Mary Cassat

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 25 mai 2022
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
A Portrait of the Artist by Cassatt (by Metropolitan Museum of Art, New York, Public Domain)
Portrait de l'artiste par Cassatt
Metropolitan Museum of Art, New York (Public Domain)

Mary Cassatt (1844-1926) était une peintre impressionniste américaine qui vécut la majeure partie de sa vie en France. Elle se concentra à capturer des femmes dans leurs tâches quotidiennes dans des huiles, des pastels et des gravures, et produisit de nombreuses représentations innovantes de mères et d'enfants. Cassatt eut une grande influence en encourageant l'exposition et la collection d'art impressionniste aux États-Unis.

Origines

Mary Stevenson Cassatt vit le jour le 22 mai 1844 à Allegheny City, près de Pittsburgh, en Pennsylvanie. Elle était issue d'une famille de la classe moyenne supérieure. Son père, Robert Simpson Cassatt, était un agent de change très prospère, et son frère Alexander deviendrait un magnat du rail et le président de la Pennsylvania Railroad. En 1849, la famille s'installa à Philadelphie. Entre 1851 et 1855, Mary accompagna sa famille lors d'un tour d'Europe. À peine âgée de 16 ans, Mary commença ses études à la Pennsylvania Academy of Fine Arts de Philadelphie. Comme beaucoup d'impressionnistes, elle fut déçue par les méthodes d'enseignement plus traditionnelles et décida de suivre sa propre voie.

Supprimer la pub

Advertisement

Cassatt déménagea avec sa mère et un ami à Paris en 1865 pour étudier la peinture avec Thomas Couture, Jean-Léon Gérôme et Charles Chaplin (pas l'acteur). Ses études étant interrompues par la guerre franco-prussienne de 1870, elle retourna aux États-Unis. De retour en Europe en 1871, Cassatt entreprit un long voyage culturel qui la mena aux Pays-Bas, en Belgique, en Espagne et en Italie. Elle étudia l'art dans les galeries publiques et fut impressionnée par des maîtres tels que Pierre Paul Rubens (1577-1640) et Le Corrège (1489-1534).

Cassatt s'installa à Paris, désireuse d'en savoir plus sur les impressionnistes qui faisaient fureur dans le monde de l'art.

Elle finit par retrouver le chemin de Paris et s'installa à nouveau dans la capitale où elle s'efforça de faire accepter une œuvre par le Salon de Paris qui était alors le premier lieu d'exposition des beaux-arts. Son tableau Pendant le carnaval fut accepté par le Salon en 1874, et deux autres tableaux furent sélectionnés l'année suivante. Les trois œuvres rappellent l'Espagne, une vogue dans la peinture de tableaux connue sous le nom d'hispagnolisme. En 1877, le Salon rejeta un portrait que Cassatt avait envoyé pour examen, et cette déception fut peut-être été le catalyseur qui la poussa à explorer d'autres voies, celles où elle pourrait travailler "sans tenir compte de l'opinion d'un jury" (Roe, 186).

Supprimer la pub

Advertisement

Offering the Panel to the Bullfighter by Cassatt
Le torero et la jeune fille, Mary Cassat
Clark Art Institute (Public Domain)

L'historien de l'art S. Roe donne la mémorable description physique de Cassatt suivante:

Mary Cassatt était grande et impérieuse, avec un tour de taille minuscule, de petits yeux et une mâchoire forte. Elle n'était certainement pas conventionnellement jolie, mais comme elle le faisait remarquer à juste titre à [son amie] Lousine, ce n'était guère sa faute. Elle s'habillait de façon impeccable, portant la dernière mode svelte et ajustée, des bottes élégantes et des chapeaux chics, et se tenait très droite. Elle avait une voix forte... [et] un accent atroce quand elle parlait français.

(183)

Cassatt nous montre des femmes dans leur temps libre, lisant, prenant le thé, appréciant l'opéra et s'occupant de leurs enfants.

Influences et style

Cassatt était désireuse d'en savoir plus sur les nouveaux artistes d'avant-garde qui faisaient tant de bruit dans le monde de l'art. Parlant couramment le français, elle se lia d'amitié avec nombre de ses collègues impressionnistes. Elle était proche d'Edgar Degas (1834-1917), qu'elle rencontra vers 1875. Cassatt fut le modèle de plusieurs tableaux de Degas, notamment Mary Cassatt au Louvre (1885), où elle est représentée de dos, admirant des objets de l'Égypte ancienne. Elle apparaît également dans de nombreux pastels de Degas représentant des boutiques de modistes, sans doute en raison du goût de Cassatt pour les chapeaux raffinés. Cassatt était également amie avec Berthe Morisot (1841-1895), et elle rendit même visite au reclus Paul Cézanne (1839-1906) dans sa maison d'Aix-en-Provence en 1894. Cassatt, ainsi que Morisot, ajoutèrent une nouvelle dimension au mouvement impressionniste car elles choisirent souvent comme sujets des activités plus féminines et présentèrent de vraies femmes vivant des vies réelles (par opposition à la vision parfois idéalisée des femmes que les artistes masculins donnaient parfois). Cassatt et Morisot nous montrent des femmes dans leur temps libre, lisant, prenant le thé, appréciant l'opéra et s'occupant de leurs enfants. Ces derniers intéressaient particulièrement Cassatt, car elle les trouvait "si naturels et si vrais". Ils n'ont pas d'arrière-pensée " (Roe, 184).

