Cadmos

Définition

Liana Miate
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 21 juillet 2023
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
Cadmus Slays the Dragon (by Hendrick Goltzius, Public Domain)
Cadmos tue le dragon
Hendrick Goltzius (Public Domain)

Cadmos était un prince d'origine phénicienne, fondateur et roi de Thèbes en Béotie dans la mythologie grecque. Il quitta Tyr pour se rendre en Grèce à la recherche de sa sœur Europe, qui avait été enlevée par Zeus. Sa mission de sauvetage fut abandonnée après que l'oracle de Delphes l'eut informé que son destin serait de fonder une ville.

Cadmos affronta un dragon et servit pendant huit ans comme serviteur d'Arès avant de fonder Thèbes. Il est considéré comme l'un des premiers grands héros de la mythologie grecque, aux côtés d'Hercule, de Persée et de Bellérophon. On lui attribue également l'introduction de l'alphabet chez les Grecs.

Supprimer la pub
Advertisement

Famille

Cadmos était le fils du roi Agénor et de la reine Téléphassa de Tyr et le frère d'Europe, de Phénix et de Cilix. Il épousa Harmonie, la fille d'Arès et d'Aphrodite, et ils eurent cinq enfants.

Harmonie, la fille de Vénus à la parure d'or, conçut de Cadmus Ino, Sémélé, Agavé aux belles joues, Autonoë qu'épousa Aristée à l'épaisse chevelure ; elle enfanta aussi Polydore dans Thèbes couronnée de beaux remparts.

(Hésiode, Théogonie, 973-979, trad. M. A. Bignan, Remacle).

Bien que Cadmos et Harmonie aient une ascendance divine et aient été aimés des dieux, leurs descendants furent maudits, leurs vies marquées par la violence et la mort.

Supprimer la pub
Advertisement

Voyages de Cadmos

Au cours de sa quête d'Europe, Cadmos se rendit avec sa mère à Rhodes, où il construisit un temple dédié à Poséidon.

Zeus, amoureux d'Europe, se déguisa en taureau blanc, l'éloigna de sa famille et l'enleva. Le roi Agénor envoya ses fils sauver leur sœur et leur ordonna de ne pas revenir sans elle, sous peine d'être exilés. Cadmos et ses frères voyagèrent très loin à la recherche de leur sœur, mais ils ne réussirent pas à la retrouver ou ne voulurent pas se frotter à Zeus. Ils s'installèrent dans d'autres contrées, craignant la colère de leur père.

Pendant qu'il cherchait Europe, Cadmos se rendit avec sa mère à Rhodes, où il construisit un temple dédié à Poséidon et un autre à Théra. Hérodote (c. 484-425/413 av. J.-C.) affirme que Cadmos laissa quelques Phéniciens sur l'île de Théra, où ils restèrent pendant huit générations. Ils visitèrent également la Thrace, où Telephassa tomba malade et mourut.

Supprimer la pub
Advertisement

Europa & the Bull of Zeus
Europe et le taureau de Zeus
Unknown Artist (Public Domain)

Cadmos et l'oracle de Delphes

Après avoir enterré sa mère en Thrace, Cadmos décida de rechercher la sagesse de l'oracle de Delphes.

Il consulte en tremblant l'oracle d'Apollon. Il demande quelle est la terre qu'il doit désormais habiter : "Tu trouveras, dit l'oracle, dans des campagnes désertes une génisse ignorant l'esclavage du joug et de la charrue. Suis ses pas et dans les lieux où tu la verras s'arrêter, bâtis une ville, et donne à cette contrée le nom de Béotie."

(Ovide, Métamorphoses, 3.7-13, Publié par Ernest et Paul Fièvre, Août 2017)

Cadmos se rendit en Phocide, où le roi Pélagon lui vendit une vache dont le corps portait des marques en forme de lune. Lui et ses compagnons la suivirent de près jusqu'à ce qu'elle ne s'épuise et ne s'allonge. Cadmos savait que c'était là que se trouverait la ville qu'il allait construire. Il décida de sacrifier la vache à Athéna et envoya ses hommes chercher de l'eau à la source d'Arès, ignorant qu'elle était gardée par un féroce dragon.

