Tlahuizcalpantecuhtli

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 22 mars 2017
Disponible dans ces autres langues: anglais, néerlandais, portugais, espagnol
X
Tlahuizcalpantecuhtli (by Unknown Artist, Public Domain)
Tlahuizcalpantecuhtli
Unknown Artist (Public Domain)

Tlahuizcalpantecuhtli, "Seigneur de l'aube", était un dieu mésoaméricain qui représentait un aspect menaçant de Vénus, l'étoile du matin, et était l'un des quatre dieux qui maintenaient le ciel. Les peuples des anciennes Amériques pensaient que ses rayons pouvaient nuire aux personnes, aux cultures et aux sources d'eau. Tlahuizcalpantecuhtli jouait un rôle clé dans le mythe de la création aztèque et était le 12e des 13 seigneurs du jour dans le calendrier aztèque.

Vénus, l'étoile du matin

Tlahuizcalpantecuhtli (également orthographié Tlahuixcalpantecuhtli) représentait le double aspect de la planète Vénus, connue des Mésoaméricains comme une étoile brillante. Vénus était particulièrement importante dans le calendrier religieux et agricole, son cycle moyen de 584 jours étant soigneusement observé et calculé avec précision. Même la disposition architecturale des villes, notamment à Teotihuacan, Tollan chez les Toltèques, Uxmal chez les Mayas et Chichen Itza, était construite et alignée en fonction de l'apparition de Vénus à des moments précis de son cycle. Les astronomes mésoaméricains avaient remarqué que la planète apparaîssait pendant 236 jours comme l'étoile du matin à l'est, puis s'enfonçait sous l'horizon pendant 90 jours, et réapparaîssait pendant 250 jours comme l'étoile du soir à l'ouest, avant de disparaître à nouveau pendant 8 jours et de recommencer le cycle. En réalité, Vénus peut être observée à l'œil nu pendant environ 263 jours pour chaque période, et on ne sait pas exactement pourquoi ni comment les astronomes de l'Antiquité étaient parvenus à ces calculs précis.

Supprimer la pub
Publicité

Chaque aspect de Vénus - le matin et le soir - se manifestait sous la forme de deux anciens dieux mésoaméricains: le serpent à plumes Quetzalcoatl et son compagnon canin Xolotl. Quetzalcoatl représentait Vénus en tant qu'étoile du matin, et Xolotl en tant qu'étoile du soir. Dans la dualité mésoaméricaine typique, Tlahuizcalpantecuhtli était imaginé comme les deux mais aussi comme le frère jumeau de Xolotl, et donc, avant tout, il représentait l'aspect de l'étoile du matin de Vénus qui était considéré comme menaçant. Les peuples mésoaméricains considéraient l'étoile du matin comme particulièrement dangereuse lorsqu'elle apparaissait pour la première fois à l'horizon chaque année (son lever héliaque). Les rayons, imaginés sous la forme de fléchettes atl-atl, étaient considérés comme nuisibles pour certaines classes de population et comme ayant un effet négatif sur le maïs et l'eau.

Pour les anciens Mésoaméricains, Tlahuizcalpantecuhtli était l'un des quatre porteurs de ciel, les dieux qui soutenaient le ciel.

Le porteur de ciel

Pour les anciens Mésoaméricains, Tlahuizcalpantecuhtli était l'un des quatre porteurs de ciel, les dieux qui soutenaient le ciel. Tlahuizcalpantecuhtli était donc associé à la direction de l'Est et à la date de l'année Acatl. Si les porteurs de ciel aidaient le cosmos en le soutenant, ils avaient un autre aspect, moins charitable, lors des éclipses et de la cérémonie aztèque du nouveau feu, qui renouvelait le soleil tous les 52 ans. Ils rejoignaient alors les Tzitzimime, des démons stellaires qui pouvaient descendre, dévorer l'humanité et détruire le monde si le soleil ne revenait pas.

Supprimer la pub
Publicité

Mythe de la création aztèque

Dans le mythe de la création aztèque, Tlahuizcalpantecuhtli, en tant que tel et en tant qu'avatar de Quetzalcoatl, joue un rôle crucial. Lorsque les frères jumeaux Nanahuatzin et Tecuciztecatl se sont sacrifiés à Teotihuacan pour créer le soleil et la lune de la cinquième et dernière époque du cosmos aztèque, ils avaient besoin de quelque chose ou de quelqu'un pour se mettre en mouvement et partir sur leurs orbites respectives. Nanahuatizin demanda un sacrifice de sang, mais Tlahuizcalpantecuhtli ne voulait pas en entendre parler et, au lieu de cela, lança une fléchette atl-atl sur le soleil. La fléchette manqua sa cible et Nanahuatzin lui rendit la pareille avec plus de précision, frappant Tlahuizcalpantecuhtli au front, le transformant instantanément en pierre. Dans cet état, il est connu sous le nom d'Itztlacoliuhqui, le dieu du froid, de la neige et de la glace. Les autres dieux comprirent que seul un sacrifice permettrait de mettre en mouvement le soleil et la lune, et Quetzalcoatl leur ôta donc le cœur à cette fin. L'offrande fonctionna et le cinquième et dernier cosmos commença.

The Caracol, Chichen Itza
Le Caracol, Chichen Itza
Daniel Shwen (CC BY-SA)

Art et architecture

Vénus étant souvent symbolisée par un crâne, les représentations de Tlahuizcalpantecuhtli le dépeignent comme un serpent à plumes avec un visage en forme de crâne. Comme le dieu était également étroitement associé à Mixcoatl, il porte parfois les marques de ce dieu-étoile - des taches blanches autour d'un champ noir. Tlahuizcalpantecuhtli porte généralement cinq taches blanches représentant des étoiles, une sur chaque joue et une sur le front, le nez et le menton. L'un des premiers exemples de Tlahuizcalpantecuhtli dans l'art est une peinture rupestre d'Ixtapantongo datant du 10e siècle environ.

Supprimer la pub
Publicité

En plus d'influencer l'urbanisme général de nombreuses villes mésoaméricaines, plusieurs bâtiments spécifiques furent alignés sur la montée de Vénus. Parmi ceux-ci, on peut citer la Maison des gouverneurs d'Uxmal, construite au Xe siècle et composée de 24 pièces. L'observatoire astronomique de Caracol à Chichen Itza, construit vers l'an 800, est peut-être le plus célèbre de tous.

Supprimer la pub
Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2017, mars 22). Tlahuizcalpantecuhtli [Tlahuizcalpantecuhtli]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15829/tlahuizcalpantecuhtli/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Tlahuizcalpantecuhtli." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mars 22, 2017. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15829/tlahuizcalpantecuhtli/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Tlahuizcalpantecuhtli." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 22 mars 2017. Web. 12 juin 2024.

Adhésion