Fenrir

Définition

Joshua J. Mark
par , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié sur 25 août 2021
X
translations icon
Disponible dans d'autres langues: Anglais, Espagnol
Fenrir Bound (by Mabel Dorothy Hardy, Public Domain)
Fenrir enchaîné
Mabel Dorothy Hardy (Public Domain)

Fenrir est le grand loup de la mythologie nordique qui se libère de ses chaînes au Ragnarök, le crépuscule des dieux, tue Odin, puis est tué par Vidarr, le fils d'Odin. Fenrir est le fils du dieu farceur Loki et le frère du serpent-monde Jörmungandr et de la jötunn Hel.

Il est également connu sous le nom de Loup de Fenrir ou Fenris et Vánargandr ("monstre de van") généralement compris comme signifiant "créature de l'attente" car il fut prophétisé qu'il participerait à la destruction des dieux. Son nom se prononce Fen-rir, et il naquit de l'union de Loki et de la géante Angrboda. Une prophétie annonçait que les enfants de Loki causeraient des problèmes aux dieux d'Asgard et ils furent donc éloignés de Jotunheim, le pays des géants où ils vivaient avec leur mère, et amenés à Asgard. Odin précipita alors Jormungandr dans la mer, fit tomber Hel dans les profondeurs du royaume de Niflheim et, finalement, fit enchaîner Fenrir à un rocher. Les trois enfants se vengeront au Ragnarök.

L'histoire de Fenrir, comme toute la mythologie nordique, survit aujourd'hui à travers une lentille christianisée et il est difficile de dire quels aspects des contes étaient des croyances nordiques originales et quels sont les interprétations ultérieures. Un certain nombre de loups sont mentionnés dans la mythologie nordique (notamment les fils de Fenrir, Hati et Sköll), mais on pense que la plupart, sinon tous, étaient à l'origine Fenrir, car certains contes lui attribuent certaines actions données plus tard à Hati et Sköll.

L'HISTOIRE COMPLÈTE DE L'enchaînement DE FENRIR EST DONNÉE DANS LE POÈME MALSHATTAKVAEDI DES ORcades datant DU 12ÈME OU 13ÈME SIÈCLE.

Bien que Fenrir soit considéré comme un antagoniste des dieux et l'un des "méchants" de l'histoire du Ragnarök, l'histoire originale indique clairement que la façon dont Odin et les autres dieux traitèrent le grand loup contribua à ce qu'il se range du côté des forces du chaos contre eux.

Le monde du mythe

Avant le début des temps, il n'y avait que l'arbre-monde Yggdrasil et le vide brumeux de Ginnungagap, bordé d'un côté par le royaume du feu de Muspelheim et de l'autre par le monde de glace de Niflheim. Les feux de Muspelheim finirent par faire fondre la glace de Niflheim et le géant Ymir émergea avec la vache Audhumla. Audhumla lécha la glace pour se nourrir et révéla Buri qui s'accoupla avec la géante Bestla. Bestla donna naissance à Odin, Vili et Ve, les premiers dieux, tandis que Ymir, par autofécondation, donna naissance aux géants.

Warriors Fight a Wolf & Giant Snake
Les guerriers combattent un loup et un serpent géant
J. Paul Getty Museum (Public Domain)

Odin, Vili et Ve attaquèrent et tuèrent Ymir dont le sang jaillissant noya tous les autres géants à l'exception de Bergelmir et de sa femme qui s'enfuirent sur un radeau et engendrèrent d'autres géants qui jurèrent une inimitié éternelle avec les dieux d'Asgard. À partir du corps d'Ymir, Odin et ses frères créèrent le monde des neuf royaumes :

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

  • Asgard - Royaume des Ases, relié à Midgard par le pont arc-en-ciel Bifrost.
  • Alfheim - Royaume des Elfes
  • Hel - Royaume de ceux qui sont morts de maladie ou de vieillesse, puis de la plupart des gens.
  • Jotunheim - Royaume des géants et des géants du froid
  • Midgard - Royaume des humains entre Asgard et Jotunheim
  • Muspelheim - Royaume du feu, du géant du feu Surtr et des forces du chaos de Surtr.
  • Nidavellir/Svartalfheim - Royaume des nains sous la terre.
  • Niflheim - Royaume de la glace, de la neige et de la brume, près de Muspelheim.
  • Vanaheim - le royaume des Vanir.

