Uluru

Définition

Jack Coller
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 20 mars 2019
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
Uluru (by Angelo Giordano, Public Domain)
Uluru
Angelo Giordano (Public Domain)

Uluru (également connu sous le nom de Ayers Rock et prononcé: oul-or-rou) est une grande formation rocheuse de grès naturel située dans le Territoire du Nord de l'Australie. Il s'élève à 348 mètres de haut et mesure 9,4 km de longueur. Le grès qui compose Uluru est estimé à environ 600 millions d'années. Uluru est un site sacré pour les tribus Anangu d'Australie centrale, les peuples indigènes du désert occidental. Bien qu'il ait été «découvert» par William Gosse qui travaillait pour le gouvernement de l'Australie-Méridionale en 1873, le peuple Anangu vit et habite la région depuis plus de 30 000 ans. Le nom 'Ayers Rock' lui a été donné (par Gosse) en l'honneur du premier ministre de l'Australie méridionale de l'époque, Sir Henry Ayers. Uluru abrite de nombreux pétroglyphes anciens et ainsi que des peintures rupestres. Pour les habitants, y compris les Pitjantjatjara et Yankunytjatjara (deux groupes linguistiques indigènes), le site abrite également des traditions sacrées, une culture et une riche histoire. Uluru, ainsi que le parc national Uluru-Kata Tjuta, est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

IMPORTANCE

Uluru et les gens qui habitent la région détiennent un grand nombre de traditions anciennes, de connaissances, de sagesse, d'histoires, de chansons, de cérémonies et d'histoire.

Les traditions religieuses et culturelles que le peuple Anangu pratique sont connues sous le nom de Tjukurpa qui a une multitude de sens, mais qui symbolise avant tout le mode de vie et la culture religieuse des Anangu. Beaucoup de ces histoires, chansons, cérémonies et danses Tjukurpa se concentrent sur la création d'Uluru ainsi que sur les animaux, les gens et la faune de la région. En outre, l'importance d'Uluru peut être soulignée par son lien inséparable avec Tjukurpa, ou droit traditionnel. Les Anangu se considèrent liés aux esprits créateurs traditionnels de la terre et croient qu'ils en descendent directement, désignés pour protéger et entretenir les terres ancestrales qu'ils habitent. Pour cette raison, Uluru reste un site extrêmement sacré et protecteur pour le peuple Anangu. Uluru et les habitants de la région possèdent un grand nombre de traditions anciennes, de connaissances, de sagesse, d'histoires, de chants, de cérémonies et d'histoire, qui se transmettent de génération en génération, et ce depuis des milliers d'années. Depuis les chasseurs-cueilleurs originaux de l'ancien Uluru jusqu'aux Anangu actuels, ces traditions et religions anciennes sont d'une grande importance pour le mode de vie et la société Anangu.

Supprimer la pub

Advertisement

ART RUPESTRE ET PÉTROGLYPHES

Les peintures rupestres d'Anangu sont faites à partir d'une combinaison de minéraux naturels tels que l'ocre rouge et jaune, les argiles tachées de fer, le chêne du désert, le charbon de bois et le frêne blanc. Cet art rupestre se trouve tout autour d'Uluru et dans le parc environnant. Ces peintures et pétroglyphes se rattachent directement à la culture Anangu Tjukurpa. Ils sont utilisés à des fins religieuses et décrivent des histoires et des légendes de la création, comme les autres religions utilisent les Écritures ou le langage écrit pour transmettre leurs idées et leur philosophie. Les Anangu veillent à ce que leur tradition soit transmise en utilisant ces œuvres rupestres pour enseigner aux membres et aux non-membres de la tribu leurs histoires spirituelles du Temps du Rêve.

Mutitjulu Waterhole
Source de Mutitjulu
Pitsch22 (CC BY-SA)

Contrairement à d'autres anciennes histoires et traditions, l'ancienne culture Anangu survit encore et prospère jusqu'à ce jour. Malheureusement, en raison de la nature sacrée des sites et de leur conviction que «la connaissance se mérite» (Guide du visiteur du parc national Uluru-Kata Tjuta, 29), la photographie d'une grande partie de ces anciennes peintures rupestres et pétroglyphes est interdite par les Anangu.

