Torcello, Sur les Traces des Premiers Habitants de la Lagune Vénitienne

Article

Wanda Marcussen
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 13 novembre 2019
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, grec

Venise fut l'un des empires les plus puissants de l'histoire maritime. Elle est aujourd'hui une attraction touristique de premier plan et une visite incontournable pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire et à l'influence interculturelle. Les visiteurs sont attirés par cette ville pittoresque pour y admirer les canaux, se promener en gondole, goûter à la délicieuse cuisine italienne et, bien sûr, visiter la place Saint-Marc, la basilique Saint-Marc et le palais des Doges. Vous y serez plongé dans l'histoire, l'art et l'architecture.

De nombreux visiteurs sont désireux de découvrir Venise à l'apogée de sa puissance, en particulier son système politique, les familles puissantes et l'impressionnante flotte maritime de la ville. Mais peu d'entre eux cherchent à connaître les origines de cette ville construite au milieu d'une lagune boueuse.

Supprimer la pub
Advertisement

Wall at the Museo di Torcello
Mur du musée de Torcello
Wanda Marcussen (CC BY-NC-SA)

Ceux qui souhaitent remonter aux origines de Venise et en savoir plus sur les premiers colons de la lagune vénitienne - qui ils étaient et pourquoi ils choisirent de s'installer dans cet endroit (à première vue) illogique - sont invités à faire une excursion d'une journée sur la charmante île de Torcello. Torcello est accessible en bateau depuis Venise et fut le premier site habité de la lagune vers 400 - 500 av. J.-C. Vous pourrez étudier les traces de ces premiers colons et visiter le musée et les églises qui témoignent encore du port commercial autrefois florissant situé sur cette île presque abandonnée.

Les premiers colons

La lagune vénitienne est située sur la côte du nord-est de l'Italie, enclavée dans la mer Adriatique. On pense que la lagune fut habitée pendant des millénaires par des pêcheurs itinérants et des paludiers avant que les gens ne commencent à s'installer sur l'île et à fonder des villes. Les premiers colons permanents arrivèrent à l'époque de la chute de l'Empire romain d'Occident (Ve siècle de notre ère). Les habitants d'Altinum (aujourd'hui Altino) et d'autres villes romaines cherchèrent à se mettre en sécurité sur les îles marécageuses de la lagune pour échapper aux invasions des armées hongroises et lombardes qui conquirent peu à peu la majeure partie de l'Italie continentale au cours des Ve et VIe siècles.

Supprimer la pub
Advertisement
À son apogée, on pense que l'île était habitée par environ 20 000 personnes et constituait un centre de commerce plus puissant que Venise.

Les Huns arrivèrent au Ve siècle, tandis que (selon la tradition) les Lombards commencèrent à envahir le nord de l'Italie en 568. Les nouveaux habitants des îles s'installèrent sur les îles de Torcello, Burano, Murano, Mazzorbo, Ammiano et Costanziaco. Ces îles étaient placées sous l'autorité de l'Empire byzantin, et l'autorité locale fut déplacée vers les îles lorsque les Lombards prirent le contrôle politique du continent après leur conquête d'Oderzo en 641.

L'autorité religieuse fut également déplacée vers les îles au cours de cette période et Paul, l'évêque d'Altino, transféra le siège de l'évêché à Torcello en 638. Il apporta avec lui un grand nombre de reliques et d'objets religieux parmi les plus importants, notamment les reliques de Saint Héliodore d'Altino (332 - 390 de notre ère). De nombreux édifices religieux datant de cette période furent construits sur l'île. Peu d'entre eux sont encore debout, mais la plus ancienne église de toute la lagune - la cathédrale Santa Maria Assunta, construite au VIIe siècle de notre ère - est toujours utilisée et peut être visitée.

Supprimer la pub
Advertisement

Santa Fosca Church, Torcello
Église Santa Fosca de Torcello
Wanda Marcussen (CC BY-NC-SA)

Torcello prospéra en tant que port de commerce à partir du VIIe siècle, lorsque l'essentiel de son activité commerciale reposait sur les mines de sel. À son apogée, on pense que l'île était habitée par environ 20 000 personnes, et l'île était un centre de commerce plus puissant que sa jeune sœur, Venise. Le développement s'arrêta au cours du XIe siècle, lorsque la production commerciale et les échanges furent centralisés et déplacés à Venise. Le nombre d'habitants de Torcello commença à diminuer, surtout à partir des 14-15e siècles. On pense que les canaux remplis de boue et la malaria causèrent la chute de l'île, autrefois florissante, de sa position proéminente dans la lagune. Avec la chute de Torcello, de nombreux habitants se déplacèrent vers les îles voisines et l'évêché fut transféré à Murano en 1689. La ville de Venise se développa progressivement depuis la formation de la République de Venise en 697 jusqu'au Moyen Âge et devint la principale puissance maritime de la lagune et d'une grande partie de la Méditerranée.

