Thésée

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 02 mai 2016
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
The Labours of Theseus (by British Museum, Copyright)
Les travaux de Thésée
British Museum (Copyright)

Thésée est un héros légendaire de la mythologie grecque, considéré comme l'un des premiers rois d'Athènes. Célèbre pour avoir tué des méchants, des amazones et des centaures, son aventure la plus célèbre fut celle où il tua le redoutable Minotaure du roi crétois Minos. À l'époque classique, Thésée en vint à représenter l'Athénien parfait - l'homme d'action juste, déterminé à servir sa ville du mieux qu'il pouvait et fervent défenseur de la démocratie. Le héros apparaît dans plusieurs tragédies grecques et son combat contre le Minotaure était l'un des préférés des peintres de vases grecs. Il est également le sujet de l'une des biographies des Vies des hommes illustres de Plutarque.

Premières aventures de Thésée: les travaux

Dans la légende, le père de Thésée était considéré soit comme le fils du dieu Poséidon, soit comme le roi Égée d'Athènes. Sa mère était Éthra, fille de Pitthée, le roi de Trézène, qu'Égée avait séduite. Thésée passe son enfance à Trézène, dans le nord-est du Péloponnèse, car Égée avait prévenu Éthra de ne pas dire à son fils qui était son vrai père avant qu'il ne soit majeur, ce qui explique peut-être pourquoi Thésée était considéré comme le fils de Poséidon dans sa jeunesse. Lorsqu'il fut un jeune adulte, le héros récupéra des sandales et une épée, cadeaux de son père qui avaient été enterrés sous un lourd rocher en attendant qu'il soit assez grand pour le soulever. Avec ces cadeaux, Thésée se rendit à Athènes pour réclamer, en tant que fils unique d'Égée, son héritage: le royaume d'Athènes. Mais avant de pouvoir atteindre la ville, il dut d'abord affronter divers méchants et autres monstres.

Supprimer la pub

Advertisement

Le premier méchant à être éliminé fut Périphète qui fracassait la tête de tous ceux qu'il croisait avec une énorme massue en fer. Thésée le tua sans cérémonie et prit sa massue qui sera une arme utile pour ses futures aventures. Un autre méchant était Sinis qui traînait dans les campagnes de Corinthe et courbait les pins afin de frapper et tuer les personnes qui traversaient l'isthme. Notre héros tua l'encombrant Sinis en utilisant, bien sûr, un pin courbé. Selon Plutarque, Thésée eut un fils, Mélanippos, de la fille de Sinis, Périgouné.

Vint ensuite Sciron qui bloquait l'étroit passage maritime à travers les rochers de Mégare. Il prenait plaisir à forcer les gens à lui laver les pieds et lorsqu'ils se baissaient pour le faire, il les poussait du haut de la falaise dans la mer. Peu importe que les malheureux voyageurs aient survécu ou non à la chute car, de toute façon, ils étaient ensuite dévorés par une tortue géante qui hantait ces lieux. Thésée mit fin à tous ces comportements effrayants en jetant Sciron à la mer pour qu'il soit dévoré par son propre complice ou, dans une autre version, pour qu'il soit transformé en rocher.

Supprimer la pub

Advertisement

Thésée était le grand héros d'Athènes qui combattit le Minotaure, les Amazones, les Centaures et les méchants.

Le suivant fut Cercyon, le champion de lutte qui écrasait à mort tous ceux qui passaient sur son chemin, mais Thésée le battit à son propre jeu. Le dernier scélérat fut Procuste (également Procruste ou Damastès), qui attaquait les voyageurs et les forçait à s'allonger sur un lit ; s'ils étaient trop grands pour le lit, il leur coupait l'excédent, s'ils étaient trop petits, il les étirait à l'aide de poids ou martelait leurs membres pour augmenter leur longueur. Thésée s'occupa rapidement de lui aussi en lui faisant subir sa propre torture.

Ayant fini d'encombrer la campagne grecque de cadavres de méchants, Thésée dut ensuite tuer une truie colérique appelée Phaia qui causait des problèmes, encore une fois, dans la région de Corinthe. Il finit par arriver à Athènes, où il ne fut pas aidé par sa belle-mère jalouse, Médée. Elle et les cousins de Thésée, les Pallantides, tentèrent à plusieurs reprises de se débarrasser de notre héros, mais leurs embuscades et leurs empoisonnements furent tous vains. Médée envoya alors Thésée accomplir la dangereuse mission de s'occuper du taureau de Marathon qui terrorisait la campagne. Le héros captura l'animal et le sacrifia à Apollon. Au cours d'autres aventures, Thésée trouva même le temps d'aider Méléagre dans la chasse au sanglier de Calydon et d'accompagner Jason et ses Argonautes dans leur quête de la Toison d'or, mais sa plus grande épreuve restait encore à venir.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Thésée et le Minotaure

