Vitellius

Collecte de fonds pour traductions

Pour que les élèves et étudiants du monde entier puissent apprendre l'histoire gratuitement, nous devons publier notre travail dans de nombreuses langues. Faites un don aujourd'hui et aidez-nous à traduire afin que nous puissions avoir un réel impact à l'échelle mondiale. Merci d'avance !
$900 / $3000

Définition

Donald L. Wasson
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 18 octobre 2012
X

Texte original en Anglais : Vitellius

Roman Emperor Vitellius (by F.Tronchin, CC BY-NC-SA)
Empereur romain Vitellius
F.Tronchin (CC BY-NC-SA)

Vitellius fut empereur romain d'avril à décembre 69. Vitellius fut le troisième des quatre empereurs qui gouvernèrent l'Empire romain en l'an 69 de notre ère. L'un de ses prédécesseurs, Galba, qui avait remplacé l'empereur Néron déchu, fut assassiné par la Garde prétorienne pour ne pas avoir tenu les promesses faites à ceux qui l'avaient mis au pouvoir. L'empereur Othon, successeur de Galba, se suicida avant que les imposantes armées de Vitellius n'atteignent Rome. Il avait choisi de sacrifier sa propre vie plutôt que celle de ses hommes. Vitellius, comme les deux précédents occupants du trône, ne resterait pas au pouvoir longtemps.

Aulus Vitellius naquit en septembre 14 de notre ère (il y a débat quant à la date exacte). Il était le fils de Lucius Vitellius, consul et ancien gouverneur de Syrie, et d'une femme noble Sextilia. L'historien Suétone dans sa Vie des Douze Césars écrivit qu'il y avait des histoires contradictoires concernant sa famille, peut-être nobles, peut-être pas. Bien qu'il ait été accusé de haute trahison (ce qui n'était pas rare dans l'Empire à cette époque), Lucius reçut tout de même des funérailles publiques et une statue à Rosha. Vitellius passa la majeure partie de sa jeunesse sur l'île de Capri avec l'empereur Tibère en exil auto-imposé. Plus tard, il gagnera la faveur de trois différents empereurs: Caligula (à cause de sa course de chars), Claude (pour son jeu de dés), et enfin Néron (qui appréciaient ces deux talents). Lors de nombreux événements publics, Vitellius persuada souvent Néron de chanter et de jouer du luth, ce que Néron déclina rarement. Vitellius s'éleva rapidement à travers diverses fonctions publiques, devenant finalement ministre des Travaux publics et gouverneur général de l'Afrique. Il se maria deux fois: avec Petroniana avec qui il eut un fils (qui a ensuite été empoisonné, peut-être par Vitellius) et avec Galeria Fundana avec qui il eut un fils et une fille.

Supprimer la pub

Advertisement

Beaucoup à Rome considéraient que le nouvel empereur était cruel. Suétone dit qu'il tuait ou torturait sous «le moindre prétexte».

Tout au long de sa carrière publique, Vitellius fut connu pour avoir deux vices: la gourmandise et le jeu; les deux joueront un rôle vital dans son avenir. Malgré le manque d'expérience militaire, l'empereur Galba prit une décision impopulaire et le nomma gouverneur de la Basse-Allemagne en 68 JC. Il estimait que les vices de Vitellius l'empêcheraient d'être une menace pour son pouvoir. Suétone écrivit : «... un glouton était le genre de rival qu'il [Galba] craignait le moins, et il s'attendait à ce que Vitellius se bourre le ventre avec les fruits de la province». Les armées de la Basse-Allemagne avaient toutefois une vision différente du nouveau gouverneur général - elles l'accueillirent les bras ouverts. Ils avaient peu d'affection pour Galba, refusant même de le reconnaître comme le nouvel empereur, et Galba avait peu d'amour pour eux. La Basse-Allemagne n'avait pas participé au renversement de Néron par Galba, ne bénéficiant donc pas du gain financier qui s'ensuivit.

L'armée de Rome qui avait soutenu le nouvel empereur fut bien vite contrariée par lui. Une grande partie de l'argent que Galba avait recueilli lors des hommages et des saisies de terres ne fut pas dépensée pour les troupes mais gardée pour lui-même. Il ne ressentait plus aucune loyauté envers ceux qui l'avaient mis sur le trône. Il serait cependant tué des mains de la Garde. À la mort de Galba, beaucoup préférèrent placer Vitellius sur le trône; cependant, Othon, ancien gouverneur de Lusitanie, fut nommé empereur (surtout en raison de son rôle dans l'assassinat de Galba). Selon Suétone, beaucoup dans l'armée de Basse-Allemagne jurèrent de soutenir Vitellius, le préférant à Othon parce qu'il avait «accordé toutes les faveurs qui lui avaient été demandées».

