Auguste

Définition

Joshua J. Mark
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 04 mai 2018
X

Texte original en Anglais : Augustus

Augustus as Pontifex Maximus (Detail) (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Auguste comme Pontifex Maximus (Détail)
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Auguste César (27 av. JC - 14 de notre ère) était le nom du premier et, de l'avis de tous ou presque, du plus grand empereur romain. Auguste naquit Gaius Octavius Thurinus (Octave) le 23 septembre 63 av. JC. Octave fut adopté par son grand-oncle Jules César en 44 av. JC, et prit ensuite le nom de Gaius Julius Caesar. En 27 avant JC, le Sénat lui attribue le titre honorifique d'Auguste ("l'illustre"), et il est alors connu sous le nom de Gaius Julius Caesar Augustus.

En raison des nombreux noms qu'il porta au cours de sa vie, il est courant de l'appeler Octave pour les événements survenus entre 63 et 44 avant JC, Octavien pour les événements survenus entre 44 et 27 avant JC et Auguste pour les événements survenus entre 27 avant JC et sa mort en 14 de notre ère. Il convient toutefois de noter qu'Octavien lui-même, entre les années 44 et 27 avant JC, ne porta jamais ce nom, choisissant plutôt de se rapprocher de son grand-oncle en portant le même nom que lui; une décision qui suscita la célèbre accusation de Marc Antoine, rapportée par Cicéron: "Toi, mon garçon, tu dois tout à ton nom".

Supprimer la pub

Advertisement

Auguste, Marc-Antoine et Lépide

APRÈS AVOIR NETTOYÉ ROME DU "MAUVAIS SANG" DE LEUR OPPOSITION, LE SECOND TRIUMVIRAT SE TOURNa VERS LES ASSASSINS DE CÉSAR.

Après l'assassinat de Jules César en mars 44 av. JC, Octavien s'allia à Marc-Antoine, proche ami et parent de César. Avec un autre partisan de César, Marcus Aemilius Lepidus (Lépide), Antoine et Octavien formèrent le Second Triumvirat en octobre 43 av. JC. Leur premier ordre du jour semble avoir été le meurtre systématique de tous les rivaux politiques et partisans des assassins de César. Les auteurs anciens et modernes ne s'accordent pas sur le fait de savoir lequel des trois était le plus responsable de ces meurtres, certains prétendant qu'Octavien était innocent, d'autres lui attribuant le plus grand nombre d'effusions de sang. Après avoir nettoyé Rome du "mauvais sang" de leur opposition, le Second Triumvirat se tourna vers les assassins de César. Lors de la bataille de Phillipi en octobre 42 av. JC, les forces de Brutus et de Cassius furent vaincues par celles du Second Triumvirat, obligeant les deux assassins à se suicider.

Division of the Second Triumvirate
Division du deuxième triumvirat
ColdEl (CC BY-SA)

Entre 38 et 36 av. JC, Octavien et Lépide affrontèrent Sextus Pompée (fils de Pompée Magnus, grand rival de Jules César) pour le contrôle de Rome, avec l'aide d'Antoine venu d'Égypte. Le Second Triumvirat fut victorieux de Pompée, et Lépide, glorieux de ce triomphe et confiant dans sa force, insulta Octavien en lui ordonnant de quitter la Sicile, le théâtre des opérations, avec ses troupes. Octave, cependant, offrit aux troupes de Lépide plus d'argent que Lépide ne pouvait payer et son armée passa à Octavien. Lépide fut dépouillé de tous ses titres, à l'exception de Pontifex Maximus, et le Second Triumvirat prit fin.

Supprimer la pub

Advertisement

Auguste, Antoine et Cléopâtre

Pendant ce temps, cependant, les relations entre Octave et Marc-Antoine commencèrent à se détériorer. En 40 av. JC, dans le but de solidifier leur alliance, Octavien avait donné sa sœur, Octavie Mineure, en mariage à Antoine. Cependant, Antoine s'était étroitement allié à Cléopâtre VII d'Égypte (l'ancienne amante de Jules César et la mère de son fils Césarion) et était en fait devenu son amant. Octavien accusa Antoine d'avoir abusé de sa sœur lorsqu'il divorça d'Octavie en faveur de Cléopâtre en 33 avant JC, ce qui poussa Antoine à écrire à Octavien: " Qu'est-ce qui te contrarie? Parce que je vais au lit avec Cléopâtre? Mais c'est ma femme et je le fais depuis neuf ans, pas seulement récemment. Est-ce vraiment important où, ou avec quelles femmes, tu trouves ton plaisir?"

Pour Octavien, le comportement d'Antoine en Orient, tant en privé que sur le plan politique et militaire, était intolérable. Il obligea les prêtresses du temple de Vesta à Rome à remettre le testament d'Antoine et le fit lire au Sénat romain. Le testament donnait des territoires romains aux fils d'Antoine et contenait des instructions pour qu'un grand mausolée fût construit à Alexandrie pour Antoine et Cléopâtre, entre autres stipulations qui, selon Octavien, menaçaient la grandeur de Rome et faisaient d'Antoine un renégat.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

L'une des pires offenses d'Antoine fut sa déclaration selon laquelle Césarion était le véritable héritier de Jules César, et non Octavien. Le Sénat révoqua le consulat d'Antoine et déclara la guerre à Cléopâtre VII. Lors de la bataille d'Actium, le 2 septembre 31 av. JC, les forces d'Octavien, sous les ordres du général Marcus Agrippa, vainquirent les forces combinées d'Antoine et de Cléopâtre, les mirent en déroute (beaucoup avaient déjà fait défection du côté d'Octavien avant la bataille) et poursuivirent les survivants jusqu'au 1er août 30 av. JC où, après la perte d'Alexandrie, Antoine et Cléopâtre se suicidèrent. Octavien fit étrangler Césarion (déclarant que "deux Césars sont un de trop") et fit exécuter le fils aîné d'Antoine, considéré comme une menace potentielle pour Rome.