Torcello

Si vous arrivez à Torcello par les transports publics, vous débarquerez à l'embarcadère des Vaporetto (bateaux-bus). De là, il vous faudra quelques minutes de marche avant d'atteindre le petit centre historique de l'île. La promenade elle-même est magnifique et donne au visiteur une très bonne première impression de l'île idyllique. Vous longerez l'un des derniers canaux de Torcello et passerez devant le pont du Diable (Ponte del Diavolo). Ce pont est l'un des deux seuls ponts de la lagune sans garde-fou encore debout. Au cours de votre promenade, vous passerez également devant plusieurs restaurants sympathiques, très appréciés des Vénitiens locaux qui cherchent à échapper aux masses touristiques de la ville.

Torcello Canal
Canal de Torcello
Wanda Marcussen (CC BY-NC-SA)

Le "centre" de Torcello n'est plus que l'ombre de l'ancien port de commerce, mais il y a encore beaucoup à explorer et il y a un beau musée où vous pouvez étudier différentes découvertes archéologiques et de l'art. En entrant dans le musée, vous verrez ce que l'on croit être un trône de pierre. Selon la légende, le "trône d'Attila" aurait appartenu à Attila, roi des Huns (r. de 434 à 453 de notre ère), mais cette affirmation est contestée et rejetée par la plupart des historiens. Les visiteurs restent cependant fascinés par ce trône mystérieux et les légendes qui l'entourent. Vous pouvez vous asseoir sur le trône tout en imaginant ce qu'aurait pu être la vie d'Attila ou de n'importe quel autre habitant de Torcello pendant la période des migrations (c. 300 - 700 de notre ère), lorsque la région de la lagune fut peuplée pour la première fois.

Supprimer la pub
Advertisement

Dans le musée, vous pouvez étudier les découvertes et les différents artefacts de la longue histoire de l'île. L'une des plus anciennes découvertes de l'île et de la région de la lagune vénitienne est une poterie datant de la fin du 1er siècle avant notre ère. Comme nous l'avons mentionné, il n'y eut aucun établissement permanent avant la chute de l'Empire romain, mais on pense que les populations vivant sur la côte et autour de la lagune connaissaient les îles et y passaient du temps bien avant qu'elles ne soient contraintes de quitter la lagune.

Attila’s Throne
Le trône d'Attila
Wanda Marcussen (CC BY-NC-SA)

La section archéologique présente également des objets provenant de la région d'Altino. On y trouve des objets funéraires et des statues des IIe et IIIe siècles de notre ère, des statues et des votifs grecs datant de 400 à 300 avant notre ère, des statues égyptiennes datant de 800 à 600 avant notre ère, ainsi que plusieurs objets étrusques. La section archéologique est une petite collection, mais elle est néanmoins remplie de superbes objets intéressants qui permettent de situer historiquement la colonie dans le développement social et culturel autour de la Méditerranée pendant l'Antiquité et le Haut Moyen Âge (5ème - 10ème siècles). Dans la section médiévale et moderne, on trouve une collection d'objets religieux et de beaux objets d'art, ainsi que des documents et d'autres pièces qui témoignent de la vie sociale et de l'héritage culturel antérieurs de l'île.

La cathédrale Santa Maria Assunta, une basilique, fut fondée en 639.

Après avoir visité le musée, il suffit de faire quelques pas jusqu'à la petite piazza pour entrer dans la cathédrale Santa Maria Assunta qui, comme nous l'avons dit, est le plus ancien bâtiment de la lagune vénitienne. Il est possible d'acheter un billet qui donne accès à tous les sites autour de la petite place. Ainsi, après avoir acheté votre billet au musée, vous êtes libre d'entrer dans la cathédrale et le clocher. La cathédrale Santa Maria Assunta, une basilique, fut fondée en 639, mais l'église que vous pouvez visiter aujourd'hui fut principalement construite au début du XIe siècle. Cependant, la belle chaire en marbre provient de l'église originale du 7e siècle. La basilique est également célèbre pour son étincelante mosaïque byzantine datant du XIe siècle. La mosaïque de la Vierge à l'enfant dans l'abside principale attire particulièrement l'attention.

