Sanskrit

Coûts des serveurs - Collecte de fonds 2023

Faire fonctionner un site web qui accueille des millions de lecteurs chaque mois coûte extrêmement cher. Nous devons non seulement payer nos serveurs, mais aussi les services connexes tels que notre réseau de diffusion de contenu, Google Workspace, la messagerie électronique, etc. Nous préférerions utiliser cet argent pour produire davantage de contenu historique gratuit pour le monde entier. Merci de votre aide !
$129 / $21000

Définition

Nikul Joshi
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 22 août 2016
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
Copy of the Heart Sutra (by Unknown, Public Domain)
Copie du Sūtra du cœur
Unknown (Public Domain)

Le sanskrit (ou Sanscrit) est considéré comme la langue ancienne de l'hindouisme, où il fut utilisé comme moyen de communication et de dialogue par les dieux célestes hindous, puis par les peuples indo-aryens. Le sanskrit est également largement utilisé dans le jaïnisme, le bouddhisme et le sikhisme. Le terme "sanskrit" est dérivé de la conjonction du préfixe "Sam" signifiant "samyak" qui indique "entièrement", et "krit" qui indique "fait". Ainsi, le nom indique qu'il est parfaitement ou entièrement fait en termes de communication, de lecture, d'audition et d'utilisation du vocabulaire pour transcender et exprimer une émotion. Langue extraordinairement complexe et dotée d'un vaste vocabulaire, elle est encore largement utilisée aujourd'hui pour la lecture des textes sacrés et des hymnes.

Origine et pureté du sanskrit

La langue sanskrite était appelée Deva-Vani (dieux "Deva" - langue "Vani"), car on pensait qu'elle avait été créée par le dieu Brahma, qui l'avait transmise aux Rishis (sages) vivant dans les demeures célestes, qui l'avaient ensuite communiquée à leurs disciples terrestres, d'où elle s'est répandue sur terre. L'origine de la langue écrite remonte au deuxième millénaire avant notre ère, lorsque le Rig Veda, un recueil d'hymnes sacrés, est supposé avoir été écrit après avoir été perpétué pendant des siècles par la tradition orale et la préservation du savoir verbal dans la relation gourou-disciple. La pureté de cette version (période védique, 1500 - 500 av. J.-C.) du sanskrit se reflète sans aucun doute dans la flamboyance de la description parfaite des forces de la nature dans le Rig Veda.

Supprimer la pub

Advertisement

Le sanskrit védique

En termes d'association littéraire, le sanskrit est classé en deux périodes différentes, la période védique et la période classique. Le sanskrit védique se trouve dans les textes sacrés des Vedas , notamment le Rig Veda, les Puranas et les Upanishads, où la forme la plus originale de la langue a été utilisée. La composition des Vedas remonte à la période comprise entre 1000 et 500 av. J.-C., jusqu'à ce que le sanskrit ait une tradition vigoureuse d'utilisation cohérente par la communication orale. Ce sanskrit ancien est riche en vocabulaire, en phonologie, en grammaire et en syntaxe, dont la pureté demeure intacte à ce jour. Il se compose de 52 lettres au total, 16 voyelles et 36 consonnes. Ces 52 lettres n'ont jamais été retouchées ni modifiées et sont censées être restées constantes depuis le début, ce qui en fait la langue la plus parfaite pour la formation et la prononciation des mots.

Acquérir la maîtrise de cette langue est presque le travail d'une vie ; sa littérature semble inépuisable" W.C.Taylor.

La langue sanskrite est le moyen de communication traditionnel de l'hindouisme, du jaïnisme, du bouddhisme et du sikhisme. La littérature sanskrite a le privilège d'être utilisée dans la poésie, le théâtre et les sciences anciennes, ainsi que dans les textes religieux et philosophiques. On pense que la langue est née de l'observation de la progression naturelle des sons créés dans la bouche humaine, considérant donc le son comme un élément important de la formation du langage. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles le sanskrit a été riche en poésie et en qualités expressives permettant de faire ressortir le meilleur sens à travers des sons parfaits et apaisants pour l'oreille humaine. Le sanskrit védique contient également des noms abstraits et des termes philosophiques que l'on ne trouve dans aucune autre langue. Les consonnes et les voyelles sont suffisamment souples pour être regroupées afin d'exprimer des idées nuancées. Dans l'ensemble, la langue est comme un océan sans fin et sans base en raison de son étendue, de sa complexité et des centaines de mots pour exprimer un seul sens ou objet.

