Saguntum

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 05 septembre 2016
X

Texte original en Anglais : Saguntum

Acropolis & Theatre of Saguntum (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Acropole et théâtre de Saguntum
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Saguntum (aujourd'hui Sagunto), située près de Valence en Espagne, était une colonie ibérique, puis romaine. Le moment le plus dramatique de l'histoire de la ville survint à la fin du IIIe siècle AEC, lorsqu'elle fut attaquée par Hannibal, un acte qui déclencha la Seconde Guerre punique entre Rome et Carthage. Au début de la période impériale, Saguntum prospéra une fois de plus, s'agrandit et reçut de nombreuses améliorations architecturales romaines. Les vestiges du forum romain peuvent être visités à l'intérieur des impressionnantes fortifications médiévales de l'acropole, et le théâtre restauré du 1er siècle EC organise toujours des concerts et des représentations théâtrales régulières.

Aperçu historique

Saguntum, sur la côte du sud de l'Espagne, fut d'abord établie par les Edetans, une tribu ibérique locale, au VIe siècle AEC, bien que la région ait été peuplée depuis l'âge du bronze. La petite colonie, appelée Arse, était concentrée sur la partie occidentale de l'acropole, et des éléments de son mur et quelques maisons subsistent encore. Arse prospéra grâce à son emplacement contrôlant l'accès aux routes commerciales intérieures et aux riches terres agricoles et frappa sa propre monnaie de bronze et d'argent, qui portait le nom de la ville sur le dessin.

Supprimer la pub

Advertisement

DANS LA SECONDE GUERRE PUNIQUE, SAGUNTUM DEVINT LE PRÉTEXTE DE ROME POUR DÉBARRASSER L'IBÉRIE DES CARTHAGINOIS.

À la fin du IIIe siècle AEC, Saguntum se rapprocha de Rome, mais Carthage était à l'époque une autre puissance présente dans la région. Les Carthaginois avaient perdu la Première Guerre punique et avaient désespérément besoin d'une nouvelle source de revenus pour continuer à se battre pour le contrôle de leur empire et de leurs routes commerciales. L'Espagne et son argent étaient la réponse. Hamilcar Barca fut envoyé avec une armée et contrôla bientôt une grande zone d'Ibérie. Avec le traité de l'Èbre (226 AEC), les deux puissances se mirent d'accord sur une ligne de séparation entre leurs deux sphères d'influence, et Saguntum était pile dessus.

En 219 AEC, les choses précipitèrent lorsque Hannibal assiégea la ville en sachant très bien que les Romains seraient obligés de répondre, surtout après que les habitants de la ville avaient appelé Rome à l'aide. La réponse romaine fut immédiate et ils exigèrent qu'Hannibal leur soit remis pour recevoir une punition appropriée. Le gouvernement carthaginois, qui avait effectivement soutenu le siège, déclina de façon compréhensible et Rome déclara la guerre en mars 218 AEC, même si Saguntum n'était pas officiellement un allié. La ville devint le prétexte de Rome pour débarrasser l'Ibérie des Carthaginois. La seconde guerre punique (218 — 201 AEC) était en cours.

Supprimer la pub

Advertisement

Iberian Bull Sculpture
Sculpture de taureau ibérique
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Saguntum résista vaillamment au siège derrière ses impressionnantes fortifications, les soldats blessèrent même Hannibal avec une de leurs célèbres lances qu'ils trempaient dans une substance inflammable et jetaient sur leurs assaillants. Au bout de huit mois, les citoyens finirent par se décourager et se suicidèrent en mettant le feu à la ville. Saguntum tomba aux mains des Carthaginois. Alors qu'Hannibal partit en Italie et y remporta des victoires spectaculaires, Saguntum fut reprise par une force romaine dirigée par P. Cornelius Scipio et Gn. Cornelius Scipio Calvus en 212 AEC. Après leur mort dans une défaite contre les forces carthaginoises dans la vallée du Tader en 211 AEC, Scipion l'Africain fut chargé de débarrasser l'Espagne de l'ennemi, un exploit qu'il réalisa en 206 AEC.

Quintus Sertorius occupa Saguntum dans le cadre de sa conquête du sud de l'Espagne au cours des turbulentes luttes internes qui assaillirent Rome au Ier siècle AEC, mais il fut relevé par Q. Caecilius Metellus Pius et Pompée en 75 AEC. Sous le règne d'Auguste (27 AEC — 14 EC) Saguntum devint un municipium, et un forum fut construit sur l'acropole. Saguntum continua de prospérer en raison de son emplacement sur la Via Augusta et en tant que producteur de vin. Ce dernier fait est attesté par les descriptions des écrivains antiques des tasses à vin locales et par des amphores estampillées qui subsistent. Par conséquent, la ville s'étendit sur plus de 19 hectares et bénéficia d'un grand théâtre sous le règne de Tibère (14 - 37 EC), d'un amphithéâtre et d'un cirque.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Roman Theatre, Saguntum
Théâtre romain de Saguntum
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Même si le port continua de fonctionner jusqu'au milieu du Ve siècle EC, dans la période impériale, Saguntum fut largement éclipsée par Valence. Saguntum et les environs subirent alors les invasions répétées des Alans, des Vandales et des Wisigoths dans le sud de l'Europe. Les fortifications de l'acropole furent étendues et améliorées au XIe siècle EC par les envahisseurs musulmans, de nouveau pendant la Renaissance et une fois de plus pendant la guerre d'Indépendance. A l'époque médiévale, la ville était connue sous le nom de Murviedro, dérivé de murum veterum (« Vieux Murs »).

Points architecturaux marquants

Forum romain

Le Forum romain, achevé au début du Ier siècle EC, est situé dans la zone centrale de l'acropole fortifiée. Le forum avait un temple, une curie (maison du Sénat), une basilique pour les administrateurs et pour abriter le tribunal, une grande citerne rectangulaire et une ligne de petites boutiques (tabernae). Cette zone était également le site de la résidence du gouverneur au début de la période chrétienne. Aujourd'hui, près du forum, se trouve un petit musée épigraphique avec des exemples d'inscriptions ibériques, latines et hébraïques. Des objets importants tels que des statuaires et des mosaïques sont exposés dans le musée archéologique moderne de la ville.

Inscription Stones, Forum of Saguntum
Pierres d'inscription, Forum de Saguntum
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Théâtre Romain

Le théâtre, construit sur le côté nord de l'acropole (Castle Hill) dans la première moitié du Ier siècle, avait à l'origine une capacité de 4 000 spectateurs. Le mur de la scène (scaenae frons) atteignait la hauteur des sièges arrière et avait un toit en bois. Malheureusement, une grande partie des blocs de pierre du théâtre ont été réutilisés pour d'autres bâtiments au cours des siècles, mais certains des sièges du haut de chaque côté de la scène survivent. Restauré aujourd'hui, le théâtre continue d'accueillir des concerts musicaux.

Supprimer la pub

Advertisement

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth enseigne l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2016, septembre 05). Saguntum [Saguntum]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11531/saguntum/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Saguntum." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le septembre 05, 2016. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11531/saguntum/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Saguntum." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 05 sept. 2016. Web. 21 oct. 2021.