Supprimer la pub
Advertisement

Main Apse Mosaic, Church of Santa Maria Assunta, Torcello
Mosaïque de l'abside principale, église Santa Maria Assunta, Torcello
Remi Mathis (CC BY-NC-SA)

À côté de la basilique se trouve l'église Santa Fosca. Cette église fut construite au cours des XIe et XIIe siècles, et sa construction au sol s'inspire d'une croix grecque. C'est une église plus modeste que sa voisine, mais d'une beauté captivante avec ses colonnades et son intérieur byzantin délicat. Derrière la cathédrale et l'église, un sentier vous mènera au clocher. Si vous voulez avoir une vue imprenable sur la lagune, vous pouvez monter au sommet du clocher - mais faites attention en grimpant car le passage est étroit et escarpé. En observant la lagune depuis cet endroit, avec Burano tout près et Venise au loin, on peut imaginer à quoi ressemblait la vue à l'apogée de la république vénitienne, avec de majestueux palazzi (palais), des églises et des monastères sur la terre ferme, encerclés par les nombreux canaux, et des navires de commerce remplissant les eaux peu profondes de la lagune.

Venetian Lagoon
Lagune vénitienne
Wanda Marcussen (CC BY-NC-SA)

Autres îles et transport depuis Venise

Torcello mérite d'être visitée non seulement pour son importance historique et ses sites fascinants, mais aussi pour la beauté et la sérénité de son paysage. Avant de partir, pensez à faire une longue promenade sur l'île et/ou à déjeuner dans l'un des nombreux sympathiques restaurants qui proposent une cuisine italienne authentique (bien sûr), tout en vous imprégnant de l'atmosphère. Le restaurant le plus célèbre est la Locanda Cipriani, appréciée des célébrités, des touristes et des habitants. Asseyez-vous dans le magnifique jardin du restaurant et admirez la vue sur l'église et la cathédrale tout en sirotant un verre de vin rouge.

Church of Santa Maria Assunta, Torcello
Église Santa Maria Assunta de Torcello
Riccardo Speziari (CC BY-NC-SA)

Les autres îles de la lagune comptent également de nombreux agréables restaurants. Si vous souhaitez combiner votre voyage avec d'autres îles, nous vous recommandons de visiter Burano, l'île colorée célèbre pour sa longue tradition de fabrication de dentelle, et Murano, l'île la plus populaire où vous pourrez étudier l'art du soufflage du verre.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Burano
Burano
Wanda Marcussen (CC BY-NC-SA)

Vous pouvez rejoindre Torcello et les autres îles soit par les transports publics, soit en vous inscrivant à des visites guidées. Si vous souhaitez voyager en Vaporetto, vous pouvez partir des arrêts de Fondamenta Nuovo avec la ligne 12 ou prendre la ligne 14 de San Zaccaria à Burano et changer ensuite pour la ligne 9 pour Torcello. Le Vaporetto entre Burano et Torcello dure cinq minutes et part toutes les demi-heures jusqu'à 20 h 30 ou 20 h 30. Le trajet en bateau de Venise à Torcello ou Burano dure environ 50 minutes. Il est également possible de louer un bateau privé, ce qui vous donnera plus de liberté pour vous déplacer sur les îles à votre guise.

Supprimer la pub
Publicité

Bibliographie

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Wanda Marcussen
Wanda a étudié les relations internationales avec une spécialisation en histoire à l'université d'Oslo et elle prépare actuellement un master en histoire environnementale au Trinity College de Dublin.

Citer cette ressource

Style APA

Marcussen, W. (2019, novembre 13). Torcello, Sur les Traces des Premiers Habitants de la Lagune Vénitienne [Torcello – Tracing the First Settlers of the Venetian Lagoon]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-1473/torcello-sur-les-traces-des-premiers-habitants-de/

Style Chicago

Marcussen, Wanda. "Torcello, Sur les Traces des Premiers Habitants de la Lagune Vénitienne." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le novembre 13, 2019. https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-1473/torcello-sur-les-traces-des-premiers-habitants-de/.

Style MLA

Marcussen, Wanda. "Torcello, Sur les Traces des Premiers Habitants de la Lagune Vénitienne." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 13 nov. 2019. Web. 15 avril 2024.

Adhésion