Sarasvati

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 25 novembre 2015
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, indonésien
Saraswati (by Raja Ravi Varma, Public Domain)
Sarasvati
Raja Ravi Varma (Public Domain)

Sarasvati est la déesse hindoue de la connaissance, de la sagesse, de la musique et de l'esthétique. Elle est également connue sous les noms de Bharati (éloquence), Shatarupa (existence), Vedamata (" mère des Vedas"), Brahmi, Sarada, Vagisvari et Putkari. En tant que Vāc, elle est la déesse de la parole. Sarasvati apparaît pour la première fois dans le Rig-Veda et, dans les textes religieux ultérieurs, elle est identifiée comme l'inventrice du sanskrit et, comme il se doit, elle offre à Ganesha le stylo et l'encre. Elle est aussi la protectrice des arts et des sciences, et l'épouse de Brahma, même si les Vaishnavas du Bengale la considéraient d'abord comme l'épouse de Vishnu. Sarasvati est également vénérée comme la déesse du savoir dans le jaïnisme et par certaines sectes bouddhistes.

Vénération et rituels

Le nom de Sarasvati signifie "élégant", "coulant" et "aquatique", ce qui indique qu'elle est l'une des premières rivières aryennes. La rivière Sarasvati (nom moderne : Sarsuti), tout comme le Gange, coule de l'Himalaya et est considérée comme une source sacrée de purification, de fertilité et de bonne fortune pour ceux qui se baignent dans ses eaux. La rivière sacrée, toujours comme le Gange, s'est ensuite transformée en une divinité personnifiée.

Supprimer la pub

Advertisement

La déesse a ses propres fêtes, notamment la Sarasvati Puja, qui a lieu le premier jour du printemps.

La déesse a ses propres fêtes, notamment la Sarasvati Puja, qui a lieu le premier jour du printemps. Au cours de ce festival, les fidèles portent du jaune, qui est associé à la sagesse et à la prospérité. Les statues de la déesse sont également drapées de soie jaune, et les croyants prient pour que leurs stylos, leurs livres et leurs instruments de musique soient bénis. Les enfants apprennent à écrire pour la première fois pendant le festival, les prêtres brahmanes reçoivent une nourriture raffinée et les ancêtres sont vénérés. Sarasvati est également vénérée avec d'autres grandes déesses lors de la fête panindienne de Navaratri. En tant que patronne de la musique, elle est fréquemment priée par les musiciens avant les concerts et, en tant que déesse des activités intellectuelles, par les étudiants avant les examens.

Sarasvati et Brahma

Dans la mythologie hindoue, Sarasvati est l'épouse du grand dieu Brahma. Toutefois, selon certaines traditions, elle fut d'abord l'épouse de Vishnou. Ce dernier, cependant, avait déjà les mains pleines avec deux autres épouses et il aurait donc donné Sarasvati à Brahma. Bien qu'il soit l'un des dieux hindous les plus importants, Brahma fait rarement l'objet d'un culte actif. Dans la mythologie, cela est expliqué comme le résultat d'une malédiction de Sarasvati. Cette malédiction fut en fait provoquée par un malentendu. Un jour, alors qu'il attendait sa femme pour commencer une importante cérémonie religieuse et qu'il était donc incapable de commencer le rituel à temps, Brahma demanda conseil aux dieux. Ceux-ci lui répondirent en lui créant une nouvelle épouse, Gayatri, afin que la cérémonie puisse se dérouler au moment précis. Cependant, lorsque Sarasvati arriva, elle ne fut pas très heureuse de voir son mari avec une autre femme et maudit Brahma pour qu'il ne soit jamais vénéré par l'humanité (même s'il est vénéré aujourd'hui dans certaines parties de l'Asie du Sud-Est).

Supprimer la pub

Advertisement

Certains hindous croient que toutes les créatures sont nées de l'union de Brahma et Sarasvati, à commencer par Manu, le premier homme. Plus précisément, le fils de Sarasvati est le rishi (sage) Sarasvata. Nourri par les eaux généreuses de sa mère, il a pu résister à la grande sécheresse de la mythologie hindoue et ainsi survivre en tant que dépositaire définitif des textes sacrés des Vedas.

Saraswati, Gangaikondacholapuram
Sarasvati, Gangaikondacholapuram
Jonathan Freundlich (CC BY-SA)

Sarasvati dans l'art

Dans l'art hindou, Sarasvati est généralement représentée comme une jeune femme gracieuse à la peau blanche. Elle porte le plus souvent un sari blanc (qui symbolise la pureté) avec une bordure bleue. Ne se souciant pas des biens de ce monde, elle porte rarement des bijoux. Elle peut avoir un croissant de lune sur le front et être assise sur une fleur de lotus. Elle peut également être représentée chevauchant sa monture (vahana), un cygne ou une oie.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Fréquemment représentée en sculpture sur les temples, la déesse peut être accompagnée de son mari ou d'un paon, son assistant traditionnel. Comme pour de nombreuses divinités hindoues, Sarasvati est souvent représentée avec quatre bras, chacun tenant un objet symbolique. Dans les mains gauches, elle peut porter un manuscrit en feuille de palmier et un récipient d'eau rituel. Dans la main supérieure droite, elle tient une fleur de lotus blanche, tandis que la main inférieure droite exécute généralement le varada mudra, le geste traditionnel d'échange de cadeaux de l'hindouisme. Un autre objet couramment vu dans les mains de Sarasvati est la vînâ (l'instrument de musique classique hindou) qui rappelle le don de la musique à l'humanité.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2015, novembre 25). Sarasvati [Saraswati]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14190/sarasvati/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Sarasvati." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le novembre 25, 2015. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14190/sarasvati/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Sarasvati." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 25 nov. 2015. Web. 02 févr. 2023.

Adhésion