Circé

Coûts des serveurs - Collecte de fonds 2023

Faire fonctionner un site web qui accueille des millions de lecteurs chaque mois coûte extrêmement cher. Nous devons non seulement payer nos serveurs, mais aussi les services connexes tels que notre réseau de diffusion de contenu, Google Workspace, la messagerie électronique, etc. Nous préférerions utiliser cet argent pour produire davantage de contenu historique gratuit pour le monde entier. Merci de votre aide !
$126 / $21000

Définition

Liana Miate
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 08 novembre 2022
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
Circe Enticing Odysseus by Angelica Kauffmann (by Angelica Kauffmann, Public Domain)
Circe séduit Odysseus par Angelica Kauffman
Angelica Kauffmann (Public Domain)

Circé est une puissante sorcière et déesse de la mythologie grecque, dotée d'un talent exceptionnel pour mélanger les drogues. Elle était la fille du dieu-soleil Hélios et de l'océanide Perséis. La maison de Circé se trouvait sur l'île boisée d'Ééa et était gardée par des hommes qu'elle avait transformés en loups et en lions.

Bien qu'elle n'ait eu aucun amour particulier pour les hommes, Circé se retrouva mêlée à l'histoire du héros Odysseus après que celui-ci et ses hommes furent arrivés sur son île. Elle est également responsable de la transformation de la belle nymphe Scylla en un redoutable monstre marin. Dans l'Énéide de Virgile (70-19 avant J.-C.), Énée passe à côté de son île après que les hommes d'Odysseus l'eurent averti de l'évite.

Supprimer la pub

Advertisement

Naissance et famille

Circé était la très jolie fille du dieu-soleil Hélios et de l'océanide Perséis : "La célèbre fille de l'Océan, Perséis, porta à son compagnon, l'infatigable Hélios, Circé et le roi Éétès." (Hésiode, Théogonie 954-956). Elle était la sœur du roi Éétès de Colchide et de Pasiphaé, la reine de Crète, sorcière elle aussi. Elle était également la tante de Médée, encore une autre sorcière.

Une fois qu'ils ont fini de boire, Circé frappe les hommes d'Odysseus avec sa baguette et les transforme en cochons.

La sorcière

Circé était une déesse redoutable mais belle, une sorcière qui ensorcelait les hommes avec sa voix. Elle était également douée pour le tissage. Elle savait manier les drogues magiques et transformait souvent les hommes en bêtes pour se divertir ou se venger.

Supprimer la pub

Advertisement

Circé fut emmenée sur l'île d'Ééa dans le char d'Hélios (certains disent en punition de la mort de son mari). L'île était décrite comme sauvage avec des forêts épaisses. Elle était habitée par des lions et des loups qui avaient été des hommes jusqu'à ce que les drogues magiques de Circé ne fassent effet. Les auteurs classiques identifient l'île avec le Mont Circé sur la côte ouest de l'Italie.

Circe Invidiosa by John William Waterhouse
Circé Invidiosa de John William Waterhouse
John William Waterhouse (Public Domain)

Dans son Odyssée, Homère (C. 750 av. J.-C.) décrit Circé comme une déesse redoutable à la voix humaine et décrit sa belle chevelure. Homère lui donne également l'épithète Polypharmakos ("connaissant de nombreuses drogues ou charmes"). Dans les Métamorphoses d'Ovide (43 av. J.-C. - 17 apr. J.-C.), elle est représentée assise royalement sur un trône, vêtue d'or. Dans l'art, elle est souvent représentée sous les traits d'une belle femme avec une coupe levée bien haut, symbole de ses potions magiques et de ses incantations.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Circé et Odysseus

Le mythe le plus célèbre concernant Circé se trouve dans l'Odyssée d'Homère et implique le héros grec Odysseus (alias Ulysse). Après avoir perdu tous ses navires, sauf un, Odysseus et ses hommes, épuisés, atteignent l'île d'Êéa. Ils restent sur le rivage pendant quelques jours, espérant éviter la dangereuse sorcière Circé, jusqu'à ce qu'Odysseus ne se rende compte qu'ils devaient envoyer un groupe en éclaireurs. Avec son commandant en second, Euryloque, il divise les hommes en deux groupes et tire au sort. Euryloque et son groupe d'hommes partent en éclaireur sur l'île. Ils atteignent le palais de Circé au fond des bois, entouré de lions des montagnes et de loups. Bien que ces bêtes les effraient, ils sont attirés par la voix enchanteresse qu'ils entendent de l'intérieur du palais. Les hommes appellent cette belle voix, et Circé apparait à la porte et les invite à entrer. Seul Euryloque reste à l'extérieur car il se doute qu'il y a un piège.

Circé fait asseoir les hommes à sa table et leur sert un mélange de fromage, d'orge et de miel mélangé à du vin de Pramnian. Les hommes boivent avidement, ignorant qu'elle avait mélangé certaines de ses drogues spéciales à la mixture. Lorsqu'ils ont fini de boire, Circé les frappe de sa baguette et les transforme en cochons puis les conduit dans des porcheries. Euryloque regarde tout cela avec horreur et court au navire pour le dire à Odysseus. Ce dernier s'arme et demande à Euryloque de le conduire à Circé, mais Euryloque, terrifié, refuse.

