Borée

Coûts des serveurs - Collecte de fonds 2023

Faire fonctionner un site web qui accueille des millions de lecteurs chaque mois coûte extrêmement cher. Nous devons non seulement payer nos serveurs, mais aussi les services connexes tels que notre réseau de diffusion de contenu, Google Workspace, la messagerie électronique, etc. Nous préférerions utiliser cet argent pour produire davantage de contenu historique gratuit pour le monde entier. Merci de votre aide !
$2306 / $21000

Définition

Liana Miate
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 04 novembre 2022
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Boreas, the North Wind (by Carole Raddato, CC BY-SA)
Borée, le vent du nord
Carole Raddato (CC BY-SA)

Borée est le dieu du violent vent du Nord dans la mythologie grecque. Il est le fils du Titan Astréos et d'Éos, la déesse de l'aube, et le frère de Zéphyr (le vent d'ouest) et de Notos (le vent du sud). Il est surtout connu pour son mauvais caractère, son enlèvement d'Orithye et son association avec les chevaux.

Il vivait en Thrace, au nord de la Grèce, où il soufflait sur la mer ouverte, la fouettant avec frénésie et faisant hurler la terre et les forêts dans le vent. Il faisait tomber les grands chênes et les pins aux branches épaisses, et sa force faisait trembler les animaux de peur et de froid, leur épaisse fourrure ne pouvant les défendre contre le vent du nord.

Supprimer la pub

Advertisement

Naissance et famille

Borée est le fils du Titan Astréos et d'Éos, la déesse de l'aube, et le frère de Zéphyr (le vent d'ouest) et de Notos, le vent du sud.

L'Aurore, déesse fécondée par un dieu, conçut Astrée, les Vents impétueux, l’agile Zéphyr, le rapide Borée et Notos. Après, cette divinité matinale enfanta Lucifer et les astres étincelants dont le ciel se couronne.

(Hésiode, Théogonie, 379-382)

Son mauvais caractère contrastait souvent avec celui de ses frères plus doux, Zéphyr et Notos. Ils étaient collectivement connus sous le nom d'Anemoi dans la mythologie grecque. Dans les traditions ultérieures, Borée aurait été l'amant de la nymphe Pitys et le père de deux fils, Butès et Lycurgue, de deux mères différentes.

Supprimer la pub

Advertisement

Zephyrus and Hyacinthus
Zéphyr et Hyacinthe
Unknown Artist (Public Domain)

Borée et Orithye

Le mythe le plus célèbre associé à Borée est son enlèvement d'Orithye. Orithye était la fille d'Érechthée, roi d'Athènes, et de sa femme, Praxithée. Borée nourrissait depuis longtemps des sentiments pour Orithye et avait demandé à plusieurs reprises au roi Érechthée de lui accorder sa main, n'obtenant en retour que de vaines promesses. Finalement, à bout de patience, Borée eut recours à sa violence naturelle en enlevant Orithye alors qu'elle dansait sur les rives du fleuve Ilissus. Certaines sources affirment qu'elle fut enlevée alors qu'elle participait à la procession annuelle des Thesmophores qui se déroulait sur l'Acropole athénienne, sur le chemin du temple d'Athéna.

Je ne devais point prier Érechthée, mais employer la force, et lui donner un gendre malgré lui."

C'est en ces termes, ou en d'autres non moins violents, que s'exprime Borée. Il agite ses ailes, et soudain la terre est ébranlée, la mer profonde a frémi.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

(Ovide, Métamorphoses, 6.700-705)

Borée emporta Orithye dans un nuage de vent et l'emmena chez les Cicones de Thrace, où elle devint son épouse et lui donna deux fils jumeaux ailés, Calaïs et Zétès (deux des Argonautes les plus rapides) et à deux filles, Cléopâtre (qui finit par devenir l'épouse du roi Phinée de Salmydessos en Thrace) et Chioné (qui eut un fils avec Poséidon). À la suite du mariage entre Borée et Orithye, les Athéniens considéraient Borée comme leur parent par alliance.

The Rape of Orithyia by Boreas by Peter Paul Rubens
L'enlèvement d'Orithye par Borée, Peter Paul Rubens
Peter Paul Rubens (Public Domain)

L'enlèvement d'Orithye est évoqué dans le Phèdre de Platon (427/428-348-347 av. J.-C.) lorsque Socrate et son compagnon Phèdre se rendent dans la campagne attique. Alors qu'ils arrivent sur les rives de l'Ilissus, Phèdre demande à Socrate si c'est le lieu de l'enlèvement d'Orithye par Borée. Socrate répond de sa manière philosophique habituelle en rejetant et en utilisant simultanément le mythe grec. Il affirme que Borée n'était pas un dieu, mais le vent du Nord, qui poussa Orithye d'une falaise au-dessus de l'Ilissus alors qu'elle jouait avec la nymphe Pharmacée.

