Indra

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 08 août 2013
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
Indra (by Redtigerxyz, Public Domain)
Indra
Redtigerxyz (Public Domain)

Le dieu anthropomorphe Indra était le dieu le plus important de la religion védique et il est devenu par la suite une figure majeure de l'hindouisme et une divinité importante du bouddhisme, de la tradition cham et de la tradition chinoise. Pour les Aryas, il était le dieu national et il était considéré comme le protecteur de l'aristocratie militaire et des guerriers kshatriyas. Le redoutable Indra, qui manie la foudre, est une figure imposante, mais en tant que roi des dieux, il est généralement bienveillant, généreux avec ses adorateurs, garant de la paix et de la prospérité et délivrant des pluies d'orage bénéfiques pour mettre fin aux sécheresses. On peut également faire appel à lui en temps de guerre pour qu'il apporte son soutien grâce à ses armes divines et à son intervention favorable. Dans la tradition plus tardive, Indra passe du statut de dieu vénéré à celui de figure mythologique impliquée dans diverses aventures, parfois peu flatteuses, tandis que des dieux tels que Vishnou et Shiva le remplacent à la tête du panthéon hindou. Néanmoins, Indra reste associé aux tempêtes, à la pluie et au point cardinal Est.

Dieu du tonnerre et des tempêtes

Dans le mythe hindou de la création, Indra est né (avec son frère Agni) de la bouche du dieu primordial ou géant Purusha, dont les diverses autres parties du corps ont donné naissance aux autres membres du panthéon hindou. Ces nouveaux dieux ont ensuite mis de l'ordre dans le cosmos et Indra, assis sur son trône dans les nuages d'orage du svarga ou troisième ciel, est le maître des nuages et des cieux aux côtés de son épouse Indrāni. Dans la mythologie indienne, les nuages sont assimilés à du bétail divin et le bruit du tonnerre pendant les orages correspond à la lutte d'Indra contre les démons qui tentent sans cesse de s'emparer de ces vaches célestes. En outre, la pluie est assimilée à la traite par Indra de son troupeau divin et le dieu est considéré comme le protecteur du bétail terrestre appartenant à ses adorateurs. Indra englobe et contrôle l'univers, équilibrant la terre dans la paume de sa main et la manipulant selon ses caprices. Il a également créé les rivières et les ruisseaux en façonnant les montagnes et les vallées à l'aide de sa hache sacrée.

Supprimer la pub
Advertisement

Indra a un compagnon favori, son singe domestique Vrishakapi, mais son affection pour la créature a un jour suscité la colère jalouse d'Indrāni, qui a alors manifesté des intentions amoureuses à l'égard de Vrishakapi, intentions qui se sont avérées réciproques et lorsque le couple fut découvert par Indra, le dieu en colère a chassé l'animal. Cependant, les choses se sont inversées lorsque, plus tard, Indra lui-même fut découvert dans les bras de l'épouse de Vrishakapi par son animal de compagnie autrefois fidèle. Ainsi, à égalité d'infidélité, la grande amitié du couple fut rétablie.

Indra était connu pour son penchant pour le soma, l'élixir alcoolisé.

Indra, réputé pour sa virilité, fut infidèle à sa femme à plusieurs autres occasions, le dieu se déguisant souvent pour mieux séduire ses victimes. Une des célèbres victimes du désir apparemment insatiable du dieu était l'épouse du sage Gautama. Indra paya parfois un lourd tribut pour ses aventures amoureuses. Par exemple, il fut si brutalement découpé en morceaux par un mari outragé que les dieux eurent du mal à le reconstituer. Lorsqu'ils y parvinrent enfin, ils constatèrent qu'il manquait un morceau assez important et furent donc contraints de compléter le dieu à l'aide d'un membre de bélier.