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Mrs Cassatt Reading to her Grandchildren by Cassatt
Mme Cassatt lisant à ses petits-enfants par Cassatt
wikiart.org (Public Domain)

Les sujets étaient peut-être légèrement différents, mais le talent artistique de Cassatt est comparable à celui des impressionnistes masculins. Degas, décrivant son art, remarqua ses "reflets et ombres sur la peau et les costumes pour lesquels elle a le plus grand sentiment et la plus grande compréhension" (Howard, 165). Cassatt créait des images qui étaient un mélange de composition forte et d'une tendre intuition émotionnelle.

L'historien de l'art M. Howard résume ainsi le style mature de Cassatt :

Son travail révèle une forte sensibilité décorative, combinée à un penchant particulier pour les perspectives inhabituelles, les compositions asymétriques, la coloration nette, le dessin incisif et une caractérisation astucieuse et sympathique de ses sujets.

(163)

Image Gallery

Mary Cassatt: A Gallery of 30 Paintings

In this gallery, we showcase 30 works by Mary Cassatt (1844-1926), the American impressionist painter. The selection here is presented in chronological...

Les expositions impressionnistes

Cassatt fut invitée à participer à la quatrième édition des expositions impressionnistes de Paris, en 1874-86. En avril et mai 1879, plus de 260 œuvres de 15 artistes furent exposées. Il y avait des peintures à l'huile, des pastels et des éventails peints (considérés comme plus vendables). L'une des innovations de cette exposition fut l'utilisation de cadres colorés pour certaines œuvres lorsque cela était considéré comme complémentaire à l'art. Par exemple, la Femme à l'éventail de Cassatt avait un cadre vermillon, et son Dans la loge un cadre vert. L'exposition fut la plus réussie jusque-là en termes de visiteurs - environ 16 000 - et d'argent, chaque artiste reçut un dividende de 439 francs. Avec sa part, Cassatt acheta une toile de Monet et une de Degas. Elle reviendrait lors de la cinquième édition en 1880 (qu'elle contribuerait à financer), de la sixième en 1881 (où elle serait l'un des rares artistes à recevoir des critiques favorables), et de la huitième et dernière exposition impressionniste en 1886.

Supprimer la pub

Advertisement

Woman with a Pearl Necklace by Cassatt
Femme au collier de perles, Mary Cassat
Philadelphia Museum of Art (Public Domain)

Ce fut une bataille longue et parfois féroce pour organiser les expositions indépendantes et faire reconnaître l'impressionnisme comme quelque chose de valeur, comme Cassatt le nota un jour dans une lettre :

Nous sommes si peu nombreux que nous devons chacun apporter tout ce que nous avons. Vous savez combien il est difficile d'inaugurer quelque chose comme une action indépendante parmi les artistes français, et nous menons un combat désespéré et nous avons besoin de toutes nos forces, car chaque année il y a de nouveaux déserteurs.

(Howard, 96)

Comme nous l'avons noté, certains critiques finirent par se rallier à la cause. L'œuvre de Cassatt dans la sixième exposition attira les commentaires suivants de Joris-Karl Huysmans dans L'Art Moderne: "Il est apparu une artiste qui ne doit rien à personne, une artiste qui, du premier coup, a établi sa personnalité" (Howard, 100).

Estampes

Cassatt fut influencée par l'art japonais des années 1880, en particulier par les estampes qui étaient devenues populaires en France à cette époque. L'artiste n'utilisait pas seulement la peinture à l'huile, mais elle travaillait aussi fréquemment avec d'autres techniques, notamment les pastels et la taille-douce. Elle s'intéressait aussi beaucoup à la gravure, technique qu'elle avait étudiée à Rome, et c'est dans ces pointes sèches et lithographies colorées qu'elle manifesta l'influence de l'art japonais. Comme ses peintures, les gravures de Cassatt continuent de montrer des femmes dans leurs tâches quotidiennes, mais elle utilise des zones plus larges d'une seule couleur, les contours sont audacieux, larges et bien définis, et elle ignore la perspective. Avec Degas (qui possédait une presse à imprimer), Cassatt, Camille Pissarro (1830-1903) et Gustave Caillebotte (1848-94) développèrent ensemble de toutes nouvelles techniques d'impression en couleur. Ce travail influença leurs styles de peinture ultérieurs, mais aucun d'entre eux ne semble avoir eu l'idée que l'impression de copies multiples et bon marché d'une œuvre d'art pouvait être une opportunité de vente.