Circe On a 490–480 BCE Oil Jar, Athens-National Archaeological Museum
Circé sur un pot à huile 490-480 avant notre ère, Athènes-Musée archéologique national
Marsyas (CC BY-SA)

Odysseus part seul mais est arrêté par Hermès, qui lui propose son aide. Il donne à Odysseus une herbe magique que les dieux appelaient moly (une plante mythique avec une fleur blanche et une racine noire). Enfin, Odysseus atteint le palais de Circé et est accueilli à l'intérieur.

Supprimer la pub

Advertisement

Je m'arrête sous les portiques, et j'appelle l'enchanteresse, qui entend ma voix : elle accourt aussitôt, ouvre ses portes brillantes et m'invite à la suivre ; moi, j'entre dans le palais, le cœur accablé de tristesse. Circé m'introduit ; elle me fait asseoir sur un trône magnifique orné de clous d'argent, place une escabelle sous mes pieds, apprête un breuvage dans une coupe d'or, y mêle des plantes funestes en méditant au fond de son âme d'affreux desseins, et me présente la coupe. Je prends ce breuvage, mais il ne me charme point.

(Homère, Odyssée, 10)

Circé est déconcertée lorsque son poison n'agit pas sur Odysseus. Voyant sa chance, Odysseus se précipite vers elle, un couteau à la main, avec l'intention de la tuer. Pour le distraire, Circé dit à Odysseus qu'elle a entendu parler de lui et l'invite dans son lit. Odysseus lui fait d'abord faire un serment solennel de ne pas lui faire de mal et accepte. Odysseus et ses hommes (qui avaient tous été retransformés en humains par Circé) restent avec Circé pendant un an, festoyant et buvant. Bientôt, les hommes d'Odysseus s'agitent et lui disent qu'il est temps de quitter Ééa et de rentrer chez lui. Odysseus supplie Circé de l'aider, elle accepte mais lui dit qu'il doit d'abord se rendre dans un endroit précis : Hadès. Il doit voir Tirésias, le prophète aveugle de Thèbes qui lui dira quel destin l'attend à Ithaque. Circé explique à Odysseus comment atteindre les enfers en toute sécurité et lui fait ses adieux ainsi qu'à ses hommes.

Selon certaines sources, Circé aurait épousé Télémaque, le fils d'Odysseus et de Pénélope.

Odysseus et ses hommes retournent à Ééa après leur aventure dans l'Hadès. Circé les informe qu'ils devront passer devant l'île des Sirènes et leur donne des instructions pour les passer en toute sécurité. Elle fait ensuite ses adieux à Odysseus et à ses hommes qui partent guidés par un vent favorable.

Selon la tradition classique, la relation entre Circé et Odysseus donna naissance à trois enfants (Télégonos, Agrios et Latinus), bien que certaines sources n'en mentionnent qu'un seul (Télégonos). Circé envoie Télégonos à la recherche d'Odysseus, qui se trouve à Ithaque. En arrivant, Télégonos tue du bétail, et Odysseus les défend, sans savoir que Télégonos est son fils. Malheureusement, Télégonos blesse Odysseus avec une lance munie de l'aiguille d'une raie, et Odysseus meurt. Télégonos est bouleversé lorsqu'il découvre qu'il a tué son père et ramène son corps et la femme d'Odysseus, Pénélope, à Circé, et il l'épouse. Dans certaines sources, Circé épouse Télémaque, le fils d'Odysseus et de Pénélope.

Supprimer la pub

Advertisement

Scylla Terracotta Plaque
Scylla, plaque en terre cuite
The British Museum (Copyright)

Circé et Scylla

Circé joue un rôle crucial dans la transformation de Scylla en monstre marin, racontée dans les Métamorphoses d'Ovide. Glaucus, un dieu de la mer, avait fait des avances à la belle nymphe de la mer mais avait été rejeté. Furieux, Glaucus décide de rendre visite à Circé et lui fait part de sa passion pour Scylla, la suppliant de préparer une potion pour que Scylla lui rende son amour. Mais Circé a un autre plan :

N'en doute point, et que ta confiance naisse de ta beauté. Moi, déesse et la fille brillante du Soleil, moi à qui les enchantements de la voix et des herbes donnent tant de pouvoir, je désire d'être à toi. Méprise donc qui te méprise, aime celle qui t'aime, et venge d'un même coup, toi d'une ingrate, et moi d'une rivale."

(Ovide, Métamorphoses, 14.32-36, trad. G.T. Villenave)

Glaucus repousse ses avances et dit à Circé que tant que Scylla est encore en vie, son amour pour elle ne faiblira pas jusqu'à ce que des arbres poussent dans l'océan ou que des algues germent sur les montagnes. Circé est blessée par son aveu mais sait qu'elle ne peut pas passer sa colère sur lui, car son amour pour lui est trop grand. Alors, à la place, elle tourne sa colère vers Scylla.