Supprimer la pub
Advertisement

Les aventures d'Indra

Indra apparaît à de nombreuses reprises dans les textes védiques, en particulier dans le Rig Veda , où il vit toutes sortes d'aventures étranges et merveilleuses. Dans l'épopée sanskrite du Mahabharata, Indra est le père du héros Arjuna et il réussit à gagner l'armure magique qui rendrait son fils invincible. Indra a participé à un célèbre combat contre les Dâsas et, dans une autre aventure célèbre, il s'est rapidement occupé de Vala qui, un jour, a eu l'audace de voler le troupeau de bétail sacré du dieu. Vala a habilement caché son butin dans les profondeurs d'une montagne, mais il a été retrouvé par les serviteurs d'Indra, les Maruts ou Marutas (dieux des tempêtes). Un coup de foudre d'Indra a suffi pour fendre la montagne en deux et libérer le troupeau qui a été ramené en toute sécurité dans les cieux.

Indra Sabha Cave Temple, Ellora
Temple de la grotte d'Indra Sabha, Ellorâ
Jean-Pierre Dalbéra (CC BY)

Le grand ami et protégé d'Indra, Kutsa, s'est battu avec Sushna ("le flétrisseur") et à la fin de la journée, alors que les deux étaient encore en combat et que l'obscurité semblait sur le point d'arrêter les débats, Indra a retardé le coucher du soleil en arrachant une roue du char du soleil. Indra donna ensuite la roue à Kutsa qui l'utilisa comme une arme dévastatrice pour gagner le combat.

Supprimer la pub
Advertisement

Par exemple, il est connu pour son penchant pour l'élixir alcoolisé soma, qu'il ne consomme pas toujours avec modération et dont il subit parfois les effets. Cependant, les Ashvins et la déesse Sarasvati sont toujours là pour lui administrer un antidote prélevé sur le corps d'un démon et le ramener à la raison.

L'exploit le plus célèbre du dieu est sans doute son combat contre le démon Vritra. Ce démon s'était transformé en un redoutable serpent doté de pas moins de 99 anneaux. Malheureusement pour les fermiers locaux, ces énormes anneaux bloquaient les rivières et les ruisseaux et provoquaient une grande sécheresse. L'horreur qu'inspirait Vritra était telle qu'aucun des dieux n'osait intervenir et seul Indra trouva le courage, fortifié par le soma, de tuer la bête avec l'un de ses foudres. Cet épisode lui valut la faveur des autres grands dieux et l'un des noms de famille d'Indra devint Vritrahan, c'est-à-dire le "tueur de Vritra".

Indra, Java
Indra, Java
Osama Shukir Muhammed Amin (Copyright)

Dans d'autres religions

Indra est connu sous le nom de Sakra dans le bouddhisme et il gouverne les 33 dieux. Dans la tradition cambodgienne, il est connu sous le nom de Pah En, le dieu du ciel, et c'est le plus populaire des dieux. Il est considéré comme vivant au sommet du mont Meru ou Prah Sumer avec ses serviteurs les Yashas, de redoutables ogres avec des crocs et des yeux rouges qui peuvent se transformer à volonté en n'importe quelle forme. Dans la religion cham du Viêt Nam, il est également le dieu du tonnerre et chevauche un éléphant blanc. Dans la tradition chinoise, il est identifié au dieu Ti-shi. Enfin, le dieu est encore vénéré aujourd'hui dans la région du Rajasthan, en Inde, lors de la fête d'Inder Puja, qui appelle à la pluie pour éviter les fréquentes sécheresses qui sévissent dans cet État désertique.

Supprimer la pub
Advertisement

Représentations dans l'art

Indra est souvent représenté brandissant un éclair (vajra), mais il peut aussi porter le disque chakra, un ankusa ou aiguillon d'éléphant et une hache, le tanka. Il est souvent représenté chevauchant son éléphant blanc Airāvata, né du barattage de la mer de lait lors de la création du monde. Dans le bouddhisme ultérieur, la foudre du dieu devient un sceptre de diamant, le Vajrayana.

Supprimer la pub
Publicité

Bibliographie

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2013, août 08). Indra [Indra]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12089/indra/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Indra." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le août 08, 2013. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12089/indra/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Indra." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 08 août 2013. Web. 12 avril 2024.

Adhésion