Dieux, héros et créatures de la Perse antique - Liste complète

Article

Joshua J. Mark
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 16 janvier 2020
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais

Le terme "mythologie" vient du grec mythos (histoire du peuple) et logos (mot ou discours), qui signifie l'histoire orale d'un peuple. Toutes les civilisations du monde antique ont développé un système de croyances, qualifié de "mythologie" de nos jours, mais qui, pour elles, était une croyance religieuse, et ceci était aussi vrai pour la Perse antique que pour toute autre.

Ces systèmes n'ont été désignés comme "mythologiques" qu'après avoir été remplacés par d'autres qui, malgré tout, continuaient à exprimer les mêmes valeurs mettant en avant les forces du bien et de l'ordre sur celles du mal et du chaos.

Supprimer la pub

Advertisement

La tradition orale était particulièrement importante et la narration d'histoires était une valeur centrale dans la culture de la Perse antique. C'est ainsi que les histoires des anciens ont continué à être racontées et que de nombreuses divinités, aujourd'hui réimaginées, apparaissent dans les œuvres de la plus ancienne religion monothéiste, le zoroastrisme, qui se développa entre 1500 et 1000 avant notre ère. Cette foi se développa à partir d'un système polythéiste antérieur mettant en scène un panthéon de dieux, dirigés par leur roi Ahura Mazda, qui s'opposait aux forces du mauvais esprit Angra Mainyu. Le prophète Zoroastre révisa cette vision antérieure de sorte qu'Ahura Mazda devint le seul vrai dieu, tandis que les autres divinités les plus importantes devinrent des émanations et des manifestations de sa bonté éternelle.

Main Carving, Rock-Cut Tombs of Qizqapan
Sculpture principale, tombes rupestres de Qizqapan
Osama Shukir Muhammed Amin (Copyright)

Les histoires qui avaient autrefois constitué la compréhension religieuse du peuple devinrent des fables - des mythes - qui divertissaient tout en encourageant les mêmes valeurs culturelles que par le passé, mais dans un contexte monothéiste. Le dieu Mithra pouvait toujours être invoqué et sa bataille contre le dragon Azhi Dahaka toujours racontée, mais il était entendu que Mithra était maintenant simplement Ahura Mazda combattant les forces du mal.

Supprimer la pub

Advertisement

Les dieux, les créatures et les héros qui composaient les premiers récits sont éparpillés dans les divers ouvrages du zoroastrisme et les recueils ultérieurs de mythes et de fables.

Beaucoup d'autres dieux de la première religion iranienne ont été oubliés et ne sont connus que par de brèves références dans les écritures zoroastriennes, la littérature religieuse et les récits recueillis et écrits dans des ouvrages tels que le Shahnameh et les Mille et une nuits. L'Iran/Perse antique ayant conservé une tradition orale jusqu'à la période sassanide (224-651 de notre ère), il n'existe aucun texte ancien du type de la Théogonie d'Hésiode ou de l'Iliade et de l'Odyssée d'Homère (tous deux vers le VIIIe siècle avant notre ère) décrivant et définissant les anciens dieux à l'époque où ils étaient vénérés. Les inscriptions trouvées dans les ruines de villes comme Suse ou dans le grand temple de Chogha Zanbil (également connu sous le nom de Dur Untash) ne fournissent que les allusions les plus élémentaires à des divinités antérieures au développement du zoroastrisme.

Les dieux, les créatures et les héros qui composent ces premiers récits de la mythologie de la Perse ancienne sont donc dispersés parmi les divers ouvrages du zoroastrisme et les recueils ultérieurs de mythes et de fables. Une liste exhaustive, ou du moins une tentative de liste, devrait donc s'avérer utile à toute personne intéressée par la mythologie et la religion persanes en particulier ou par l'étude des mythes, du folklore et de la religion en général.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Voici une liste des différentes entités de la Perse pré-Zoroastrienne qui apparaissent dans certains des mythes et légendes les plus célèbres. La liste tente d'être complète mais omettra certaines divinités mineures et même certains héros dont les qualités sont représentées par d'autres plus célèbres. La liste comprendra également des concepts religieux et des lieux considérés comme importants dans l'ancienne religion perse, tels que le pont de Chinvat que les âmes traversent de la vie à la mort ou la Maison du Chant, la vision perse du paradis. Les éléments suivants sont tous tirés des sources énumérées ci-dessous dans la bibliographie.

Index

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U W Y Z

A

Aeshma - un démon de la cruauté qui inspire la brutalité ; plus tard réimaginé comme l'un des archanges.

Supprimer la pub

Advertisement

Aesma (Aesma-Daeva) - démon de la luxure et de la rage dont le nom signifie "Fureur". On pense qu'il est à l'origine du démon judéo-chrétien Asmodée figurant dans le livre biblique de Tobie. Aesma était considéré comme responsable des attaques sur le bétail, en particulier les vaches.

Agas - démon de la maladie, en particulier des yeux. Son nom signifie "mauvais œil".

Ahura Mazda - roi des dieux. Son nom signifie "Seigneur de la sagesse". Il était le créateur suprême, créateur du ciel, de la terre, des animaux, des humains et des éléments sacrés que sont l'air, l'eau, la terre et le feu qui permettaient à la création de fonctionner. Son ennemi juré était Angra Mainyu, esprit du mal et du désordre. Après le développement du zoroastrisme, il devint le dieu unique de la nouvelle foi ; il fut ensuite connu sous les noms d'Ormuzd et d'Hormuzd.

Supprimer la pub

Advertisement

Ardashir I & Ahura Mazda
Ardachir I et Ahura Mazda
Lutf 'Ali Khan (Copyright)

Ahurani - épouse ou fille d'Ahura Mazda, déesse des eaux, de la santé, des énergies curatives, de la richesse et de la croissance/développement personnel. Son nom signifie "Appartenant à Ahura" et, en tant qu'ahuranis, est également utilisé en référence aux esprits divins (ahuras) qui luttent contre les forces du mal et protègent l'humanité.

Ahuras - esprits divins de lumière, émanations d'Ahura Mazda, protecteurs et défenseurs de l'humanité ; également appelés ahuranis. Leurs ennemis sont les daevas /dives, esprits maléfiques des ténèbres.

Airyaneum Vaejah - également connu sous le nom d'Eranvej, le centre du monde ; l'ancienne patrie iranienne d'abord gouvernée par le juste roi Yima qui était favorisé par les dieux avant de tomber en disgrâce. En dehors de la mythologie, elle est appelée Ariana/Iran, "terre des Aryens". C'était la première des sept régions créées par Ahura Mazda.

Supprimer la pub

Advertisement

Aka Manah - daeva /dive (esprit maléfique) de la sensualité et du désir ; tentateur du prophète Zoroastre qui essaya de le séduire pour l'éloigner de la dévotion à Ahura Mazda.