Ils créèrent ensuite le premier homme (Ask) et la première femme (Embla) à partir d'un frêne et d'un orme, respectivement, et entourèrent le royaume de Midgard d'un haut mur pour protéger les créatures sans défense des géants. Après la création des humains, les dieux créèrent les animaux, puis le Bifrost, le pont arc-en-ciel, qui reliait Midgard à Asgard. Les neuf royaumes existeront jusqu'au jour du Ragnarök, où ils seront tous détruits lors d'une grande bataille entre les dieux - les forces de l'ordre - et celles du chaos, dont le dieu Loki et ses enfants.

Le caractère et le nom de Fenrir

Bien que de nos jours, Loki soit souvent représenté comme une personnification du mal, il n'est jamais dépeint de cette façon dans les contes nordiques originaux. Loki est un dieu farceur qui bouleverse l'ordre établi, mais ce type de divinités (ou d'esprits), dans toute culture, encourage le changement et la transformation. Loki n'est donc pas mauvais; il ne fait que déranger sérieusement les dieux et l'humanité en introduisant l'inattendu - et presque toujours le malvenu ou même le tragique - dans les mondes ordonnés.

Les enfants de Loki ne jouèrent cependant aucun rôle dans tout ça et semblent avoir été totalement innocents jusqu'à ce qu'ils n'aient été maltraités par les dieux d'Asgard. L'histoire complète de l'enchaînement de Fenrir est racontée dans le poème Malshattakvaedi des Orcades, datant du 12e ou 13e siècle, et il y est fait allusion dans la Völuspá de l'Edda poétique et dans l'Edda en prose. Les spécialistes affirment généralement que le loup fut choisi comme antagoniste des dieux parce que les Scandinaves le considéraient comme un dangereux prédateur, mais l'histoire elle-même ne va pas dans ce sens puisque Fenrir est décrit comme vivant paisiblement parmi les dieux, comme animal de compagnie, jusqu'à ce qu'il ne soit trahi par eux.

En même temps, cependant, on pense que son nom est dérivé d'une créature du fen, un marais, associé aux mauvais esprits et au danger. L'expert Rudolf Simek commente:

La signification du nom Fenrir n'a pas été entièrement expliquée, mais l'explication la plus probable est le lien avec le vieux norrois fen, `fen, marais'... Ainsi, Fenrir était à l'origine un `habitant du fen', un nom approprié pour un tel monstre. Le mythe de Fenrir est associé au complexe eschatologique de concepts entourant le Ragnarök qui se développa au 10ème siècle. Cependant, le mythe pourrait avoir été influencé encore plus tôt par la pensée du sud-est, comme les légendes caucasiennes du géant enchaîné. (81)

Le "géant entravé" auquel Simek fait référence est le Titan Prométhée de la mythologie grecque qui fut lié aux montagnes du Caucase par Zeus pour le punir d'avoir donné à l'humanité le don du feu qui, auparavant, était réservé aux dieux. Non seulement Prométhée fut enchaîné au rocher, mais un oiseau géant descendait chaque jour en piqué et lui mangeait le foie qui, parce qu'il était immortel, repoussait chaque nuit pour être arraché et mangé le jour suivant. Le conte grec met en scène une personne injustement ligotée et tourmentée par les dieux et l'histoire nordique de Fenrir reprend ce même thème.

L'Enchaînement de Fenrir

L'histoire de Fenrir commence lorsque les dieux apprennent que les enfants de Loki sont élevés par leur mère Angrboda dans le royaume des géants de Jotunheim. Une prophétie les informe que ces trois enfants causeront un jour une grande détresse aux dieux. Odin les envoie donc chercher ou dirige l'expédition qui les enlève à leur mère. Les trois enfants sont Fenrir le loup, Jormungandr le serpent et Hel, une déesse qui est à moitié femme vivante et à moitié cadavre bleu en décomposition.