Borée, dieu du vent du Nord

Selon Hérodote (c. 484-425/413 av. J.-C.), en raison de leur affection pour Borée et sur les conseils d'un oracle, les Athéniens l'appelèrent à l'aide en 480 avant J.-C., alors qu'Athènes était menacée par une invasion perse. Répondant à leurs appels à l'aide, Borée dispersa et détruisit la flotte perse, comme il l'avait fait 12 ans plus tôt. Hérodote doute que l'éradication de la flotte perse soit le résultat direct de Borée. Cependant, il affirme que les Athéniens étaient si sûrs qu'il avait répondu à leurs appels à l'aide qu'ils lui construisirent un sanctuaire sur les rives du fleuve Ilissus.

Supprimer la pub

Advertisement

Athéna contrôle le vent du nord pour aider Ulysse à atteindre la terre ferme après que Poséidon ait tenté de le tuer.

Dans l'Iliade d'Homère (c. 750 av. J.-C.), Borée et son frère Zéphyr sont invoqués par Achille lorsque le bûcher funéraire de Patrocle ne prend pas feu. Achille promet des sacrifices et de merveilleuses offrandes aux dieux s'ils répondent à ses prières et l'aident à allumer le bûcher. Iris entendit ses prières et se précipita dans les salles de Zéphyr pour transmettre le message d'Achille.

Elle parla ainsi et s'envola. Et les deux Vents se ruèrent avec un bruit immense, chassant devant eux les nuées tumultueuses. Et ils traversèrent la mer, et l'eau se souleva sous leur souffle violent ; et ils arrivèrent devant la riche Troiè et se jetèrent sur le feu ; et toute la nuit, soufflant horriblement, ils irritèrent les flammes du bûcher

(Homère, Iliade, 23.242-249, trad. Leconte de Lisle)

Borée est également mentionné dans l'Odyssée d'Homère. Athéna contrôle le vent du nord pour aider Ulysse à atteindre la terre ferme après que Poséidon ait tenté de le tuer en fouettant les vagues dans une frénésie folle.

Boreas and Odysseus
Borée et Ulysse
Carole Raddato (CC BY-SA)

Borée, père des chevaux

Boréas était étroitement associé aux chevaux et parfois appelé le "père des chevaux" en raison de sa rencontre avec les juments du roi Érichthonios de Dardanie. Le roi Érichthonios était l'homme le plus riche du monde et possédait 3 000 belles juments dans la fleur de l'âge. Boréas désirait ces juments, il se transforma en étalon noir et en monta plusieurs. Les juments mirent au monde 12 poulains capables de courir rapidement dans les champs de maïs et de céréales sans les briser et capables de franchir les vagues.

Supprimer la pub

Advertisement

La compétition entre Borée et Hélios

Comme souvent dans la mythologie grecque, Borée et Hélios, le dieu et la personnification du soleil, s'affrontèrent dans une compétition. Ils affirmaient tous deux qu'ils pourraient être le premier à déshabiller un voyageur. Borée souffla son vent glacé sur l'homme, ce qui ne fit que l'inciter à resserrer davantage sa cape autour de lui et à se réfugier dans une grotte. Hélios tenta la tactique inverse en augmentant progressivement la température jusqu'à ce que le voyageur sorte de la grotte, se déshabille et se baigne dans la rivière. Sophocle (c. 496 - c. 406 av. J.-C.) raconte cette fable à Euripide (c. 484-407 av. J.-C.) pour démontrer que la gentillesse et la douceur (Hélios) l'emportent toujours sur la violence et les mauvais traitements (Borée).

Helios Relief, Troy
Relief d'Hélios, Troie
Carole Raddato (CC BY-SA)

Borée et Léto

Léto était une Titanide qui tomba enceinte des enfants de Zeus (Apollo et Artémis) à peu près au moment où Zeus et Héra se marièrent. À cause de cela , elle avait une Héra vengeresse à ses trousses. En conséquence, elle fut chassée de nombreuses terres après que Héra ait menacé quiconque offrait à Léto un endroit sûr pour accoucher. Elle interdit également à ses enfants de naître partout où le soleil brillait.

Léto arriva à Panopée et à Delphes, où elle trouva le monstrueux serpent Python, qu'Héra avait envoyé. Lorsque le moment fut venu pour Léto d'accoucher, Zeus demanda à Borée de la secourir et de la porter à Poséidon, qui l'emmena ensuite sur l'île de Délos, où elle donna naissance à Apollon et Artémis.

