Isaïe

Définition

Rebecca Denova
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 19 mars 2022
Disponible dans ces autres langues: anglais, arabe, espagnol
X
Isaiah (by Michelangelo, CC BY)
Isaïe
Michelangelo (CC BY)

Isaïe était l'un des principaux prophètes de l'ancien Israël. Isaïe signifie en hébreu "Dieu est le salut". Isaïe est l'un des plus longs livres prophétiques (66 chapitres). Datant du 8e siècle avant notre ère, il fut mis à jour au moins deux fois, aux 7e et 6e siècles avant notre ère (périodes babylonienne et perse) et peut-être à l'époque hellénistique (du 4e au 1er siècle av. J.-C.). Les érudits ont parfois appelé ces sections Proto-Isaïe (chapitres 1-39), Deutéro-Isaïe (40-55) et Trito-Isaïe (56-66).

Les prophètes

Les prophètes étaient la version juive des oracles dans le monde antique. Ce terme désignait aussi bien une personne qu'un lieu. Classé dans la catégorie de la divination, c'est ainsi que les hommes communiquaient avec leurs dieux. L'oracle était possédé par la divinité et servait de véhicule aux paroles. Parfois, la divinité apparaissait dans une vision. D'autres fois, le prophète pouvait faire l'expérience d'un voyage extracorporel au ciel et recevoir des informations de Dieu ou de ses anges.

Supprimer la pub
Publicité

En 722 avant notre ère, l'Empire assyrien conquit et détruisit le Royaume du Nord d'Israël. C'est à cette époque que dix des douze tribus d'Israël furent perdues dans l'histoire. En 587 avant notre ère, l'empire babylonien conquit et détruisit le royaume méridional de Juda et le temple de Salomon à Jérusalem. Les prophètes d'Israël expliquèrent ces deux catastrophes en affirmant que les péchés des Israélites (en particulier leur idolâtrie) avaient conduit Dieu à les punir. Cependant, ils offrirent également un message d'espoir: dans l'avenir, Dieu interviendrait à nouveau dans les derniers jours (eschaton en grec). À ce moment-là, il redonnera à Israël sa gloire d'antan et corrigera toutes les injustices.

Le livre d'Isaïe présente les éléments de l'eschatologie apocalyptique dans ses visions et ses prédictions pour la nation d'Israël.

Les prophètes racontaient leurs visions et leurs expériences comme des secrets qui leur avaient été révélés (apocalypsos en grec). La critique des pouvoirs dominants étant souvent considérée comme une trahison, leur littérature recourait à l'allégorie et au symbolisme. Les spécialistes modernes qualifient ces textes d'eschatologie apocalyptique, c'est-à-dire l'étude des secrets révélés concernant les derniers jours. Le livre d'Isaïe présente les éléments de l'eschatologie apocalyptique dans ses visions et ses prédictions pour la nation d'Israël.

Supprimer la pub
Publicité

Le livre d'Isaïe

Isaïe s'ouvre sur un oracle de Dieu à l'encontre du peuple pendant la crise assyrienne:

Cieux, écoutez! terre, prête l'oreille! Car l'Éternel parle. J'ai nourri et élevé des enfants, Mais ils se sont révoltés contre moi... Qu'ai-je affaire de la multitude de vos sacrifices? dit l'Éternel. Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux; Je ne prends point plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs... Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes; Elles me sont à charge; Je suis las de les supporter." (1:2-14).

Ce passage a souvent été interprété comme une condamnation du judaïsme en tant que tel, en particulier pour les détails du culte du Temple de Jérusalem. Cependant, le thème dominant d'Isaïe est la repentance (ou le retour, c'est-à-dire le retour à Dieu) par l'élimination des éléments d'idolâtrie qui, selon les prophètes, étaient devenus partie intégrante du culte israélite. À aucun moment Isaïe n'a exigé que les sacrifices et les rituels traditionnels soient éliminés, mais les sacrifices sans repentance et sans pureté de cœur ne signifiaient rien.

