Ostie

Définition

rconsoli
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 10 mai 2013
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Ostia (by MM (modified by R.Consoli), CC BY-SA)
Ostie
MM (modified by R.Consoli) (CC BY-SA)

Ostie (ou Ostia Antica) se trouve à 15 km de la ville de Rome, dont elle fut le principal port pendant toute l'Antiquité. Le nom dérive de "os" ou "ostium" qui signifie "bouche" et fait référence à l'emplacement de la ville à l'embouchure du fleuve Tibre. Bien que située à l'origine à l'embouchure du fleuve, à cause de l'ensablement, elle se trouve maintenant à environ 3 km à l'est de l'embouchure actuelle du fleuve, mais toujours sur la rive sud du Tibre.

Histoire ancienne

Ostie commença son existence comme une petite colonie de peuples indigènes, peut-être au 14ème siècle av. JC et fut établie afin d'exploiter les marais salants tout proches à l'est de la ville. La tradition romaine veut qu'Ostie ait été fondée en tant que colonie, la première de Rome, par son quatrième roi, Ancus Marcius, à la fin du 7e siècle av. JC, une date soutenue par Tite-Live qui suggère une date de fondation aux alentours de 620 av. JC.

Supprimer la pub

Advertisement

L'importance stratégique d'Ostie pour la défense de l'embouchure du Tibre apparut très tôt et elle fut fortifiée (la date est controversée, plus probablement au milieu du IVe siècle av. JC) avec un camp militaire ou castrum. Ce camp consolida une position avantageuse dans les conflits continus de Rome avec les pirates et avec ses voisins et joua un rôle majeur de réapprovisionnement dans les guerres contre Carthage. Ce castrum exerça une influence majeure sur le tracé ultérieur de la ville et les vestiges de son mur sont visibles, inter alia (entre autres), en bordure de la Piazza dei Lari à l'est.

Le Decumanus Maximus (Grande rue) divise la ville du nord au sud avec les zones Regio I et Regio II au nord (et en bordure du Tibre) et Regio IV et Regio V au sud. À la limite occidentale du castrum, le Decumanus Maximus rencontrait l'ancienne via della Foce ("route de la bouche" également appelée via Laurentina) qui le croisait en un angle oblique allant du nord-ouest au sud-est. Pour cette raison, le Decumanus ne fut pas créé directement vers l'ouest mais vers le sud-ouest. Cela créa une section cunéiforme qui s'étend de l'intersection du Decumanus Maximus et de la via Laurentina vers l'ouest. Ce coin est la Regio III. En plus des cinq regio, il y a deux constructions périphériques : un " palais impérial " à environ 200 m à l'ouest qui fait conceptuellement partie de la Regio I et la " Porta Marina " ou complexe de la porte de la mer qui est assignée à la Regio III.

Supprimer la pub

Advertisement

Période républicaine

Les preuves de la présence de la ville d'Ostie pendant la période républicaine consistent en des fragments littéraires épars. Après l'établissement du castrum, au IIIe siècle av. JC, Ostie était principalement une base navale; en 278 av. JC, elle accueillit une flotte envoyée par Carthage pour aider les Romains contre Pyrrhus et, en 217 av. JC, elle fut le port de départ du matériel et des vivres destinés à aider l'armée combattant Hannibal en Espagne. En 204 av. JC, le navire portant l'image de Cybèle arriva à Ostie où il fut accueilli par une grande foule de nobles et autres notables. Elle fut une cible pendant la guerre civile du 1er siècle av. JC et fut pillée par Marius. En 67 de notre ère, Ostie joua un rôle important dans la lutte contre les pirates ciliciens, qui attaquèrent le port et détruisirent la majeure partie de la flotte romaine destinée à les réprimer.

Période impériale

LES PLUS GRANDS NAVIRES NE POUVAIENT PAS NAVIGUER SUR L'EMBOUCHURE DU TIBRE ET DONC, AVANT LA CONSTRUCTION DU PORT, IL FALLAIT UTILISER DES ALLÈGES POUR RAMENER LES MARCHANDISES À TERRE.

