Ariane

Définition

Jennifer Saint
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 01 avril 2022
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, Turc
Fresco of Dionysos and Ariadne, Getty Villa (by The J. Paul Getty Museum, CC BY)
Fresque de Dionysos et Ariane, Getty Villa
The J. Paul Getty Museum (CC BY)

Ariane est une figure de la mythologie grecque, surtout connue pour le rôle qu'elle joua en aidant Thésée à vaincre le monstrueux Minotaure, mi-homme mi-taureau, son demi-frère, et à s'échapper du célèbre labyrinthe sinueux, situé sous le palais de Knossos en Crète, dont la construction avait été ordonnée par le père d'Ariane, le roi Minos.

Origines et famille

Ariane est issue d'une famille puissante dans la mythologie grecque. Sa mère est Pasiphaé, fille du dieu du soleil, Hélios, et son père est le roi Minos de Crète. Les femmes de la famille jouèrent des rôles significatifs dans de nombreux mythes importants. La tante d'Ariane était Circé, la sorcière qui transforma les hommes d'Ulysse en porcs dans l'Odyssée d'Homère. Sa cousine était Médée, dont l'histoire reflète celle d'Ariane à certains égards. Comme Ariane, Médée permit au héros d'accomplir ses exploits légendaires - dans son cas, elle donna à Jason et aux Argonautes un onguent magique et des instructions pour qu'ils puissent voler la Toison d'or à son père Éétès de Colchide - et elle aussi fut ensuite abandonnée.

Supprimer la pub

Advertisement

Minos, le père d'Ariane, emprisonna le Minotaure dans un labyrinthe situé sous le palais crétois de Knossos.

La sœur d'Ariane, Phèdre, se maria plus tard avec Thésée, mais elle tomba amoureuse de son fils Hippolyte et déclencha ainsi une série d'événements tragiques qui conduisirent Thésée à provoquer la mort de son propre fils dans la tragédie grecque Hippolyte d'Euripide.

L'histoire de la mère d'Ariane est peut-être la plus étrange et la plus choquante de toutes. Lorsque le père d'Ariane, le roi Minos, offensa le dieu de la mer Poséidon en refusant de lui sacrifier un beau taureau blanc, Poséidon le punit en faisant tomber sa femme, Pasiphaé, amoureuse de l'animal. Pasiphaé supplia le maître artisan Dédale de sculpter une vache en bois réaliste dans laquelle elle pourrait se cacher pour séduire le taureau. Le produit de cette union fut le Minotaure, un monstre au corps d'homme mais à la tête de taureau et à l'appétit insatiable pour la chair humaine. Cette créature, qui était donc le demi-frère d'Ariane, fut relégué aux profondeurs obscures du Labyrinthe d'où il ne pourrait jamais s'échapper.

Supprimer la pub

Advertisement

Thésée et le Labyrinthe

Minos, le père d'Ariane, emprisonna le Minotaure dans un labyrinthe situé sous le palais crétois de Knossos. Dans la mythologie, le labyrinthe souterrain complexe avait été conçu par Dédale, qui était suffisamment rusé et intelligent pour s'assurer qu'il soit si déroutant que quiconque y entrait ne pouvait jamais retrouver son chemin. Une fois achevé, Minos emprisonna Dédale dans son palais pour s'assurer que le secret du labyrinthe ne serait jamais révélé.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

À intervalles réguliers - parfois tous les ans, parfois tous les sept ou neuf ans - quatorze otages composés de sept jeunes filles et de sept jeunes gens athéniens étaient conduits dans le labyrinthe en tant que sacrifices pour être donnés vivants à la créature. Thésée, qui était venu à Athènes pour retrouver son père, le roi Égée, se porta volontaire en tant que tribut pour tuer le Minotaure et mettre fin à cette tradition macabre.

Ariadne & Theseus
Ariane et Thésée
Zde (CC BY-SA)

Lorsque Thésée arriva en Crète, Ariane tomba amoureuse de lui et l'aida en lui donnant son arme et en lui fournissant un fil rouge pour qu'il puisse trouver son chemin et sortir du labyrinthe après avoir tué le Minotaure. Ariane est souvent décrite comme ayant un lien particulier avec le Minotaure et sympathisant avec la créature, mais elle décide qu'il est plus important d'aider Thésée - soit en raison de son béguin pour lui, soit par horreur du massacre continu des Athéniens innocents (ou peut-être un mélange des deux).

Abandon sur Naxos

Les actions d'Ariane l'obligèrent à fuir sa maison avec Thésée après avoir joué un rôle clé dans sa victoire. Après avoir trahi son père, Ariane s'embarqua pour Naxos avec Thésée qui promit de l'épouser. Cependant, il la laissa endormie sur l'île et retourna à Athènes sans elle. Dans certaines versions de l'histoire, il la laissa par choix, ce qui pourrait être un acte d'égoïsme impitoyable. Ariane s'en prit à lui dans sa lettre des Héroïdes d'Ovide (43 avant J.-C. à 17 après J.-C.), dans laquelle elle l'accuse de vouloir retourner à Athènes et de se vanter de ses exploits sans reconnaître le rôle crucial qu'elle avait joué dans sa réussite.

Supprimer la pub

Advertisement

Peut-être ses motivations étaient-elles légèrement différentes, bien que toujours déshonorantes. Dans certaines versions du mythe, Thésée l'abandonne à Naxos car elle est tellement malade pendant le voyage de retour vers Athènes qu'elle ne peut plus continuer à voyager. Elle meurt alors en donnant naissance aux jumeaux de Thésée ou est tuée par Artémis. Dans d'autres versions encore, elle se pend de désespoir lorsqu'elle réalise que Thésée est parti, pour quelque raison que ce soit, et qu'elle est exilée sur une île inconnue, sans espoir de retrouver la famille qu'elle a trahie.