Supprimer la pub
Publicité

Après que les Assyriens eurent conquis et réduit le royaume du nord d'Israël, le roi Sennachérib (701 av. J.-C.) envoya une armée pour soumettre le royaume du sud de Juda. Isaïe encourage le roi Ézéchias à résister. Selon 2 Rois 19, un ange de Dieu tomba sur l'armée assyrienne et 185 000 soldats furent massacrés. Juda finit par être conquis et détruit par la puissance montante de la région, l'Empire néo-babylonien. Les Babyloniens emmenèrent les prêtres, les scribes et les aristocrates juifs dans leur capitale, Babylone. Cette période est connue sous le nom d'exil babylonien.

Jews Mourning the Exile in Babylon
Juifs pleurant l'exil à Babylone
Eduard Bendemann (CC BY-SA)

Lorsque Cyrus le Grand conquit la Babylonie et créa l'Empire perse, il permit aux Juifs de Babylone de retourner à Jérusalem et de reconstruire la ville et le Temple. En ce sens, Isaïe qualifie Cyrus de "messie" ("oint") pour son rôle dans la restauration prophétique d'Israël.

Les thèmes dans Isaïe

Comme dans les autres livres prophétiques, Isaïe énumère tous les péchés des Israélites et leur négligence des commandements de Dieu en matière de justice sociale. Cependant, il condamne également tous les dirigeants et les rois des autres nations pour leur corruption. Il inclut des oracles contre chacun des empires voisins d'Israël.

Supprimer la pub
Publicité

Isaïe contient le même message d'espoir futur que les autres livres prophétiques. Au jour de Yahweh, les tribus seront rassemblées et ramenées à Sion. Actuellement condamné, Isaïe a néanmoins un message d'espoir pour les nations:

C'est peu que tu sois mon serviteur Pour relever les tribus de Jacob Et pour ramener les restes d'Israël: Je t'établis pour être la lumière des nations, Pour porter mon salut jusqu'aux extrémités de la terre. (Isaïe 49:6)

Choisi au mont Sinaï, Israël devait être le modèle qui amènerait toutes les nations à se conformer au Dieu d'Israël:

... Et ils ramèneront tes fils entre leurs bras, Ils porteront tes filles sur les épaules... Ils se prosterneront devant toi la face contre terre, Et ils lécheront la poussière de tes pieds, Et tu sauras que je suis l'Éternel, Et que ceux qui espèrent en moi ne seront point confus. (Isaïe 49:22-23)

Le message est que Dieu ne rétablira pas seulement Israël, mais aussi le plan original du jardin d'Eden avant la chute. Ce sera une existence utopique où "le loup habitera avec l'agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira." (Isaïe 11:6). Dieu "sera le juge des nations, l'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra plus la guerre." (Isaïe 2:4).

Supprimer la pub
Publicité

Let Us Beat Our Swords into Ploughshares
Faisons de nos épées des socs de charrue
UN Photo/Andrea Brizzi  (CC BY-NC-ND)

Isaïe dans le judaïsme du Second Temple (515-70 de notre ère)

Isaïe devint l'un des livres les plus populaires de la période du Second Temple, mis à jour pour répondre à l'oppression de l'occupation grecque et à la révolte des Maccabées (167 av. J.-C.), puis à la conquête de Jérusalem par Rome en 63 avant notre ère. L'espoir d'une restauration d'Israël dans la littérature apocalyptique se réfère constamment à Isaïe dans des textes tels que le livre de Daniel, des parties d'Ezéchiel, les Similitudes d'Hénoch, 2 Baruch, 4 Esdras et le troisième des Oracles sibyllins. Les différentes sectes juives de cette période utilisèrent toutes Isaïe pour valider leurs interprétations des temps instables.

