Or dans l'Antiquité

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 04 avril 2014
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, Turc, espagnol
Mycenaean Octopus Brooch (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Broche mycénienne en forme de poulpe
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

L'or, symbole chimique Au (du latin aurum qui signifie "aube brillante"), est un métal précieux utilisé depuis l'Antiquité pour la fabrication de bijoux, de pièces de monnaie, de sculptures, de récipients et comme décoration de bâtiments, de monuments et de statues.

L'or ne se corrode pas et il devint donc un symbole d'immortalité et de pouvoir dans de nombreuses cultures anciennes. Sa rareté et ses qualités esthétiques en ont fait un matériau idéal pour les classes dirigeantes afin de démontrer leur pouvoir et leur position. D'abord trouvé en surface près des rivières d'Asie mineure, comme le Pactole en Lydie, l'or fut également extrait sous terre à partir de 2000 av. JC par les Égyptiens, puis par les Romains en Afrique, au Portugal et en Espagne. Il existe également des preuves que les Romains faisaient fondre des particules d'or à partir de minerais tels que les pyrites de fer. Facile à travailler et à mélanger avec d'autres métaux comme l'argent et le cuivre pour augmenter sa résistance et changer sa couleur, l'or était utilisé à des fins très diverses.

Supprimer la pub

Advertisement

Bijoux

Dans la plupart des cultures anciennes, l'or était populaire en bijouterie et en art en raison de sa valeur, de ses qualités esthétiques, de sa ductilité et de sa malléabilité. L'électrum (alliage naturel d'or et d'argent) était utilisé en bijouterie par les Égyptiens dès 5000 avant notre ère. Les bijoux en or étaient portés par les hommes et les femmes dans la civilisation de Sumer vers 3000 avant notre ère et les chaînes en or furent produites pour la première fois dans la ville d'Ur en 2500 av.JC. On attribue à la civilisation minoenne de Crète, au début du deuxième millénaire av. JC, la production des premiers bijoux en chaîne à mailles. Les Minoens fabriquaient une vaste gamme de bijoux en utilisant un large éventail de techniques. Les bijoux en or se présentaient sous la forme de colliers, de bracelets, de boucles d'oreilles, de bagues, de diadèmes, de pendentifs, d'épingles et de broches. Parmi les techniques et les formes utilisées, citons le filigrane (une technique connue des Égyptiens depuis 2500 av. JC, qui consiste à tirer l'or dans un fil et à le tordre pour former différents motifs), les formes fines battues, la granulation (décoration de surface avec de petits grains d'or soudés), le gaufrage, la ciselure, l'incrustation, le moulage et la gravure. En Amérique du Sud, l'or était travaillé de manière similaire par la civilisation Chavin du Pérou vers 1200 av. JC et le moulage de l'or fut perfectionné par la société Nazca à partir de 500 av. JC. Les Romains utilisaient l'or pour sertir des pierres précieuses et semi-précieuses, une mode qui se poursuivit à l'époque byzantine avec l'utilisation de perles, de pierres précieuses et d'émaux.

Neolithic Gold Bead
Perle en or néolithique
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

LA VALEUR ET LA BEAUTÉ DE L'OR EN FirenT UN MATÉRIAU IDÉAL POUR LES OBJETS POLITIQUES ET RELIGIEUX PARTICULIÈREMENT IMPORTANTS.

Monnaie

L'or fut utilisé pour la première fois comme monnaie à la fin du 8e siècle av. JC en Asie Mineure. De forme irrégulière et souvent avec une seule face estampillée, les pièces étaient généralement faites d'électrum. Les premières pièces en or pur avec des images estampées sont attribuées au roi Crésus de Lydie, 561-546 av. JC et une raffinerie d'or contemporaine a été mise au jour dans la capitale, Sardes. Même l'or naturel le plus pur peut contenir 5 % d'argent, mais les Lydiens étaient capables de raffiner leur or en utilisant du sel et des températures de four entre 600 et 800 °C. Le sel se mélangeait à l'argent et formait une vapeur de chlorure d'argent, laissant derrière lui de l'or pur qui pouvait être utilisé pour créer une monnaie standardisée à teneur en or garantie. La civilisation mycénienne utilisa également des pièces d'or, tout comme les derniers empires grec et romain, bien que l'argent soit le matériau le plus couramment utilisé. L'une des pièces d'or les plus célèbres de l'Antiquité était le bézant romain. Introduite sous le règne de l'empereur Constantin, elle pesait jusqu'à 70 grains Troy et fut utilisée du IVe au XIIe siècle de notre ère.

