Océanos

Définition

Liana Miate
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 10 mars 2023
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Statue of Oceanus from Ephesus (by Osama Shukir Muhammed Amin, Copyright)
Statue d'Océanos, Éphèse
Osama Shukir Muhammed Amin (Copyright)

Océanos (ou Océan) était l'aîné des Titans et le fils d'Ouranos (le ciel) et de Gaïa (la terre) dans la mythologie grecque. Il était le dieu et la personnification du fleuve qui, croyait-on, entourait la terre et était la source de tous les dieux et de toutes les créatures vivantes. Cependant, dans la mythologie ancienne, Océanos était souvent considéré comme un élément plutôt que comme un dieu.

Océanos était marié à sa sœur, Téthys, et ils avaient ensemble 3 000 fils (les fleuves de la terre) et 3 000 filles (les nymphes de la terre et de l'eau). Selon la croyance, il habitait sur les rivages occidentaux de la terre et il ne quittait jamais sa demeure, même pour assister aux assemblées des dieux.

Supprimer la pub
Advertisement

Naissance et famille

Selon Hésiode (c. 700 av. J.-C.) dans sa Théogonie, Océanos est le fils d'Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre) et l'aîné des Titans. Ses frères et sœurs sont Cronos, Hypérion, Mnémosyne, Rhéa, Téthys et Thémis. Océan épousa sa sœur Téthys, et ensemble ils eurent 3 000 fils qui étaient les fleuves du monde et 3 000 filles qui étaient les nymphes de la terre et de l'eau (Océanides).

Leurs enfants les plus connus sont le Styx (la barrière entre la terre et le monde souterrain), Inachos, le roi d'Argos, et les Océanides Eurynome, Électre, Métis (la première épouse notable de Zeus) et Théia.

Supprimer la pub
Advertisement

Téthys donna à l’Océan des Fleuves au cours sinueux, le Nil, l'Alphée, l'Éridan aux gouffres profonds, le Strymon, le Méandre, l'Ister aux belles eaux, le Phase, le Rhésus, l'Achéloüs aux flots argentés, le Nessus, le Rhodius, l'Haliacmon, l'Heptapore, le Granique, l'Ésépus, le divin Simoïs, le Pénée, l'Hermus, le Caïque aux ondes gracieuses, le large Sangarius, le Ladon, le Parthénius, l'Évènus, l'Ardesque et le divin Scamandre.

(Théogonie, 337-347)

Le fleuve Océan

Les Grecs de l'Antiquité pensaient que le grand fleuve Océan entourait le monde.

Les Grecs de l'Antiquité pensaient que le grand fleuve Océan entourait le monde, là où le ciel touchait la surface de la terre. Ses limites les plus éloignées se trouvent au nord, au sud, à l'est et à l'ouest. De nombreux auteurs antiques, comme Homère (c. 750 av. J.-C.) dans son Iliade, le dramaturge grec Aristophane (c. 460 à 380 av. J.-C.) dans Les oiseaux, et Platon (428/427 à 348/347 av. J.-C.) dans son Théétète, mentionnent Océan comme étant le lieu où toute la création avait été formée, ce qui suggère qu'Océanos et Téthys étaient considérés comme les parents de tous les dieux, dans certaines sources. C'est très probablement la raison pour laquelle Océan et Téthys étaient tenus en si haute estime par leurs compagnons immortels.

De l'autre côté d'Océan se trouvaient des lieux étranges et mystérieux comme le jardin des Hespérides et l'île d'Erytheia. On pensait également que l'Hadès (les Enfers) se trouvait près de l'Océan, car, selon Homère, Ulysse dut traverser le fleuve Océan avant d'entrer dans les Enfers. Hélios, le dieu du soleil, vivait à l'est, près des rives de l'Océan. Chaque matin, il conduisait son char à travers le ciel d'est en ouest, tandis que le soir, il rentrait chez lui en naviguant sur le fleuve Océan dans une vasque d'or. Toutes les eaux qui coulaient des fontaines, des sources, des puits et des rivières provenaient du puissant Océan.