Isaïe dans le christianisme

La nouvelle secte juive qui jeta les bases du christianisme s'appuya presque exclusivement sur Isaïe pour formuler et valider ses affirmations concernant Jésus de Nazareth. Isaïe est cité 85 fois dans le Nouveau Testament:

La Nativité

L'application par Matthieu d'Isaïe 7:14 - "C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel. ["Dieu est avec nous"] - est devenue la conviction chrétienne que Dieu lui-même s'est manifesté sur terre en Jésus. Cette conviction fut reprise plus tard dans l'oratorio de George Frideric Haendel, Le Messie:

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

"Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix". (Isaïe 9:5)

Selon Luc, Jésus commence son ministère dans une synagogue où il lit un passage du livre d'Isaïe:

L'Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, Pour publier une année de grâce du Seigneur. (Luc 4:18-19)

Le procès et la crucifixion de Jésus de Nazareth

La description que fait Marc de la crucifixion de Jésus reprend de nombreux passages d'Isaïe sur le serviteur souffrant.

L'un des premiers problèmes rencontrés par ceux qui affirmaient que Jésus était le messie était le fait qu'il était mort par crucifixion; un messie mort n'offrait que peu d'espoir. Un des premiers chrétiens (non identifié) affirma que la mort du Messie avait été prophétisée par Isaïe. Les chapitres 45 à 53 d'Isaïe sont connus sous le nom de "passages du serviteur souffrant". Isaïe raconte l'histoire d'un croyant dévoué au Dieu d'Israël, qui a souffert, a été torturé puis tué. Dieu l'a ensuite "ressuscité" (résurrection) et l'a placé sur le trône de Dieu. Dans le contexte historique d'Isaïe, le serviteur souffrant était la nation d'Israël. À l'époque où Marc écrivait son évangile (69/70 de notre ère), les détails du serviteur souffrant étaient interprétés comme l'accomplissement des Écritures (c'est-à-dire des prophètes). Dans les évangiles, la description que fait Marc de la crucifixion de Jésus intègre de nombreux passages relatifs au serviteur souffrant: il est allé "semblable à un agneau qu'on mène à la boucherie." (Isaïe 53:7) et "il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités" (Isaïe 53:5).

Polémique contre les juifs incrédules

À l'époque de la rédaction des évangiles (70-100 de notre ère), de plus en plus de païens (non-Juifs) devinrent membres de cette nouvelle communauté. Les évangiles devaient expliquer pourquoi la mission de Jésus avait échoué parmi les Juifs. Ils ont systématiquement utilisé la fustigation d'Isaïe contre les Israélites pour prédire qu'il n'y aurait qu'un reste juste de vrais croyants (aujourd'hui les chrétiens) et que Dieu s'était détourné des Juifs:

Il dit alors: Va, et dis à ce peuple: Vous entendrez, et vous ne comprendrez point; Vous verrez, et vous ne saisirez point. Rends insensible le coeur de ce peuple, Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux..." (Isaïe 6:9-10)

Ce passage a été utilisé dans l'histoire des disciples demandant pourquoi Jésus enseignait en paraboles. Jésus a répondu: " Voici pourquoi je leur parle en paraboles : "C'est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu'en voyant ils ne voient point, et qu'en entendant ils n'entendent ni ne comprennent. Et pour eux s'accomplit cette prophétie d'Ésaïe". (Matthieu 13:13-14). En d'autres termes, ce passage affirmait que Dieu lui-même avait décidé que la plupart des Juifs ne seraient pas sauvés, parce que leur cœur était endurci.

Christ and the Twelve Apostles by Fra Angelico
Le Christ et les Douze Apôtres, par Fra Angelico
Frans Vandewalle (CC BY-NC)

L'inclusion des païens

Les prédictions d'Isaïe sur l'avènement du royaume de Dieu ont été utilisées tout au long du Nouveau Testament pour valider l'inclusion des païens. Lorsque Siméon, le prophète, a rencontré l'enfant Jésus dans le Temple, il a loué Dieu en disant:

Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur S'en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples, lumière pour éclairer les nations, et gloire d'Israël, ton peuple.

(Luc 2:29-32)

La Parousie

Les prédictions prophétiques des derniers jours, en particulier la défaite des ennemis d'Israël, ne se sont pas produites pendant le séjour de Jésus sur terre. Pour remédier à ce problème, un chrétien inconnu de la première heure a imaginé le concept de la parousie, ou seconde apparition. Jésus, maintenant au ciel, reviendrait sur terre à une date ultérieure, et tous les éléments nécessaires à l'établissement du royaume de Dieu seraient alors manifestés.

