Ixion

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 22 février 2017
X

Texte original en Anglais : Ixion

Ixion (by bgds, CC BY-SA)
Ixion
bgds (CC BY-SA)

Ixion est le roi diabolique des Lapithes de la mythologie grecque. Dans une tentative de séduction d'Héra, il fut trompé par Zeus qui lui fit faire l'amour à un nuage à la place d'Héra, d'où est né Centaure, le fondateur de la race des centaures. La punition éternelle d'Ixion pour son audace et son manque total de respect à la fois pour l'humanité et les dieux fut d'être lié à une roue de feu toujours allumée dans Hadès.

Ixion & Eionée

Ixion était le fils de Phlégyas et roi des Lapithes, une ancienne tribu de Thessalie. Il promit d'épouser Dia, la fille d'Eionée, mais pour éviter de payer les beaux cadeaux de mariage qu'il avait promis à son père, Ixion décida de se débarasser de lui à la place. Il invita Eionée à un banquet au palais des Lapithes, mais il avait, au préalable, préparé un piège en creusant une fosse dissimulée, au fond de laquelle se trouvait un feu de charbon de bois. Tout se déroula comme prévu et le naïf Eionée tomba dans la fosse et fut brûlé vif. Les dieux furent indignés par ce terrible méfait, mais Zeus, pour des raisons connues seulement de lui-même, eut pitié d'Ixion et lui offrit de l'absoudre de son terrible crime avec en prime une invitation à dîner au Mt. Olympe.

Supprimer la pub

Advertisement

Ixion n'était que trop heureux d'être un invité des dieux, mais étant mauvais de nature, il ne sut pas se tenir correctement.

Ixion & Zeus

Ixion n'était que trop heureux d'être un invité des dieux, mais étant mauvais de nature, il ne sut pas se tenir correctement. Le roi avait à cœur de séduire Héra, reine des dieux et femme de Zeus. Zeus, au courant de tout, préempta la tentative de séduction d'Ixion en créant un nuage qui ressemblait à Héra. Ixion tombant dans le panneau, fit l'amour au nuage, et de cette union naquit Centaure, celui qui créera plus tard la race des centaures. Ixion, de retour parmi les mortels, se vanta à tous d'avoir couché avec Héra. Zeus déclencha alors un ensemble de châtiments qui s'abattirent sur Ixion. D'abord, Hermès le fouetta maintes fois jusqu'à ce qu'il répète l'expression « les bienfaiteurs méritent l'honneur » comme s'il en était convaincu. Puis il fut attaché à une roue flamboyante (peut-être le Soleil) qui fut envoyée pour tourner à jamais dans les cieux. Dans la tradition plus tardive, cela fut changé en Hadès, ou peut-être la roue et sa cargaison finirent par y arriver. Dans un épilogue et pour compléter la vengeance de Zeus, dans l'Iliade d'Homère, il est mentionné que Zeus tomba amoureux et coucha avec Dia, donnant ainsi vie à Pirithoos, le futur roi des Lapithes au mariage duquel les centaures perdraient complètement le contrôle.

Sisyphus, Ixion and Tantalus
Sisyphe, Ixion et Tantale
Dan Diffendale (CC BY-NC-SA)

Ixion dans l'art

Ixion apparaît sur plusieurs tasses grecques à figures rouges où il est montré capturé par les Furies, ou, dans le cas d'un kantharos à figures rouges datant d'environ 450 AEC, détenu par Hermès et Arès alors qu'il est sur le point d'apprendre son destin de la bouche d'Héra, avec Athéna en arrière-plan avec la roue à la main. Alternativement, il est représenté tournant sur sa roue. Un exemple de cette dernière scène est une tasse à figures rouges de c. 500 AEC au Musée d'Art et d'Histoire de Genève. Étrangement, la figure est ici attachée à la roue non pas avec de la corde mais avec des serpents. La preuve que le mythe voyagea au-delà des rives de la Grèce se manifeste dans un scarabée étrusque qui porte une gravure du méchant escroc. Il date du début du Ve siècle AEC et se trouve maintenant au British Museum de Londres. Ixion apparaît également sur un sarcophage romain avec les autres méchants notoires qui reçurent également des châtiments éternels de la part de Zeus : Sisyphe et Tantale. Datant de 160-170 EC, il est maintenant exposé dans les Musées du Vatican à Rome.

Supprimer la pub

Advertisement

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth enseigne l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2017, février 22). Ixion [Ixion]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15598/ixion/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Ixion." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le février 22, 2017. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15598/ixion/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Ixion." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 22 févr. 2017. Web. 18 sept. 2021.