Al (Hal) - démons prédateurs nocturnes qui se nourrissaient de nouveau-nés et pouvaient blesser ou tuer des femmes en fin de grossesse. Ils étaient représentés comme des vieilles femmes aux cheveux longs et filandreux, aux dents pointues et aux serres. Ils étaient un type spécifique d'un groupe plus large de démons prédateurs nocturnes connus sous le nom de Umm Naush.

Alburz (Mont Hara, Mont Harburz, Hara Berezaiti) - la première montagne créée dans le monde dont les racines s'enfoncent dans la terre et dont le sommet touche le ciel lointain. Elle mit 800 ans à croître et était la source de la lumière et de l'eau dans le monde ; on pensait que la lumière s'y reflétait et que l'eau provenait de ses sommets enneigés avant de se rassembler dans la mer primordiale de Vourukaša d'où toutes les autres eaux ont ensuite coulé. Dans le texte zoroastrien Vendidad, il s'agit de la montagne de l'au-delà, de l'autre côté du pont Chinvat, qui sépare le monde des vivants de celui des morts.

Allatum - déesse des enfers dans la plus ancienne vision de l'au-delà perse ; remplacée plus tard par le roi Yima (également appelé roi Yama), le premier roi mortel à être mort.

Ameretat - déesse de l'immortalité dont le nom signifie "vie" ou "vivant". Elle est l'une des sept Amesha Spentas et est également la déesse protectrice des plantes et des fleurs. Son ennemi juré est Zarich, le démon du vieillissement.

Amesha Spenta - également connues sous le nom de yazatas, les Amesha Spentas sont sept êtres immortels dignes de culte qui personnifient les plus hautes valeurs et les plus grands biens. Leur nom signifie "esprits immortels". Ils sont Armaiti (dévotion), Asha Vahishta (vérité/droit), Haurvatat (intégralité), Khshathra Vairya (domination souhaitable), Vohu Manah (bon but), Spenta Mainyu (esprit saint), Ameretat (immortalité). Ce sont les sept premières émanations d'Ahura Mazda dans son acte de création.

Anahita (Ardvi Sura Anahita) - déesse de la santé, de la guérison, de l'eau et de la sagesse. Les soldats la priaient pour leur protection et leur survie avant la bataille et elle est donc également considérée comme une déesse de la guerre. Son nom signifie "immaculée" et elle est représentée comme une belle jeune femme vêtue d'une robe blanche brochée d'or, coiffée d'une couronne d'or et portant les rameaux sacrés (barsom) qui représentent la terre ; elle est parfois représentée avec une cruche à eau. Elle était étroitement associée au dieu Mithra et ses animaux sacrés étaient la colombe et le paon. Elle faisait partie des divinités les plus populaires du panthéon et a été conservée comme une émanation divine dans le zoroastrisme.

Âne vertueux - l'âne blanc avec une corne d'or dépassant de son front, avec trois jambes, neuf bouches et six yeux, qui garde l'arbre de toutes les graines et la grande plante haoma, Gaokerena, au milieu de la mer de Vourukaša.

Angra Mainyu - le chef des esprits sombres du mal et du chaos. Son nom signifie "esprit maléfique", et il est l'ennemi juré d'Ahura Mazda et des forces de la lumière. Pour chaque bien qu'Ahura Mazda apporte au monde, Angra Mainyu trouve un moyen de le corrompre ou de le détruire, et pourtant Ahura Mazda tourne ses efforts à des fins positives, contrecarrant constamment ses tentatives de renverser l'ordre et d'instaurer le chaos. Il est également connu sous le nom d'Ahriman, notamment dans les textes ultérieurs sur le zorvanisme, où il est présenté en tant que frère jumeau d'Ahura Mazda. Il est finalement vaincu et détruit par Ahura Mazda à la fin du monde.

Ahriman Statue Front View
Vue de face de la statue Ahriman
Touraj Daryaee (CC BY-NC-SA)

Apam-Napat - un dieu de l'eau dont le nom signifie "enfant des eaux". Il est le fils du dieu de l'eau Vouru Kaša, gardien des eaux, qui donne l'eau aux humains.

Apaosha - démon de la sécheresse qui chevauche un cheval noir, il est l'ennemi du dieu de la pluie Tishtrya qui finit par le vaincre.

Arash - l'archer, grand héros qui tira sa flèche pour marquer la frontière entre l'Iran et le Turan. L'effort de tirer son grand arc sur une si longue distance le tua, mais son esprit demeure et continue d'encourager les autres, surtout ceux qui risquent de se perdre.

Arbre Saena (arbre de tous les remèdes, arbre de toutes les graines) - le grand arbre et "mère de tous les arbres", "mère de toutes les plantes" qui pousse au milieu de la mer de Vourukaša et envoie les graines de toute la végétation dans le monde lorsque l'oiseau Saena, qui vit dans ses branches, bat des ailes.

Ariana - peut-être une déesse mère, personnification de l'ancienne terre d'Iran, bien que peu attestée.

Arishtat (Arshtat) - dieu de l'honnêteté qui encourage la décence, l'équité et la justice.

Armaiti (Spenta Armaiti) - déesse de la dévotion, fille d'Ahura Mazda, l'une des sept Amesha Spenta. Son nom signifie "dévotion bienfaisante", et elle est également associée à la terre et aux morts récents, car on attendait d'une personne qu'elle fasse preuve de dévotion envers sa maison et envers ceux qui l'avaient quittée. Elle est également connue sous le nom de Sepandarmaz, qui inspire le jour de dévotion aux femmes célébré chaque année en Iran sous le nom de Sepandarmazgan (également appelé espandegan).

Aryaman - dieu de l'amitié, de la guérison, de la réconciliation.

Asha Vahishta - dieu de la Vérité/droiture, l'un des sept Amesha Spenta. Son nom signifie "ordre excellent" ou "vérité exceptionnelle", et il s'oppose aux forces des ténèbres et du mensonge.

Ashi - déesse de la conscience.

Ashozushta - la grande chouette qui vole vers les démons et les fait fuir en récitant des mots et des phrases sacrés. Elle est associée à l'oiseau Homa, mais n'est pas la même chose.

Asman - dieu du ciel.

Asto Vidatu - le démon de la mort qui, non content de tuer une personne, essaie d'arracher son âme pour l'envoyer en enfer lorsqu'elle traverse le pont de Chinvat après son décès. Avec le démon Aesma Daeva, il attend pour attraper les âmes avec une corde et les tirer du pont, mais les âmes justifiées sont protégées par l'ange Suroosh et réconfortées par la Sainte Vierge, Daena. Associé à, et probablement le même démon, que Vizaresha.

Atar - le dieu du feu qui est également la personnification du feu et qui est physiquement présent lorsque des feux sont allumés. Il est associé à la lumière, à la droiture et à la pureté.

Fire Temple
Temple du feu
Diego Delso (CC BY-SA)

Az - démon de la luxure et de l'avidité, l'un des plus dangereux drujs (féminins).