Ce concept était dominant dans les lettres de Paul, l'apôtre des nations. Son prophète préféré semble être Isaïe (cité 27 fois), qu'il a utilisé pour décrire ce que serait le royaume lorsque Jésus reviendrait. Il s'est servi d'Isaïe pour enseigner à ses communautés comment vivre de manière proleptique, comme si le royaume était déjà là: "Voici que je vais créer de nouveaux cieux et une nouvelle terre. On ne se souviendra plus des choses passées, elles ne reviendront plus à l'esprit" (Isaïe 65:17).

L'Apocalypse de Jean de Patmos s'appuie largement sur les prédictions prophétiques des derniers jours. Cependant, grâce à l'utilisation d'allégories et de symboles, le débat se poursuit sur l'utilisation littérale d'Isaïe. Il y a 72 allusions à Isaïe, dont 40 peut-être sont des citations directes.

Great Isaiah Scroll
Grand rouleau d'Ésaïe
Unknown (Public Domain)

Légendes d'Isaïe

Un texte judéo-chrétien combiné, l'Ascension d'Isaïe, est apparu entre le 1er et le 3e siècle de notre ère. Rehaussant les méfaits du roi Manassé qui a défait toutes les réformes d'Ézéchias (2 Rois 21), ce texte pseudépigraphique détaille le martyre d'Ésaïe. Un faux prophète, Belkira, a accusé Isaïe de trahison. Manassé le condamne à mort. Isaïe se cache magiquement dans un arbre, mais il est retrouvé. Manassé scie l'arbre en deux et le sang d'Isaïe jaillit.

Le Talmud juif babylonien postérieur et le Talmud de Jérusalem ont peut-être utilisé ce texte antérieur pour affirmer qu'Isaïe avait été scié en deux. Cette histoire est également relatée dans le Coran. Dans la version musulmane, cependant, ce sont les Israélites qui ont scié Isaïe en deux et non Manassé.

Le langage et la poésie des oracles d'Isaïe sont incroyablement riches en spiritualité. Les chrétiens modernes continuent d'utiliser son œuvre en incorporant de nombreux passages comme paroles d'hymnes. Les Églises catholiques occidentales et les Églises orthodoxes orientales utilisent toutes deux le verset 6.3 d'Isaïe (connu sous le nom de Sanctus) dans la liturgie: "Saint, saint, saint est l'Éternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire!". Les Églises orthodoxes orientales le célèbrent comme saint le 9 mai. À la même date, il est honoré comme saint et martyr par l'Église catholique romaine.

Supprimer la pub
Publicité

Questions & Réponses

Qui était Isaïe dans la Bible?

Isaïe était l'un des principaux prophètes de l'ancien Israël.

Que signifie le nom Isaïe?

Isaïe signifie en hébreu "Dieu est le salut".

Quel est le message principal du livre d'Isaïe?

Isaïe a énuméré tous les péchés des Israélites et a condamné tous les dirigeants et les rois des autres nations pour leur corruption. Cependant, le livre contient un message d'espoir futur, selon lequel Dieu ne rétablirait pas seulement Israël, mais aussi le plan original du jardin d'Eden avant la chute.

Bibliographie

World History Encyclopedia est un associé d'Amazon et perçoit une commission sur les achats de livres sélectionnés.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Rebecca Denova
Rebecca I. Denova, Ph. D., est Maître de Conférences à temps plein en Christianisme Primitif au Département d'Études Religieuses de l'Université de Pittsburgh. Elle a récemment publié un ouvrage, "The Origins of Christianity and the New Testament" (Wiley-Blackwell).

Citer cette ressource

Style APA

Denova, R. (2022, mars 19). Isaïe [Isaiah]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-20619/isaie/

Style Chicago

Denova, Rebecca. "Isaïe." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le mars 19, 2022. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-20619/isaie/.

Style MLA

Denova, Rebecca. "Isaïe." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 19 mars 2022. Web. 22 juin 2024.

Adhésion