Tulum

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 03 février 2015
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
X
Tulum (by Dennis Jarvis, CC BY-SA)
Tulum
Dennis Jarvis (CC BY-SA)

Tulum, situé sur la côte est de la péninsule du Yucatan, dans le sud du Mexique, était un important centre mésoaméricain qui affichait des influences mayas et toltèques. Tulum fut un important centre de commerce et centre religieux entre le XIe et le XVIe siècle et, grâce à son emplacement spectaculaire près de la mer, c'est l'un des sites anciens les plus évocateurs du Mexique.

Peuplé dès le VIe siècle, Tulum prospéra, surtout sous l'influence de Mayapán à partir de 1200, et était un important centre de commerce de biens de troc typiques de l'époque, tels que le coton, les denrées alimentaires, les cloches en cuivre, les haches et les fèves de cacao. Protégé par la jungle de Quintana Roo, le site survécut à l'effondrement général des Mayas et fut largement épargné par les Espagnols.

Supprimer la pub
Publicité

Le complexe cérémoniel de Tulum, construit sur une falaise calcaire de 12 mètres de haut, était entouré sur trois côtés de murs de fortification, tandis que le quatrième côté fait face à la mer des Caraïbes. D'ailleurs, le nom même de Tulum est un nom colonial et signifie "mur". Le nom local d'origine était peut-être Zama, qui signifie "aube", en référence à la position du site, orienté vers l'est, face à la mer.

La plus grande structure est le Castillo, qui est en fait un temple pyramidal présentant des influences architecturales de la civilisation toltèque.

Les bâtiments résidentiels avaient été construits à l'extérieur de la zone sacrée fortifiée, réservée aux souverains de Tulum. La plus grande structure est le Castillo (château), qui est en fait une pyramide de temple présentant des influences architecturales de la civilisation toltèque, telles que des niches au-dessus des portes et des colonnes serpentines. En outre, les sculptures en stuc qui décorent l'édifice rappellent celles de Mayapán. Les salles du Castillo, ainsi que la Structure 25, sont également remarquables pour leurs exemples bien conservés de toits à poutres et mortiers.

Supprimer la pub
Publicité

Le Temple des Fresques est un bâtiment carré et trapu qui subit plusieurs modifications au cours des siècles. À l'époque classique, il semble n'y avoir eu qu'un sanctuaire voûté, mais celui-ci fut ensuite entouré d'une structure plus grande, dotée d'une façade à quatre colonnes. Plus tard encore, le deuxième étage fut ajouté. Les stucs de l'extérieur suggèrent que le bâtiment était dédié au dieu Itzamnaaj.

Castillo, Tulum
Château, Tulum
Dennis Jarvis (CC BY-SA)

Les plus anciennes peintures murales, dont le bâtiment tire son nom, datent du 11ème ou 12ème siècle, mais certaines sont certainement plus tardives, peut-être postérieures à la conquête. Elles représentent des personnages effectuant diverses actions comme une femme broyant du maïs sur une pierre (metate), la déesse Chak Chel portant deux images du dieu Chahk, et le dieu aztèque Tezcatlipoca avec son bandeau noir et son masque turquoise. Ce dernier suggère fortement un contact avec les centres du Mexique central. La plupart des figures sont remarquablement peintes en bleu sur un fond noir, et les panneaux sont divisés par des bordures torsadées en forme de serpent, représentant peut-être des cordons ombilicaux et donc un lien généalogique entre les figures. Des fresques apparaissent sur les murs extérieurs et intérieurs de plusieurs autres bâtiments de Tulum, mais toujours en utilisant seulement trois couleurs - rouge, bleu et jaune - avec des contours peints en noir et accompagnés de glyphes mayas.

Supprimer la pub
Publicité

Parmi les autres structures de Tulum, citons le temple des vents, dont l'emplacement est spectaculaire, qui fut construit en l'honneur du dieu du vent et qui aidait à guider les marins à travers le récif, un palais en mauvais état de conservation, diverses plateformes et le temple du dieu descendant. Ce dernier bâtiment et la présence sur plusieurs autres structures de stucs représentant des dieux ailés en train de descendre suggèrent que le site était spécifiquement en l'honneur de cette étrange divinité également connue sous le nom de "dieu plongeur" et peut-être liée à la planète Vénus et au dieu maya associé Xux Ek.

Supprimer la pub
Publicité

Bibliographie

World History Encyclopedia est un associé d'Amazon et perçoit une commission sur les achats de livres sélectionnés.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2015, février 03). Tulum [Tulum]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-13591/tulum/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Tulum." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le février 03, 2015. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-13591/tulum/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Tulum." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 03 févr. 2015. Web. 26 mai 2024.

Adhésion