Supprimer la pub

Advertisement

En montant sur le trône, Othon estima qu'il n'avait guère besoin de craindre Vitellius - la querelle du gouverneur général avait eu lieu avec Galba, et il était mort. Selon Suétone, Vitellius cependant n'était pas du même avis. Quand Vitellius entendit parler de la mort de Galba, il divisa son armée en deux divisions distinctes - l'une se rendit en Gaule et l'autre partit à la rencontre d'Othon au nord de Rome. Selon Tacite, «Pour la plupart des Romains, le choix entre Othon et Vitellius semblait être simplement un choix entre deux maux. Ce sont les armées qui décidèrent, et les armées allemandes... étaient trop nombreuses pour les prétoriens d'Othon et l'armée "italienne"» Malgré les appels d'Othon, les deux armées se sont rencontrèrent lors de la première bataille de Bedriacum le 16 avril 69 de notre ère. C'est ce jour-là qu'Othon se suicida. Bien qu'il n'ait pas été présent à la bataille, Vitellius fut immédiatement déclaré empereur et la nouvelle lui parvint très vite en Gaule.

Map: Year of the Four Emperors
Carte: L'année des quatre empereurs
Andrei Nacu & Steerpike (CC BY-SA)

Avant son accession au poste de gouverneur d'Allemagne, Vitellius avait accumulé une dette énorme (du fait de sa dépendance au jeu). Sa position d'empereur lui donna l'occasion de se débarrasser de cette dette massive. Suétone déclaré: «Il n'épargna presque aucun des usuriers, des créanciers ni des publicains qui à Rome lui avaient réclamé ce qu'il devait, ou qui, dans ses voyages, lui avaient fait payer la taxe.».

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Beaucoup à Rome considéraient que le nouvel empereur était cruel. Suétone affirma qu'il tuait ou torturait sous «le moindre prétexte». L'historien Dion Cassius écrivit dans son histoire romaine: «Vitellius, accro comme il l'était au luxe et à la débauche, ne s'occupait plus de rien d'autre ni humain ni divin... Maintenant qu'il était dans une position de si grande autorité, sa dissolution ne fit qu'augmenter, et il gaspilla de l'argent à toute heure du jour et de la nuit .» Alors qu'il apprit de son impopularité grandissante parmi de nombreux membres de l'armée par le bouche à oreille, Vitellius devint plus généreux en public et en privé, dans l'espoir de maintenir la loyauté des troupes. Suétone écrit: «Pour conserver l'attachement et la faveur de ce qui lui restait, il ne mit aucunes bornes à ses largesses, soit au nom de l'État, soit pour son compte particulier».

Beaucoup de ceux qui avaient soutenu Vitellius commencèrent à jurer allégeance à Titus Falvius Vespasien, gouverneur de Judée. Lorsqu'une tentative de traité échoua (Vitellius avait espéré se sauver d'une mort sûre), les deux armées se rencontrèrent lors de la deuxième bataille de Bedriacum; les hommes de Vitellius furent sauvagement vaincus. Le futur empereur détrôné tenta de fuir Rome déguisé; cependant, il fut capturé par les hommes de Vespasien, et alors en qu'il plaidait pour avoir la vie sauve, il fut traîné dans les rues, torturé, tué (20 décembre 69 de notre ère) et jeté dans le Tibre. Immédiatement, Vespasien fut nommé nouvel empereur. Vitellius avait cinquante-six ans et n'avait régné que huit mois.

Bibliographie

  • Cassius Dio. Roman History.
  • Kerrigan, M. A Dark History: The Roman Emperors. Metro Books, 2011
  • Morgan, G. 69 AD: The Year of the Four Emperors. Oxford University Press, 2006
  • Suetonius. The Twelve Caesars.
  • Tacitus. On Britain and Germany.
Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Donald L. Wasson
Donald a enseigné l'Histoire ancienne, médiévale et américaine au Lincoln College (Normal, Illinois). Il a toujours été et sera toujours un étudiant en histoire, depuis qu'il apprit au sujet d'Alexandre le Grand. Il est impatient de transmettre ses connaissances à ses élèves.

Citer cette ressource

Style APA

Wasson, D. L. (2012, octobre 18). Vitellius [Vitellius]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10435/vitellius/

Style Chicago

Wasson, Donald L.. "Vitellius." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le octobre 18, 2012. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10435/vitellius/.

Style MLA

Wasson, Donald L.. "Vitellius." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 18 oct. 2012. Web. 27 nov. 2021.

Adhésion