Shiva

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 10 mai 2018
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, grec, espagnol, Turc
Shiva with Nandi, Aihole (by Jean-Pierre Dalbera, CC BY)
Shiva avec Nandi, Aihole
Jean-Pierre Dalbera (CC BY)

Shiva est l'un des dieux les plus importants du panthéon hindou et est considéré comme un membre de la sainte trinité (Trimūrti ) de l'hindouisme avec Brahma et Vishnu. Personnage complexe, il peut représenter la bonté, la bienveillance et servir de protecteur. Il est également associé au temps, notamment en tant que destructeur et créateur de toutes choses.

Dans l'hindouisme, on pense que l'univers se régénère par cycles (tous les 2 160 000 000 d'années). Shiva détruit l'univers à la fin de chaque cycle, ce qui permet ensuite une nouvelle création. Shiva est également le grand ascète, s'abstenant de toute forme d'indulgence et de plaisir, se concentrant plutôt sur la méditation comme moyen de trouver le bonheur parfait. Il a également un côté plus sombre en tant que chef des mauvais esprits, des fantômes et en tant que maître des voleurs, des bandits et des mendiants. Shiva est le dieu hindou le plus important pour la secte du shivaïsme, le patron des Yogis et des Brahmanes, et aussi le protecteur des Vedas, les textes sacrés.

Supprimer la pub
Advertisement

Shiva, Parvati et Ganesha

L'épouse de Shiva était Parvati, souvent incarnée en tant que Kali et Durga. Elle était en fait une réincarnation de Sati (ou Dakshayani), la fille du dieu Daksha. Daksha n'approuva pas le mariage de Sati avec Shiva et alla même plus loin en organisant une cérémonie spéciale de sacrifice à tous les dieux sauf Shiva. Outrée par cet affront, Sati se jeta dans le feu du sacrifice. Shiva réagit à cette tragédie en créant à partir de ses cheveux deux démons (Virabhadra et Rudrakali) qui ravagèrent la cérémonie et décapitèrent Daksha. Les autres dieux demandèrent à Shiva de mettre fin à la violence et, s'exécutant, il ramena Daksha à la vie, mais l'affubla d'une tête de bélier (ou de chèvre). Sati finit par se réincarner en Parvati dans sa vie suivante et elle se remaria avec Shiva.

Shiva est le destructeur qui met fin au cycle du temps qui, à son tour, commence une nouvelle création.

Avec Parvati, Shiva eut un fils, le dieu Ganesha. Le garçon fut en fait créé à partir de terre et d'argile pour tenir compagnie à Parvati et la protéger pendant que Shiva poursuivait ses pérégrinations méditatives. Cependant, Shiva revint un jour et, trouvant le garçon gardant la pièce où Parvati se baignait, il demanda qui il était. Ne croyant pas que le garçon était son fils et pensant qu'il s'agissait d'un mendiant impudent, Shiva appela les démons bhutaganas qui se battirent contre le garçon et réussirent finalement à le distraire avec l'apparition de la belle Maya et, alors qu'il admirait sa beauté, ils lui coupèrent la tête. Entendant ce fracas, Parvati se précipita hors de son bain et cria que son fils avait été tué. Réalisant son erreur, Shiva envoya chercher une nouvelle tête pour reconstituer le garçon, mais celle qui était la plus près était celle d'un éléphant. C'est ainsi que Ganesha, le dieu à tête d'éléphant, vit le jour. Les autres fils de Shiva sont Skanda ou Karttikeya, le dieu de la guerre et Kuvera, le dieu des trésors.

Supprimer la pub
Advertisement

Shiva Nataraja (Lord of the Dance)
Shiva Nataraja (Seigneur de la danse)
Peter F (CC BY-SA)

Ganga (la déesse qui personnifie le fleuve Ganges) fut donnée à Shiva par Vishnu qui ne pouvait plus supporter les querelles constantes entre ses trois épouses de l'époque, Lakshmi (déesse de la bonne fortune), Saraswati (déesse de la sagesse) et Ganga. Pour amortir la chute de Ganga sur la terre et empêcher qu'un si grand fleuve ne détruise la civilisation, Shiva la prit dans le nœud de ses cheveux, illustrant une fois de plus sa qualité d'abnégation.

Shiva Nataraja est le seigneur de la danse qui balaie l'illusion et l'ignorance.

Shiva dans les textes hindous

Comme tout dieu important, Shiva fut impliqué dans de nombreux épisodes aventureux qui illustrent son caractère vertueux et offrent des enseignements sur la façon de vivre correctement. Par exemple, le sacrifice de soi est souligné lorsque Vasuki, le roi des serpents, menaça de vomir du venin de serpent à travers les mers. Shiva, sous la forme d'une tortue géante, recueillit le venin dans sa paume et le but. Le poison lui brûla la gorge et laissa une cicatrice bleue permanente, d'où l'un de ses nombreux titres : Nilakantha ou Gorge bleue.

