Pierre de Tizoc

Article

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 28 septembre 2013
Disponible dans ces autres langues: anglais, portugais, espagnol
X

La pierre de Tizoc est un énorme cylindre de pierre provenant de la capitale aztèque de Tenochtitlan, qui représente un disque solaire sur sa surface supérieure plate et porte une frise autour de son bord extérieur montrant des guerriers aztèques et le roi aztèque Tizoc, dont le règne de 1481 à 1486 fut troublé par des rébellions dans tout l'empire. La pierre fut très certainement utilisée lors de cérémonies sacrificielles, soit pour des combats, soit comme réceptacle pour les cœurs des victimes sacrifiées.

Tizoc Stone
Pierre de Tizoc
Dennis Jarvis (CC BY-SA)

Cette énorme pierre en basalte mesure 2,67 m de diamètre et 92,5 cm de haut. Recouverte de riches sculptures en relief, la pierre dans son ensemble est censée représenter le cosmos tel qu'il était défini par l'Empire aztèque. La surface supérieure montre un disque solaire avec huit pointes ou rayons représentant les quatre directions cardinales et inter-cardinales. Le bord supérieur de la surface extérieure de la pierre est bordé d'une bande d'étoiles représentant les cieux, tandis que le bord inférieur est bordé d'une double rangée de lames verticales pointues représentant la terre. Cette bande inférieure comporte également quatre masques représentant la divinité aztèque de la terre, chacun placé à l'un des quatre points cardinaux.

Supprimer la pub
Publicité

La frise principale, qui fait le tour du bord extérieur de la pierre, est sculptée en relief et représente 14 guerriers aztèques qui capturent les dieux des autres civilisations conquises. Les guerriers, tous tournés vers la droite et se déplaçant donc dans le sens inverse des aiguilles d'une montre autour de la pierre, saisissent les dieux par les cheveux, ce qui était une manière classique de représenter la capture et la soumission dans l'art aztèque. Tizoc lui-même est également représenté, vêtu de la tenue de cérémonie complète des dieux Huitzilopochtli et Tezcatlipoca, qui comprend une grande coiffe. Les différentes villes représentées par les captifs sont indiquées par des glyphes et la pierre représente donc la domination aztèque sur le Mexique central, glorifiant, à leurs yeux, l'ordre que leur empire a apporté au cosmos.

La pierre a peut-être servi de plate-forme lors des combats qui constituaient un rituel courant dans les sacrifices aztèques.

La pierre a peut-être servi de plate-forme lors des combats qui constituaient un rituel courant dans les sacrifices aztèques. Lors de ces combats, une seule victime devait affronter une escouade de guerriers ou de chevaliers triés sur le volet. Naturellement, la victime n'avait aucune chance de survivre à cette épreuve, ni même d'infliger la moindre blessure à ses adversaires, car non seulement elle était attachée à la plate-forme circulaire en pierre (temalacatl), mais son arme était généralement une massue à plumes, tandis que ses adversaires avaient de menaçantes épées ou massues en obsidienne tranchantes comme des rasoirs (macuauhuitl). La pierre a pu également servir de cuauhxicalli ou de réceptacle pour recevoir les cœurs des sacrifices.

Supprimer la pub
Publicité

La pierre de Tizoc fut découverte le 17 décembre 1790 sous la Plaza de la Constitución de Mexico, construite sur la capitale aztèque de Tenochtitlán. Elle est aujourd'hui conservée au Musée national d'anthropologie de Mexico.

Supprimer la pub
Publicité

Bibliographie

World History Encyclopedia est un associé d'Amazon et perçoit une commission sur les achats de livres sélectionnés.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2013, septembre 28). Pierre de Tizoc [The Tizoc Stone]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-609/pierre-de-tizoc/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Pierre de Tizoc." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le septembre 28, 2013. https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-609/pierre-de-tizoc/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Pierre de Tizoc." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 28 sept. 2013. Web. 26 mai 2024.

Adhésion