Supprimer la pub

Advertisement

EMPLACEMENTS NOTABLES

Vous trouverez ci-dessous une courte liste de lieux importants, religieux ou sacrés qui seraient utilisés pour les cérémonies, l'enseignement et d'autres activités liées aux peuples autochtones à Uluru. Sur les sites culturellement sensibles, aucune photographie ni tournage n'est autorisé.

  • Source de Mutitjulu - Une source d'eau ancienne permanente surplombée par des falaises et des cascades du côté sud d'Uluru. Elle fournit une source naturelle d'eau à la flore et à la faune de la région. Accueil de nombreuses espèces animales et végétales variées.
  • Kulpi Mutitjulu (Grotte de Mutitjulu ) - Utilisée par les tribus anciennes pour partager et distribuer les aliments récoltés ou capturés pendant la journée. Également utilisée pour enseigner aux enfants les histoires du Temps du Rêve car il y a beaucoup de peintures dans la grotte. Les différents symboles et représentations à l'intérieur «peuvent représenter un trou d'eau, un campement ou un lieu stratégique» (site Web de Parcs Australia, Kulpi Mutitjulu).
  • Taputji (site culturellement sensible) - Séparé d'Uluru sur le côté nord-est près de Kuniya Piti, Taputji était un ancien lieu de chasse et de cueillette utilisé pour rassembler les aliments et les plantes qui serviraient de nourriture aux habitants.
  • Tjukatjapi,Pulari et Mala Puta (sites culturellement sensibles) - Situés respectivement au nord, au nord-ouest et au sud, ce sont des sites sacrés pour les femmes. Les sculptures rupestres et les caractéristiques du site sont extrêmement importants pour les femmes Anangu et sont l'équivalent des textes religieux dans d'autres cultures/religions.
  • Gorge de Kantju - Similaire à la source de Mutitjulu, la gorge de Kantju est une ancienne cascade et une source dominée par des falaises. Situé entre Mala Puta et Warayuki sur le côté nord/nord-ouest d'Uluru, il fournit de l'eau à de nombreuses plantes et animaux dans la région.
  • Warayuki (site culturellement sensible) - Warayuki est une sorte de grotte, un site sacré pour les hommes, situé à côté de Tjukatjapi sur le côté nord d'Uluru. C'est un lieu sacré pour les Anangu et conserve une grande importance religieuse.
  • Kuniya Piti (site culturellement sensible) - Site sacré pour les hommes avec des sculptures rocheuses sacrées et des caractéristiques similaires à Mala Puta et Pulari. Situé à l'extrême est d'Uluru, près de Taputji, il conserve également une signification similaire pour les peuples autochtones.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Uluru Aujourd'hui

Suite à la restauration de la propriété d'Uluru au peuple Pitjantjatjara en 1985, Uluru est gérée conjointement par l'Agence australienne des parcs nationaux et de la faune sauvage et les peuples autochtones de la région. Uluru est un lieu historique extrêmement riche et attrayant à visiter, et les anciens emmènent souvent des visiteurs célèbres ou importants (comme les leaders mondiaux) à la source de Mutitjulu. Les Anangu eux-mêmes n'escaladent pas Uluru et, bien que cela ne soit pas strictement interdit, ils demandent aux visiteurs de s'abstenir de l'escalader en raison de sa nature extrêmement sacrée et de son importance historique. Non seulement il conserve les souvenirs et les traditions des anciens Australiens, mais ils sont encore enseignés et transmis par le peuple Anangu à ce jour. Comme l'a dit l'archéologue R.G. Gunn,

Une grande partie de l'art rupestre de l'Australie centrale conserve encore une réelle importance pour ses gardiens - une importance qui doit être reconnue tant par les développeurs de sites que par les chercheurs. (Gunn, 125)

Supprimer la pub

Publicité

Bibliographie

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Citer cette ressource

Style APA

Coller, J. (2019, mars 20). Uluru [Uluru]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-17941/uluru/

Style Chicago

Coller, Jack. "Uluru." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mars 20, 2019. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-17941/uluru/.

Style MLA

Coller, Jack. "Uluru." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 20 mars 2019. Web. 21 mai 2022.

Adhésion