Seth

Définition

Joshua J. Mark
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 07 mars 2016
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
X
Set (by Elizaveta Gubanova, CC BY-NC-SA)
Seth
Elizaveta Gubanova (CC BY-NC-SA)

Seth était le dieu égyptien de la guerre, du chaos et des tempêtes. Il était le frère d'Osiris, d'Isis et d'Horus l'Ancien, l'oncle d'Horus le Jeune et le frère-époux de Nephtys. Son autre compagne était la déesse Taouret, une divinité à tête d'hippopotame qui présidait à la fertilité et à l'accouchement.

Il est l'un des cinq premiers dieux créés par l'union de Geb (la terre) et de Nout (le ciel) après la création du monde. Son nom est généralement traduit par "instigateur de la confusion" et "destructeur" et il était associé au désordre, aux terres et aux peuples étrangers, ainsi qu'à la couleur rouge.

Supprimer la pub
Advertisement

Il est parfois représenté sous la forme d'une bête rousse à la queue fourchue et aux sabots fendus ou d'une bête hirsute ressemblant à un chien, connue sous le nom de Sha (ou, pour les érudits modernes, sous le nom d'animal séthien) qui selon certains érudits aurait été inspiré de la race Saluki, tandis que d'autres soutiennent qu'il s'agit d'une créature purement mythologique imaginée spécifiquement pour représenter Seth, dont les autres symboles sont le griffon, l'hippopotame, le crocodile et la tortue (bien qu'il ait été principalement associé au serpent). Ses épithètes incluent "Seigneur du désert" et "Souverain du Sud", car il était à l'origine un dieu de la Haute-Égypte (le sud) et des terres stériles au-delà des frontières de l'Égypte.

Au début de la période dynastique de l'Égypte (c. 3150 - c. 2613 av.J.-C.), il était un dieu important - et bienveillant - de la Haute-Égypte dont le nom était invoqué pour jeter des sorts d'amour et inscrit sur des amulettes qui servaient de charmes d'amour. C'est également lui qui sauvait le dieu du soleil Râ du serpent Apophis, une créature maléfique qui tentait d'arrêter le voyage du dieu du soleil dans le ciel nocturne vers l'aube. L'égyptologue Richard H. Wilkinson commente ce mythe et le rôle de Seth en tant que héros en écrivant :

Supprimer la pub
Advertisement

On disait que chaque nuit Apophis hypnotisait Râ et l'entourage qui naviguait avec lui, à l'exception du dieu Seth qui résistait au regard mortel du serpent et le repoussait d'un coup de lance. (221)

Ce faisant, Seth s'assurait que le soleil se lèverait le lendemain matin. Seth était également considéré comme un bienfaiteur qui aidait les gens dans leur vie et subvenait à leurs besoins après leur mort, mais à l'époque du Nouvel Empire (c. 1570-1069 av. J.-C.), il était surtout connu comme le premier meurtrier qui avait tué son frère aîné Osiris pour régner sur le monde et qui avait ensuite tenté d'assassiner le fils d'Osiris, Horus.

Pour les Grecs, il était associé à Typhon, le dieu-monstre qui défia la puissance de Zeus et fut précipité dans le Tartare. On ne sait pas exactement pourquoi les attributs et l'image de Seth passèrent du statut de dieu-héros à celui d'ennemi de l'ordre et de la justice, mais lorsque le mythe d'Osiris devint populaire au cours du Nouvel Empire, la transformation de Seth était achevée. Cependant, les gens du peuple et les pharaons continuaient à l'invoquer pour obtenir de l'aide, et son nom est à l'origine de celui de souverains tels que Séthi Ier, Sethnakht et Séthi II.

Supprimer la pub
Advertisement

Bien qu'il ait épousé sa sœur Nepthys, il était associé à des déesses étrangères telles que la déesse guerrière Anat, originaire d'Ougarit en Syrie, et Astarté, la reine du ciel, originaire de Phénicie. On pense qu'il représentait les terres arides et stériles du désert et les territoires lointains en dehors de l'Égypte, par opposition à Osiris et Horus qui symbolisaient la fertilité de la vallée du Nil.