Supprimer la pub

Advertisement

In the Omnibus by Cassatt
Dans l'Omnibus de Cassatt
National Gallery of Art, Washington D.C. (Public Domain)

Encourager les collectionneurs

À partir des années 1880, des marchands d'art internationaux comme Paul Durand-Ruel (1831-1922) commencèrent à exposer les impressionnistes en dehors de l'Europe, notamment à New York. En Amérique, ce nouveau style d'art reçut un accueil plus favorable de la part du public et des critiques par rapport à leur réception à Paris. Cassatt eut une certaine influence sur le succès de l'impressionnisme dans son pays. Avec ses vêtements raffinés et ses chapeaux extravagants, Cassatt devint un lien mémorable entre les acheteurs et les peintres. Elle encouragea son frère Alexander à constituer une collection d'art et son ami Henry Osborne Havemeyer, l'immensément riche raffineur de sucre connu sous le nom de "Roi du sucre", et sa femme Louisine (une ancienne camarade de classe de Mary) à commencer à ajouter des impressionnistes à leur collection de maîtres anciens. Havemeyer suivit le conseil de Cassatt et réunit une collection exceptionnelle qui se trouve aujourd'hui au Metropolitan Museum of Art de New York. Une autre amie encouragée à collectionner était Bertha Palmer qui légua plus tard ses tableaux à l'Art Institute of Chicago. L'un des domaines où Cassatt n'aida en rien les beaux-arts aux États-Unis est celui des concours, car elle refusa de participer à des jurys malgré les nombreuses invitations qui lui furent adressées. Elle estimait peut-être que faire partie de tels jurys aurait compromis son indépendance artistique.

Décès et héritage

En 1891, elle eut sa propre exposition dans la galerie de Durand-Ruel à Paris. En 1893, Cassatt retourna brièvement aux États-Unis pour peindre une grande fresque pour le pavillon des femmes à l'Exposition universelle de Chicago. La même année, Durand-Ruel organisa dans sa galerie une exposition-vente, consacrée uniquement à Cassatt, qui était beaucoup plus importante que celle organisée deux ans auparavant. Cassatt n'avait pas besoin de vivre de son art, mais elle dut être, en tout cas, satisfaite de son succès auprès du public, et l'argent fut transformé en un investissement immobilier utile. À partir de 1894, Cassatt élut domicile au Château de Beaufresne, à Le Mesnil-Théribus, dans le nord de la France. En 1895, Durand-Ruel organisa une autre exposition pour Cassatt, cette fois dans sa galerie de New York, où 58 œuvres furent présentées à la vente.

Girl Arranging Her Hair by Cassatt
Fille arrangeant ses cheveux par Cassatt
National Gallery of Art, Washington D.C. (Public Domain)

Souffrant d'une mauvaise santé et d'une perte de vision dans ses dernières années, l'artiste dut abandonner la peinture vers 1914. Elle passa du temps à Grasse, dans le sud de la France, pendant les années de guerre (1914-18) et y retrouva Renoir. Mary Cassatt mourut à Paris le 14 juin 1926. Elle ne s'était jamais mariée et n'avait jamais eu d'enfants.

Supprimer la pub

Advertisement

Cassatt avait offert un point de vue unique sur la vie de famille au XIXe siècle, son œuvre capturant des scènes que les peintres masculins ne se souciaient pas d'étudier. En outre, Cassatt était l'une des rares femmes peintres à avoir réussi à une époque où il était considéré comme peu distingué de faire carrière dans les arts. Son succès contribua à ouvrir des portes à d'autres femmes artistes, comme la décision de l'École des Beaux-Arts de Paris d'accepter les femmes à partir de 1897.

Supprimer la pub

Publicité

Questions et réponses

Pour quoi Mary Cassatt est-elle célèbre ?

Mary Cassatt est célèbre pour avoir été l'une des très rares femmes peintres impressionnistes è la fin du XIXe siècle.

Quelles sont les peintures les plus connues de Mary Cassatt ?

Mary Cassatt est surtout connue pour avoir peint des femmes dans leur temps libre, des mères avec leurs enfants et des enfants qui jouent.

Citez trois faits intéressants au sujet de Mary Cassatt.

Voici trois faits intéressants sur Mary Cassatt : Elle était une des rares femmes peintres impressionnistes non françaises, elle peignait les femmes telles qu'elles étaient et non de la manière souvent idéalisée des peintres masculins, et elle contribua à rendre l'impressionnisme populaire aux États-Unis.

Comment Mary Cassatt a-t-elle contribué à la popularité de l'impressionnisme ?

Mary Cassatt contribua à la popularité de l'impressionnisme non seulement par ses propres peintures, mais aussi en encourageant ses riches amis américains à acheter et à constituer des collections impressionnistes. C'est pourquoi de nombreux chefs-d'œuvre impressionnistes se trouvent aujourd'hui dans des musées américains.

Mary Cassatt a-t-elle eu du succès de son vivant ?

Mary Cassatt connut le succès de son vivant, puisque ses œuvres furent acceptées par le Salon de Paris et qu'elle vendit ses peintures dans des expositions privées et des galeries.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un master en philosophie politique et est le directeur d'édition de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2022, mai 25). Mary Cassat [Mary Cassatt]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-20681/mary-cassat/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Mary Cassat." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mai 25, 2022. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-20681/mary-cassat/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Mary Cassat." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 25 mai 2022. Web. 30 sept. 2022.

Adhésion