Azhdaha - dragons, en général ; grands serpents qui s'attaquent aux gens et au bétail et sont les adversaires habituels des grands héros.

Azhi Dahaka - le grand dragon à trois têtes créé à partir des mensonges d'Angra Mainyu pour corrompre l'ordre et contrecarrer les meilleures impulsions du monde. Il possède mille sens et est invincible mais, incarné par le tyran Zahak, il fut vaincu par le héros Thraétaona (Fereydoun) qui le tint enchaîné jusqu'à la fin du monde où il serait tué par le héros ressuscité Garshasp.

B

Baga - dieu de la richesse et de la bonne fortune.

Bahram - dieu de la victoire dans la vie et après la mort, associé au dieu guerrier Verethragna. Son nom signifie "frapper la résistance", et il incarne le concept de victoire. Sur terre, il assiste les justes dans leur guerre contre les forces des ténèbres ; après la mort, il aide à protéger l'âme justifiée dans son voyage vers le paradis.

Barmayeh - la grande vache des montagnes d'Alburz qui soigne le héros Fereydoun et prend soin de lui.

Bushyasta - démon de la paresse qui fait glisser les gens vers les forces des ténèbres car il les rend trop paresseux pour résister au confort et s'engager à lutter pour la vérité.

Buyasta - démon de la paresse qui empêche les gens de faire ce qu'ils devraient.

C

Chamrosh - un oiseau géant avec un corps de chien et la tête et les ailes d'un aigle. Il vit sous l'arbre de toutes les graines et, lorsque le grand oiseau Simorgh - qui vit haut dans les branches de l'arbre - bat des ailes, les graines se dispersent et Chamrosh les distribue dans le vent et la pluie pour qu'elles tombent sur la terre. Chamrosh est également une entité protectrice, qui s'abat sur les envahisseurs non iraniens, les picore et les chasse.

Chats - bien qu'il existe un mythe associant la création du chat au héros Rustum, les chats étaient généralement considérés avec suspicion ou carrément craints car ils étaient associés à la manifestation physique des démons connus sous le nom de khrafstra qui apparaissaient sous la forme de grenouilles, de lézards, de guêpes, mais aussi d'animaux comme les lions et les tigres. Le chien était considéré comme la meilleure protection contre ces démons et éloignait également les chats.

Chiens - les chiens occupent une place importante dans la mythologie perse en tant que forces du bien. Deux chiens gardent le pont Chinvat et accueillent les âmes justifiées tout en réprimandant celles qui ont vécu sdans le mensonge. L'imagerie canine apparaît également dans les représentations des grands oiseaux Simorgh (connu sous le nom d'oiseau-chien) et Chamrosh. Le chien à quatre yeux - un chien avec un point au-dessus de chaque œil - était considéré comme une protection particulièrement puissante contre les mauvais esprits.

Chinvat - le pont entre le monde des vivants et le pays des morts. Après la mort d'une personne, l'âme s'attardait près du cadavre pendant trois jours, tandis que les dieux réfléchissaient à son sort ultime et comptabilisaient ses bonnes et mauvaises actions. Le quatrième jour, l'âme se rendait au pont Chinvat où elle était accueillie par Daênâ qui la réconfortait. L'âme traversait ensuite le pont - qui devenait large et facile pour l'âme justifiée mais étroit et difficile pour l'âme condamnée. Les âmes étaient protégées des attaques démoniaques par l'ange Suroosh et étaient menacées par les démons Asto Vidatu et Aesma Daeva. Au bout du pont, l'ange Rashnu jugeait l'âme en fonction de ses actes dans la vie et lui attribuait une demeure appropriée dans l'au-delà, soit la Maison du Chant (paradis), soit la Maison du Mensonge (enfer).

Cista - déesse primitive de la santé et du bien-être qui présidait au chemin de la vie et à la démarche spirituelle de la foi. Elle était la compagne de Mithra. Son nom se traduit par "comprendre" ou "remarquer" et elle incitait les gens à reconnaître le chemin qu'ils empruntaient, à le modifier s'ils faisaient fausse route et à continuer avec force et persévérance s'ils faisaient bien les choses (essentiellement, la personnification de la conscience de chacun). Elle fut ensuite remplacée par Daênâ qui accueillait ou réprimandait les âmes arrivant au pont du Chinvat.

Chinvat Bridge
Pont Chinvat
Uriel1022 (Public Domain)

D

Daênâ - la Vierge qui apparaît aux nouveaux défunts sur le pont de Chinvat et les réconforte lors de leur traversée. Elle est la personnification de la conscience de chacun et, en tant que telle, pour l'âme justifiée, elle apparaît comme une belle jeune fille alors que, pour les condamnés, elle est une vieille sorcière laide et effrayante. Elle est parfois présentée comme la fille d'Ahura Mazda et d'Armaiti, alliant sagesse et dévotion, et symbolise ainsi le cœur de la croyance religieuse. Elle est la forme tardive de la déesse Cista, mais avec des modifications importantes, comme son rôle central au pont de Chinvat.

Daevas /Dives - les démons, principalement masculins, au service d'Angra Mainyu, qui répandent le mensonge et le désordre dans le monde. Ils sont les ennemis jurés des Amesha Spenta et de tout ce qui est bon et travaillent en étroite collaboration avec les drujs qui sont pour la plupart des démons féminins.

Dev - démon de la guerre et de la terreur de la guerre, l'un des plus puissants daevas /dives, totalement dépourvu de moralité ou de compassion.

Din - déesse du pardon

Druj - un démon maléfique qui est la personnification du mensonge.

Drvâspa - déesse du bétail, des enfants et de l'amitié, qui favorise l'harmonie.

Duzhyairya - démon du manque, qui provoque de mauvaises récoltes ; ennemi juré de Tishtrya, dieu de la pluie.

E

Eranvej - nom Pahlavi de l'Airyaneum Vaejah, le centre du monde.

Étoiles royales - les quatre étoiles principales qui influencent ou, parfois, régissent les événements humains. Bien que l'affirmation selon laquelle les anciens Perses reconnaissaient ces étoiles ait été contestée, le texte cosmologique zoroastrien Bundahisn l'atteste. Les quatre étoiles étaient Tascheter (Aldebaran), Venant (Regulus), Satevis (Antares) et Haftorang (Fomalhaut). Les étoiles travaillaient pour le bien du côté d'Ahura Mazda ; les planètes étaient contrôlées par Angra Mainyu et tentaient de corrompre ou de bloquer la bonne influence des étoiles.

F

Faravahar - le célèbre symbole persan d'une figure royale assise sur un disque solaire au centre d'ailes déployées, généralement interprété comme représentant la grâce divine et les pouvoirs supérieurs.

Faravahar, Yazd
Faravahar, Yazd
Bernard Gagnon (CC BY-SA)

Fereydoun - autre nom du grand roi-héros perse Thraétaona, qui vainquit le dragon maléfique Azhi Dahaka, libéra le peuple de Zahak (l'incarnation du dragon) et fut le père des princes qui menèrent la guerre irano-taurane dans le Shahnameh.

