auprès de Perséphone - une tâche nécessaire pour sauver son amant Éros. Dans la mythologie gréco-romaine, la prophétesse Sybil utilisa des gâteaux de miel trempés dans du vin drogué pour endormir Cerbère afin que le héros gréco-romain Énée puisse entrer dans l'Hadès pour parler à son père Anchise.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Un serpent venimeux mordit la nymphe Eurydice alors qu'elle fuyait les avances de l'apiculteur Aristée. Après sa mort, son mari, le célèbre poète Orphée, descendit aux Enfers pour la retrouver. Une fois arrivé dans l'Hadès, il utilisa sa lyre pour ensorceler Charon, Cerbère et les trois juges des morts (Rhadamanthe, Minos et Éaque).

Hercules and Cerberus
Hercule et Cerbère
Peter Paul Rubens (Public Domain)

Grâce à sa lyre, Orphée réussit à persuader Hadès de laisser partir Eurydice à une condition : qu'il ne se retourne pas avant d'être revenu sain et sauf sur terre - un défi qu'il ne réussit malheureusement pas à relever.

Selon une autre source, Cerbère refusa de laisser passer Orphée, qui erra donc dans le monde en jouant de la lyre, en proie au chagrin.

Le poison de Cerbère

Après avoir fui Corinthe et s'être réfugiée chez le roi Égée d'Athènes, Médée donna naissance au fils d'Égée qui, pensait-elle, hériterait un jour du trône de son père. Or, Thésée, le fils secret d'Égée, se présenta à Athènes. Médée, méfiante de cette nouvelle menace pour son fils, persuada Égée que Thésée était un espion. Ils invitèrent Thésée à un festin où Égée lui offrit une coupe de vin.

À son insu, ce vin avait été empoisonné par l'aconit, née de la salive mortelle de Cerbère, répandue sur la terre après qu'Hercule l'eut extirpé de l'Hadès.

Cerbère dans l'Art

L'une des représentations les plus célèbres de Cerbère dans l'art grec se trouve sur le vase de Persée, actuellement exposé au musée du Louvre. On y voit Hercule tenant Cerbère avec une laisse rouge. Dans sa Description de la Grèce, Pausanias mentionne qu'en Laconie, il y avait une statue d'Apollon, et qu'à droite de la statue se trouvaient deux sculptures représentant certains des travaux d'Hercule - la capture de Cerbère, sa sortie de l'Hadès et la mise à mort de l'Hydre. À Olympie, près du fleuve Érymanthe, les travaux d'Hercule étaient commémorés et des offrandes étaient faites en l'honneur du grand héros grec.

Cerberus Constellation
Constellation de Cerbère
Johannes Hevelius (Public Domain)

Héritage

La constellation de Cerbère, aujourd'hui caduque, fut découverte et nommée en 1690 par l'astronome polonais Johannes Hevelius (1611-1687). Elle représentait un serpent à trois têtes plutôt qu'un chien et fait désormais partie de la constellation d'Hercule.

En 1829, le naturaliste français Georges Cuvier (1769-1832) donna le nom de Cerberus un genre de serpents asiatiques. Communément appelé serpent d'eau à face de chien (Cerberus schneiderii), il est présent dans toute l'Asie et en Australie. Il existe actuellement cinq espèces différentes que l'on peut trouver à l'état sauvage.

Supprimer la pub
Publicité

Questions & Réponses

Quel dieu a tué Cerbère ?

Le demi-dieu Hercule réussit à vaincre Cerbère et à le sortir de l'Hadès.

Cerbère est-il gentil ou méchant ?

Cerbère est considéré comme une créature effrayante et maléfique, car il a trois têtes et garde les Enfers.

Pourquoi Cerbère a-t-il trois têtes ?

Cerbère a trois têtes pour mieux garder les Enfers et effrayer les vivants.

Quel type de chien est Cerbère ?

Cerbère est un molosse mythologique.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Liana Miate
Liana est la responsable des réseaux sociaux pour World History Encyclopedia. Elle est titulaire d'une licence en arts avec une spécialisation en Grèce antique, Rome et Antiquité tardive. Elle est particulièrement passionnée par Rome et la Grèce, ainsi que par tout ce qui a trait à la mythologie et aux femmes.

Citer cette ressource

Style APA

Miate, L. (2023, avril 21). Cerbère [Cerberus]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11209/cerbere/

Style Chicago

Miate, Liana. "Cerbère." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le avril 21, 2023. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11209/cerbere/.

Style MLA

Miate, Liana. "Cerbère." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 21 avril 2023. Web. 27 mai 2024.

Adhésion