Narcisse

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 20 février 2017
X

Texte original en Anglais : Narcissus

Narcissus (by Caravaggio, Public Domain)
Narcisse
Caravaggio (Public Domain)

Narcisse est une figure de la mythologie grecque; il étai si incroyablement beau qu'il tomba amoureux de sa propre image reflétée dans un bassin d'eau. Même la belle nymphe Écho ne réussit pas à le tirer de son auto-absorption. Le nom de Narcisse demeure dans la fleur en laquelle il se transforma et comme synonyme de ceux qui sont obsédés par leur propre apparence.

Narcisse et son reflet

Narcisse naquit à Thespies en Béotie, fils de Céphise (la personnification du fleuve Béotien du même nom) et de la nymphe Liriope. Sa mère fut avertie un jour par le voyant Tirésias que son fils vivrait une longue vie tant qu'il 'ne se connaîtrait jamais'. Alors qu'il atteignait l'adolescence, le beau garçon n'avait jamais trouvé quelqu'un qui puisse faire vibrer les cordes de son cœur, en effet, il avait laissé dans son sillage une flopée de jeunes filles épleurées au cœur brisé, sans oublier aussi un ou deux jeunes hommes. Puis, un jour, il put enfin voir sa propre réflexion dans un bassin d'eau et, ainsi, découvrit le summum de l'amour à sens unique et il tomba amoureux de lui-même. Naturellement, cette relation unilatérale n'aboutit à rien, et Narcisse, incapable de s'éloigner du bassin, se languit de désespoir jusqu'à ce qu'il ne meure de faim et de soif. Son immortalité fut, en quelque sorte, ainsi assurée quand son corps (ou dans certaines versions le sang de sa blessure auto-infligée) se transforma en une fleur qui, par la suite, porta son nom.

Supprimer la pub

Advertisement

Son immortalité, fut, en quelque sorte, ainsi assurée quand son corps se transforma en fleur qui, par la suite, porta son nom.

Narcisse et Écho

Une autre version du mythe apparaît dans l'œuvre de l'écrivain romain Ovide. Dans ce récit, Narcisse est plus beau que jamais mais refuse cruellement les avances d'Écho . La belle nymphe, le cœur brisé, dépérit et mourut laissant sa voix seule faire écho à sa détresse. Comme punition pour son indifférence, Narcisse fut alors tué. Une autre version raconte qu'Écho fut punie par Héra parce qu'elle avait distrait la déesse avec des histoires tandis que les maitresses de son mari Zeus, les nymphes des montagnes, s'échappaient du mont Olympe sans être remarquées. Cela explique pourquoi Écho ne pouvait que répéter ce que les autres lui disaient. C'est Écho sous cette forme que Narcisse croisa un jour en chassant le cerf dans la forêt. Après un échange inutile de paroles et de déclarations répétées, Écho tenta d'embrasser le jeune homme, mais il la rejetta et s'enfuit chez lui. Écho s'éloigna alors dans la forêt pour que son corps périsse et qu'il ne reste que sa voix.

Narcissus Flowers
Fleurs de Narcisse
Johnathan J. Stegeman (GNU FDL)

Ameinias & Artémis

D'autres histoires qui s'écartent du mythe originel présentent Narcisse, tout comme dans l'histoire avec Écho, dans le rôle d'un méchant rejeteur de prétendants. Un des plus ardents admirateurs du jeune homme était Ameinias, mais Narcisse lui envoya simplement une épée afin qu'il se supprime, ce qu'il fit. En mourant, Ameinias maudit l'objet de son amour inassouvi et demanda aux dieux de le punir. Artémis répondit à cette supplication - montrant ainsi peut-être son aversion pour les chasseurs rivaux - et contraint Narcisse à tomber tragiquement amoureux de son reflet.

Supprimer la pub

Advertisement

Narcisse dans l'art et la culture

Contrairement aux artistes grecs, la version romaine de Narcisse et Écho était un sujet très populaire dans l'art romain et peut être observé dans près de 50 peintures murales à Pompéi seule. L'art de la Renaissance s'enticha également de Narcisse; l'histoire de lumière et de réflexion s'avéra irrésistible pour Caravaggio qui captura le mythe dans sa célèbre peinture à l'huile du 16e siècle EC. Enfin, son nom se perpétue aujourd'hui en psychanalyse où le narcissisme fait référence au trouble de la personnalité d'admiration de soi excessive et de souci exagéré de sa propre apparence.

Bibliographie

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth enseigne l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2017, février 20). Narcisse [Narcissus]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15724/narcisse/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Narcisse." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le février 20, 2017. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15724/narcisse/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Narcisse." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 20 févr. 2017. Web. 18 oct. 2021.