Isthmia

Définition

Jenni Irving
par , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 28 avril 2011
X
translations icon
Disponible dans d'autres langues: Anglais
Map of Classical Greek Sanctuaries (by Marsyas, CC BY-SA)
Carte des sanctuaires grecs classiques
Marsyas (CC BY-SA)

Isthmia est un nom propre qui signifie "de l'isthme". Il désigne généralement le site où se déroulèrent les célèbres Jeux isthmiques, près de Corinthe, sur l'isthme. Un lieu de rassemblement naturel pour de nombreux Grecs et voyageurs. Dans l'Antiquité, Isthmia était l'un des grands sanctuaires panhelléniques de Grèce et accueillait les Jeux isthmiques (fondés en 584 avant J.-C.). Il revêtit donc une importance particulière tout au long des périodes grecque et romaine, ses fêtes athlétiques et religieuses n'étant dépassées que par celles d'Olympie.

Le site est souvent associé aux événements et aux affaires de Corinthe en raison de sa proximité et parce qu'il était administré par la cité-État de Corinthe et était un lieu naturel pour le sanctuaire compte tenu de sa situation près de l'isthme et des nombreux voyageurs qui passaient par terre et dans les ports. Par exemple, les Macédoniens firent passer une armée par l'isthme en 225/4 avant J.-C. pour affronter une autre force achéenne qui tentait de prendre Corinthe. En raison de son emplacement, les armées le traversaient fréquemment, avec des conséquences souvent désastreuses pour le site et son temple.

Le sanctuaire était principalement dédié au culte de Poséidon avec un grand temple dorique construit en l'honneur du dieu.

Même après l'abandon d'Isthmia entre la fin du 7e siècle et le 11e siècle, l'Isthme continua à être un lieu stratégique important au Moyen Âge et au début de l'ère moderne. Le sanctuaire était principalement dédié au culte de Poséidon, avec un grand temple dorique à Poséidon construit vers 700 avant J.-C., qui fut ensuite remplacé vers 465 avant J.-C. par un nouveau temple plus grand. Le temple de Poséidon a été redécouvert par Oscar Broneer en 1952.

Malheureusement, avant même l'an 400 de notre ère, avec l'arrivée du christianisme, le sanctuaire et les jeux d'Isthmia avaient été abandonnés. Dans son état actuel, le site d'Isthmia comprend le sanctuaire de Poséidon, un sanctuaire supérieur, un bain romain (comprenant un magnifique sol en mosaïque), une piscine et une forteresse grecques, le mur de l'Hexamilion (un mur construit sous le règne de Théodose II à travers l'isthme), ainsi qu'un champ oriental qui mérite encore d'être étudié. Des fouilles ont été menées par l'Université d'État de l'Ohio et l'Université de Chicago. Le bain romain d'Isthmia fut construit vers le milieu du deuxième siècle de notre ère et c'est généralement le principal centre d'intérêt d'Isthmia à l'heure actuelle.

Excavations at side of Roman bath
Fouilles des bains romains
J.Irving 2008 (Copyright)

Des artefacts sous forme de poteries, de murs et de sols en ciment indiquent que la zone fut utilisée au moins jusqu'à l'époque byzantine, bien qu'elle ait été boudée en tant que structure thermale à la fin du quatrième siècle de notre ère. Structure extrêmement élaborée, les bains contenaient des plafonds voûtés, des sculptures, des murs en marbre et, surtout, une énorme mosaïque monochrome de style italien accompagnée de bases de statues colossales et de traces de sculpture dans ce qui devait être la grande salle du complexe. Parmi un ensemble de salles, de bassins et de fours, on trouve également des systèmes de drainage et de chauffage très sophistiqués, les systèmes de drainage étant toujours en état de marche à l'heure actuelle. Les bains romains furent construits sur une structure grecque, la mosaïque recouvrant ce qui était auparavant une piscine grecque.

À propos du traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Citez cette œuvre

Style APA

Irving, J. (2011, avril 28). Isthmia [Isthmia]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-949/isthmia/

Style de Chicago

Irving, Jenni. "Isthmia." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. Dernière modification avril 28, 2011. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-949/isthmia/.

Style de député

Irving, Jenni. "Isthmia." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 28 avril 2011. Web. 06 juil. 2022.

Adhésion