Cadmus Asks the Delphic Oracle Where He Can Find his Sister, Europa
Cadmos demande à l'oracle de Delphes où se trouve sa sœur Europe
Hendrik Goltzius (Public Domain)

Le dragon et les Spartes

Le dragon attaqua et fut tué par Cadmos. Après avoir sacrifié la vache, Athéna lui apparut et lui demanda d'enterrer les dents du dragon dans le sol. Il obéit à ses ordres et des hommes armés, les Spartes (Spartoi), surgirent du sol et commencèrent à se battre. Certaines sources affirment que c'est Cadmos qui les fit combattre en leur lançant une pierre. À la fin de la bataille, il ne restait plus que cinq Spartes debout. Il s'agissait de Chthonios, Hyperénor, Pelorée, Oudaïos et du plus grand d'entre eux, Échion, que Cadmos donna en mariage à sa fille Agavé.

Supprimer la pub
Advertisement

Le dragon était sacré pour Arès, qui ordonna à CadmOs d'être son serviteur pendant une "grande année" (huit ans selon les estimations) en guise de pénitence.

Cadmus Slaying the Dragon
Cadmos tuant le dragon
Bibi Saint-Pol (Public Domain)

Mariage avec Harmonie

Après avoir été libéré par Arès, Cadmos et les Spartes survivants construisirent une grande citadelle ou acropole, qui fut nommée Cadmée en l'honneur de Cadmos. Les murs de Thèbes furent construits autour de la citadelle. Après la fondation de Thèbes, il épousa Harmonie, certaines traditions affirmant qu'elle lui avait été donnée par les dieux. Leur mariage était considéré comme une union symbolique des mondes oriental (phénicien) et occidental (grec).

Leur mariage eut lieu à Thèbes et fut une grande fête. C'est le premier mariage de mortels auquel assistèrent les douze dieux de l'Olympe. En leur honneur, Cadmos fit installer douze trônes d'or. Les Muses divertirent les invités en jouant de la musique et tous les dieux apportèrent des cadeaux au couple, y compris Aphrodite, qui offrit à sa fille le collier d'or qui serait connu sous le nom de collier d'Harmonie dans la mythologie grecque et qui portait malheur à tous ceux qui le portaient, bien que d'autres traditions affirment que c'est Cadmos qui offrit le collier à sa femme.

Supprimer la pub
Advertisement

Selon Pausanias (v. 115 à v. 180 de notre ère) dans sa Description de la Grèce, les ruines de la maison de Cadmos, où le mariage eut lieu, peuvent encore être vues sur la place du marché de Thèbes. Cadmos et Harmonie eurent quatre filles, Sémélé, Ino, Autonoë et Agavé, et un fils appelé Polydore.

The Sanctuary of the Kabeiroi, Thebes
Sanctuaire des Cabires, Thèbes
Athanasios Fountoukis (CC BY-NC-SA)

Vie ultérieure

Selon certaines traditions, Cadmos aurait enfermé sa fille Sémélé et son fils nouveau-né Dionysos dans un coffre et les aurait laissés mourir en mer. Dionysos fut alors élevé par Ino, la sœur de Sémélé, qui fut ensuite rendue folle par Héra. De plus en plus désabusé, et alors que sa ville était en proie à des troubles civils, Cadmos accusa la mort du dragon sacré d'être à l'origine de la malchance de sa famille. Il abdiqua et son fils Polydore ou son petit-fils Penthée devint roi de Thèbes à sa place.

Cadmos et Harmonie furent transformés en serpents.

Après la mort violente de leurs petits-enfants et de leur fille Ino, Cadmos et Harmonie se rendirent en Illyrie, où il aida les Échéens à se battre. Certaines sources affirment qu'il fonda ensuite les villes de Lychnidos et de Bouthoe, dont il devint le roi. Un jour, il dit à haute voix que si les dieux s'inquiétaient tant de la vie d'un serpent, il aimerait bien devenir lui-même un serpent. Aussitôt, son corps se couvrit d'écailles et changea de forme. En voyant la transformation de son mari, Harmonie pria les dieux de rejoindre son mari, et ils exaucèrent son vœu.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Dans d'autres traditions, Cadmos et Harmonie furent transformés en serpents après leur mort, et les serpents veillèrent sur leurs tombes tandis que leurs âmes étaient envoyées dans les champs élyséens. Dans les Bacchantes, la tragédie grecque d'Euripide (c. 484-407 av. J.-C.), Dionysos annonça à Cadmos que lui et Harmonie seraient transformés en serpents avant d'aller vivre dans les îles des Bienheureux.