L'importance d'Ostie en tant que ville portuaire augmenta de façon spectaculaire après que Claude ait entrepris de construire deux grands môles à Portus, à environ 3 km au nord-ouest d'Ostie. Cette entreprise majeure (commencée en 42 de notre ère) prit environ 20 ans pour être achevée, le nouveau port étant finalement inauguré sous Néron en 64 de notre ère (mais il semble avoir été utilisé dès 62). La croissance d'Ostie en un centre urbain majeur commença à cette époque ; à son apogée, la population était de 50.000-70.000 personnes. Jusqu'à cette époque, le mouillage dans l'embouchure du Tibre était incertain, la côte étant également sous le vent et dangereuse. Les plus gros navires ne pouvaient pas naviguer dans l'embouchure du Tibre et, avant la construction du port, il fallait donc utiliser des allèges pour ramener les marchandises à terre. Le nouveau port de Claudius atténua tous ces facteurs qui avaient constitué un frein naturel à la croissance de la ville. Ostie devint alors une ville portuaire à part entière; la résidence des travailleurs du port ainsi que des négociateurs qui organisaient le transbordement des cargaisons en amont. Ce développement coïncida avec la période où les expéditions de céréales en provenance d'Égypte ( l'annonaria) atteignirent leur pleine mesure et ces énormes expéditions annuelles de céréales donnèrent un élan à la croissance de la ville.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Sous Trajan, une ambitieuse expansion du complexe de Portus fut achevée dans les années 106-113 de notre ère. Il s'agissait d'un grand port hexagonal situé à l'est de l'avant-port de Claudius et relié à celui-ci. Après cette période, la flotte céréalière d'Égypte fut amenée à Portus et non plus à Putéoles comme ce fut le cas jusqu'alors.

Roman Shop Fronts, Ostia
Devantures de magasins romains, Ostie
Robert H.Consoli (CC BY-NC-SA)

Bâtiments et structures notables

Le Capitolium (Hadrien) est un temple situé à l'extrémité nord du forum. Il s'agit d'une structure en brique recouverte de marbre, assise sur un haut podium et à laquelle on accède par le sud par un large ensemble de marches en marbre. L'ensemble mesure 35 x 17 m et avait, peut-être, 20 m de hauteur. Il constitue la limite sud du Cardo qu'il bloque, cette extrémité du Cardo ayant été transformée en Forum. Il était dédié à la triade capitoline de Jupiter, Junon et Minerve.

Le théâtre d'Ostie (fouillé en 1880-1881 et largement restauré) est situé au nord du Decumanus Maximus et à l'est du forum. Il fut initialement construit par Marcus Agrippa entre 18 et 12 avant notre ère. Dans sa première incarnation, il était plus petit; la cavea faisait 63 m de diamètre et il y avait 21 rangées de sièges divisées en deux sections. Elle fut reconstruite et agrandie (en grande partie en briques) sous l'empereur Commode (achevée sous Septime Sévère). Le diamètre de la cavea fut porté à 88 m, ce qui permit de faire passer le nombre de places assises de 3 000 à environ 6 000. Pour supporter cette taille accrue, l'anneau extérieur s'étendit partiellement sur le Decumanus Maximus et donc, afin de ne pas entraver la circulation, cet anneau extérieur fut conçu comme une série d'arcs ouverts. À la fin du IVe siècle de notre ère, le théâtre fut restauré et des modifications furent apportées pour permettre l'inondation de la fosse d'orchestre pour des spectacles aquatiques.

Supprimer la pub

Advertisement

Le Piazzale delle Corporazioni - en réalité un porticus post scaenam (entrée) pour le théâtre - est dans l'axe du théâtre. Il fut aménagé pour la première fois à l'époque d'Auguste ; ses dimensions étaient alors de 107 x 78 m et il était entouré d'un mur. À l'époque d'Hadrien, elle fut surélevée d'environ 40 cm et sa taille fut doublée. À un moment donné au IIe siècle de notre ère (peut-être sous Septime Sévère), des cloisons furent ajoutées, ce qui entraîna la création d'environ 60 espaces plus petits. Ces cloisons furent construites après les célèbres mosaïques. Outre son intérêt architectural, la signification du Piazzale réside précisément dans ces mosaïques tant admirées. Nous avons ici un témoignage pictural de la vie économique de la ville : les expéditeurs et les transitaires de céréales, d'animaux sauvages, d'ivoire ; les fabricants et les vendeurs de cordages et autre matériel nautique.

Horrea Epagathiana, Ostia
Horrea Epagathiana, Ostie
Robert H.Consoli (CC BY-NC-SA)

Les Horrea

Les horrea (sing. horreum), bien qu'architecturalement ce ne soient rien de plus que de grands entrepôts, étaient au cœur du besoin de Rome de se nourrir et ils méritent l'attention de toute personne concernée par la vie de Rome. Il y avait, peut-être, 20 entrepôts importants dans la ville. La majorité d'entre eux étaient principalement consacrés au stockage des céréales, mais de nombreux types de marchandises de valeur transitaient par Ostie et étaient certainement stockés dans des entrepôts tels que l'Epagathiana.