Supprimer la pub

Advertisement

The Vedas (Rig-veda)
Les Védas (Rig-veda)
BernardM (CC BY-SA)

Sanskrit classique - Ashtadhyayi

Le sanskrit classique trouve son origine à la fin de la période védique, lorsque les Upanishads furent les derniers textes sacrés à être mis par écrit, après quoi Panini, un descendant de Pani et un chercheur en grammaire et en linguistique, introduisit la version raffinée de la langue. On suppose que la date de naissance de Panini se situe aux alentours du IVe siècle avant J.-C., lorsqu'il présenta son ouvrage "Ashtadhyayi", qui signifie huit chapitres, constituant le seul texte fondamental et analytique de la grammaire sanskrite disponible. Il est considéré comme la seule source de grammaire et de vocabulaire sanskrits aujourd'hui, car tout ce qui existait auparavant n'avait jamais été enregistré, sauf par le biais de leur mention dans l'Ashtadhyayi de Panini.

L'Ashtadhyayi contient 3959 règles systématisées qui sont d'une brièveté absolue, pleines de merveilleuses analyses, explications et usages préférentiels de la langue et de la formation des mots. La langue est si vaste qu'elle compte plus de 250 mots pour décrire la pluie, 67 mots pour décrire l'eau, et 65 mots pour décrire la terre, entre autres descriptions. Cela prouve la magnanimité du sanskrit par rapport aux langues modernes actuelles. Aussi différentes que puissent être les sous-castes de l'hindouisme dans leur dialecte, leur race, leur croyance et leur rang, le sanskrit est considéré et accepté comme la seule langue sacrée donnant lieu à la seule littérature sacrée disponible pour tous, même si l'Inde compte 5000 langues parlées. Panini est à l'origine de la standardisation de la langue, qui reste à ce jour utilisée sous de multiples formes. Le sanskrit en tant que langue parlée est rare et est parlé dans certaines régions de l'Inde, certains le revendiquant même comme leur première langue, mais il est fièrement mentionné comme l'une des 14 langues originales de l'Inde dans sa Constitution. Elle est largement utilisée dans la musique carnatique sous la forme de bhajans, de shlokas, de stotras et de kirtanas, qui désignent tous divers hymnes aux dieux, ainsi que des chants et des mantras de culte divin.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Shiva Pashupati
Shiva Pashupati
Marcus334 (Public Domain)

Impact sur les autres langues

Le sanskrit a eu un impact majeur sur d'autres langues indiennes, comme l'hindi, qui est actuellement l'une des langues officielles de l'Inde, et les langues indo-aryennes comme le kannada et le malayalam. Il a eu un impact sur les langues sino-tibétaines avec l'influence des textes bouddhistes en sanskrit, leur traduction et leur diffusion. Le telugu en tant que langue est considéré comme hautement lexicalisé en sanskrit, auquel il a emprunté de nombreux mots. Il a eu un impact sur la langue chinoise, car la Chine a repris de nombreux mots spécifiques du sanskrit. En outre, la Thaïlande et le Sri Lanka ont été énormément influencés par le sanskrit et possèdent de nombreux mots à consonance similaire. La langue javanaise est une autre langue qui a été influencée par le sanskrit, tout comme la langue moderne de l'Indonésie et la langue traditionnelle du malay parlée en Malaisie. Les Philippines ont une influence moindre du sanskrit, moins que celle de l'espagnol, par exemple. Surtout, l'anglais, la langue internationale moderne actuelle, a également été influencée par le sanskrit et a repris de nombreux mots empruntés à cette langue ancienne (par exemple, "primitive" de"prachin", qui signifie historique, "ambrosia" de"amaruta", qui signifie nourriture des dieux, "attack" de" akramana " , qui signifie action agressive, "path" de" patha", qui signifie route ou voie, "man" de "manu", qui signifie homme de sexe masculin, "nirvana" de" nirvan", qui signifie libération ou transcendance divine, "door" de "dwar", qui signifie porte reliant deux espaces, "serpent" de "sarpa", etc.) puisque toutes deux sont considérées comme des langues indo-européennes.

Le sanskrit a une longue histoire sacrée qui remonte souvent aux dieux et à leur culte. D'abord langue parlée par les dieux, il est descendu sur terre et a perdu sa pureté en raison des interprétations variables, de la précision de la grammaire et de la complexité de son utilisation, qui ont été acceptées par un petit nombre et évitées par beaucoup en raison de son invincibilité dans l'immensité et la compréhension. En dépit de son vaste vocabulaire et de la richesse de sa grammaire et de sa prose, de nombreuses écritures et textes anciens sont aujourd'hui traduits du sanskrit, car nul mieux que le sanskrit ne peut offrir une compréhension littéraire aussi luxueuse du passé en tant qu'outil d'expression humaine parfaite. Admiré à juste titre, l'historien et auteur de renom William Cooke Taylor reconnaît que "l'acquisition de la maîtrise de cette langue est presque le travail d'une vie ; sa littérature semble inépuisable".

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Citer cette ressource

Style APA

Joshi, N. (2016, août 22). Sanskrit [Sanskrit]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12138/sanskrit/

Style Chicago

Joshi, Nikul. "Sanskrit." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le août 22, 2016. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12138/sanskrit/.

Style MLA

Joshi, Nikul. "Sanskrit." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 22 août 2016. Web. 04 févr. 2023.

Adhésion