Odin fighting Fenrir
Odin combat Fenrir
Emil Doepler (Public Domain)

Odin est dégoûté par Jormungandr et le précipite dans la mer. Il envoie Hel dans le sombre royaume de Niflhel (généralement appelé Hel), sous le monde glacé de Niflheim, où on lui confie la "charge des neuf royaumes", ce qui signifie généralement qu'elle doit veiller sur les âmes de ces royaumes qui sont mortes de vieillesse ou de maladie. Fenrir est gardé par les dieux comme animal de compagnie et est élevé par eux, mais il commence à grandir à une vitesse alarmante et seul le dieu Tyr est assez courageux pour le nourrir, ce qui développe une amitié entre les deux.

Alors que Fenrir devient de plus en plus grand, les dieux se souviennent de la prophétie et pensent qu'il est dans leur intérêt de lier le loup. Ils invitent Fenrir à un concours de force, lui disant qu'ils ne croient pas qu'il puisse se libérer de la chaîne connue sous le nom de Loeding. Fenrir se laisse enchaîner et brise facilement ses liens. Les dieux forgent alors une chaîne plus solide qu'ils appellent Dromi et essaient à nouveau mais Fenrir brise ces chaînes tout aussi facilement.

FENRIR RESTE ENCHAÎNÉ SUR L'ÎLE DE LYNGVI JUSQU'AU JOUR DE RAGNARÖK, LE CRÉPUSCULE DES DIEUX.

Odin est déterminé à faire ligoter le loup avant qu'il ne devienne trop grand et trop fort pour être contrôlé - même si, à ce stade de l'histoire, Fenrir n'a causé aucun problème et vit en paix avec les dieux - et envoie un messager, le dieu Skirnir, aux nains dans leurs forges ardentes sous Midgard pour leur demander de fabriquer une chaîne que Fenrir ne pourra pas briser. Les nains renvoient la chaîne appelée Gleipnir ("emmêleur") composée de six éléments: les pas d'un chat, la barbe d'une femme, des racines de montagne, les tendons d'un ours, le souffle d'un poisson et la salive d'un oiseau.

Odin et les autres dieux invitent ensuite Fenrir à les rejoindre sur l'île de Lyngvi, au milieu du grand lac Amsvartnir, afin de tester sa force une troisième fois avec la nouvelle chaîne. En voyant la nouvelle chaîne, Fenrir se méfie car elle ressemble à un ruban pour cheveux de femme et il n'y aurait aucun honneur à se libérer d'un lien aussi fragile. Fenrir soupçonne une ruse et dit aux dieux qu'il ne se laissera attacher que si l'un d'entre eux accepte de mettre sa main dans sa bouche et de l'y maintenir tout au long de l'épreuve. Les dieux hésitent à répondre, ce qui rend Fenrir encore plus méfiant, mais son ami Tyr se porte volontaire et place sa main dans la bouche du loup.

Tyr & Fenrir
Tyr et Fenrir
John Bauer (Public Domain)

Fenrir est attaché puis tente de se libérer. Mais plus il se débat contre le ruban, plus il se resserre jusqu'à ce que, réalisant qu'il est pris au piège, il referme ses mâchoires et prend la main de Tyr. Le loup se met à hurler de douleur et de rage, mais les dieux - à l'exception de Tyr - ne font que se moquer de lui et lui enfoncent une grande épée dans la bouche, le pommeau dans la mâchoire inférieure et la pointe dans la mâchoire supérieure, les séparant ainsi pour qu'il ne puisse plus faire de bruit ou représenter une menace. Ils attachent ensuite Gleipnir à une grande pierre sur l'île, qu'ils ancrent avec une pierre encore plus grande, et laissent Fenrir là pendant qu'ils rentrent chez eux. Les deux fidèles fils de Fenrir, Hati et Sköll, tentent de le libérer mais rien ne peut briser Gleipnir, et ils sont pris sur le fait et emprisonnés par Odin.