L'aventure la plus célèbre de Thésée est sa mise à mort du Minotaure du roi Minos en Crète. Chaque année (ou tous les neuf ans, selon Plutarque), Athènes était obligée d'envoyer sept jeunes hommes et sept jeunes femmes pour servir de nourriture à cette redoutable créature à corps d'homme et à tête de taureau qui vivait dans le mystérieux labyrinthe de Cnossos, construit par le célèbre architecte Dédale. Le terrible tribut était, selon certaines sources, une compensation pour la mort du fils de Minos, Androgée, tué par des concurrents jaloux après sa victoire aux Jeux d'Athènes (dans d'autres versions, il fut tué par le taureau de Marathon). Le Minotaure, unique en son genre, naquit de l'union de Pasiphaé, l'épouse de Minos, et d'un taureau, après que Zeus ait fait tomber la reine amoureuse de l'animal pour se venger du refus de Minos de le sacrifier en l'honneur du dieu.

Labyrinth of Knossos
Labyrinthe de Cnossos
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Thésée, cherchant à mettre un terme à cette barbarie, se porta volontaire comme l'un des sept jeunes gens et s'embarqua pour la Crète. En chemin, notre héros, avec l'aide d'Amphitrite, la femme de Poséidon, récupéra un anneau qui avait été jeté à la mer par Minos. A son arrivée, Thésée pénétra sans crainte dans l'antre du Minotaure dont personne n'était jamais sorti vivant. Là, avec l'aide d'Ariane, fille de Minos, le héros se fraya un chemin dans les passages sinueux du labyrinthe à l'aide d'une pelote de ficelle. Après avoir terrassé la bête avec son épée, il suivit facilement la ficelle jusqu'à l'entrée du labyrinthe et libéra ainsi Athènes de sa terrible obligation envers Minos.

Sur le chemin de retour vers Athènes, Thésée abandonna Ariane de manière peu galante sur l'île de Naxos, peut-être sur les conseils d'Athéna; mais elle trouva très vite du réconfort dans les bras du dieu du vin Dionysos qu'elle épousa par la suite. Dans une autre version, elle fut tuée par Artémis sur les instructions de Dionysos qui avait été autrefois fiancé à la princesse et était mécontent de l'avoir perdue au profit de Thésée. Le héros s'arrêta ensuite à Délos, offrit un sacrifice à Apollon et exécuta ce qui deviendra une danse célèbre, le geranos ou danse de la grue, qui imite les mouvements à l'intérieur du labyrinthe.

Supprimer la pub

Advertisement

Minotaur
Minotaure
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Thésée fit ensuite voile vers son pays, mais il fut frappé par une tragédie lorsqu'il oublia, comme il l'avait promis à son père avant de partir, de hisser une voile blanche au lieu de l'habituelle voile noire (en signe de deuil pour les jeunes condamnés), afin de signaler à son père que tout allait bien. Le père de Thésée vit la voile noire, pensa que son fils avait été tué par le Minotaure et, complètement désemparé, se jeta dans la mer depuis la falaise. Depuis lors, la mer porte son nom, la mer Égée. Thésée hérita ainsi du trône et s'installa au gouvernement, unifiant les nombreuses petites colonies de la région en une seule unité politique (synœcisme), et instaurant une période de paix et de prospérité pour Athènes.

Lutte contre les amazones, les centaures et Hadès

Les aventures de Thésée ne s'arrêtèrent pas là puisqu'il est impliqué dans plusieurs autres mythes. Il combattit les Amazones aux côtés d'Hercule lorsqu'elles envahirent l'Attique pour récupérer la ceinture de leur reine Hippolyte qu'Hercule avait volée lors d'un de ses travaux. Selon certains récits, Hippolyte était la première femme de Thésée et ils eurent un fils, Hippolyte. Thésée combattit ensuite les centaures, créatures mi-hommes, mi-chevaux, qui perturbèrent le mariage de Pirithoos, roi des Lapithes et grand ami de Thésée.

Thésée tenta alors d'enlever Perséphone des mains d'Hadès, dans les enfers, afin que Pirithoos puisse l'épouser. Hadès n'était cependant pas prêt à abandonner sa fiancée si facilement (surtout après le mal qu'il s'était donné pour l'emmener là bas) et il fit asseoir les deux hommes sur des trônes qui les prirent au piège. Thésée ne fut sauvé que par les exploits d'Hercule, venu capturer Cerbère dans son dernier travail, mais Pirithoos fut, hélas, abandonné à son triste sort.