Fravashis - anges gardiens, un aspect du soi supérieur de chacun. À la naissance, le fravashi envoie l'âme (urvan) dans le corps physique afin qu'elle puisse contribuer à la lutte contre le mal et faire l'expérience du monde matériel. À la mort, après trois jours, l'urvan retrouve le fravashi qui l'aide à traverser le pont de Chinvat. L'image du faravahar est souvent associée aux fravashi en tant qu'entités supérieures.

G

Gandareva - un démon de l'eau sous la forme d'un grand dragon qui remue les mers, coule les navires et vient sur le rivage pour dévorer les gens, le bétail et les maisons. Connu sous le nom de "talon d'or", il fut finalement vaincu et tué par le héros Garshasp. On dit que Gandareva gardait la plante sacrée haoma et essayait de la garder pour lui et ses nombreux bienfaits.

Gaokerena - la plante haoma qui guérit et donne la vie, qui poussait près de l'arbre de toutes les graines au centre de la mer de Vourukaša. Elle redonnait la santé quand on la mangeait et son jus accordait la vision et l'immortalité aux morts ressuscités. Les démons maléfiques connus sous le nom de khrafstra essayèrent de la tuer, en prenant la forme d'une grenouille et d'un lézard pour la manger, mais la plante était protégée par les poissons Kara qui nageaient autour d'elle et ils les éloignèrent, ainsi que par l'Âne vertueux, un âne blanc pur avec une seule corne dorée sur le front, trois jambes, neuf bouches et six yeux.

Garshasp - Garshasp (Keresaspa, karsasp) - le grand héros qui vainquit Gandareva, Karmak, et s'engagea dans de nombreuses autres aventures. Il serait ressuscité dans les derniers jours pour tuer le dragon Azhi Dahaka.

Gavaevodata - le Taureau Primordial (également connu sous le nom de Taureau Unique, Bovin Primordial, Bœuf Primordial), la première créature unique créée par Ahura Mazda après la création du ciel, de l'eau, de la terre et de la végétation. Gavaevodata, un androgyne, était si beau qu'Angra Mainyu le tua mais Ahura Mazda purifia la semence du taureau et, de là, naquirent tous les autres animaux de la terre.

Gaya Maretan - le premier roi des Iraniens (dans certaines légendes) qui établit la loi dans le pays et initia la civilisation. Son petit-fils, Haoshyangha (Hushang), reprendra plus tard les premiers efforts de Gaya Maretan et sera connu comme le législateur.

Gayomartan - le premier homme créé par Ahura Mazda qui, comme Gavaevodata, était si beau qu'il fut tué par Angra Mainyu. Sa semence fut purifiée par le soleil et engendra un plant de rhubarbe qui donna ensuite naissance au premier couple de mortels, Mashya et Mashyanag, géniteurs de tous les autres humains.

Geuš-Tasan - dieu du bétail et son créateur.

Geuš-Urvani - dieu du bétail et son protecteur.

H

Hadhayans - le taureau céleste. On dit qu'il était si grand qu'il pouvait facilement parcourir les sept régions de la terre et que les gens pouvaient monter sur son dos pour se déplacer d'un endroit à l'autre. Plus tard, il fut réimaginé comme le taureau Srisok qui ramena sur terre les feux rituels sacrés allumés pour la première fois par Ahura Mazda.

Haoma - dieu de la récolte, de la santé, de la force et de la vitalité ; personnification de la plante haoma dont les jus apportent l'illumination et dont Gaokerena était la plus grande et la plus grande.

Ephedra Intermedia
Ephedra intermedia
Sten (CC BY-SA)

Haoshyangha (Hushang) - Petit-fils du premier roi mortel, Gaya Maretan, il est connu comme le grand législateur qui établit la civilisation et l'agriculture. Dans certains mythes, il est le premier roi, dans d'autres Yima (Yama) est le premier roi et, dans d'autres encore, Gaya Maretan et Haoshyangha suivent.

Hara Berezaiti (Alburz, Mont Hara, Haburz) - la première montagne dont le nom signifie "haute tour de guet", dans le Vendidad, c'est la montagne située de l'autre côté du passage entre le pays des vivants et des morts, le pont Chinvat. Elle est considérée comme la première montagne d'où viennent toutes les autres et la source d'eau et de lumière.

Hastorang - l'une des quatre étoiles royales (désignation moderne Fomalhaut) qui œuvraient pour le bien de Ahura Mazda. Gardien du solstice d'hiver. Connu sous le nom d'Observateur du Sud.

Haurvatat - déesse de la plénitude, de l'intégralité, de la perfection et donc associée à la prospérité, à la richesse et à la santé. L'une des sept Amesha Spenta. Son ennemi juré est le démon de la faim, des besoins et du manque, Tawrich.

Homa - un oiseau mystique qui vécut une vie exceptionnellement longue avant de mourir dans ses propres flammes et de ressusciter comme le Phénix. Il survolait constamment la terre, sans jamais se poser, et l'on pensait que si son ombre passait au-dessus d'une personne, elle lui portait chance (dans certaines versions, l'ombre prédisait la royauté future). Blesser, ou tenter de blesser, l'oiseau Homa portait malheur à vie. Il est associé au grand oiseau Simorgh, bien qu'il ne s'agisse pas du même, et il s'agit très probablement de l'oiseau représenté dans la sculpture de Persépolis.

Huma Birds
Oiseaux Homa
Carole Raddato (CC BY-SA)

Hushedar - le premier des trois sauveurs à apparaître avant la fin du monde. Lorsque Hushedar apparaissait, les gens cessaient de manger de la viande et le soleil s'arrêtait pendant dix jours. Hushedar était suivi de Hushedar-mar, puis de Saoshyant, le messie final (dont le nom signifie "Celui qui apporte le bienfait"), qui apporterait la fin du monde et la réconciliation avec Ahura Mazda.

Hushedar-mar - le deuxième des trois sauveurs à apparaître avant la fin du monde. Lorsque Hushedar-mar apparaît, les gens cessent de boire du lait et le soleil s'arrête pendant vingt jours. Hushedar-mar poursuivrait le travail commencé par Hushedar, mais celui-ci serait interrompu par le dragon démoniaque Azhi Daraka qui briserait ses chaînes et ferait des ravages dans le monde avant d'être vaincu et de mourir, ce qui annoncerait la venue du dernier messie, le Saoshyant.

Hvar Ksata (Hvare Khshaeta) - dieu du plein soleil, le "dieu aux nombreux chevaux" qui conduit son char dans le ciel tout au long de la journée. Son nom signifie "soleil radieux". Il fut remplacé plus tard par Mithra.

I

Indar - le premier dieu du courage, de la bravoure, de l'héroïsme et de la guerre.

Indra - le démon de l'apostasie qui encourageait l'abandon de la pratique religieuse et de la vraie foi.

