Gordium

Définition

Thamis
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 28 avril 2011
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Map of Gordium (by Jona Lendering, Copyright)
Carte de Gordium
Jona Lendering (Copyright)

Gordium (alias Gordion) était la capitale de l'ancienne Phrygie, près de l'actuelle Yassihüyük. Elle était située à l'endroit où l'ancienne route royale entre la Lydie et l'Assyrie/Babylonie traverse la rivière Sangarios (le Sakarya) qui coule de l'Anatolie centrale à la mer Noire. Des vestiges de cette route sont encore visibles. Au IXe siècle avant notre ère, la ville devint la capitale des Phrygiens, une tribu thrace qui avait envahi et s'était installée en Asie. Ils créèent un grand royaume qui occupait la majeure partie de la Turquie à l'ouest de la rivière Halys (le Kızılırmak).

Les rois de Phrygie construisirent de grandes tombes près de Gordium. Ces salles en bois étaient recouvertes de collines artificielles que l'on appelle généralement des tumulus. On en compte environ quatre-vingts, dont quarante ont été étudiés par les archéologues et couvrent la période allant du VIIIe au Ier siècle avant notre ère.

Supprimer la pub

Advertisement

Au VIIIe siècle av. J.-C., la citadelle fut fortifiée et au siècle suivant, la ville gagna en importance et un palais fut construit dans la citadelle. Au sud se trouvait une ville basse, et un grand faubourg s'etendait sur l'autre rive du Sangarios.

Le roi le plus célèbre de Phrygie était Midas qui n'est guère plus qu'un nom pour nous. Cependant, les Assyriens contemporains font référence à un Mit-ta-a, roi de Muški. S'il est identique au légendaire Midas - ce qui est contesté - il coopéra avec les souverains de Tyane, Karkemiš, Gurgum et Malida contre le roi assyrien Sargon II, mais fut attaqué par une tribu nomade appelée Cimmériens. En 710/709, Midas fut contraint de demander l'aide de Sargon. Cela n'empêcha en rien l'invasion des Cimmériens. Une autre source, la Chronique d'Eusèbe, nous apprend que le légendaire Midas mourut en 695 - il se serait peut-être suicidé après une bataille perdue. Il y a des traces de destruction à Gordium, mais elles sont peut-être plus anciennes que l'attaque des Cimmériens - et, encore une fois, il n'est pas clair si Muški est identique à la Phrygie et Mit-ta-a à Midas.

Supprimer la pub

Advertisement

Phrygian Captive, Corinth
Captif phrygien, Corinthe
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Le "monticule de Midas", le plus grand tumulus près de Gordium, a été fouillé en 1957. Son diamètre est d'un peu moins de 300 mètres et il est haut de 43 mètres. Dans la chambre en bois, qui mesurait 5 x 6 mètres, on a trouvé le cadavre d'un homme, et même le contenu de son dernier repas a pu être reconstitué. Le tumulus contenait également l'une des plus anciennes inscriptions alphabétiques hors de Phénicie (c. 740 avant notre ère).

Après un demi-siècle de confusion, la Turquie occidentale fut réunifiée par les Lydiens dont le premier grand roi était Gygès (c. 680-c. 644 av. J.-C.). Sous le règne de l'un de ses successeurs, Alyatte (c. 600-560 av. J.-C. ), le mur de la citadelle fut reconstruit, tandis qu'une immense forteresse fut construite sur une colline voisine. À partir de ce moment, la céramique grecque devint à la mode : d'abord celle des villes ioniennes, puis celle de la Laconie et surtout celle d'Athènes.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Lorsque la Lydie fut conquise par le roi perse Cyrus le Grand et que son dernier roi Crésus fut tué (après 547 av. J.-C.), une garnison perse prit possession de cette forteresse. Gordium était désormais incluse dans la satrapie de la Grande Phrygie. Les céramiques de cette période imitent parfois des récipients en argent achéménides, tandis que la ville semble avoir exporté du textile.

La garnison y resta jusqu'aux derniers mois de 334 av. J.-C., lorsque le commandant macédonien Parménion s'empara de la ville. Pendant l'hiver, son roi Alexandre le Grand le rejoignit. (Allez-y pour en savoir plus sur la célèbre histoire d'Alexandre tranchant le nœud gordien dans le palais).

Gordium, capital city of ancient Phrygia
Gordium, capitale de l'ancienne Phrygie
BANU (Public Domain)

Après les troubles qui sfirent suite à la mort d'Alexandre en 323, Gordium fut d'abord gouvernée par Antigone, par les rois séleucides d'Asie, puis par les Celtes (les restes de leurs sacrifices humains ont été retrouvés) suivis des souverains attalides de Pergame, et enfin par les Romains.

Supprimer la pub

Advertisement

Elle demeura l'un des plus importants centres commerciaux de la région, toujours basée sur la production de textiles. Cependant, la taille de la ville diminua. Le vieux centre - citadelle et ville basse - fut abandonné après la conquête romaine en 189 avant J.-C. ; seuls les faubourgs occidentaux restèrent occupés. (Du premier au quatrième siècle de notre ère, une partie de la citadelle fut à nouveau utilisée). Gordium existait encore au sixième siècle, et s'appelait probablement Vindia, ce qui suggère que les gens ne se souvenaient plus de son passé phrygien.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Citer cette ressource

Style APA

Thamis, . (2011, avril 28). Gordium [Gordium]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-963/gordium/

Style Chicago

Thamis, . "Gordium." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le avril 28, 2011. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-963/gordium/.

Style MLA

Thamis, . "Gordium." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 28 avril 2011. Web. 30 nov. 2022.

Adhésion