Supprimer la pub
Advertisement

Un autre épisode célèbre décrit comment Shiva fut associé au taureau Nandi. Un jour, Surabhi, qui était la mère originelle de toutes les vaches du monde, se mit à donner naissance à un nombre incalculable de vaches parfaitement blanches. Le lait de toutes ces vaches inonda la maison de Shiva, quelque part dans l'Himalaya. Furieux de cette perturbation de sa méditation, le dieu frappa les vaches avec le feu de son troisième œil. En conséquence, des parties de la peau des vaches devinrent brunes. Toujours en colère, les autres dieux cherchèrent à calmer Shiva en lui offrant un magnifique taureau - Nandi, le fils de Surabhi et Kasyapa - que Shiva accepta et chevaucha. Nandi devint également le protecteur de tous les animaux.

Shiva est étroitement associé au Linga (ou Lingam) - un phallus ou un symbole de fertilité ou d'énergie divine que l'on trouve dans les temples dédiés au dieu. Après la mort de Sarti, et avant sa réincarnation, Shiva était en deuil et il se rendit dans la forêt de Daru pour vivre avec des rishis, des sages. Cependant, les épouses des rishis commencèrent très vite à s'intéresser à Shiva. Par jalousie, les rishis envoyèrent d'abord une grande antilope, puis un tigre gigantesque contre le dieu, mais Shiva s'occupa rapidement d'eux et porta ensuite la peau de tigre. Les sages maudirent alors le membre viril de Shiva qui, en conséquence, tomba. Lorsque le phallus toucha le sol, des tremblements de terre se produisirent et les rishis prirent peur et demandèrent pardon. Le pardon leur fut accordé mais Shiva leur demanda de vénérer à jamais le phallus en tant que Linga symbolique.

Shiva, Vietnam
Shiva, Viêt Nam
James Blake Wiener (CC BY-NC-SA)

Comment Shiva est-il représenté dans l'art?

Dans l'art asiatique, Shiva peut être représenté de manière légèrement différente selon les cultures : Indien, cambodgien, javanais, etc., mais il est le plus souvent représenté nu, avec plusieurs bras et les cheveux attachés en chignon. Il porte souvent trois bandes horizontales et un troisième œil vertical sur le front. Il porte une coiffe avec un croissant de lune et un crâne (représentant la cinquième tête de Brahma, qu'il décapita pour punir le dieu d'avoir convoité sa propre fille Sandhya), un collier de têtes et des serpents en guise de bracelets. Sous cette apparence, il représente habituellement Nataraja et exécute la danse cosmique Tandava dans un cercle de feu qui représente le cycle sans fin du temps. Il tient le feu divin (agni) qui détruit l'univers et le tambour (damaru) qui émet les premiers sons de la création. Une main fait le geste apaisant abhayamudra et l'autre pointe vers son pied gauche, symbole du salut. Il pose également un pied sur le nain Apasmārapuruṣa qui représente l'illusion et qui éloigne les hommes de la vérité.

Shiva peut également être représenté debout sur une jambe, la jambe droite repliée devant le genou gauche et tenant un chapelet dans la main droite, la posture typique de la méditation ascétique. Parfois, il chevauche son taureau blanc, porte un arc en argent (Pinaka), tient une antilope et porte une peau de tigre ou d'éléphant, autant de symboles de ses célèbres prouesses de chasseur.

Supprimer la pub
Advertisement

Supprimer la pub
Publicité

Questions & Réponses

De quoi Shiva est-il le dieu ?

Pour de nombreux hindous, Shiva est le dieu suprême. Shiva est un dieu créateur bienveillant, mais dans son association avec le Temps, il est aussi un destructeur de toutes choses.

Pourquoi Shiva est-il si important ?

Shiva est important car il fait partie du trio des principaux dieux hindous (avec Vishnu et Brahma). Pour certaines sectes, il est le dieu hindou suprême et représente la création, la destruction et le temps.

Quelle est la signification spirituelle de Shiva ?

La signification spirituelle de Shiva est l'abstinence de toute forme d'indulgence et de plaisir. Le dieu représente l'importance de se concentrer sur la méditation comme moyen de trouver le bonheur parfait.

Bibliographie

World History Encyclopedia est un associé d'Amazon et perçoit une commission sur les achats de livres sélectionnés.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2018, mai 10). Shiva [Shiva]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10216/shiva/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Shiva." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mai 10, 2018. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10216/shiva/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Shiva." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 10 mai 2018. Web. 13 avril 2024.

Adhésion