Izha - déesse du sacrifice. Son nom signifie "offrande" et elle présidait et encourageait les sacrifices aux dieux.

J

Jahi - démon féminin de la lascivité, appelé "la prostituée", qui souille les autels et corrompt les femmes. Elle est également associée à la cause du cycle menstruel des femmes mais, comme il est également dit qu'il a été institué par Ahura Mazda et qu'il s'agit d'un phénomène naturel, il est plus probable qu'elle provoque des règles douloureuses ou difficiles. Elle est l'agent par lequel Angra Mainyu tua le Taureau Primordial Gavaevodata et fait partie des plus grands ennemis d'Ahura Mazda.

Jamshid (Jam, Yima Kshaeta) - le quatrième roi du monde qui porta la civilisation à son apogée, initia la construction des villes, établit la hiérarchie sociale et introduisit la vinification. Selon une partie de sa légende, Jamshid bannit une femme de son harem qui, pour tenter de se suicider, but une bouteille de jus de raisin fermenté en pensant que c'était du poison. Lorsqu'elle découvrit qu'il produisait des sensations agréables, elle apporta le reste à Jamshid qui la réintégra et décréta que les raisins devaient être utilisés pour la fabrication du vin.

Jinn (Djinn) - entités surnaturelles, ni immortelles, ni esprits humains, qui sont plus connues sous le nom de génies. Ils étaient neutres dans la guerre entre les forces du Bien et celles du Mal et fondaient leurs actions sur les circonstances plutôt que sur l'idéologie. Lorsqu'un humain rencontrait un djinn, l'entité pouvait exaucer les souhaits de la personne ou la tromper au dernier moment. Ils étaient généralement considérés avec suspicion, et les marchands et les voyageurs portaient des amulettes pour se protéger d'eux. On pensait que les djinns habitaient des lieux solitaires, en dehors des communautés établies, et qu'ils étaient particulièrement à craindre lors de la traversée du désert et des haltes dans les oasis.

K

Karmak - l'oiseau géant du mal, si grand que ses ailes obscurcissent le ciel et empêchent la pluie de tomber, provoquant ainsi la sécheresse dans le pays. Karmak est le pendant maléfique de l'oiseau Chamrosh qui répand les graines, encourage la fertilité et protège les habitants de la terre. Karmak se nourrissait continuellement d'êtres humains et de bétail jusqu'à ce qu'il ne soit tué par le héros Garshasp qui le cribla de flèches.

Kara - poisson qui protège l'arbre des graines et la plante Gaokerena au milieu de la mer de Vourukaša. Les poissons Kara nagent constamment autour de ceux-ci afin de chasser les mauvais esprits qui tentent de les détruire.

Karkadann - une bête à cornes semblable à une licorne. Comme la licorne, le karkadann pouvait être apprivoisé par une vierge. Il vivait dans des endroits reculés et en voir une était censée porter chance. On disait que sa corne avait des pouvoirs de guérison.

Persian Hero Garshasp
Garshasp, héros persan
Baloo1000 (Public Domain)

Karshiptar (Karshipta) - l'oiseau géant au vol rapide qui répand la vérité d'Ahura Mazda dans le monde entier ; on dit plus tard qu'il répandit la vision de Zoroastre selon laquelle Ahura Mazda est le seul vrai dieu, ce qui permit à la foi d'atteindre tant de gens et de s'imposer.

Kaveh (Kawa, Kaveh le forgeron) - le forgeron du Shahnameh qui incite à la rébellion contre le tyran impitoyable Zahak en soulevant son tablier de forgeron sur une lance. Il inspire le héros Fereydun à mener la révolte.

Kay Khosrow - fils du héros Siyavash et roi-guerrier dans le Shahnameh, il venge la mort de son père et règne avec justice après avoir rétabli l'ordre. Il possède une coupe magique utilisée pour la divination et dont on pense qu'elle contient l'élixir d'immortalité.

Khrafstra - démons maléfiques qui se manifestent physiquement sous la forme de grenouilles, de lézards, de guêpes, d'insectes gênants comme les fourmis urticantes, et de bêtes de proie. Ils sont invisibles, sauf s'ils veulent être vus. Le Al (Hal) est le plus redouté de ces démons car il s'attaque aux nouveau-nés et aux mères endormies et à leurs enfants.

Khshathra Vairya - dieu de la domination désirable (Royaume des cieux, paradis) qui permet aux gens de résister aux mensonges de l'Angra Mainyu et de lutter contre le mal. Il est représenté avec un casque, un bouclier et une lance et est associé au métal et à la métallurgie, en particulier au laiton fondu, ce qui le lie à la transformation. Il est l'un des Amesha Spenta et un puissant adversaire contre les forces du mal. Il protège le paradis mais permet également aux âmes humaines de l'atteindre.

Khurshid - un ange du soleil, associé à la lumière.

Khvarenah - "gloire divine" - la force qui permet à une personne d'accomplir la fonction qui lui incombe dans la vie, synonyme de farr ("grâce divine") qui légitimait le règne d'un roi. La force assimilée à la "fortune" ou au "destin" qui définissait le rôle d'une personne dans la vie.

M

Mah (Mangha, Maha) - déesse de la lune qui accepta le cadavre de Gavaevodata et purifia sa semence afin que les animaux puissent être créés.

Maison du Chant - le royaume lumineux du paradis après la mort où étaient accueillies les âmes justifiées qui avaient servi Ahura Mazda. Il y avait quatre niveaux qui s'élevaient depuis le pont Chinvat, où le jugement était rendu, chacun plus brillant et plus beau que le précédent jusqu'à ce que l'on atteigne le plus haut ciel où l'âme vivrait dans la lumière directe d'Ahura Mazda.

Maison du Mensonge - la sombre demeure des morts, un enfer dans lequel l'âme condamnée était tourmentée tout en se sentant complètement seule. Il y avait quatre niveaux qui descendaient du pont Chinvat, chacun augmentant en obscurité jusqu'au plus bas qui était complètement dépourvu de toute lumière. Les âmes condamnées à la Maison du Mensonge étaient celles qui avaient suivi et travaillé pour les forces des ténèbres mais, malgré cela, elles n'y resteraient pas éternellement et seraient finalement réunies avec Ahura Mazda.

Manticore - "mangeur d'hommes", un monstre à tête d'homme, au corps de lion et à la queue de scorpion qui dévorait les gens en entier, ne laissant aucune trace d'eux sauf - parfois - des éclaboussures de sang. On pensait qu'il vivait dans des endroits isolés, en dehors des communautés, qu'il pouvait tuer n'importe quoi, sauf les éléphants, et qu'il était invincible en raison de l'épaisseur de sa peau. Il frappait sans prévenir mais, parfois, s'annonçait par un grognement semblable à celui d'une trompette.

Manticore
Manticore
British Library (Public Domain)

Mao - dieu de la lune dans certains ouvrages, bien qu'il soit plus courant de trouver Mah référencé comme divinité féminine de la lune.

