Arc de Constantin

Article

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 09 juin 2013
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais

L'arc de Constantin Ier, érigé vers 315 de notre ère, se dresse à Rome et commémore la victoire de l'empereur romain Constantin sur le tyran romain Maxence, le 28 octobre 312, lors de la bataille du pont Milvius à Rome. Il s'agit du plus grand arc de triomphe romain subsistant et du dernier grand monument de la Rome impériale. L'arc est également un tour de force de propagande politique, présentant Constantin en tant que continuation vivante des empereurs romains les plus prospères, renommés pour leurs victoires militaires et leur bon gouvernement.

Arch of Constantine I
Arc de Constantin Ier
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Un monument remarquable

L'arc fut inauguré le 25 juillet 315 de notre ère, à l'occasion du dixième anniversaire du règne de Constantin (Decennalia), sur la voie triomphale (latin : Via Triumphalis) de Rome. Le monument est un imposant bloc rectangulaire de marbre gris et blanc de Proconnèse de 21 mètres de haut et 25,6 mètres de large, composé de trois arcs distincts: un grand arc central et un arc plus court et plus étroit (fornix) de part et d'autre. Les trois arcs expriment le même rapport entre la hauteur et la largeur. Les arcs sont séparés par quatre colonnes corinthiennes détachées en marbre jaune de Numidie, chacune reposant sur un piédestal et surmontée d'un entablement. Au-dessus de l'entablement, et pour ainsi dire dans le prolongement des colonnes, se trouvent quatre piédestaux, chacun portant une statue représentant un prisonnier dace. L'utilisation de porphyre pourpre-rouge comme fond pour les médaillons hadrianiques (tondi), quatre sur chaque façade, de porphyre vert pour la frise de l'entablement principal, de vert carystien pour les piédestaux des statues et de pourpre phrygien pour les statues elles-mêmes, a apporté encore plus de couleur.

Supprimer la pub
Advertisement

Inscription, Arch of Constantine I
Inscription, Arc de Constantin Ier
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Inscription

Le bloc ou étage "mansardé" au-dessus des arcs du monument présente également des panneaux sculptés et une inscription en latin, caractéristique commune des arcs de triomphe. L'inscription, au-dessus de l'arc central, est longue et se répète de part et d'autre de l'arc. À l'origine, les lettres étaient incrustées de bronze doré. Elle se lit comme suit:

IMP CAES FL CONSTANTINO MAXIMO
P F AUGUSTO SPQR
QUOD INSTINCTU DIVINITATIS MENTIS
MAGNITUDINE CUM EXERCITU SUO
TAM DE TYRANNO QUAM DE OMNI EIUS
FACTIONE UNO TEMPORE IUSTIS
REM PUBLICAM ULTUS EST ARMIS
ARCUM TRIUMPHIS INSIGNEM DICAVIT

Supprimer la pub
Advertisement

A l'empereur Flavius Constantin le Grand
pieux et fortunés, le Sénat et le peuple de Rome
parce que, grâce à l'inspiration divine et à sa propre grandeur d'âme
avec son armée
sur le tyran et sur toute sa faction
faction en une seule fois dans une
bataille légitime, il a vengé l'État
a dédié cette arche en signe de triomphe.
(Claridge, 308)

Dacian Prisoners, Arch of Constantine
Prisonniers daces, Arc de Constantin
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Sculpture

L'arc est un énorme conglomérat de sculptures romaines impériales, car de nombreuses parties ont été recyclées à partir de monuments antérieurs des Ier et IIe siècles de notre ère, notamment les panneaux de marbre de Luna de l'attique qui proviennent de l'arc de Marc-Aurèle (c. 176 de notre ère). Il y a 8 panneaux de marbre (3x2 m) au total, quatre sur chaque façade, montrant des scènes où l'empereur, redécoupé pour ressembler à Constantin, est soit en guerre (côté sud), soit en train d'accomplir ses devoirs civiques (côté nord).