Supprimer la pub
Advertisement

The Titan Oceanus
Le Titan Océanos
Mary Harrsch (CC BY-NC-SA)

Océanos et la Titanomachie

Océanos était considéré comme le plus noble des Titans car, contrairement à ses frères et sœurs, il ne s'était pas impliqué personnellement dans la Titanomachie - le conflit entre les Titans et les dieux de l'Olympe - et ne partagea donc pas leur terrible destin d'être emprisonné dans le Tartare (la partie la plus profonde du monde souterrain). En récompense, Océanos fut autorisé à régner en toute tranquillité.

Cependant, il ne fut pas totalement absent de la Titanomachie. Dans la Théogonie, Hésiode mentionne qu'Océanos envoya sa fille Styx et ses enfants se battre aux côtés de Zeus lors de la révolte. Dans l'Iliade, Héra mentionne qu'elle retournait auprès d'Océanos et de Téthys pour trouver un refuge sûr pendant les combats, car ils l'avaient élevée dans leur maison et l'avaient traitée avec beaucoup de gentillesse.

Océanos et Hercule

Le dixième travail d'Hercule consistait à capturer le bétail de Géryon sur l'île d'Erytheia. Géryon était un Géant et le petit-fils d'Océanos; on pensait qu'il était l'homme le plus fort du monde. Hélios donna à Hercule sa coupe ou son bol d'or (selon la source) pour qu'il puisse naviguer jusqu'à Erytheia.

Supprimer la pub
Advertisement

Titan
Titan
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Pour tenter d'empêcher Hercule d'atteindre son petit-fils, Océanos fit déferler de grandes vagues sur le vaisseau d'or auquel Hercule s'accrochait. Hercule tendit son arc et effraya Océanos qui calma les eaux afin qu'il puisse atteindre Erytheia en toute sécurité.

Océanos dans Prométhée enchaîné

Océanos est présent dans la tragédie grecque Prométhée enchaîné, qui aurait été écrite par le dramaturge grec Eschyle (entre 525 et 456 av. J.-C.). Dans Prométhée enchaîné, Prométhée, le dieu Titan du feu, frère et gendre d'Océanos, est enchaîné à un rocher en guise de punition de Zeus après que Prométhée eut donné le feu à l'humanité, ce qui constituait une menace pour le pouvoir de Zeus. Le chœur est chanté par les nombreux enfants d'Océanos qui montent sur scène pour accueillir leur père, qui entre sur un oiseau géant, probablement un griffon.

Océanos se rend à l'endroit où Prométhée est enchaîné et compatit à son sort, lui disant qu'au-delà de leur lien de parenté, il n'y a personne qu'il aime plus que lui. Il demande à Prométhée ce qu'il peut faire pour l'aider. Prométhée, amer, pense qu'Océanos est venu se moquer de sa situation. Océanos lui conseille de renoncer à sa mauvaise humeur et de trouver un moyen de se libérer de ses ennuis en se soumettant à Zeus.

Supprimer la pub
Advertisement

Je te laisse ; je vais essayer si je puis quelque chose pour te délivrer de ces maux. Toi, reste calme; mels un frein à tes récriminations. Eh! ne le sais-tu pas, toi sans conteste le plus sage des dieux (28), qu'un propos inconsidéré attire toujours son châtiment (29) ?

(Prométhée enchaîné, 325-331)

Océanos est persuadé qu'il pourra faire changer d'avis Zeus et que ce dernier libérera Prométhée en guise de cadeau. Prométhée est reconnaissant mais dit à Océanos de ne pas gaspiller son souffle. Océanos lui répond que les mots peuvent soigner et guérir un esprit malade. Lassé des conseils d'Océanos, Prométhée lui dit de partir, et Océanos s'envole alors sur son oiseau.

Oceanus
Océanos
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

La purification de Glaucos

Glaucos était un pêcheur transformé en dieu de la mer. Dans les Métamorphoses d'Ovide (43 avant J.-C. à 17 après J.-C.), Glaucos rencontre une mortelle, Scylla, et est surpris par sa beauté. Scylla le fuit avec horreur après avoir vu son apparence. Glaucos lui assure que son corps bleu-vert et sa queue de poisson sont dus au fait qu'il est un dieu de la mer, et non une créature dangereuse.

Il raconte à Scylla comment il est devenu un dieu après avoir mangé de l'herbe de mer magique. Les dieux de la mer l'ont accueilli comme l'un des leurs, Océanos et Téthys le purgeant de toutes ses caractéristiques mortelles et procédant à un rituel de purification. Ils ont incanté un sort neuf fois et ont ensuite demandé à Glaucos de s'immerger dans 100 cours d'eau. Toutes les rivières coulèrent sur lui dans toutes les directions et il se réveilla avec un corps différent.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Dans l'art

Océanos est représenté dans l'art avec une longue queue de poisson, un torse d'homme et une tête cornue.