Augustus, Bronze Head from Euboea
Auguste, tête de bronze de l'Eubée
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Octavien était désormais le chef suprême de Rome et de tous ses territoires mais, afin d'éviter de commettre la même erreur que son père adoptif, à savoir donner l'impression de convoiter le pouvoir, Octavien prit soin de présenter tous ses stratagèmes politiques comme étant pour le bien de la République romaine. En janvier 27 av. JC, Octavien démissionna humblement de ses pouvoirs pour se les voir redonnés par le Sénat reconnaissant qui lui conféra également le titre d'Auguste. Octavien (que l'on appellera désormais Auguste) prit soin de ne jamais se désigner par ce titre en public, se contentant de s'appeler "Princeps", ou "Premier citoyen". Il joua si soigneusement le jeu politique à Rome que ses prétentions à la restauration de la République semblaient sérieuses, même lorsqu'il obtint le pouvoir suprême, ce qui lui donna un contrôle absolu sur Rome et ses colonies.

Auguste Empereur

Déjà populaire auprès des soldats de son armée, le titre d'Auguste consolida son pouvoir dans les provinces en tant qu'Imperator.

Déjà populaire auprès des soldats de son armée, le titre d'Auguste consolida son pouvoir dans les provinces en tant qu'Imperator, ou commandant en chef. Le mois d'août fut nommé en son honneur. En l'an 19 av. JC, il reçut l'Imperium Maius (pouvoir suprême) sur toutes les provinces de l'Empire romain et, à partir de ce moment, Auguste César règna en maître, il fut le premier empereur de Rome et la mesure à laquelle tous les empereurs ultérieurs seraient jugés. En l'an 2 av. JC, Auguste fut déclaré Pater Patriae, le père de son pays.

Supprimer la pub

Advertisement

L'époque du règne d'Auguste fut un âge d'or à tous les égards. La paix qu'Auguste restaura et maintint (la Pax Romana) permit à l'économie, aux arts et à l'agriculture de prospérer. Un ambitieux programme de construction fut lancé, au cours duquel Auguste compléta les plans de Jules César, puis poursuivit ses propres projets. Dans sa célèbre inscription Res Gestae Divi Augusti (Les actes du divin Auguste), il affirma avoir restauré ou construit 82 temples en un an. Les célèbres bains publics romains furent construits sous Auguste par son commandant en second, Agrippa, et le poète Virgile composa son épopée l'Énéide. Auguste s'intéressait beaucoup aux arts et était le mécène personnel de nombreux artistes.

Augustus of Prima Porta
Auguste de Prima Porta
Andreas Wahra (original), new version by Till Niermann (CC BY-SA)

Il fit passer de nombreuses réformes radicales ainsi que des lois visant à maintenir la stabilité du mariage et à augmenter le taux de natalité à Rome, rendant l'adultère illégal, offrant des incitations fiscales aux familles ayant plus de trois enfants et des pénalités pour les mariages sans enfants. Auguste lui-même respecta si strictement ses lois qu'il bannit sa propre fille, Julia, et sa petite-fille, pour adultère.

Mort

Auguste mourut à Nola en 14 de notre ère. Ses dernières paroles officielles furent: "J'ai trouvé Rome comme une ville d'argile mais je l'ai laissée comme une ville de marbre", ce qui décrit bien les réalisations d'Auguste pendant son règne d'empereur. Selon sa femme Livia Drusilla et son fils adoptif Tibère (r. 14-37), ses derniers mots furent en fait : "Ai-je bien joué mon rôle? Alors applaudissez à ma sortie."

Supprimer la pub

Advertisement

Le corps d'Auguste fut ramené à Rome, et le jour des funérailles, tous les commerces de Rome fermèrent par respect pour l'empereur. Tibère, qu'il avait adopté en l'an 4 de notre ère, lui succèda et lut l'éloge funèbre (avec son propre fils, Drusus) lors des célèbres funérailles grandioses d'Auguste. Le corps de l'empereur fut incinéré et ses cendres furent enterrées dans son mausolée. La mort d'Auguste fut pleurée comme la perte d'un grand souverain au talent et à la vision immenses, et il fut proclamé dieu parmi les hôtes du panthéon romain.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth enseigne l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Joshua J. Mark
Écrivain indépendant et ex-Professeur de Philosophie à temps partiel au Marist College de New York, Joshua J. Mark a vécu en Grèce et en Allemagne, et a voyagé à travers l'Égypte. Il a enseigné l'histoire, l'écriture, la littérature et la philosophie au niveau universitaire.

Citer cette ressource

Style APA

Mark, J. J. (2018, mai 04). Auguste [Augustus]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-412/auguste/

Style Chicago

Mark, Joshua J.. "Auguste." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mai 04, 2018. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-412/auguste/.

Style MLA

Mark, Joshua J.. "Auguste." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 04 mai 2018. Web. 24 oct. 2021.