Supprimer la pub

Advertisement

Centaur & Lapith Metope, Parthenon
Métope de Centaure et Lapithe, Parthénon
Dschwen (CC BY-SA)

La seconde épouse de Thésée fut Phèdre, sœur d'Ariane, avec qui il eut deux fils, Acamas et Démophon. Malheureusement pour l'harmonie familiale, Phèdre tomba ensuite amoureuse de son beau-fils Hippolyte. Mais son amour n'était pas partagé et, se sentant méprisée, elle déclara furieusement à Thésée que son fils avait tenté de la violer. Outré, Thésée demanda à Poséidon de punir Hippolyte et le dieu de la mer répondit en envoyant un taureau des profondeurs de l'océan. Cette créature effraya tellement les chevaux du char d'Hippolyte qu'ils firent basculer le jeune homme dans la mer où il se noya. Phèdre, tourmentée par son sentiment de culpabilité, finit par se pendre, achevant ainsi le cycle typique de la tragédie grecque.

Lors d'un autre enlèvement, mais cette fois plus réussi, Thésée captura Hélène alors qu'elle était encore enfant et la confia à sa mère pour qu'elle s'en occupe jusqu'à ce qu'elle devienne une femme. La jeune fille fut cependant sauvée par ses frères, les Dioscures. Ces derniers envahirent l'Attique à cette fin et Thésée fut contraint de fuir sur l'île égéenne de Skyros. Selon la légende, le héros y fut tué par le roi Lycomède qui le poussa d'une falaise. Ses ossements furent retrouvés par l'homme d'État et amiral athénien Cimon vers 475 av. J.-C. qui les ramena à Athènes et les plaça dans un temple, le Théséion. Thésée fut ensuite honoré par le festival de la Théseia qui se tenait chaque année dans la ville et fut à jamais associé au 8e jour de chaque mois, le jour où, selon la tradition, le héros était arrivé à Athènes dans sa jeunesse.

L'importance des mythes

Les mythes impliquant Thésée prirent de l'importance au 6e siècle avant Jésus-Christ, à une époque où la ville d'Athènes entrait dans une période de domination de la Grèce élargie. Thésée était peut-être une alternative commode à l'autre grand héros grec Hercule, et il donna à la ville un héritage prestigieux qui différait des autres cités. Thésée fut également promu par l'homme d'État athénien Clisthène, grand rival des Pisistratides qui considéraient Hercule comme le symbole de la force d'Athènes. La longue liste de méchants auxquels Thésée fut confronté est également très similaire à l'histoire plus ancienne des douze travaux d'Hercule. Dans son combat contre les amazones et les centaures, Thésée était probablement une métaphore de la résistance d'Athènes aux attaques étrangères.

Supprimer la pub

Advertisement

L'obligation de payer un tribut de jeunes gens à la Crète minoenne peut avoir été basée sur un paiement réel de tribut à la puissance commerciale dominante de la mer Égée au milieu de l'âge du bronze. Les Minoens étaient également des adorateurs de taureaux, comme l'attestent les découvertes archéologiques telles que les décorations architecturales en corne de taureau, les rhytons de taureau, les fresques et autres œuvres d'art représentant un sport de saut de taureau. En outre, le palais de Cnossos était extrêmement grand pour l'époque et se composait de multiples petites pièces contiguës, souvent dotées de colonnes et de plafonds ouverts faisant office de puits de lumière. Il ne serait pas du tout surprenant que les visiteurs athéniens aient pu considérer cette merveille architecturale comme un labyrinthe. Autre lien possible, le mot "labyrinthe" pourrait être lié au labrys, un symbole de double hache ayant une signification religieuse importante pour les Minoens.

Theseus & the Minotaur
Thésée et le Minotaure
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Thésée dans l'art et la littérature

Thésée apparaît, notamment en combattant le Minotaure, dans l'art grec de la dernière décennie du VIe siècle avant notre ère. Les scènes des combats du héros lors de son premier voyage à Athènes sont présentes dans les sculptures en relief de l'Héphaïstéion d'Athènes et du trésor athénien de Delphes - les deux édifices datant d'environ 500 avant J.-C. - ainsi que dans le temple de Poséidon à Sounion et le Héron de Trysa en Lycie.

Les combats du héros contre le taureau de Marathon et le Minotaure ont été particulièrement appréciés des peintres de vases à figures noires, le plus bel exemple étant le vase François, qui présente de nombreuses scènes de l'histoire de Thésée. Une mention spéciale doit être accordée à un magnifique Kylix attique à figures rouges, aujourd'hui conservé au British Museum, qui représente tous les travaux du héros. Thésée se distingue des scènes peintes similaires d'Hercule combattant un taureau et des centaures car le premier est généralement représenté sans barbe.

Thésée apparaît dans les tragédies d'Euripide (Hippolyte et Les Suppliantes (où il critique la tyrannie et défend la démocratie) et de Sophocle (Œdipe à Colone). Enfin, le labyrinthe apparaît sur les pièces de monnaie crétoises, et le motif est également un élément populaire dans l'art romain, notamment dans les mosaïques de sol.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2016, mai 02). Thésée [Theseus]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-422/thesee/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Thésée." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mai 02, 2016. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-422/thesee/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Thésée." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 02 mai 2016. Web. 05 juil. 2022.

Adhésion