Origines mythiques et meurtre d'Osiris

Les cinq premiers dieux de l'Égypte naquirent de l'union des dieux frère et sœur Geb (la terre) et Nout (le ciel) après la création du monde par Atoum. Osiris était le premier né, suivi d'Isis, de Seth, de Nephthys et d'Horus (connu sous le nom d'Horus l'Ancien). En tant que premier-né, Osiris fut élevé au rang de souverain du monde, ce qui, pour les Égyptiens, signifiait la terre d'Égypte. Osiris trouva que le peuple nouvellement créé était barbare et non civilisé. Il lui donna donc une culture, lui enseigna l'agriculture, lui donna des lois et l'instruisit sur la façon de vénérer les dieux. Osiris prit pour épouse sa sœur Isis qui transmit aux humains ses dons de compassion et d'égalité pour tous. Le monde était un paradis où tous, hommes et femmes, étaient égaux sous le règne du couple royal, où la nourriture était abondante et où personne ne manquait de quoi que ce soit.

Seth devint jaloux du pouvoir d'Osiris, lui en voulut de sa réussite et décida d'éliminer son frère.

Seth devint jaloux du pouvoir d'Osiris et s'indigna de sa réussite. Son ressentiment s'accentua lorsque sa femme Nephthys, attirée par la beauté d'Osiris, se déguisa en Isis et séduisit le grand roi; elle engendrerait le dieu Anubis.

Supprimer la pub
Advertisement

Seth décida d'enlever son frère et fit créer un magnifique cercueil, le plus beau jamais réalisé, aux mesures exactes d'Osiris. Il organisa une grande fête, à laquelle Osiris fut invité, et, après le banquet, annonça aux invités qu'il avait une surprise spéciale. Il dévoila le coffre et déclara que celui qui s'adapterait le mieux à l'intérieur pourrait l'emporter chez lui. L'un après l'autre, les invités grimpèrent dans le cercueil mais ne purent y entrer jusqu'à ce que n'arrive le tour d'Osiris. Il s'allongea dans le cercueil et constata, bien sûr, qu'il lui allait parfaitement. Seth referma alors le couvercle et jeta le cercueil dans le Nil.

Dans certaines versions de l'histoire, Osiris fut assassiné par Seth et 72 complices, tandis que dans d'autres, il était le seul responsable. Une autre variante est que parfois Seth aurait assassiné Osiris dans le cercueil et s'en serait ensuite débarrassé, alors que dans d'autres versions, Osiris suffoque une fois jeté dans le fleuve ou après que le cercueil eut été enfermé dans l'arbre à Byblos.

Le cercueil contenant le corps d'Osiris flotta sur le Nil et dans la mer, pour finalement arriver sur les rives de Byblos en Phénicie, où il se coinça dans un tamaris. L'arbre poussa rapidement autour du corps, l'enveloppant, et Osiris fut perdu pour le peuple égyptien. Avec le temps, le roi et la reine de Byblos arrivèrent sur le rivage et remarquèrent la beauté de l'arbre et son doux parfum; ils le firent couper et l'amenèrent à leur cour pour en faire un pilier central. De retour en Égypte, Seth s'empara du trône et l'équilibre harmonieux qui avait été maintenu par Osiris et Isis fut perdu. Seth était un monarque chaotique et imprévisible qui provoquait des tempêtes et des sécheresses, et les gens se retournaient les uns contre les autres dans leurs efforts pour survivre.

Supprimer la pub
Advertisement

Isis et renaissance d'Osiris

Isis partit à la recherche de son mari disparu et finit par arriver à Byblos où elle se fit aimer du roi et de la reine et devint la nourrice de leurs jeunes fils. Comme d'habitude, lorsqu'Isis se promenait parmi les êtres humains, elle était déguisée en femme âgée et personne à la cour ne savait qu'il s'agissait d'une déesse. Isis se prit d'affection pour le fils cadet, Dictys, et tenta de le rendre immortel en brûlant ses qualités mortelles dans un feu magique. Une nuit, la reine interrompit Isis dans son travail, elle fut horrifiée et cria, surprenant Isis qui se débarrassa de son déguisement et révéla sa véritable identité. Le roi et la reine, terrifiés, lui promirent tout ce qu'elle voulait si elle les épargnait. Isis demanda le pilier de tamaris, qu'ils s'empressèrent de lui donner.

Elle libéra Osiris de l'arbre et le ramena en Égypte, où elle cacha son corps dans les marais du delta du Nil pendant qu'elle allait chercher des herbes pour le ranimer. Craignant que Seth ne découvre le corps, elle demanda à sa sœur Nephthys de le surveiller. Pendant ce temps, Seth apprit qu'Osiris était revenue en Égypte et partit à sa recherche. Il trouva Nephtys et lui fit révéler l'endroit où le corps était caché. Seth découpa alors le corps en morceaux qu'il jeta à travers le pays et dans le fleuve. Lorsqu'Isis revint avec des herbes, Nephtys en larmes lui raconta ce qui s'était passé et elles partirent ensemble à la recherche des morceaux du corps pour les reconstituer.