Mithra - l'un des dieux les plus populaires et les plus connus du panthéon perse, Mithra était le dieu du soleil levant, des pactes et des contrats et était donc également associé à l'amitié. Il était également chargé de maintenir l'ordre cosmique et de réguler le changement des saisons aux moments opportuns. Il était également associé à la plante haoma, dont il était le protecteur, ce qui le reliait à l'illumination. Il guidait les fidèles vers la Vérité (Asha) tout en les défendant contre les ruses des forces des ténèbres. Mithra est représenté chevauchant un grand char tiré par des chevaux blancs, armé d'une lance d'argent, d'un arc et de flèches d'or. Il porte également des poignards, des haches à lancer et sa célèbre masse, qui est son arme la plus puissante. La masse confère l'autorité et c'est pourquoi Mithra était également associé au farr ("grâce divine") qui légitimait le règne d'un roi. Les qualités héroïques de Mithra servirent de base à la figure centrale de la religion mystérieuse romaine connue sous le nom de culte de Mithra, mais les deux divinités ne sont pas les mêmes. Le Mithra romain était une divinité astrologique tandis que le Mithra perse était considérablement plus complexe.

N

Nairyosangha - ange associé au feu et donc à la pureté ; messager d'Ahura Mazda qui porte également les prières des gens de la terre au ciel.

Nanghaithya - démon du mécontentement et de l'ingratitude qui murmure aux gens des mensonges empoisonnés sur ce qu'ils devraient ou pourraient avoir et les prive ainsi de la gratitude pour toutes les bonnes choses qu'ils ont. L'ennemi juré de Spenta Armaiti, déesse de la dévotion, qui encourage la gratitude et la reconnaissance.

Nasu - démon qui contamine les cadavres des nouveaux défunts sous la forme d'une mouche. Elle sort des ténèbres de l'enfer dès qu'elle apprend que quelqu'un est mort et tente de contaminer le cadavre avant que les rites funéraires ne soient terminés. Elle est effrayée par un chien, surtout le chien à quatre yeux (celui qui a un point au-dessus de chaque œil), qui est conduit dans la pièce entre trois et neuf fois à cette fin. Lorsque le chien entre dans la pièce sans hésitation et ne rechigne pas à s'approcher du cadavre, on pense que Nasu a été chassée et que les rites mortuaires peuvent se poursuivre.

Neriosang - un ange, messager des dieux.

O

Ormuzd - autre nom d'Ahura Mazda.

P

Pairaka - démons féminins (daeva /dives) qui se transforment en belles femmes pour séduire et corrompre les hommes pendant la nuit. Elles peuvent également se présenter sous la forme de rats, d'étoiles filantes ou sous d'autres formes.

Peri - un petit esprit féminin, beau et ailé, plus connu sous le nom de fée. Les Peris, comme les djinns, sont considérées comme neutres dans la guerre entre le Bien et le Mal et, comme eux, sont aussi aptes à tromper une personne qu'à traiter équitablement. Elles apportent des messages des dieux, mais peuvent aussi bien ne pas les délivrer, ou manquer de parole, que remplir correctement leur tâche. On pense qu'elles sont des esprits emprisonnés pour expier les péchés passés, mais ils ne sont ni immortelles ni des âmes humaines.

R

Rakhsh - le grand étalon du héros Rustum, plus puissant et plus intelligent que n'importe quel autre cheval, et d'une force et d'une vitesse étonnantes. Seul Rustum était capable de monter Rakhsh, car la force et la puissance supérieures de Rustum auraient tué tout autre cheval, bien que Rakhsh ne permette à aucun autre cavalier par dévotion pour Rustum.

Persian Hero Rustum
Rustum, héros persan
Maksim (Public Domain)

Rapithwin - dieu du soleil de midi, gardien du sud, des vents chauds et de l'été.

Rashnu - ange du jugement et juge divin des morts au pont de Chinvat. Dans certaines versions, Rashnu lit dans les parchemins les bonnes et les mauvaises actions accomplies par l'âme au cours de sa vie, dans d'autres, il tient une balance en or qui pèse ces actions les unes contre les autres pour déterminer la destination de l'âme dans l'au-delà. Il a peut-être été remplacé plus tard par Mithra ou, plus probablement, a travaillé avec Mithra pour rendre la justice après la mort.

Roc - l'oiseau de proie géant le plus connu des histoires concernant Sinbad le Marin des Mille et Une Nuits.

Rudaabeh (Rudaba, Rudabeh) - une belle princesse de Kaboul dans le Shahnameh, épouse du héros Zal, mère du champion Rustum.

Rustum (Rostom, Rustam) - le grand héros du Shahnameh, petit-fils du roi Sam, fils du héros Zal et de la princesse Rudaabeh. Rustum est le plus grand et le plus connu des champions perses, invincible au combat, qui se bat pour maintenir l'ordre et la justice contre le royaume de Turan. Il n'est finalement tué qu'à la suite d'une tromperie, mais il reste victorieux en maintenant l'ordre contre le chaos.

S

Saena - le grand faucon qui se trouve dans les branches supérieures de l'arbre de toutes les graines. Lorsqu'il bat des ailes, les graines sont dispersées et emportées par les vents, avec l'aide de l'oiseau Chamrosh, pour atterrir dans la terre. Associé au grand oiseau-chien Simurgh, bien que certains spécialistes affirment qu'il s'agit de deux entités distinctes.

Sagdid - "regard du chien", rituel au cours duquel un chien est conduit en présence du cadavre d'un nouveau défunt pour chasser les mauvais esprits, en particulier les Nasu qui corrompent le corps du défunt et le rendent impur. Le chien est introduit trois fois mais, s'il hésite, on peut l'introduire jusqu'à neuf fois pour s'assurer que tous les mauvais esprits ont été dispersés.

Sam - grand roi et père du héros Zal qui l'abandonne dans les montagnes d'Alburz car il considère que ses cheveux clairs sont un mauvais présage. Zal est élevé par le chien-oiseau Simorgh et se réconcilie ensuite avec son père. Sam est le grand-père du grand champion Rustum.

Satevis - l'une des quatre étoiles royales (désignation moderne Antarès) qui travaillait pour le bien de la part d'Ahura Mazda. Elle gouvernait l'équinoxe d'automne ; connue sous le nom de Veilleuse de l'Ouest.

Saurva - démon du chaos et l'un des Daevas/ Dives, ennemi juré de l'Amesha Spenta Khshathra Vairya, protecteur de la domination désirable du paradis.

Shahbaz - un oiseau géant, plus grand que tous les autres, qui veille sur l'humanité et l'encourage ; on pense qu'il s'agit de l'aigle impérial représentant la royauté sous le règne de Cyrus le Grand.

Shabrang Behzad - le puissant cheval noir du héros Siyavash.