Fresco of Ariadne on Naxos
Fresque d'Ariane à Naxos
Osama Shukir Muhammed Amin (Copyright)

Cependant, il existe des interprétations de l'histoire qui disculpent Thésée et rendent ses actions moins cruelles. Dans ces versions, le dieu olympien du vin, Dionysos, ordonne à Thésée de la quitter car le dieu est captivé par sa beauté et la veut pour sa propre épouse. Thésée ne peut pas refuser le dieu, et il abandonne Ariane. Lorsque Dionysos et Ariane se marient, il lui offre une magnifique couronne, qu'il transformera plus tard en la constellation Corona Borealis. Dans les Métamorphoses, Ovide décrit comment les joyaux de la couronne sont transformés en étoiles brûlantes. Ariane et Dionysos ont un certain nombre de fils, dont le nombre varie entre un et six selon les sources, bien que parfois deux des enfants d'Ariane soient attribués à Thésée.

Mort et immortalité

Dionysos rendit Ariane immortelle, soit en la récupérant aux Enfers, soit en faisant de sa couronne une constellation dans les cieux.

Dans l'Odyssée d'Homère, Ulysse voit l'ombre d'Ariane aux Enfers et apprend qu'elle a été tuée sur Naxos par Artémis pour des raisons obscures. Plutarque (c. 45/50 - c. 120/125 de notre ère) écrit qu'elle meurt en couches sur Naxos après que Thésée l'ait laissée là enceinte. De nombreuses sources affirment que Dionysos la rendit immortelle, soit en la récupérant aux Enfers comme il le fit avec sa propre mère mortelle, Sémélé, et en montant avec elle à l'Olympe, soit en faisant de sa couronne une constellation dans les cieux.

Supprimer la pub

Advertisement

Les versions plus anciennes de l'histoire d'Ariane, cependant, n'incluent pas du tout Thésée. Dans ces récits, elle précède Thésée de plusieurs générations, part en guerre aux côtés de Dionysos contre les Argiens et est tuée. Dans les Dionysiaques, Nonnos (5e siècle de notre ère) raconte qu'elle fut pétrifiée lors d'une bataille contre les Argiens, lorsque le roi Persée lui montra la tête de Méduse, à la grande fureur et au grand chagrin de Dionysos, qui la ramena des Enfers pour en faire une déesse.

Symboles et représentations dans l'art

Dans l'art grec, Ariane est associée au fil rouge qu'elle donna à Thésée pour le guider en toute sécurité hors du labyrinthe. Elle est également associée à la piste de danse fabriquée pour elle par Dédale, le célèbre inventeur. Sa piste de danse est décrite dans l'Iliade, comme faisant partie de la scène créée sur le bouclier d'Achille par Héphaïstos. Les pas complexes de la danse grecque exécutés sur la piste de danse reflètent l'idée de labyrinthes, un symbole qui est également étroitement lié à Ariane.

Dans les peintures classiques et les sculptures grecques, on voit souvent Ariane endormie sur Naxos avant qu'elle ne se réveille pour découvrir que Thésée est parti ou avant qu'elle ne soit découverte par Dionysos, ainsi que des images d'elle et de Dionysos ensemble. Elle est également représentée sur des poteries grecques, comme des peintures sur vase, avec Dionysos et ses ménades et satyres dans le cadre des scènes de rites bacchiques effectués par ses disciples.

Supprimer la pub

Advertisement

Minoan Bull-leaping Fresco
Fresque du saut de taureau minoen
Carole Raddato (CC BY-NC-SA)

Knossos

Les ruines du palais de Knossos, en Crète, constituent un vaste site archéologique de l'âge du bronze et révèlent certains liens avec les mythes associés au lieu. La conception complexe des couloirs a été suggérée comme donnant lieu à l'histoire du labyrinthe. Les fresques qui subsistent sur les murs de Knossos représentent l'ancien sport du saut des taureaux. Ce sport pourrait être lié à la légende du Minotaure, un monstre hybride mythique composé d'un homme et d'un taureau, et les vestiges du palais contiennent donc des indices physiques et des liens avec les histoires mythiques racontées sur ses habitants légendaires.

Supprimer la pub

Publicité

Questions et réponses

Qui est Ariane dans la mythologie grecque?

Ariane est la fille de Pasiphaé et du roi Minos de Crète. Elle est surtout connue pour le rôle qu'elle a joué en aidant Thésée à vaincre le Minotaure et à s'échapper du labyrinthe tortueux situé sous le palais de Knossos en Crète.

Pourquoi Ariane n'a-t-elle pas épousé Thésée ?

Thésée laissa Ariane endormie sur l'île de Naxos et revint à Athènes sans elle. Les différentes versions du mythe donnent diverses raisons à l'abandon d'Ariane par Thésée, allant du pur égoïsme à l'obligation pour Thésée de l'abandonner à Dionysos.

Qu'est devenue Ariane après son abandon ?

Selon les différentes versions du mythe, elle meurt en couches, se suicide ou épouse Dionysos, qui finit par la rendre immortelle.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Jennifer Saint
Jennifer Saint is an author of Greek mythology retellings from the female perspective. The novels she has written so far are Ariadne (2021) and Elektra (2022).

Citer cette ressource

Style APA

Saint, J. (2022, avril 01). Ariane [Ariadne]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15609/ariane/

Style Chicago

Saint, Jennifer. "Ariane." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le avril 01, 2022. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15609/ariane/.

Style MLA

Saint, Jennifer. "Ariane." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 01 avril 2022. Web. 05 juil. 2022.

Adhésion