Une fois qu'Isis eut reconstitué Osiris, elle s'aperçut qu'il était incomplet. Son pénis avait été mangé par le poisson oxyrhynque et ne pouvait être récupéré. Isis pouvait encore ramener son mari à la vie mais, Osiris étant incomplet, il ne pourrait plus régner sur les vivants et devrait descendre aux enfers. Isis se transforma en cerf-volant (un faucon) et vola autour du corps d'Osiris, attirant sa semence dans son corps et tombant enceinte du dieu Horus (parfois appelé Horus le Jeune). Osiris se rendit ensuite aux Enfers où il devint le Seigneur des morts et le juge des âmes.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Aventures d'Horus et Seth

Un manuscrit égyptien de la XXe dynastie (1190-1077 av. J.-C.) raconte l'histoire beaucoup plus ancienne de la bataille pour le contrôle du monde entre Horus, fils d'Osiris, et son oncle Seth. L'histoire, connue sous le nom de " Aventures d'Horus et Seth", est le récit de la bataille juridique devant les dieux pour savoir qui est le roi légitime d'Égypte. Horus et Seth présentent tous deux leurs arguments et doivent ensuite faire leurs preuves dans une série de concours et de batailles qui sont tous remportés par Horus qui, à la fin, est proclamé roi.

Les Aventures d'Horus et Seth n'est qu'une des versions de ce qui se passa après la naissance d'Horus et la descente d'Osiris aux enfers. D'autres mythes décrivent comment Isis aurait caché son enfant à Seth dans les marécages du delta du Nil alors que Seth cherchait le garçon pour l'assassiner. Le conte populaire d'Isis et des sept scorpions se déroule à cette époque et met en scène Isis sortant la nuit dans les villes locales pour mendier de la nourriture pour elle et son fils. D'autres histoires et légendes relatent la jeunesse d'Horus et les soins qu'Isis lui prodigue; une fois adulte, il se bat contre son oncle pour le trône.

Dans certaines versions de l'histoire, Horus combat Seth, le vainc et le chasse de la terre, tandis que dans d'autres, Seth est tué. Les Aventures d'Horus et de Seth décrivent ces batailles comme des concours ordonnés par les dieux. La majorité des neuf dieux (connus sous le nom d'Ennéade) qui présidaient décidèrent qu'Horus était le roi légitime, mais Râ, le dieu du soleil, n'était pas convaincu, et la décision devait être unanime. Râ estimait qu'Horus était trop jeune et avait mené une vie trop protégée pour régner efficacement, tandis que Seth avait prouvé qu'il était un monarque capable, bien qu'irrégulier. Bien qu'Horus ait remporté toutes les épreuves contre son oncle, Râ ne se laissa pas convaincre. Ce procès dura plus de 80 ans, et pendant ce temps le peuple égyptien souffrit du règne chaotique de Seth.

Set Defeated by Horus
Seth vaincu par Horus
momo (CC BY)

Isis comprend qu'elle doit intervenir pour le bien du peuple. Elle se transforme en jeune femme et s'assoit à l'extérieur du palais de Seth à un endroit où il doit forcément passer devant elle. Elle pleure et pleure jusqu'à ce que ses joues soient rouges et striées de larmes lorsque Seth, qui passe par là, la voit et lui demande ce qu'il y a.

Elle lui raconte comment un méchant homme, le propre frère de son mari, l'a assassiné et s'est emparé de ses terres et de ses troupeaux, comment elle et son fils ont été chassés de leur héritage, et comment le méchant homme en veut même à la vie de son fils. Seth est profondément ému par son histoire et devient furieux. Il jure de détruire lui-même le criminel et de rendre la terre à la pauvre femme et à son fils. Isis se dévoile alors, ainsi que la présence des dieux à l'écoute. Râ est enfin convaincu qu'Horus doit régner, et Seth est chassé de la vallée du Nil vers les terres désertiques.

Horus devient alors roi du monde avec Isis comme consort et gouverne avec sagesse comme son père l'avait fait avant lui. L'ordre est rétabli sur la terre et l'égalité entre les peuples retrouvée. Le Nil sort à nouveau de son lit, envoyé par la miséricorde d'Osiris, et la terre redevient fertile et les récoltes abondantes. Horus suit l'exemple de son père en toutes choses et poursuit ces pratiques de royauté et de gestion de la terre que les rois mortels d'Égypte vont considérer leurs normes et intégrer comme leurs valeurs.