Supprimer la pub
Advertisement

Detail, Arch of Constantine I
Détail, Arc de Constantin Ier
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Huit médaillons de marbre blanc de Luna (tondi) sur les façades nord et sud proviennent d'un monument aujourd'hui perdu (130-138 de notre ère) en l'honneur d'Hadrien et mesurent chacun 236 cm de diamètre. Les scènes représentées par paires comprennent une chasse au lion, une chasse au sanglier, une chasse à l'ours et des cérémonies sacrificielles en l'honneur d'Hercule, d'Apollon, de Diane et de Silvain; elles sont toutes sculptées en haut-relief.

Arch of Constantine I (South Side)
Arc de Constantin Ier (côté sud)
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Les deux reliefs de l'arc central intérieur et le panneau supérieur de chaque côté de l'arc font partie de la Grande frise trajane qui a été enlevée de la basilique Ulpia dans le Forum de Trajan. Ils ont également été modifiés pour répondre aux besoins du nouveau monument et utiliser du marbre blanc pentélique. Le premier des deux panneaux de la frise à l'intérieur de l'arc central représente Trajan ou Domitien en campagne, montant un cheval et chargeant des barbares, mais la tête a été retravaillée pour ressembler davantage à celle de Constantin. Le second panneau montre Constantin couronné par la Victoire et flanqué de deux femmes représentant peut-être l'Honneur (habillée en amazone) et la Vertu (en armure).

Les huit colonnes corinthiennes proviennent d'un monument flavien du Ier siècle de notre ère (aujourd'hui perdu) et les prisonniers daces qui se tiennent au-dessus de chacune d'elles faisaient probablement partie d'un monument inconnu dédié à Trajan.

Supprimer la pub
Advertisement

L'arc comporte cependant des sculptures réalisées spécifiquement pour le monument. Les scènes de la frise situées sous chaque paire de médaillons mesurent 1 m de haut et commémorent les victoires militaires de Constantin en montrant le siège de Vérone (façade sud, côté gauche), la bataille contre Maxence (façade sud, côté droit), une scène s'adressant au public dans le Forum romain (façade nord, côté gauche) et une cérémonie de remise de cadeaux ou largito (façade nord, côté droit).

Side View, Arch of Constantine
Vue latérale, Arc de Constantin
Mary Harrsch (CC BY-NC-SA)

D'autres sculptures originales représentent des divinités fluviales au-dessus des deux plus petits arcs et deux victoires au-dessus du plus grand arc sur les deux façades. Chaque base de colonne porte également une sculpture représentant des vainqueurs ailés tenant des palmes, des légionnaires romains et des captifs. Sur chacun des petits côtés du monument se trouve une sculpture ronde unique représentant le Soleil (côté est) et la Lune (côté ouest), tous deux montés sur des chars. Au-dessous, une frise montre l'entrée à Rome (à l'est) et le départ de Milan (à l'ouest).

Histoire ultérieure

Le monument a souffert par la suite, devenant une partie d'une forteresse sous les Frangipani au Moyen Âge, avant d'être restauré au XVe siècle. Vers 1597, le pape Clément VIII enleva l'une des colonnes de marbre jaune pour la remplacer par une colonne violette dans le portail de l'église Saint-Jean-de-Latran. Cependant, un nettoyage approfondi au début du XXIe siècle a redonné au monument une partie de sa gloire d'antan, de sorte qu'il se dresse aujourd'hui fièrement à côté de son illustre voisin, le Colisée de Rome.

Supprimer la pub
Advertisement

Supprimer la pub
Publicité

Bibliographie

World History Encyclopedia est un associé d'Amazon et perçoit une commission sur les achats de livres sélectionnés.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2013, juin 09). Arc de Constantin [The Arch of Constantine, Rome]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-497/arc-de-constantin/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Arc de Constantin." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juin 09, 2013. https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-497/arc-de-constantin/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Arc de Constantin." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 09 juin 2013. Web. 01 mars 2024.

Adhésion