Colonne de Trajan

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 08 juin 2013
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, persan, Turc
Trajan's Column (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Colonne de Trajan
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

La colonne de Trajan, érigée en 113 de notre ère, se dresse dans le Forum de Trajan à Rome. Il s'agit d'un monument commémoratif décoré de reliefs illustrant les deux campagnes militaires de l'empereur romain Trajan en Dacie (Roumanie actuelle). Cette colonne, la première d'une longue série de monuments de ce type, est également une source inestimable d'informations sur l'armée romaine et un témoignage durable de l'amour des Romains pour l'architecture monumentale construite pour célébrer les victoires militaires et les dirigeants romains.

La colonne mesure 38 m de haut (125 pieds) et se compose de 19 tambours de marbre blanc italien. Elle repose sur une base de huit blocs et est surmontée d'un piédestal de deux blocs. À l'origine, une statue en bronze de Trajan de 4,8 m (16 ft) se trouvait sur le piédestal supérieur, mais elle fut remplacée par une statue de Saint-Pierre en 1588. Selon toute vraisemblance, la colonne fut conçue par l'architecte de Trajan, Apollodore de Damas, pour commémorer les campagnes victorieuses de l'empereur en Dacie, vers 101-102 et 105-106 de notre ère. À la mort de l'empereur en 117 de notre ère, ses cendres furent enterrées dans les fondations de la colonne.

Supprimer la pub

Advertisement

La colonne et sa sculpture narrative en spirale constituent une source inestimable d'informations sur l'armée romaine.

La perspective irrégulière et la présence de plus de 2 600 personnages sculptés en bas-relief en spirale autour de la colonne créent un récit vivant de 200 m de long qui présente 155 scènes clés des campagnes en Dacie, Trajan lui-même étant présent dans de nombreuses situations diverses telles que la conduite de l'armée, le jugement des prisonniers et la tenue de conseils de guerre. Les deux campagnes, à partir de la base, sont présentées dans une chronologie approximative des principaux événements et chaque campagne est séparée par une scène avec un bouclier et des trophées de victoire.

La plupart des scènes individuelles de la colonne se suivent, mais elles sont parfois séparées par un élément du paysage, comme des rochers, des arbres ou même des bâtiments qui indiquent un changement de scène narrative. Les personnages sont généralement aux deux tiers de leur taille réelle et la perspective est obtenue en représentant les scènes comme si elles étaient inclinées vers le spectateur, les personnages de l'arrière-plan étant ainsi représentés au-dessus de ceux du premier plan. À l'origine, les reliefs étaient peints en couleur et des traces de cette peinture ont été conservées jusqu'au XVIIIe siècle de notre ère. Érigée dans le Forum de Trajan, la sculpture de la colonne aurait été beaucoup plus visible depuis les deux bibliothèques - l'une grecque et l'autre latine - qui se trouvaient à l'origine de chaque côté de la colonne.

Supprimer la pub

Advertisement

Trajan's Column Detail
Détail de la colonne de Trajan
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

La colonne repose sur un piédestal qui porte également une sculpture en relief, représentant cette fois des armes et des armures daces capturées et quatre aigles impériaux portant des guirlandes de victoire. La base porte également une longue inscription sur le côté sud-est qui utilise des lettres capitales de 10 cm de haut pour indiquer que le monument est dédié en l'honneur de Trajan par le Sénat et le Peuple de Rome (SPQR) en 113 de notre ère. L'inscription indique également que le monument a été conçu pour montrer comment le site environnant avait été dégagé pour des travaux aussi importants que la colonne elle-même et le Forum de Trajan en général. Pour ce faire, la colonne servait en fait de plate-forme d'observation. Une porte dans le piédestal donne accès à un escalier intérieur en spirale qui grimpe à l'intérieur de la colonne pour permettre l'accès au piédestal de la plate-forme supérieure. L'escalier est entièrement sculpté dans la pierre massive et est éclairé par 40 petites fenêtres placées dans la colonne à intervalles réguliers. À l'origine, la plate-forme d'observation était équipée d'un rail métallique et pouvait accueillir jusqu'à 15 personnes qui auraient admiré les magnifiques bâtiments de Rome s'étendant en contrebas dans toutes les directions.

La colonne et sa sculpture narrative en spirale constituent une source inestimable d'informations sur l'armée romaine et révèlent des détails uniques sur les armes, les armures, les navires, l'équipement, la formation des troupes, les traitements médicaux et la logistique. La colonne est un véritable tour de force de l'art de la propagande et les artistes n'étaient pas nécessairement soucieux de représenter avec précision les détails, néanmoins, de nombreuses scènes sont corroborées par d'autres sources et beaucoup d'informations de base devaient certainement être conformes aux connaissances et aux attentes des spectateurs concernant l'armée romaine de leur époque. En outre, la colonne, célèbre dès l'époque romaine et figurant également sur les pièces de monnaie de Trajan, inspira des monuments commémoratifs similaires à l'époque romaine ultérieure, au Moyen Âge et même aussi récemment que la colonne Vendôme de Napoléon à Paris, érigée en 1806, qui commémore également les campagnes militaires de l'empereur.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2013, juin 08). Colonne de Trajan [Trajan's Column]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12029/colonne-de-trajan/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Colonne de Trajan." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juin 08, 2013. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12029/colonne-de-trajan/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Colonne de Trajan." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 08 juin 2013. Web. 28 nov. 2022.

Adhésion