Dans une autre version de Les Aventures d'Horus et Seth, les dieux ne parviennent pas à se mettre d'accord et consultent la déesse Neith. Neith était très sage et on lui demandait souvent d'arbitrer les conflits entre les dieux. Elle propose de confier à Horus le pouvoir sur l'Égypte et à Seth le règne sur les régions désertiques et les terres étrangères. Reconnaissant qu'aucune terre ne pouvait égaler la splendeur de l'Égypte, elle suggère également à l'Ennéade d'accorder à Seth les déesses étrangères Anat et Astarté comme consorts, en guise de consolation. Cette version de l'histoire est peut-être antérieure au récit d'Isis résolvant le conflit, car Neith était une déesse ancienne, très populaire pendant la période prédynastique, et ses attributs furent ensuite repris par Isis.

Transformation de Seth

À partir du Nouvel Empire, Seth est considéré comme le méchant selon le mythe ci-dessus (avec différentes variantes) mais, comme nous l'avons vu, il n'en a pas toujours été ainsi. Au début de la période dynastique, Péribsen, le sixième roi de la deuxième dynastie (c. 2890 - c. 2670 av. J.-C.) choisit Seth, plutôt qu'Horus, comme dieu protecteur. Osiris était considéré comme le premier roi mais, après sa mort et sa résurrection, il n'était plus le seigneur de la terre. Horus, en tant qu'héritier légitime, détenait ce titre, et les rois égyptiens, depuis le début de la période dynastique, s'identifiaient à Horus et revendiquaient la protection d'Isis en tant que représentants de son fils sur terre. Lorsque le pharaon mourait, il était identifié à Osiris dans le royaume des morts.

Il est donc intéressant que Péribsen ait choisi de s'aligner sur Seth plutôt que sur Horus. Bien que l'histoire du meurtre d'Osiris par Seth ne prenne toute son ampleur que plus tard dans l'histoire, le nom d'Osiris et une première version de l'histoire apparaissent dans la cinquième dynastie (2498-2345 av. J.-C.) et l'on pense que cette histoire est encore plus ancienne. Péribsen est le seul roi de la première période dynastique à se séparer d'Horus et à s'aligner sur Seth, et bien que de nombreuses théories aient été proposées, aucune n'est totalement satisfaisante.

Temple of Horus, Edfu
Temple d'Horus, Edfou
Susan Elnadi (CC BY-NC-ND)

Comme on sait que Seth était à l'origine un dieu-héros, il est logique qu'un roi le choisisse comme protecteur, mais à l'époque de Péribsen, c'est Horus qui était lié au monarque, et non Seth. Le deuxième roi de la deuxième dynastie, Nebrê, fut le premier souverain à lier la monarchie égyptienne aux dieux en associant son nom au dieu soleil , et Rê était associé à Horus. Rê était également associé à Seth, car c'est Seth qui, dans les premiers récits, protégeait Rê d'Apophis lorsque le dieu voyageait dans le ciel nocturne. Cette histoire aurait pu être si populaire à l'époque que l'alignement de Péribsen sur Seth n'aurait posé aucun mystère, mais cela n'explique toujours pas l'abandon de l'identification avec Horus.

Une autre théorie veut que Péribsen ait été le premier monothéiste d'Égypte, précédant de plusieurs siècles Akhenaton (r. de 1353 à 1336 av. J.-C.), mais cette hypothèse a été réfutée par les preuves de l'adoration de nombreux dieux sous le règne de Péribsen. La théorie la plus probable, bien que loin d'être certaine, est que Péribsen, de Haute-Égypte, choisit Seth comme protecteur personnel pour se démarquer d'Horus, qui semble avoir été identifié à la Basse-Égypte à l'époque.

Toutes les preuves du règne de Péribsen proviennent de Haute-Égypte et il n'est pas mentionné dans les inscriptions de Basse-Égypte de cette période. La deuxième dynastie est l'une des plus obscures, en raison d'un manque important de documents de l'époque et de la confusion qui règne parmi ceux qui existent. Péribsen est le seul roi à s'identifier aussi clairement à Seth jusqu'à la XIXe dynastie, sous Séthi Ier (r. de 1290 à 1279 av. J.-C.) et son fils Ramsès II (r. de 1279 à 1213 av. J.-C.), qui firent de Seth un dieu national et l'honorèrent avec un temple dans la capitale Seper-merou, où sa femme Nephtys était également vénérée.

Le rôle de Seth

À l'époque de Ramsès II, le mythe d'Osiris était bien connu et Seth, dieu de l'amour, protecteur et héros, était devenu le méchant qui représentait tout ce que les Égyptiens craignaient et détestaient: le désordre, le chaos, le gaspillage, la sécheresse, la famine, la destruction, la faim et les invasions/influences étrangères. Pour que Ramsès II l'ait élevé à un tel niveau, il faut qu'il ait conservé des liens avec son ancien rôle de dieu protecteur, mais le culte d'Osiris et d'Isis était si répandu à cette époque qu'il est difficile de comprendre comment il réussit.