Shéhérazade (Shéhrazade) - héroïne des Mille et une nuits, mariée au roi Shahriyar. Shahriyar adopte une politique consistant à épouser une vierge, à passer une nuit avec elle et à l'exécuter le lendemain matin. Shéhérazade préserve sa vie en racontant au roi une histoire lors de leur première nuit ensemble, mais sans la terminer. Shahriyar lui permet de vivre pour qu'il puisse entendre la fin. Elle continue ce schéma pendant mille et une nuits et se sauve ainsi.

Shahriyar (Shahriar) - le roi des Mille et une nuits qui, lorsqu'il découvre que sa femme a été infidèle, la fait exécuter et n'épouse ensuite que des femmes vierges, les tuant le matin suivant la nuit de noces, avant qu'elles n'aient la possibilité de le trahir. Lorsqu'il épouse Shahrazad, elle préserve sa vie en lui racontant une histoire la nuit de leur mariage, mais sans la terminer ; pour entendre la conclusion, il la laisse vivre, et ainsi elle continue à raconter ses histoires de la même manière et échappe à l'exécution.

Simorgh - le "chien oiseau" qui prend soin du héros Zal après qu'il ait été abandonné par son père Sam dans le Shahnameh. Simorgh avait la tête d'un chien, le corps d'un paon et les griffes d'un lion et a vécu 1 700 ans, acquérant toutes les connaissances, avant de mourir dans une flamme de sa propre fabrication et de ressusciter. Selon certaines interprétations, elle est la version ultérieure de Saena ; selon d'autres, une entité distincte.

Sassanian-style Plate with Simurgh
Assiette de style sassanien avec Simorgh
akhenatenator (Public Domain)

Siyavash - héros du Shahnameh symbolisant la vertu, l'innocence, l'intégrité et le courage. Siyavash était le fils du roi Kay Kavus et de sa concubine préférée qui accusa faussement le héros de l'avoir violée lorsqu'il ne voulut pas se soumettre à sa tentative de séduction. Pour prouver son innocence, il a chevauché son grand cheval Shabrang Behzed à travers un feu gigantesque et en est sorti indemne. Par la suite, il s'exila volontairement au pays de Turan où il fut tué par le roi Afragiab. Son fils, le grand Kay Kosrow, le vengera plus tard.

Sohrab - le héros tragique et fils de Rustum et de la princesse Tahmineh dans le Shahmaneh. Sohrab naît alors que Rustum est parti à la guerre et, une fois adulte et devenu un grand guerrier, il part à sa recherche. Rustum et Sohrab se rencontrent au combat, aucun des deux ne connaissant l'identité de l'autre, et Sohrab est tué.

Spenta Mainyu - "Esprit saint", l'un des sept Amesha Spenta, l'incarnation de la lumière et de la bonté d'Ahura Mazda. Dans certains passages, il est le frère jumeau d'Angra Mainyu.

Sraosa (Sorush, Suroosh) - ange du pont Chinvat qui guide et protège les âmes des nouveaux défunts lors de leur traversée vers le jugement final de Rashnu. Sraosa travaille avec la Vierge Daena et, comme elle, reflète la conscience de l'âme après la mort.

Srosh - un ange, peut-être le même que Sraosa/Suroosh, qui annonce l'heure de la mort du roi.

Srisok - le taureau céleste, connu auparavant sous le nom de Hadhayans qui apporta sur terre les trois grands feux rituels sacrés allumés par Ahura Mazda. Il était également connu sous le nom de Thrisaok (signifiant "trois lieux brûlants") en tant que libérateur des feux qui s'opposaient aux forces des ténèbres et du chaos.

T

Tahmineh - mère du héros Sohrab dans le Shahnameh. Elle passe une nuit avec Rustum qui lui donne un brassard à offrir à leur enfant. Sohrab grandit pour devenir un grand guerrier et reçoit le brassard afin de pouvoir prouver à Rustum qu'il est son fils lorsqu'ils se rencontrent mais, lorsque cela se produit, ils combattent dans des camps opposés et Rustum tue Sohrab avant que le brassard ne soit montré.

Tascheter - l'une des quatre étoiles royales (désignation moderne Aldebaran) qui travaillait pour les bonnes forces d'Ahura Mazda. Gardien de l'équinoxe vernal. Connu comme l'Observateur de l'Est.

Tawrich - démon de la faim, du manque et du besoin. L'ennemi juré de l'Amesha Spenta Haurvatat, déesse de la plénitude.

Thraétaona - également connu sous le nom de Fereydoun, le grand héros-roi du Shahnameh qui vainc le dragon Azhi Dahaka. Il régna pendant 300 ans, puis divisa son royaume entre ses fils Salm (Asie occidentale, en gros), Tur (Asie centrale, royaume de Turan) et Iraj (qui reçut l'Iran). La part d'Iraj était considérée comme la meilleure et ses frères l'ont donc tué pour cela. Thraétaona installa alors le petit-fils d'Iraj, Manuchehr, sur le trône d'Iran. Manuchehr déclencha la guerre irano-turanienne.

Tiri - dieu de l'agriculture étroitement associé à Tishtyra et parfois donné comme son jumeau ; peu attesté et peut-être la même divinité sous une forme antérieure.

Tishtrya - dieu de la pluie et de la récolte, parfois donné comme jumeau, Tiri (dieu de l'agriculture). Tishtrya est représenté sous la forme d'un cheval blanc aux oreilles d'or, orné de garnitures en or, qui combat les démons Apaosha (sécheresse) et Duzhyairya (mauvaise récolte), s'élevant de la mer de Vourukaša, la source de toutes les eaux, pour voler dans le ciel ou plonger dans les eaux pour vaincre ses ennemis. Il tire sa force de l'adoration appropriée du peuple ; il se bat bien lorsque les offrandes sont faites dans le bon esprit et faiblit lorsque ses adorateurs le négligent.

Tistar - dieu de la pluie, peut-être une autre forme de Tishtyra mais plus probablement une divinité distincte. Tistar est venu sur terre trois fois, apportant la pluie en telle quantité qu'elle inonda la terre. Il est, comme Tishtrya, représenté comme un cheval blanc combattant le démon Apaosha (représenté comme un cheval noir). Sa deuxième inondation crée la mer Vourukaša, source de toutes les eaux.

Tushnamatay - déesse de la pensée et de la méditation.

U

Umm-Naush - prédateurs démoniaques nocturnes qui menaçaient les vies humaines et l'ordre cosmique. Les Umm-Naush étaient un sous-ensemble des esprits maléfiques connus sous le nom de Khrafstra. Les plus redoutés d'entre eux étaient les Al (Hal) qui s'attaquaient aux nouveau-nés et à leurs mères.

