Manuscrits de la Mer Morte

Définition

Justin King
de , traduit par Jerome Couturier
publié le 22 mai 2012
X

Texte original en Anglais : Dead Sea Scrolls

Dead Sea Scrolls (by Ken & Nyetta, CC BY-SA)
Manuscrits de la mer Morte
Ken & Nyetta (CC BY-SA)

Les Manuscrits de la Mer Morte sont une collection de rouleaux trouvés dans le désert à l'est de Jérusalem, sur la rive nord-ouest de la Mer Morte. Ils représentent la plus grande collection de manuscrits de textes de la Période du Second Temple trouvée en Judée, région connue pour son défaut de manuscrits. Environ 930 textes ont été trouvés dans des jarres dans 11 grottes, dans les collines entourant Khirbet Qumran (ruines de Qumran). Les textes sont le produit d'une communauté d'Esséniens qui a vécu dans les ruines voisines de Qumran, ils ont été composés entre le 3ème siècle AEC et le 1er siècle EC. Ils sont importants car ils éclairent beaucoup le monde religieux et politique du Judaïsme tardif du Second Temple et le texte de la Bible hébraïque.

Relevé des Manuscrits

Les Manuscrits de Qumran ont reçu un système de numérotation normalisé illustré par cet exemple: un commentaire (appelé un pesher) sur le prophète Nahum est numéroté 4Q169, c'est à dire que c'est le 169ème manuscrit trouvé dans la grotte 4. Tous les manuscrits suivent ce système de numérotation normalisé, à quelques exceptions près. Par exemple, le grand rouleau d'Isaïe, l'un des premiers manuscrits trouvés, est numéroté 1QIsaa. Notez qu'il porte encore la numérotation 1Q (Grotte 1).

Supprimer la pub

Advertisement

Rouleaux bibliques

Le terme 'biblique' est inapproprié pour les Manuscrits parce que 'la Bible' telle que nous la connaissons aujourd'hui n'existait pas dans le Judaïsme du Second Temple (515 AEC - 70 EC). Plutôt que de désigner un ensemble de textes avec un niveau spécial d'autorité, les 'rouleaux bibliques' se réfèrent aux textes trouvés dans le Tanakh / la Bible hébraïque / l'Ancien Testament protestant. Il s'agit d'une classification imposée pour les Manuscrits par des chercheurs ultérieurs.

Tous les livres de la Bible hébraïque ont été trouvés dans les Manuscrits, à l'exception d'Esther. Cependant, tous les livres ne sont pas également présents. Les Psaumes (34 rouleaux différents), le Deutéronome (30), Isaïe (21) et Genèse (20) sont les quatre rouleaux bibliques dominants. L'Ecclésiaste n'a que deux rouleaux différents, et Esdras, Néhémie et Chroniques n'en ont qu'un seul chacun.

Supprimer la pub

Advertisement

LES ROULEAUX BIBLIQUES TROUVÉS parmi LES MANUSCRITS REPRÉSENTENT UN MATÉRIEL PRECIEUX POUR ÉTUDIER LE TEXTE DE LA BIBLE HÉBRAÏQUE DE RÉFÉRENCE.

Les rouleaux bibliques trouvés dans les Manuscrits représentent un matériel précieux pour étudier le texte de la Bible hébraïque de référence, le texte massorétique. Par exemple, la version de Jérémie trouvée dans la Septante (traduction grecque de la Bible hébraïque) est un huitième plus courte que celle du texte massorétique. On a d'abord pensé que la Septante était une mauvaise traduction, mais on a en fait trouvé des versions hébraïques longues et courtes dans les Manuscrits. Contrairement aux affirmations de certains, aucun texte du Nouveau Testament n'a été trouvé dans les Manuscrits.