Ragnarök

Fenrir reste enchaîné sur l'île jusqu'au jour du Ragnarök, le Crépuscule des Dieux, lorsque les Neuf Royaumes sont détruits lors d'une grande bataille. Pendant que Fenrir grandit avec les dieux, Jormungandr grandit également jusqu'à devenir si énorme qu'il encercle Midgard sous la forme du Serpent Monde. Thor, le fils d'Odin, le dieu du tonnerre, rencontra Jormungandr dans certains contes, mais c'est lui, comme son frère et sa sœur, qui apparaît le plus dans la vision du Ragnarök telle qu'elle est donnée dans le poème Völuspá.

La Völuspá, dans sa forme actuelle, date de 1270 environ, mais on pense qu'elle existait sous forme orale - ou même écrite - bien avant. L'orateur du poème est une völva, une prophétesse dans la culture scandinave, qui s'adresse directement à Odin, relatant la création du monde et son inévitable destruction. Parmi les racines de l'arbre-monde Yggdrasil vivaient les Nornes - des Moires - qui tissaient tranquillement les destins des dieux, des humains et de toutes les entités des neuf royaumes. Les Nornes décrétèrent la fin de toutes choses au Ragnarök et, comme les Trois Moires de Grèce antique, leurs décisions ne pouvaient être contestées ou inversées. La Völuspá décrit le début du Ragnarök et le rôle qu'y joua Fenrir dans les versets 38-40, alors que la völva s'adresse à Odin, le Père de toute chose:

Vala y vit se traîner dans les eaux fangeuses

les hommes parjures, les exilés pour meurtre,

Et celui qui séduit la compagnie d'autrui

Là, Nithhogg suçait les corps des trépassés,

Le loup déchirait les hommes

Le savez-vous?, Mais quoi ?

A l'orient elle était assise, cette vieille dans Járnviðr,

Et y nourissait la postérité de Fenrir.

Il sera le plus redoutable de tous.

Qui, sous la forme d'un monstre,

Engloutira la lune.

Il se gorge de la vie des hommes lâches,

Il rougit de gouttes rouges la demeure des Grandeurs,

Les rayons du sileil s'éclipsent dans l'été suivant,

Tous les vents seront des ouragans,

Le savez-vous, mais quoi?

(Bibliothèque nationale de France)

Yggdrasil by Finnur Magnússon
Yggdrasil, par Finnur Magnússon
The Public Domain Review (Public Domain)

Nithhogg est le dragon qui ronge les racines de l'Arbre-Monde, mais il a également été imaginé comme une créature du sombre royaume de Nastrond qui ronge les âmes des meurtriers, des briseurs de serment et des violeurs, les vidant de leur sang et les transformant en une armée de morts qui rejoindront les forces du chaos dans la bataille finale contre les dieux. La "géante âgée" qui a élevé les fils de Fenrir est sa mère Angrboda qui vivait dans Járnviðr, le Bois de Fer. Les versets 43, 47 et autres décrivent Fenrir hurlant aux portes de Hel et elle lui offrant son aide sous la forme d'une armée de morts. L'expert Robert Carlson décrit le reste du début du Ragnarök :

Les liens humains de parenté ainsi que les croyances traditionnelles vont rétrécir et disparaître. Une anarchie apathique se développera. Ensuite, il y aura une période de temps connue sous le nom de Fimbulvetr, caractérisée par trois hivers de plus en plus rigoureux, sans été entre eux. Trois coqs chanteront: le coq cramoisi Fjalar chantera aux Géants; le coq doré Gullinkambi chantera aux dieux; et un troisième coq ressuscitera les morts. Le soleil sera dévoré par le loup Sköll, et son frère, Hati, mangera la lune, laissant le monde dans l'obscurité. Les tremblements de terre libéreront Fenrir, le grand loup, qui ouvrira sa gueule si grande que sa mâchoire supérieure capturera le ciel et sa mâchoire inférieure la Terre, et il se déchaînera à travers les neuf mondes, détruisant tout ce qui vit. Les grandes montagnes s'écrouleront sur leurs fondations. Les mers envahiront la terre lorsque le serpent Jormungandr s'approchera du rivage. (20)