Le culte de Seth et d'Horus s'était développé depuis l'époque de Péribsen de sorte qu'à l'époque de Ramsès II, Horus était associé à la Basse-Égypte (le nord) et Seth à la Haute-Égypte (le sud) et les inscriptions relatives au couronnement du roi montraient Seth et Horus officiant tous deux lors de la cérémonie royale. Avec le temps, cependant, Seth fut si étroitement identifié au meurtrier et à l'usurpateur infâme qu'il fut remplacé dans ces inscriptions par Thot, dieu de l'écriture et de la sagesse.

La popularité durable de Seth est probablement due à l'appréciation de l'équilibre et de l'harmonie par les Égyptiens. Le concept de maât (harmonie) faisait partie intégrante des valeurs égyptiennes et figurait même dans leur conception de l'au-delà, où le cœur du défunt était pesé dans la balance contre la plume blanche de maât. Osiris, en tant que dieu de la fertilité et de la vie, avait besoin d'une contrepartie sous la forme de Seth, dieu de la destruction et du chaos. Même dans ce rôle, Seth était parfois considéré comme bénéfique, car il retenait volontairement ses forces désertiques de vents secs et de sécheresse des terres fertiles de l'Égypte. Les prières adressées à Seth pour être protégé, surtout de lui, remplacèrent les amulettes liées à l'amour.

Set and Horus Blessing Ramesses II
Seth et Horus bénissent Ramsès II
Dennis Jarvis (CC BY-SA)

Depuis le début de la période dynastique, Seth était principalement vénéré dans son centre de culte situé dans la ville d'Ombos, mais des temples l'honoraient dans tout le pays. Comme pour les autres dieux, les prêtres de Seth prenaient soin de sa statue, que personne d'autre ne pouvait approcher, dans le sanctuaire intérieur du temple, et étaient également responsables des rituels quotidiens et de l'entretien du complexe du temple.

Les personnes qui demandaient de l'aide au dieu n'étaient autorisées qu'à se rendre dans les cours extérieures des temples, jamais dans le sanctuaire; elles y laissaient leurs dons ou demandaient aux prêtres de les aider dans leur vie, qu'il s'agisse de conseils conjugaux, d'assistance médicale ou financière ou, bien sûr, de funérailles, de mariages ou de festivals.

Comme de nombreux aspects du mythe d'Osiris, Seth fut intégré dans la première mythologie du christianisme en tant que diable (le serpent Apophis fut également suggéré comme ayant contribué au développement de cette figure). La relation de Seth avec les ténèbres et la méchanceté, ainsi que la couleur rouge et l'image populaire de lui en tant que bête rousse, se prêtent à l'iconographie du Satan chrétien. Comme Satan, il provoqua la fin du paradis et fut chassé du pays des dieux pour s'être rebellé contre la règle harmonieuse. Son association avec la tromperie, la ruse, la guerre, la destruction et son lien étroit avec le serpent contribuèrent également à façonner le concept chrétien du grand trompeur surnaturel des êtres humains, qui a juré une inimitié éternelle à l'égard de Dieu.

Dans les évangiles de Matthieu, Marc et Luc, Jésus est tenté par Satan dans le désert (ou, dans Matthieu, dans "le désert"), et la figure antérieure de Seth était fortement associée aux déserts et aux terres inconnues au-delà des frontières de l'Égypte (voir Matthieu 4:1-11, Marc 1:12-13, et Luc 4:1-13). Seth continua à jouer le rôle qui lui avait été attribué par le mythe d'Osiris dans un contexte et un système de croyance entièrement nouveaux: celui du trompeur et de l'adversaire des êtres humains, responsable de leur souffrance dans un monde créé à l'origine comme un paradis.

Supprimer la pub
Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Joshua J. Mark
Auteur indépendant et ex-Professeur de Philosophie à temps partiel au Marist College de New York, Joshua J. Mark a vécu en Grèce et en Allemagne, et a voyagé à travers l'Égypte. Il a enseigné l'histoire, l'écriture, la littérature et la philosophie au niveau universitaire.

Citer cette ressource

Style APA

Mark, J. J. (2016, mars 07). Seth [Set (Egyptian God)]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14437/seth/

Style Chicago

Mark, Joshua J.. "Seth." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mars 07, 2016. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14437/seth/.

Style MLA

Mark, Joshua J.. "Seth." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 07 mars 2016. Web. 22 mai 2024.

Adhésion