Dans l'art grec, Océanos est représenté avec une longue queue de poisson, un torse d'homme et une tête cornue (souvent avec une ou deux cornes). Il tient un spectre pour représenter son pouvoir et chevauche une créature marine, seul ou aux côtés de son épouse, Téthys. Sur les sarcophages romains, il est représenté comme un dieu barbu. Océanos est une figure rare dans les peintures de vases antiques; on le trouve cependant sur le célèbre vase François et sur le Sophilos Dinos dans une représentation du mariage de Thétis (sa petite-fille) et de Pélée.

Comme le décrit l'Iliade, Océanos est représenté sur le bouclier d'Achille, fabriqué par Héphaïstos, le dieu de la métallurgie. Le fleuve Océan était représenté sur les bords du bouclier, entourant toutes les autres images représentées sur le bouclier. Océanos est également représenté sur le bouclier dans le Bouclier d'Hercule d'Hésiode, avec des cygnes volant au-dessus de lui et des poissons nageant à la surface de ses eaux.

François Vase
Vase François
Fiona Willis (CC BY)

Culte

En raison de leur grande importance pour la fertilité et la santé du sol, les Grecs de l'Antiquité aimaient et vénéraient les dieux des fleuves, dont Océanos. Cependant, leur culte était local et il n'y a aucune preuve qu'Océanos ait jamais eu un culte ou un culte spécifique qui lui ait été dédié. Il figure cependant dans les Hymnes orphiques et un des hymnes lui est consacré. Dans cet hymne, il est mentionné comme étant le créateur des hommes mortels et des dieux.

J’invoque le Père Okéanos,

éternel et incorruptible,

Générateur des Dieux immortels

et des hommes mortels,

qui enveloppe circulairement les limites de la terre,

et de qui viennent tous les fleuves,

et toute la mer,

et toutes les sources terrestres,

et les eaux des fontaines.

Entends-moi, ô riche Bienheureux,

purificateur des Dieux,

fin de la terre,

limite du Kosmos,

qui suis un chemin liquide !

Viens avec bienveillance,

et sois toujours propice à tes sacrificateurs.

(Les hymnes orphiques, 80.1-7)

Bien que le nom d'Océanos ait fini par tomber dans l'oubli avec le temps, contrairement à celui de Poséidon, dont le culte a été largement pratiqué et les exploits évoqués pendant de nombreuses années, Océanos a reçu l'honneur ultime de voir la plus grande étendue d'eau salée qui entoure la terre porter son nom - l'océan.

Supprimer la pub
Publicité

Questions & Réponses

De quoi Océanos était-il le dieu ?

Océanos était le dieu du grand fleuve d'eau douce qui entourait la terre et que certains pensaient être la source de tous les dieux.

Qui est le plus fort ? Poséidon ou Océanos ?

Poséidon était plus fort, car les dieux de l'Olympe étaient généralement considérés comme plus puissants que les Titans, comme le montre la Titanomachie.

Pour quoi Océanos est-il connu ?

Océanos est connu pour être le dieu du grand fleuve Océanos et pour être le père de tous les fleuves qui couvrent la terre.

Quelle est la différence entre Poséidon et Océanos ?

Poséidon est un dieu de l'Olympe et le dieu de la mer, tandis qu'Océanos est un Titan et le dieu du grand fleuve Océanos.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Liana Miate
Liana est la responsable des réseaux sociaux pour World History Encyclopedia. Elle est titulaire d'une licence en arts avec une spécialisation en Grèce antique, Rome et Antiquité tardive. Elle est particulièrement passionnée par Rome et la Grèce, ainsi que par tout ce qui a trait à la mythologie et aux femmes.

Citer cette ressource

Style APA

Miate, L. (2023, mars 10). Océanos [Oceanus]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14357/oceanos/

Style Chicago

Miate, Liana. "Océanos." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mars 10, 2023. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14357/oceanos/.

Style MLA

Miate, Liana. "Océanos." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 10 mars 2023. Web. 15 avril 2024.

Adhésion