Les Grandi Horrea virent le jour sous Claude et leur fonction correspondait clairement aux expéditions de céréales qu'accueillait son nouveau port. Il fut agrandi presque immédiatement sous Néron. Il consistait en un grand rectangle de 78 par 91 m bordé de cellules de stockage. Au centre, une autre double rangée de cellules augmentait l'espace de stockage. Dès l'époque de Néron, un deuxième étage était en cours de construction sur le côté est. La capacité de stockage du rez-de-chaussée seul fut estimée à 5.660 à 6.960 tonnes métriques de grain. On a estimé que 150 000 tonnes (20 millions de modii) de céréales étaient nécessaires chaque année pour nourrir le peuple romain. Si nous estimons la capacité de stockage de cet horreum (rez-de-chaussée seul) à environ 5 500 tonnes de céréales, nous atteignons un chiffre qui représente environ 4 % des besoins annuels en céréales de Rome (environ 150 000 tonnes). Cet entrepôt était donc un élément important du système d'approvisionnement en céréales de Rome et devait être utilisé plusieurs fois au cours de l'année, son contenu étant transféré sur des bateaux plus légers qui remontaient le Tibre jusqu'à Rome.

Supprimer la pub

Advertisement

Le Horrea Epagathiana était un grand entrepôt appartenant à deux affranchis, Epagathus et Epaphroditus. Il fut construit au milieu du IIe siècle de notre ère et il est possible, en raison des nombreuses serrures trouvées, que cet entrepôt ait été destiné au stockage d'objets de valeur. Le Piccolo Mercato, malgré son nom, était un très grand entrepôt destiné, très probablement, au stockage de céréales. Enfin, le Horrea Antoniniani était un grand entrepôt donnant sur ce qui était alors la rive du Tibre; presque certainement impérial et son utilisation principale était le stockage de céréales. Il n'a été que partiellement fouillé.

Roman Latrine, Ostia
Latrines romaines, Ostie
Carole Raddato (CC BY-SA)

Temples

Le temple de Rome et d'Auguste fut construit au début du règne de Tibère, peu après 14 de notre ère. Situé à l'extrémité sud du forum, il n'en reste que la substructure. Ses dimensions sont de 80 x 45 pieds (24,4 x 13,7 m). Rien n'est visible aujourd'hui, si ce n'est une série de petits couloirs et de chambres, pour la plupart en opus reticulatum (briques en forme de losange).

Le temple d'Héraclès est situé dans la zone des temples républicains et date d'environ 225 à 150 avant notre ère. Héraclès (Hercule pour les Romains) était peut-être vénéré ici comme le dieu de la guerre par les commandants militaires en poste ici. La statue que l'on trouve sur la plate-forme est celle de C. Cartilius Poplicola, membre de l'importante famille d'Ostie, dont le père est peut-être à l'origine de la construction du temple.

Supprimer la pub

Advertisement

Le Tempio Rotondo est un grand temple rond avec une avant-cour rectangulaire. Il ne reste pas grand-chose du temple ou de son parvis, mais sa taille et son emplacement central en font l'un des temples les plus importants de la ville. Sa forme ronde suggère des parallèles avec le Panthéon de Rome; tout comme ce célèbre temple, il peut avoir été dédié à tous les dieux, mais la découverte de grands portraits des empereurs dans d'autres parties d'Ostie suggère qu'il était dédié aux empereurs déifiés.

Bains

La ville compte de nombreux thermes, dont les plus connus sont les thermes de Neptune. Ces grands bains sont situés à l'est du théâtre et couvrent une surface d'environ 67 m². Les vestiges actuellement visibles datent du 2ème siècle de notre ère et furent financés par Hadrien et Antoninus Pius. Ils sont de construction romaine classique et sont surtout remarquables pour leurs vastes mosaïques en noir et blanc représentant des scènes nilotiques et océaniques de tritons, d'hippocampes et de dauphins. La petite mosaïque de symboles chrétiens, posée après 250 de notre ère, est également intéressante.

Mithraea

On dénombre 17 mithraea (dont un dans le palais impérial) identifiés sur le site - des lieux de culte de la religion à mystères qu'est le mithraïsme. La plupart sont répartis de façon homogène dans la ville. Parmi les mithraea les plus remarquables d'Ostie figure le Mitreo delle Terme del Mitra. Ce mithraeum est installé dans un couloir situé sous les thermes dits de Mithra. Les murs sont bordés de longs podiums et la statue de la tauroctonie (aujourd'hui au Museo Ostiense mais remplacée in situ par une copie), représentant Mithra tuant un taureau, est spectaculairement éclairée d'en haut par une lucarne.

Supprimer la pub

Publicité

Bibliographie

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Citer cette ressource

Style APA

rconsoli, . (2013, mai 10). Ostie [Ostia]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11925/ostie/

Style Chicago

rconsoli, . "Ostie." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mai 10, 2013. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11925/ostie/.

Style MLA

rconsoli, . "Ostie." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 10 mai 2013. Web. 06 juil. 2022.

Adhésion