Targumim

Les Targumim (pluriel de l'hébreu targum, 'traduction') sont des traductions et interprétations particulières en araméen. Un targum très fragmentaire du Lévitique et deux targumim de Job (l'un, 11Q10, est l'un des manuscrits les plus complets) ont été trouvés parmi les Manuscrits. Ces découvertes sont importantes car elles ont recadré le débat sur la date à laquelle les targumim ont été écrits. Jusqu'en 1947 EC, nous n'avions aucune preuve d'un targum écrit avant l'Ere Commune.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Rouleaux Apocryphes et Pseudépigraphiques

Comme pour la qualification 'biblique', cette classification est anachronique, mais utile. Elle désigne des œuvres qui n'étaient pas bibliques dans le sens de devenir une partie de la Bible hébraïque, ni uniques à la communauté de Qumran. Ce groupe comprend des textes tels que le Psaume 151, un psaume n'apparaissant qu'en grec jusqu'à sa découverte dans les manuscrits de la mer Morte (11QPsa), des oeuvres juives apocalyptiques telles que 1 Enoch et Jubilés (qui sont plus nombreux que les rouleaux bibliques individuels).

Pesherim

Pesherim (pluriel de pesher) sont des commentaires spéciaux sur divers textes prophétiques et les psaumes de la Bible hébraïque. Contrairement aux targumim, ces commentaires sont écrits en hébreu et s'adressent spécifiquement à la communauté de Qumran.

Commentaires Thématiques

Les pesharim sont des commentaires verbaux à partir de différents textes de la Bible hébraïque, se concentrant sur un ou plusieurs thèmes spécifiques, en particulier la fin de l'ère actuelle.

Supprimer la pub

Advertisement

Dead Sea Scrolls - The War Scroll
Dead Sea Scrolls - Le rouleau de guerre
Matson Photo Service (Public Domain)

Paraphrases

Un certain nombre de paraphrases ont été trouvées dans les Manuscrits, principalement de la Torah (par exemple 4Q127, une paraphrase grecque de l'Exode) et des livres historiques (par exemple 4Q382, une paraphrase de Rois).

Rouleaux Juridiques

Plusieurs textes juridiques ont été trouvés dans les Manuscrits. Ils sont parmi les textes les plus importants pour comprendre non seulement la Communauté de Qumran, mais aussi l'interprétation juridique juive de la période du Second Temple en général. Certains des textes (par exemple, le Rouleau du Temple [11Q19 est la copie la mieux conservée] et la Règle de la Communauté [1QS, copie la mieux conservée]) sont spécifiquement pour la communauté de Qumran. D'autres sont destinés non seulement à la communauté de la secte, mais aussi aux Esséniens vivant dans les villes de Judée (par exemple le Document de Damas).

Rouleaux de Culte

Des livres comme les Psaumes fonctionnaient comme des ressources utilisées pour le culte, et un certain nombre d'ouvrages originaux étaient clairement censés ressembler aux Psaumes.

Supprimer la pub

Advertisement

Rouleaux Eschatologiques

Les Esséniens de Qumran étaient une communauté eschatologique. Brièvement, l'eschatologie est une croyance que la fin de l'ère actuelle est proche. Les communautés eschatologiques ordonnaient leurs croyances et leurs pratiques, à côté des textes eschatologiques juifs populaires comme 1 Enoch and Jubilés, la communauté de Qumran produisit un certain nombre d'ouvrages concernant les derniers jours. Certains travaux se concentrent sur les jours restants (par exemple le Rouleau de la Guerre [1QM]), d'autres concernent l'ère nouvelle, avec en particulier la nouvelle Jérusalem et un Temple nouvellement reconstruit (par exemple 1Q32, 2Q24, 4Q232, 4Q554).

Rouleaux de Sagesse

Un certain nombre d'ouvrages rappellent les textes de sagesse canoniques tels que les Psaumes et les Proverbes. Bien que ces textes soient étroitement liés à la littérature de sagesse, ils sont toujours de nature eschatologique, se concentrant sur la fin des temps et les bonnes actions pour la communauté.