Le navire Naglfar, construit avec les ongles des morts, arrive sur les vagues, dirigé par le géant Hrym tandis qu'un second navire, fourni par Hel et dirigé par Loki, amène Surtr et les géants du feu sur le champ de bataille où Odin, les dieux et les grands héros du Valhalla sont alignés pour le combat. Le pont arc-en-ciel Bifrost se fissure et tombe alors qu'Yggdrasil tremble et que les forces de l'ordre et du chaos s'affrontent dans la bataille finale. Odin est tué par Fenrir qui est ensuite tué par le fils d'Odin, Vidar. Presque tous les dieux tombent dans la bataille, y compris Thor et Loki, mais les survivants sont victorieux des forces du chaos. Les neuf royaumes tombent en flammes mais, de leurs cendres, un nouveau monde naît et l'ordre finit par triompher.

Conclusion

Après la bataille, il n'y a plus rien d'autre que l'Arbre-Monde et le vide brumeux de Ginnungagap et un autre cycle de vie commence. Il n'y a pas de description de ce à quoi le nouveau monde ressemblera, mais il était compris comme une réalité puisque, selon la croyance nordique, toute la vie était cyclique. Rien n'était jamais perdu, même s'il semblait l'être, car il revenait toujours sous une autre forme. Il est même suggéré que la mémoire de Fenrir survit dans ce nouveau monde puisque Vidar vit à travers Ragnarök et on suppose que lui et les autres raconteront l'histoire de la dernière grande bataille et de la mise à mort du loup géant. L'expert John Lindow commente :

Comme son père Loki et son frère, le serpent de Midgard, Fenrir est une créature qui passe du temps parmi les dieux, est lié ou chassé par eux, et revient à la fin de l'ordre mythique actuel pour les détruire, pour être lui-même détruit alors qu'une jeune génération de dieux, dont son tueur, survit dans le nouvel ordre mondial. (114)

Le Ragnarök, comme nous l'avons noté, fut décrété par les Nornes mais fut provoqué, en partie du moins, par les actions des dieux eux-mêmes face aux enfants de Loki. L'un des aspects les plus intrigants de ces histoires est la question du libre arbitre et de la prédestination. Odin a-t-il traité les enfants de Loki aussi mal qu'il le fit de sa propre volonté ou parce que les Nornes avaient écrit qu'il devait le faire et qu'il n'avait pas d'autre choix?

Dans la croyance nordique, le destin d'une personne était déjà décidé à sa naissance et le mieux qu'elle pouvait faire était de bien vivre et d'espérer avoir une bonne réputation qui survivrait à sa mort. Ce que l'on faisait entre la naissance et la mort, en revanche, dépendait entièrement de l'individu. Compte tenu de cette compréhension, il est probable qu'Odin ait eu le choix dans la façon de traiter Fenrir et qu'il ait mal choisi, alignant ainsi le grand loup avec les forces du chaos alors qu'il aurait pu être un allié et un défenseur de l'ordre établi des dieux.

À propos du traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

A propos de l'auteur

Joshua J. Mark
Auteur indépendant et ex-Professeur de Philosophie à temps partiel au Marist College de New York, Joshua J. Mark a vécu en Grèce et en Allemagne, et a voyagé à travers l'Égypte. Il a enseigné l'histoire, l'écriture, la littérature et la philosophie au niveau universitaire.

Citer ce travail

Style APA

Mark, J. J. (2021, août 25). Fenrir [Fenrir]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Récupéré de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-19171/fenrir/

Style Chicago

Mark, Joshua J.. "Fenrir." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. Dernière modification août 25, 2021. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-19171/fenrir/.

Style MLA

Mark, Joshua J.. "Fenrir." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 25 août 2021. Web. 05 déc. 2022.

Adhésion