Silène

Définition

Liana Miate
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 12 avril 2023
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Sleeping Silenus (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Silène endormi
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Silène (ou Papposilène) est un dieu rustique de la forêt, de l'ivresse et de la vinification dans la mythologie grecque. Il est surtout connu comme le compagnon et le père adoptif du dieu Dionysos. Silène est étroitement associé aux satyres; il est parfois considéré comme le plus vieux et le plus sage d'entre eux.

Silène est représenté comme une figure contradictoire dans les sources anciennes. D'une part, il est généralement dépeint dans l'art grec comme étant ivre et aimant la débauche, mais d'autre part, il est également considéré comme extrêmement sage et capable de prédire l'avenir et le passé de toute personne qu'il rencontre. Malgré sa nature et son apparence d'ivrogne, il était généralement un personnage très apprécié dans le monde antique.

Supprimer la pub
Advertisement

Naissance et famille

Silène était né à Malea (aujourd'hui Cap Maléas) et, selon certaines sources, il était le fils d'Hermès et de Gaïa (la Terre) ou du dieu Pan. Silène était le père de Maron, d'Astraeus et du sage centaure Pholos, qu'il engendra avec une nymphe du frêne (une hamadryade).

Dans l'art

Silène était considéré comme le plus sage et le plus puissant des satyres.

Bien que Silène soit considéré comme le plus sage et le plus puissant des satyres, l'art lui donne une apparence très humaine. Silène est représenté comme un homme rondouillard, chauve, avec un ventre rond, une barbe et un nez retroussé. Il tenait souvent une coupe de vin ou chevauchait sa mule et était presque toujours représenté en état d'ébriété. Il était également souvent représenté aux côtés de Dionysos et des autres satyres.

Supprimer la pub
Advertisement

Silène et les satyres

Les satyres sont des créatures mi-hommes, mi-bêtes, souvent représentées avec le haut du corps d'un humain et le bas du corps d'une chèvre ou d'un cheval. Les jeunes satyres avaient souvent une tête et un torse humains avec des cornes, une queue et des jambes de chèvre. Les satyres plus âgés (connus sous le nom de sileni) avaient le haut du corps humain avec des oreilles de cheval et la queue et les jambes d'un cheval. Hésiode (vers 700 av. J.-C.) a décrit les satyres comme étant les frères des nymphes.

Les satyres étaient connus pour leur amour du vin et leurs désirs sexuels sauvages. Silène était considéré comme le plus âgé, le plus sage et le plus puissant des satyres et est parfois considéré comme leur grand-père. Bien qu'il soit généralement considéré comme le satyre le plus connu (avec Marsyas), Silène est le seul satyre dans certaines sources.

Supprimer la pub
Advertisement

Roman Satyrs Floor Mosaic
Satyres sur un sol en mosaïque romain
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Les sileni désignaient parfois un groupe de dieux ruraux qui personnifiaient les rivières et les sources et qui, avec le temps, se sont intégrés aux satyres.

Compagnon de Dionysos

Dionysos était le fils de Zeus et de la mortelle Sémélé. Lorsque Sémélé mourut alors qu'elle était enceinte de Dionysos, Zeus retira le bébé de son ventre, le plaça dans sa cuisse et donna lui-même naissance à Dionysos. Après que Dionysos eut été la cible de la colère d'Héra, Zeus demanda à Hermès de transformer Dionysos en chevreau ou en bélier et l'emmena sur le mont Nysa, où il fut soigné par Silène et les nymphes Nysa, Erato, Macris et Bacché. Il fut élevé dans une grotte et nourri de miel, tandis que Silène lui donnait des leçons et lui apprenait à aimer le vin, la danse et le chant. C'est sur le mont Nysa que le vin aurait été découvert ou inventé.

Young Dionysos with Seilenos
Jeune Dyonisos avec Silène
Unknown (Public Domain)

Une fois Dionysos devenu adulte, Héra le trouva, le reconnut comme le fils de Zeus et le rendit fou. Il erra sur la terre dans sa folie, accompagné de Silène et d'un groupe turbulent de satyres et de ménades qui le suivaient partout où il allait.

Supprimer la pub
Advertisement

La révolte des géants

Lors de la révolte des Géants (bataille entre les dieux de l'Olympe et les Géants), Silène se battit aux côtés de Dionysos. Silène et les satyres arrivèrent au combat sur leurs mules et poussèrent des cris de terreur lorsqu'ils virent les Géants. On dit que les Géants, à leur tour, furent tellement alarmés par leurs braiments qu'ils s'enfuirent, terrorisés. Silène tua le géant Encélade au cours de la bataille.