Supprimer la pub

Advertisement

Les Hyperboréens

Hyperborée était une nation située au-delà du vent du Nord (d'où son nom). Les auteurs antiques identifient tous l'Hyperborée comme étant située à différents endroits - le consensus général étant qu'il s'agissait de terres situées au nord de la Grèce, à savoir les terres scythes. C'est un endroit qui n'était pas affecté par le coucher du soleil, et il était situé dans un paradis d'un autre monde qui était difficile à atteindre pour les mortels. L'accès devait être accordé par les dieux. Hésiode mentionne que les Hyperboréens s'y connaissaient en chevaux, ce qui était une autre façon de les lier à Borée.

Selon les traditions mythologiques, Borée vivait dans une grotte qui pourrait être la même grotte que celle connue aujourd'hui sous le nom de "grotte des vents", située dans un col de montagne et mentionnée dans le folklore asiatique.

Hymne orphique à Borée

Les Hymnes orphiques sont une collection d'hymnes religieux grecs qui invoquent les dieux grecs et font partie de l'ancien mouvement religieux connu sous le nom d'orphisme, dont les croyances et la littérature étaient attribuées à Orphée. Ils vénéraient Dionysos et Perséphone.

L'hymne orphique 79 (ou 80, selon la façon dont on les compte) est dédié à Borée :

Boréas glacé, qui, de tes souffles Keimériens, bouleverses l’air immense du Kosmos, viens de la Thrakè neigeuse, chasse les nuées immobiles de l’air pluvieux, rassérène toutes choses et dégage l’Aithèr éblouissant.

Apparence

Borée est représenté dans l'art tel un personnage barbu et ailé aux cheveux hirsutes ou hérissés. Il porte souvent une tunique courte et plissée. Il est aussi parfois représenté avec des queues de serpent à la place des pieds. Son enlèvement d'Orithye est une scène courante sur les poteries de la Grèce antique.

Boreas & Oreithyia
Borée et Orithye
Jastrow (Public Domain)

Culte de Borée

On pense que le culte de Borée est né en Libye avant de s'éteindre et d'être supprimé dans certaines régions de Grèce, comme Athènes. Cependant, ce n'est qu'après qu'Athènes ait été sauvée de l'invasion des forces perses que le culte de Borée fut relancé - cette fois avec une forte présence à Athènes. Pausanias (c. 115 - c. 180 de notre ère), affirme qu'il avait également contribué à la défense de la ville de Megalopoli (Grèce méridionale) contre les Spartiates et que des sacrifices annuels étaient organisés en son honneur.

Les Thouriens (de Thourio, en Grèce) offraient également un sacrifice annuel à Borée après que celui-ci eut détruit une flotte de navires appartenant à Dionysios Ier de Syracuse, qui les avait attaqués. Un décret fut mis en place, qui offrait à Borée un terrain et une maison. C'était leur façon d'adopter le culte de Borée.

Selon Hérodote, alors que la marine grecque naviguait vers le cap Artémision pour affronter l'armée perse, les Delphiens invoquèrent Apollon, et un oracle fut envoyé pour leur dire de prier les vents. Les Delphiens relayèrent le message au reste de l'armée grecque. Après leur victoire, les Delphiens dédièrent un autel aux vents près de Delphes et y offrirent des sacrifices à Borée.

Hérodote pensait qu'un festival de Borée avait été organisé pendant la guerre de Perse. Cependant, les informations à son sujet sont rares, et la seule chose que l'on sait est que des banquets étaient organisés en l'honneur de Borée pendant le festival.

Supprimer la pub

Publicité

Questions & Réponses

Borée est-il un Dieu ou un Titan ?

Borée est le dieu et la personnification du vent du nord.

Quel animal est Borée?

Borée est étroitement associé aux chevaux et s'est un jour transformé en étalon pour pouvoir s'accoupler avec les juments du roi Erichthonios.

Qui est le dieu grec de la neige ?

Chioné, la fille de Borée et Orithye est la déesse grecque de la neige.

Qui est le dieu grec du froid ?

Borée est le dieu grec du froid. Un vent féroce et un air glacé le suivaient partout où il allait.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Liana Miate
Liana est la responsable des réseaux sociaux pour World History Encyclopedia. Elle est titulaire d'une licence en arts avec une spécialisation en Grèce antique, Rome et Antiquité tardive. Elle est particulièrement passionnée par Rome et la Grèce, ainsi que par tout ce qui a trait à la mythologie et aux femmes.

Citer cette ressource

Style APA

, L. M. (2022, novembre 04). Borée [Boreas]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-19475/boree/

Style Chicago

, Liana Miate. "Borée." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le novembre 04, 2022. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-19475/boree/.

Style MLA

, Liana Miate. "Borée." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 04 nov. 2022. Web. 08 févr. 2023.

Adhésion