Supprimer la pub

Advertisement

Macedonian Gold Stater
Gold Stater macédonien
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Objets religieux et autres usages

La valeur et la beauté de l'or massif en faisaient un matériau idéal pour la fabrication d'objets politiques et religieux particulièrement importants, tels que couronnes, sceptres, statues symboliques, vases à libations et offrandes votives. Les objets en or étaient parfois enterrés avec les morts comme symbole de leur statut et la consommation ostentatoire (et non lucrative) d'un matériau aussi rare et précieux devait certainement être destinée à impressionner. L'exemple le plus célèbre est sans doute le masque d'Agamemnon découvert à Mycènes. Dans la civilisation inca du Pérou, l'or était considéré comme la sueur du dieu du soleil Inti et était donc utilisé pour fabriquer toutes sortes d'objets ayant une signification religieuse, notamment des masques et des disques solaires. Dans l'ancienne Colombie, l'or était également vénéré pour son éclat et son association avec le soleil. Sous forme de poudre, il était utilisé pour couvrir le corps du futur roi lors d'une somptueuse cérémonie de couronnement ce qui donna naissance à la légende de l'El Dorado.

En tant que revêtement décoratif, la plaque d'or et la feuille d'or (or battu en feuilles extrêmement fines) étaient utilisées pour décorer des sanctuaires, des temples, des tombes, des sarcophages, des statues, des armes et armures ornementales, des céramiques, des verreries et des bijoux depuis l'époque égyptienne. L'exemple le plus célèbre de feuille d'or de l'Antiquité est sans doute le masque mortuaire du roi Toutankhamon.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

L'or, avec sa malléabilité et son incorruptibilité, est également utilisé dans les soins dentaires depuis plus de 3 000 ans. Au 7e siècle av. JC, les Étrusques utilisaient du fil d'or pour fixer en place des dents d'animaux de substitution. En tant que fil, l'or était également tissé dans des tissus. L'or fut également utilisé en médecine. Par exemple, Pline, au 1er siècle av. JC, suggère d'appliquer de l'or sur les blessures pour se défendre contre les "potions magiques".

Moche Gold Headdress
Couvre-chef en or de la culture Moche
Lyndsay Ruell (Public Domain)

Classification de l'or

Les préoccupations concernant l'authenticité de l'or conduisirent les Égyptiens à concevoir une méthode pour déterminer la pureté de l'or vers 1500 av. JC (ou avant). Cette méthode, appelée essai au feu, consiste à prélever un petit échantillon du matériau à tester et à le cuire dans un petit creuset contenant une certaine quantité de plomb. Le creuset était fait de cendres d'os et absorbait le plomb et tout autre métal de base pendant le processus de cuisson, ne laissant que l'or et l'argent. L'argent était éliminé à l'aide d'acide nitrique et l'or pur restant était pesé et comparé à son poids avant cuisson. Archimède savait également que la gravité spécifique de l'or est modifiée en fonction du pourcentage de métaux de base, l'or pur ayant une gravité deux fois supérieure à celle de l'argent par exemple.

L'or est un matériau si précieux que, pendant des siècles, on a tenté de le produire par l'alchimie, c'est-à-dire par la transformation chimique des métaux de base en or à l'aide de la pierre philosophale (lapis philosophorum). Les premières tentatives eurent lieu en Chine au IVe siècle av. JC et aussi dans la Grèce antique. Bien qu'infructueuses, ces activités jetèrent néanmoins les bases de la chimie moderne.

Supprimer la pub

Advertisement

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2014, avril 04). Or dans l'Antiquité [Gold in Antiquity]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10329/or-dans-lantiquite/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Or dans l'Antiquité." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le avril 04, 2014. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10329/or-dans-lantiquite/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Or dans l'Antiquité." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 04 avril 2014. Web. 08 déc. 2022.

Adhésion