Silène et le roi Midas

Silène raconta au roi Midas de nombreuses histoires fantastiques à propos d'un grand et mystérieux continent situé bien au-delà de toute masse terrestre connue.

Midas était un roi de Phrygie en Asie Mineure (Turquie actuelle), célèbre pour changer en or tout ce qu'il touchait. Un jour, alors que Silène marchait avec l'armée dionysienne, il s'éloigna et tomba dans un état d'ébriété dans une roseraie. Des paysans phrygiens le trouvèrent et le conduisirent devant le roi Midas. Midas, à qui Orphée avait enseigné les rites dionysiaques, fut honoré d'avoir Silène en sa compagnie. Silène raconta au roi Midas de nombreuses histoires fantastiques sur un vaste et mystérieux continent qui s'étendait bien au-delà de toute masse terrestre connue. Il parla également d'un puissant tourbillon trop dangereux pour être franchi par un voyageur. Enfin, il mentionna deux ruisseaux dont les arbres magiques portaient des fruits. Les fruits du premier arbre provoquaient de grandes souffrances et la mort de ceux qui les mangeaient, tandis que les fruits du second arbre faisaient rajeunir les personnes jusqu'à ce qu'elles ne disparaissent.

Le roi Midas, fasciné par ces histoires enjolivées, organisa en l'honneur de Silène une fête qui dura dix jours et dix nuits. Après ces dix jours, Midas raccompagna Silène chez Dionysos. Dionysos attendait avec impatience des nouvelles de Silène et fut ravi de le revoir. Il demanda à Midas comment il voulait être récompensé, et Midas demanda que tout ce qu'il touche soit transformé en or. Bien sûr, cela oulait dire que la nourriture et l'eau qu'il touchait se transformaient également en or et ne pouvaient être consommées. Midas supplia qu'on revienne sur son souhait, car il mourait lentement de faim et de soif. On lui demanda de se rendre à la source de la rivière Pactole et de se laver, après quoi son don disparut.

Supprimer la pub
Advertisement

King Midas
Roi Midas
FA2010 (Public Domain)

Dans une autre version du mythe, moins connue, Midas piégea Silène en remplissant de vin un puits dans son jardin. Après l'avoir capturé, Midas obligea Silène à révéler sa sagesse afin qu'il puisse être libéré. Silène dit à Midas que les humains les plus heureux sont ceux qui ne naissent jamais, et que s'ils naissent, ils sont plus heureux s'ils meurent jeunes.

Les admirateurs de Pomone

Pomone est la déesse des fruits et était une jardinière expérimentée, montrant une grande passion pour les vergers et les arbres fruitiers. Elle craignait d'être poursuivie ou agressée par les paysans et construisait une grande clôture autour de son verger pour éviter tout contact avec les hommes. Les satyres, dont Silène qui agissait de manière beaucoup trop jeune pour son âge,, faisaient tout ce qu'ils pouvaient pour la posséder, la lorgnant et dansant pour essayer de l'impressionner.

La découverte des abeilles

Selon Ovide (de 43 av.J.-C. à 17 de notre ère), dans ses Fastes, Dionysos est le découvreur du miel et des abeilles. Il raconte que les satyres, comme à l'accoutumée, étaient turbulents et faisaient beaucoup de bruit en frappant leurs cymbales l'une contre l'autre. Attiré par le bruit, un essaim d'abeilles apparut et suivit le bruit. Dionysos et les satyres étaient curieux car ils n'avaient jamais vu d'abeilles auparavant et n'avaient aucune idée de ce que c'était. Dionysos recueillit donc les abeilles et les plaça dans le creux d'un arbre, où elles produisirent du miel.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Bronze Lamp Depicting Silenus
Lampe en bronze représentant Silène
Osama Shukir Muhammed Amin (Copyright)

Silène et les satyres goûtèrent le délicieux miel et essayèrent de découvrir d'où il venait. Silène entendit le bourdonnement des abeilles et trouva le nid d'abeilles dans le creux de l'arbre. Mais il fit semblant de ne pas savoir d'où venait le miel et s'enfuit sur sa mule pour se resservir plus tard. Lorsqu'il s'approcha de l'arbre, les abeilles s'envolèrent et le piquèrent sur son crâne chauve. Il tomba de sa mule et reçut un coup de pied. Silène appela à l'aide, Dionysos et les satyres le trouvèrent étendu sur le sol, couvert de piqûres d'abeilles et se moquèrent de son sort. Dionysos eut pitié de Silène et lui montra comment recouvrir ses piqûres de boue pour faire diminuer les boursouflures.

