Poterie à figures rouges

Définition

Heather Montgomery
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 07 septembre 2012
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, grec
Red-figure Tondo Depicting a Youth (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Tondo à figure rouge représentant un jeune homme
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

La poterie à figures rouges est un style de peinture sur vase grec inventé à Athènes vers 530 av. J.-C. Ce style présente des figures rouges dessinées et un fond noir peint. La poterie à figures rouges gagna en popularité et, au début du Ve siècle av. J.-C., elle remplaça pratiquement la poterie à figures noires comme type de poterie prédominant à Athènes. Les derniers exemples connus datent d'environ 320 av. J.-C.

Dans la poterie à figures rouges, les figures sont créées dans le rouge-orange original de l'argile. Cela permettait d'obtenir plus de détails que dans la poterie à figures noires, car les lignes pouvaient être dessinées sur les figures plutôt que grattées. Cela rendait les scènes peintes à la fois plus détaillées et plus réalistes, et permettait aux peintres de figures rouges de travailler avec une plus grande perspective. Dans la peinture à figures noires, les personnages étaient presque toujours représentés de profil, mais la peinture à figures rouges permettait des vues de face, de dos et de trois quarts, créant ainsi une troisième dimension à la peinture.

Supprimer la pub
Advertisement

Comme la poterie à figures noires, la poterie à figures rouges était créée dans une variété de formes pour des usages spécifiques. Les poteries à usage quotidien, comme les amphores pour le transport des marchandises et les hydries pour puiser l'eau, représentaient souvent des scènes de la vie quotidienne. Les pots conçus pour un usage rituel, comme le lécythe destiné à verser des libations, présentaient généralement des scènes d'importance religieuse.

Les scènes peintes sont à la fois plus détaillées et plus réalistes, et permettent aux peintres à figures rouges de travailler avec une plus grande perspective.

Athènes est restée le principal producteur de poterie à figures rouges, tant en qualité qu'en quantité, mais le style s'est finalement répandu dans d'autres régions grecques, notamment en Italie du Sud. Les sujets des vases à figures rouges étaient très variés, allant des portraits de dieux et de héros aux représentations de la vie quotidienne des Athéniens. En tant que telles, ces peintures constituent un témoignage archéologique d'informations historiques, sociales et mythologiques.

Supprimer la pub
Advertisement

Les universitaires ont été en mesure d'identifier des artistes individuels et des groupes artistiques comme étant les peintres de ces vases à figures rouges. L'ouvrage le plus définitif sur l'identification de ces artistes est Attic Red-figure Vase-painters de Sir John Beazley, publié pour la première fois en 1925. Beazley, professeur à l'Université d'Oxford, a catalogué plus de 65 000 vases et fragments, et identifié plus de 17 000 artistes.

Parmi ces peintres identifiés, le peintre d'Andokidès est généralement crédité de l'invention du style. Il a été rejoint par plusieurs autres adeptes précoces de la technique, notamment le "groupe des pionniers" composé d'Euphronios, Euthymidès et Phintias. Ces premiers peintres à figures rouges étaient souvent "bilingues", c'est-à-dire qu'ils travaillaient à la fois en figures rouges et en figures noires pendant un certain temps. Des peintres notables sont apparus à la fin de la période archaïque, comme le peintre de Berlin, le peintre de Kléophradès et Douris, car la technique s'était affinée et avait commencé à dominer dans le monde méditerranéen. La maîtrise de la technique se poursuivit à l'époque classique avec des peintres célèbres tels que le peintre d'Achille, le peintre de la Providence et le peintre de Pan. Parmi les artistes célèbres plus tard, citons le peintre d'Érétrie, le peintre de Meidias, qui atteignit de nouveaux niveaux de détail dans la peinture de vêtements, et le peintre de Méléagre.

Supprimer la pub
Advertisement

Supprimer la pub
Publicité

Questions & Réponses

Qu'est-ce que la poterie à figures rouges de la période grecque ?

La poterie grecque à figures rouges est une poterie présentant des scènes décoratives en rouge sur fond noir. Elle a été fabriquée pour la première fois vers 530 avant notre ère.

Quelle est la différence entre la poterie à figures rouges et la poterie à figures noires ?

La différence entre la poterie à figures rouges et la poterie à figures noires est que la première présente des motifs rouges sur un fond noir et la seconde des motifs noirs sur un fond rouge.

Quel était le but de la poterie à figures rouges ?

Le but de la poterie à figures rouges était de créer des récipients décoratifs destinés à un usage quotidien, par exemple pour contenir de l'eau, du vin, de l'huile et des denrées alimentaires.

Bibliographie

World History Encyclopedia est un associé d'Amazon et perçoit une commission sur les achats de livres sélectionnés.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Citer cette ressource

Style APA

Montgomery, H. (2012, septembre 07). Poterie à figures rouges [Red-Figure Pottery]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10359/poterie-a-figures-rouges/

Style Chicago

Montgomery, Heather. "Poterie à figures rouges." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le septembre 07, 2012. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-10359/poterie-a-figures-rouges/.

Style MLA

Montgomery, Heather. "Poterie à figures rouges." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 07 sept. 2012. Web. 18 avril 2024.

Adhésion