V

Vayu (Vayu-Vatu, Vata) - dieu du vent qui vivait entre les mondes, à l'interface entre le bien d'Ahura Mazda et le mal d'Angra Mainyu, et pouvait donc être une force puissante pour l'un ou l'autre camp. Vayu était considéré comme un yazata (esprit digne d'être vénéré) ou un daeva (esprit maléfique), selon sa position à un moment donné. Il est représenté comme un guerrier avec des armes en or, notamment une lance impressionnante, chargeant contre les forces de la lumière ou tourbillonnant pour détruire celles des ténèbres. Il a été reconnu plus tard dans le mouvement post-zoroastrien du zorvanisme comme le dieu de l'espace et du temps limités.

Venant (Vanant) - l'une des quatre étoiles royales (désignation moderne Regulus) qui travaillaient pour le bien sous Ahura Mazda. Gardien du solstice d'été. Connu comme l'Observateur du Nord.

Verethragna - dieu guerrier dont la seule responsabilité est de lutter contre le mal. Il est métamorphosé et peut apparaître sous la forme d'un taureau aux oreilles jaunes et aux cornes dorées, d'un cheval blanc à la robe dorée, d'un puissant chameau, d'un sanglier puissant, d'un jeune homme en forme de combattant à l'âge de 15 ans (considéré comme l'âge idéal où un garçon devient un homme), d'un énorme bélier, d'un cerf agile, d'un guerrier brandissant une épée dorée, d'un vent puissant ou d'un grand oiseau. Il est associé à Simorgh, l'oiseau-chien, dont les plumes pouvaient être utilisées pour l'invoquer en cas de besoin. Il était considéré comme la plus grande protection contre le mal.

Silver Coin of Bahram II
Pièce d'argent de Bahram II
Osama Shukir Muhammed Amin (Copyright)

Vizaresha - démon qui entraîne les âmes en enfer depuis le pont Chinvat, associé aux démons Asto Vidatu et Aesma Daeva. Également associé au démon Nasu qui contamine les cadavres, volant depuis le nord (emplacement de l'enfer) lorsqu'il entend que quelqu'un est mort.

Vohu Manah - "bon but", l'un des sept Amesha Spenta, représenté sur terre par les animaux domestiques, en particulier la vache. Vohu Manah encourage les gens à faire ce qui est juste en toute circonstance. Il est surtout connu comme l'esprit de lumière qui livra la révélation de la vérité divine à Zoroastre sur les rives d'une rivière.

Vouru-Kaša - un dieu de l'eau qui est le gardien et le protecteur des eaux de la mer de Vourukaša, la source de toutes les eaux, et qui est l'incarnation de cette mer. Il est le père d'Apam-Natat, le dieu qui fournit ces eaux à l'humanité.

Vourukaša - la mer primordiale d'où jaillissent toutes les autres eaux sur terre. On dit que les eaux viennent des montagnes d'Alburz par la fonte des glaces et se rassemblent dans la mer de Vourukaša et, de là, s'écoulent vers l'extérieur pour former toutes les autres masses d'eau du monde. Le dieu Vouru-Kaša veille sur la mer et l'incarne, et son fils, Apam-Natat, est responsable de la dispersion des eaux dans le monde.

Y

Yazatas - esprits bénéfiques dignes d'être vénérés. Les Amesha Spenta sont des yazatas, tout comme les anges et un certain nombre d'autres divinités.

Yima (Yama) - le premier roi mortel à avoir régné. Il fut favorisé par les dieux et reçut des pouvoirs surnaturels. Lorsque la population devint trop importante, il agrandit le monde et le sauva lorsque les dieux l'informèrent de l'arrivée d'un hiver rigoureux et qu'il enferma les animaux, la végétation et les graines dans une grange géante (un récit qui précède celui de Noé et de son arche dans la Bible) pour préserver la vie. Il tomba en disgrâce lorsqu'il commença à avoir plus d'estime pour lui-même qu'il n'aurait dû. Malgré tout, pour son service vertueux, il afut nommé Seigneur des Morts, et l'au-delà était initialement connu sous le nom de Royaume de Yima.

Z

Zahak (Zohak) - l'incarnation du maléfique Azhi Dahaka. Zahak était un prince qui fut corrompu par les mensonges d'Angra Mainyu, tua son père et prit le trône. Il renversa ensuite le roi Jamshid et établit une tyrannie sur le monde qui dura 1 000 ans. Il fut renversé par le héros Fereydoun qui rétablit l'ordre et la justice.

Zal - "albinos", le héros aux cheveux blancs né du roi Sam et père du champion Rustum. Ses cheveux blancs furent pris pour un mauvais présage et il fut abandonné sur les pentes de la montagne d'Alburz. Il fut adopté par Simorgh, l'oiseau-chien, et élevé comme l'un de ses propres enfants, acquérant une grande force et une grande sagesse. Finalement, les histoires d'un grand héros des montagnes parvinrent à Sam qui partit à la recherche de son fils et ils se réconcilièrent. Simorgh donna à Zal trois de ses plumes pour qu'il l'appelle si jamais il avait besoin d'aide. Il accepta son offre lorsque sa femme, Rudaabeh, était en train d'accoucher et, grâce à l'aide et aux instructions de Simurgh, le grand héros Rustum naquit.

Zal Taken by the Simurgh
Zal capturé par le Simorgh
دوستدار ويکيپديا (Public Domain)

Zam - la terre, la maison des mortels, dont il faut prendre soin comme on prend soin de sa propre maison. La compréhension déifiée de la terre.

Zam-Armatay - "Mère Nature", la déesse de la terre déifiée, l'énergie de la terre qui fait vivre et croître toutes les choses.

Zarich - le démon du vieillissement et de la décrépitude.

Zorvan (Zurvan) - le dieu du temps. Un dieu mineur à l'origine, qui devint plus tard la divinité suprême en tant que Seigneur de l'univers incarnant le temps. Dans le mouvement religieux du zorvanisme, il est devenu le père d'Ahura Mazda et d'Angra Mainyu, frères jumeaux, et le Temps est devenu la puissance suprême de l'univers contre laquelle rien ne pouvait résister.

Note de l'auteur : Remerciements au Dr. Ezat Heydari pour ses suggestions sur cet article.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Joshua J. Mark
Auteur indépendant et ex-Professeur de Philosophie à temps partiel au Marist College de New York, Joshua J. Mark a vécu en Grèce et en Allemagne, et a voyagé à travers l'Égypte. Il a enseigné l'histoire, l'écriture, la littérature et la philosophie au niveau universitaire.

Citer cette ressource

Style APA

Mark, J. J. (2020, janvier 16). Dieux, héros et créatures de la Perse antique - Liste complète [Ancient Persian Gods, Heroes, and Creatures - The Complete List]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-1488/dieux-heros-et-creatures-de-la-perse-antique---lis/

Style Chicago

Mark, Joshua J.. "Dieux, héros et créatures de la Perse antique - Liste complète." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le janvier 16, 2020. https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-1488/dieux-heros-et-creatures-de-la-perse-antique---lis/.

Style MLA

Mark, Joshua J.. "Dieux, héros et créatures de la Perse antique - Liste complète." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 16 janv. 2020. Web. 03 oct. 2022.

Adhésion