Le Rouleau de Cuivre (3Q15)

Ce dernier rouleau est une énigme. Aucun chercheur n'est certain de ce que c'est, de ce qu'il signifie ou de la façon dont il a fonctionné dans la communauté. Tout d'abord, il est gravé sur du cuivre, ce qui suggère qu'il n'était pas censé être à l'origine un rouleau. Deuxièmement, bien qu'il ait été trouvé dans la Grotte 3, il a été trouvé séparément du reste des rouleaux, ce qui suggère qu'il pourrait s'agir d'un dépôt à part dans la grotte. Troisièmement, une fois qu'il fut finalement déroulé et traduit, le texte semblait être une carte au trésor écrite en hébreu, mais avec des lettres grecques placées aléatoirement dans tout le texte. John Marco Allegro, un des premiers chercheurs sur les Manuscrits, a pensé qu'il s'agissait réellement d'une carte au trésor et a tenté de trouver ce qu'il pensait être les richesses cachées de la communauté de Qumran. Cependant, du fait qu'un certain nombre d'emplacements dans le texte ne sont pas identifiés, il n'a pas réussi. Certains chercheurs continuent encore à maintenir qu'il s'agit d'une véritable carte au trésor. D'autres pensent que c'est une œuvre de fiction. Le Rouleau de Cuivre reste une énigme sans consensus sur son interprétation ou sa fonction dans la communauté de Qumran.

Supprimer la pub

Advertisement

Qumram Caves
Grottes de Qumram
Dana Murray (CC BY-NC-SA)

Découverte

La découverte des rouleaux est une histoire compliquée qu'on ne pourra présenter ici que brièvement.

Fin 1946 ou début 1947 EC, trois bédouins se déplaçant dans le désert le long de la rive nord-ouest de la mer Morte, le long de l'oued Qumran, tombèrent par hasard sur une grotte contenant dix jarres. Toutes sauf deux étaient vides. L'une contenait des débris, mais l'autre contenait ce qui s'est avéré plus tard être le Grand Rouleau d'Isaïe, un livre de règles appelé le Manuel de Discipline (ou la Règle de la Communauté), et le Commentaire d'Habacuc. Plus tard, quatre autres rouleaux furent trouvés par les bédouins. Il fallut près d'un an avant que le monde scientifique ne soit mis au courant de l'existence de ces sept manuscrits, bien que les sept originaux demeuraient dans deux collections distinctes jusqu'en 1954 EC.

Une fois que les bédouins réalisèrent la valeur des manuscrits, ils commencèrent à parcourir les collines autour de Khirbet Qumran à la recherche d'autres grottes. La grotte suivante (Grotte 2) n'a été trouvée qu'en février 1952 EC. Les archéologues ont découvert leur première grotte (Grotte 3) en mars suivant. La découverte la plus spectaculaire eut lieu en septembre 1952 EC, lorsque deux archéologues, à la suite du signalement d'un bédouin, fouillèrent la Grotte 4. Celle-ci donna environ 100 manuscrits différents. Après la Grotte 4, sept autres grottes furent découvertes. La dernière grotte (Grotte 11) fut trouvée en 1956 EC. Des archéologues ont tenté par la suite de trouver d'autres grottes, mais aucune découverte n'a été faite.

Avec cette avalanche de découvertes de manuscrits, incluant un certain nombre de trouvailles datant de la Révolte de Bar Kokhba (Guerre Judéo-Romaine, 132-136 EC), on s'intéressa tout naturellement aux ruines près des grottes. Six campagnes de fouilles eurent lieu à Khirbet Qumran entre 1951 et 1958 EC.

Bibliographie

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Jerome Couturier
Je suis médecin, spécialisé en Génétique. J'aime l'Histoire et l'Antiquité depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours eu un interêt pour la recherche dans divers domaines scientifiques, dont l'archéologie.

Citer cette ressource

Style APA

King, J. (2012, mai 22). Manuscrits de la Mer Morte [Dead Sea Scrolls]. (J. Couturier, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10800/manuscrits-de-la-mer-morte/

Style Chicago

King, Justin. "Manuscrits de la Mer Morte." Traduit par Jerome Couturier. World History Encyclopedia. modifié le mai 22, 2012. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10800/manuscrits-de-la-mer-morte/.

Style MLA

King, Justin. "Manuscrits de la Mer Morte." Traduit par Jerome Couturier. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 22 mai 2012. Web. 19 sept. 2021.