Elle mélange une potion en utilisant des plantes aux propriétés sinistres et psalmodie ses sorts sur elles. Puis, revêtant une cape bleu marine, elle quitte sa maison et se rend à la piscine marine de Scylla, où elle aimait se baigner. Circé verse dans l'eau ses poisons générateurs de monstres et prononce à haute voix son mystérieux sort. Il ne faut pas longtemps pour que Scylla apparaisse à la piscine, sans savoir ce qui l'attend. Elle entre dans l'eau jusqu'à la taille et là s'aperçoit que sa moitié inférieure s'est transformée en chiens enragés et qu'elle s'est transformée en une créature redoutable. Glaucus pleure lorsqu'il découvre ce que Scylla est devenue, et Scylla montre sa haine pour Circé en attaquant Odysseus et ses hommes. Elle aurait également détruit les navires troyens si elle n'avait pas été transformée en un promontoire rocheux qui, aujourd'hui encore, préoccupe les marins.

Supprimer la pub

Advertisement

Circe
Circé
John William Waterhouse (Public Domain)

Circé, Médée et Jason

Médée, la nièce de Circé, et son amant, le héros grec Jason, avaient violemment tué Apsyrte, le frère de Médée, dans le but de distraire le père de Médée, le roi Éétès, alors qu'ils le fuyaient. Zeus leur dit qu'ils seraient maudits et navigueraient sur les mers à jamais, à moins que Médée ne soit purifiée par Circé.

Ils atteignent l'île de Circé et la trouvent en train de travailler sur son métier à tisser. Circé avait eu une vision de sang et un sentiment de malheur qui se renforce avec l'arrivée de Jason et de Médée. Elle reconnaît Médée comme son sang et les écoute avec horreur raconter la mort d'Apsyrte. Circé purifie Jason et Médée avec de l'eau pure, de l'eau de mer et le sang d'une jeune truie, mais refuse de leur accorder l'hospitalité une fois la purification terminée. Selon certaines sources, elle aurait refusé de les purifier après avoir découvert ce qu'ils avaient fait.

Circé et Picus

Circé transformait souvent les hommes qui l'avaient méprisée en animaux, et l'histoire de Picus ne fait pas exception. Picus était le fils de Saturne et le roi du Latium. Ses beaux traits étaient admirés par tous ceux qui le rencontraient, y compris Circé, qui n'était pas insensible à sa beauté. Un jour, elle le rencontre par hasard dans les bois, et sa beauté lui coupe le souffle. Elle crée l'illusion d'un sanglier pour que Picus se retrouve seul et lui tende une embuscade.

Ô le plus beau. des mortels, s'écrie l'enchanteresse, je te conjure par ces yeux qui ont les miens, par cette beauté qui force une déesse à te supplier, réponds à mes feux, reçois pour beau-père le Soleil, qui voit tout, et, trop insensible, ne méprise pas la Titanide Circé."

(Ovide, Métamorphoses, 14.372-376, trad. G.T. Villenave)

Picus rejette Circé, déclarant qu'il était amoureux d'une autre, Canens, la fille de Janus. Circé l'avertit que son rejet aura de lourdes conséquences et le frappe de sa baguette tout en psalmodiant trois formules magiques, elle le transforme en pivert.

Circe by Madeline Miller
Circé par Madeline Miller
Madeline Miller (Copyright)

Culte et héritage

Circé recevait des honneurs divins dans le monde antique et on dit qu'un monument lui était dédié sur l'une des îles Pharmacusses près de Salamine. Le mont Circé (Monte Circeo), en Italie, porterait également son nom.

Circé a inspiré de nombreux artistes, dont Annibale Carracci (1560-1609), Edward Burne-Jones (1833-1898) et John William Waterhouse (1849-1917). De nombreux opéras, allant des années 1600 aux temps modernes, ont également été écrits à son sujet. En outre, un astéroïde découvert en 1855 a été nommé en son honneur.

À l'époque moderne, Circé est le nom de l'ennemi de Wonder Woman dans les DC Comics, où elle fait également face à Batman et Superman. Circe (2018) est également un livre très populaire de l'auteur Madeline Miller et devrait être adapté en série télévisée. Dans le livre, elle est dépeinte comme un personnage beaucoup plus sympathique que ses représentations anciennes, et fidèle à l'évolution des temps, Circé est devenue un symbole féministe et un exemple de femme puissante.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Liana Miate
Liana est la responsable des réseaux sociaux pour World History Encyclopedia. Elle est titulaire d'une licence en arts avec une spécialisation en Grèce antique, Rome et Antiquité tardive. Elle est particulièrement passionnée par Rome et la Grèce, ainsi que par tout ce qui a trait à la mythologie et aux femmes.

Citer cette ressource

Style APA

, L. M. (2022, novembre 08). Circé [Circe]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15021/circe/

Style Chicago

, Liana Miate. "Circé." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le novembre 08, 2022. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15021/circe/.

Style MLA

, Liana Miate. "Circé." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 08 nov. 2022. Web. 04 févr. 2023.

Adhésion