Tu seras métamorphosé en dragon, et celle que tu as reçue pour épouse bien que tu sois mortel, Harmonie, fille d'Arès, changée en bête sauvage, prendra la forme d'un serpent. Porté sur un char à boeufs, comme l'annonce un oracle de Zeus, avec ton épouse, tu commanderas à des Barbares. Tu ravageras, avec une armée innombrable, beaucoup de cités. Mais ils saccageront le sanctuaire prophétique de Loxias et subiront un funeste retour. Toi et Harmonie, Arès vous sauvera, vous transportera dans la Terre des Bienheureux et vous y établira.

(Euripide, Bacchantes, 1130-1339, trad. H. Berguin, Remacle)

Alphabet

Selon Hérodote, dans ses Histoires, et d'autres auteurs anciens, l'alphabet grec primitif était dérivé de l'alphabet phénicien, et Cadmos aurait introduit cet alphabet dans le monde grec antique vers le VIIIe siècle avant notre ère. Bien que Cadmos ait modifié l'ordre des lettres, il conserva l'alpha comme première lettre, car l'aleph phénicien signifie "bœuf" et la Béotie était le pays des bœufs. Hérodote a écrit qu'il avait vu cet alphabet (mentionné comme écriture cadméenne) dans le temple d'Apollon à Thèbes. Les Grecs adoptèrent ensuite cet alphabet en y ajoutant des voyelles et en modifiant la forme de certaines lettres.

Certains spécialistes pensent que la légende de Cadmos introduisant l'alphabet dans le monde grec reflète des traditions plus anciennes sur les origines de l'écriture linéaire B dans la Grèce antique. L'alphabet phénicien aurait été plus jeune que la ville de Thèbes, et les Grecs anciens possédaient déjà le système d'écriture linéaire B qui était dérivé du système d'écriture linéaire A provenant des Minoens. Le nombre de tablettes linéaires B mises au jour à Thèbes en est la preuve.

Linear B Clay Tablet
Tablette d'argile en linéaire B
vintagedept (CC BY)

Les origines de Cadmos

Au fil des ans, les véritables origines de Cadmos ont fait l'objet d'un débat. Certains chercheurs pensent que Cadmos était à l'origine un Béotien et que ce n'est que plus tard que Cadmos se transforma en voyageur de Phénicie qui introduisit l'alphabet phénicien aux Grecs.

Dans sa Description de la Grèce, Pausanias mentionne que certaines personnes pensaient même que Cadmos était originaire d'Égypte. Pausanias conteste cependant cette idée en affirmant que la statue d'Athéna, dédiée par Cadmos, s'appelait à l'origine Onga, le nom phénicien d'Athéna.

Culte et héritage

Comme le mentionne Pausanias dans sa Description de la Grèce, il existait à Sparte une maison de réunion peinte à côté de laquelle se trouvait un sanctuaire dédié au héros divin Cadmos. Dans le Liban moderne, Cadmos est toujours célébré comme étant le "porteur de la lettre" au monde.

Supprimer la pub
Publicité

Questions & Réponses

Quelle est l'histoire de Cadmos dans la mythologie grecque ?

L'histoire de Cadmos dans la mythologie grecque comprend la recherche de sa sœur Europe, qui avait été enlevée par Zeus, et la fondation de Thèbes.

Quelle est la signification du mot Cadmos ?

La signification du mot Cadmos est "de l'Est", "oriental".

Quelle est l'histoire de Cadmos et du dragon ?

Le dragon gardait la source d'Arès et avait tué les compagnons de Cadmos qui étaient allés chercher de l'eau. Cadmos tua le dragon et dut ensuite passer 8 ans au service d'Arès en guise de pénitence.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Liana Miate
Liana est la responsable des réseaux sociaux pour World History Encyclopedia. Elle est titulaire d'une licence en arts avec une spécialisation en Grèce antique, Rome et Antiquité tardive. Elle est particulièrement passionnée par Rome et la Grèce, ainsi que par tout ce qui a trait à la mythologie et aux femmes.

Citer cette ressource

Style APA

Miate, L. (2023, juillet 21). Cadmos [Cadmus]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15612/cadmos/

Style Chicago

Miate, Liana. "Cadmos." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juillet 21, 2023. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15612/cadmos/.

Style MLA

Miate, Liana. "Cadmos." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 21 juil. 2023. Web. 23 avril 2024.

Adhésion