Silène dans Le Cyclope

Silène figure dans la pièce des satyres d'Euripide (c. 484-407 av. J.-C.), une comédie grecque avec un chœur qui parle de la vie des satyres. Dans Le Cyclope, Silène est présenté comme un serviteur du cyclope Polyphème, qu'Ulysse (Odysseus) rencontre au cours de son long voyage de retour de la guerre de Troie. Silène était à bord d'un navire qui poursuivait les ravisseurs de Dionysos lorsque son bateau fut détourné de sa route. Il se retrouva sur l'île de Polyphème, où il fut capturé et mis à son service.

Actor with Mask of Silenus
Acteur avec Mask of Silenus
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Culte et héritage

Un hymne orphique est dédié à Silène :

Entends-moi, ô vénérable nourricier de Bakkhos, excellent Silènos, honoré de tous les Dieux et des hommes mortels pendant les fêtes triennales, chaste et vénérable, prince des mystères sacrés, ami des veilles, vêtu de peaux de boucs, conducteur des Baklthantes couronnées de lierre ! Viens au divin sacrifice avec tous les Satyres aux corps de bêtes sauvages, chantant le roi Bakkhos, et avec les Bakkhantes aussi, et sois présent aux divins sacrifices pendant les Orgies nocturnes, et chante, toi qui portes un thyrse, et préside aux Thyades.

(Les hymnes orphiques: Hymne à Silenos Satyros et aux Bacchantes, 54.1-10, trad. Leconte de Lisle).

Dans sa Description de la Grèce, Pausanias (v. 115 à v. 180 de notre ère) parle d'un temple dédié à Silène sur la place du marché d'Élis (Olympie). Ce temple était sacré pour Silène seul et n'était pas associé à Dionysos. Dans le temple, on peut voir Méthé, la personnification de l'ivresse, lui offrir une coupe remplie de vin. À Pyrrichos (Laconie), certains croyaient que Silène était venu de Malée pour construire la ville, et qu'il y avait un puits sur la place du marché qui leur avait été donné par Silène. Si ce puits venait à se tarir, il y aurait une pénurie d'eau. À Athènes, il y avait une petite pierre sur l'acropole athénienne qui aurait été l'endroit où Silène s'était assis et s'était reposé pendant qu'il attendait Dionysos.

Silenus Statue
Statue de Silène
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

L'exemple le plus célèbre est celui de Sir John Falstaff, que l'on retrouve dans plusieurs pièces de William Shakespeare (1564-1616). William Shakespeare trouvait souvent son inspiration dans les pages de l'histoire et de la mythologie, et cette idée est donc plausible.

Supprimer la pub
Publicité

Questions & Réponses

Qui était Silène pour Dionysos (Bacchus) ?

Silène était le tuteur et le père adoptif de Dionysos (Bacchus). Il aida à l'élever et lui servit de tuteur après que Dionysos eut été forcé par Zeus de se cacher.

Quelle est la différence entre un satyre et Silène ?

Silène était considéré comme le plus sage et le plus âgé de tous les satyres.

Qui était Silène dans Le Roi Midas ?

Silène fut capturé par le roi Midas et le roi s'occupa de lui pendant dix jours et dix nuits. Après que Midas eut rendu Silène, Dionysos lui proposa d'exaucer un vœu. Midas souhaitait que tout ce qu'il touchait soit transformé en or.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Liana Miate
Liana est la responsable des réseaux sociaux pour World History Encyclopedia. Elle est titulaire d'une licence en arts avec une spécialisation en Grèce antique, Rome et Antiquité tardive. Elle est particulièrement passionnée par Rome et la Grèce, ainsi que par tout ce qui a trait à la mythologie et aux femmes.

Citer cette ressource

Style APA

Miate, L. (2023, avril 12). Silène [Silenus]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14313/silene/

Style Chicago

Miate, Liana. "Silène." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le avril 12, 2023. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14313/silene/.

Style MLA

Miate, Liana. "Silène." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 12 avril 2023. Web. 21 avril 2024.

Adhésion