Vérone Romaine

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 10 avril 2014
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, italien, espagnol
Amphitheatre Exterior, Verona (by Mark Cartwright, CC BY-NC-SA)
Extérieur de l'amphithéâtre, Vérone
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Vérone, située sur le fleuve Adige dans le nord de l'Italie, était une ville romaine probablement fondée au IIe siècle avant Jésus-Christ. Elle était une colonia en 69 de notre ère et les impressionnants monuments qui subsistent encore aujourd'hui témoignent de l'importance de la ville. À la fin de l'Antiquité, les empereurs Constantin Ier et Théodoric séjournèrent à Vérone, ce dernier y construisant un palais. Aujourd'hui, la ville est surtout célèbre pour son magnifique amphithéâtre qui était le troisième plus grand du monde romain et qui continue d'accueillir d'importantes manifestations culturelles. Vérone est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Vue d'ensemble

La plus ancienne inscription trouvée à Vérone provient d'une borne milliaire sur la Via Postumia et date de 148 avant Jésus-Christ. L'histoire de la ville avant cette date n'est pas claire mais, selon Pline et Tite-Live, la colonie aurait été occupée par les Gaulois Cénomans. Strabon et Martial décrivent la Vérone romaine comme une grande ville dont les citoyens les plus importants étaient la puissante famille Gavia qui était également un généreux mécène de la ville. Au milieu du Ier siècle de notre ère, les citoyens de Vérone reçurent la citoyenneté romaine.

Supprimer la pub

Advertisement

Le plan général de la ville, disposé selon un quadrillage régulier, pourrait avoir été conçu par Vitruve. L'empereur Gallien (r. de 253 à 268 de notre ère) fit construire d'impressionnants murs de circuit. Parmi les éléments architecturaux remarquables, citons le grand amphithéâtre du Ier siècle de notre ère, plusieurs portes monumentales et un théâtre. Catulle, le poète du Ier siècle de notre ère, est l'un des fils célèbres de la ville. La ville continua à être occupée pendant le Moyen Âge, mais ne retrouva jamais l'importance qu'elle avait à l'époque romaine. La ville connuta cependant la célébrité littéraire lorsque Shakespeare la choisit en tant que décor pour trois de ses pièces, dont Roméo et Juliette. Le statut de site du patrimoine mondial de l'UNESCO témoigne de la richesse de l'héritage architectural de Vérone.

Les points forts de l'architecture comprennent le grand amphithéâtre du 1er siècle de notre ère, plusieurs portes monumentales et un théâtre.

Principaux monuments romains

Amphithéâtre

Supprimer la pub

Advertisement

L'amphithéâtre du Ier siècle de notre ère, connu simplement sous le nom d'Arènes, est le monument romain le mieux conservé de Vérone. À l'origine, il y avait trois niveaux d'arcs atteignant une hauteur de 30 mètres, mais aujourd'hui, seuls deux niveaux subsistent, sauf dans une petite partie où quatre arcs subsistent du niveau supérieur. De plus, le sol de l'arène se trouve maintenant à 2 mètres sous le niveau du sol. Les dimensions extérieures de la structure elliptique sont de 152 x 123 mètres, ce qui en faisait le troisième plus grand amphithéâtre romain (après le Colisée et Capoue). L'édifice fut construit à l'aide d'un mélange de ciment et de moellons connu sous le nom d'opus coementicum, de briques et de blocs de pierre de Valpolicella placés dans des piliers carrés pour créer une façade extérieure de 72 arcs, chacun ayant une portée de 2 mètres. Celles-ci conduisent directement à un couloir intérieur de 4,4 mètres de large qui fait tout le tour de l'arène. De ce couloir, des marches montent à intervalles réguliers et sur quatre niveaux différents pour former des vomitoria, qui donnent accès à la cavea intérieure. À l'intérieur, les sièges étaient disposés en quatre anneaux elliptiques, soit un total de 44 rangées de sièges. Il existe également un vaste système de drainage qui fonctionne toujours et qui a contribué à l'excellente conservation du monument. L'arène était à l'origine utilisée pour accueillir des gladiateurs, des cirques et des événements équestres et, aujourd'hui encore, elle continue d'accueillir des concerts et, surtout, une saison d'opéra chaque été où 20 000 spectateurs, comme dans l'Antiquité, profitent de l'atmosphère unique d'un spectacle en plein air.

Théâtre

Le théâtre romain niché dans la colline sur la rive gauche de l'Adige fut construit au Ier siècle av. J.-C. sous le règne d'Auguste, la conversion en pierre étant probablement postérieure. Il a été partiellement recouvert sur le côté droit mais mesurait à l'origine 123 x 152 mètres. La cavea semi-circulaire et le mur de fond de scène sont un mélange typique d'architecture romaine et grecque. Une fois encore, des matériaux de construction de qualité et de bons systèmes de drainage ont permis une préservation raisonnable et le théâtre continue d'être utilisé pour des représentations publiques aujourd'hui.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Arch of Gavi, Verona
Arco dei Gavi, Vérone
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Arc de Gavi

L'arc également connu sous le nom d'Arco dei Gavi fut construit au 1er siècle de notre ère pour glorifier et commémorer la puissante famille Gavi. Habituellement, les arcs de triomphe commémoraient les triomphes militaires et les hommes d'État, mais il s'agit d'un exemple rare de cette structure commémorant une famille privée. Situé pour marquer le début de la Via Sacra, l'arc avait autrefois des statues de famille dans ses niches dont les inscriptions sont toujours présentes. Il y a également une inscription : "Lucius Vitruvius Libertus Architectus" qui indique l'architecte resposable de sa construction. Sous l'arc se trouve un tronçon de route romaine bien conservé, avec des dalles polygonales typiques qui présentent les rainures parallèles caractéristiques de la circulation sur roues. L'arc fut entièrement démantelé en 1805 lorsque Napoléon estima qu'il bloquait le trafic militaire, mais il fut restauré en 1932.

Porta Borsari

La Porta Borsari fut construite au 1er siècle de notre ère. La porte fut construite en pierre blanche de Valpolicella et était la principale porte d'entrée de la ville à l'époque romaine. Deux arcs sont flanqués de demi-colonnes corinthiennes et sont surmontés d'une architrave et d'un tympan. Au-dessus se trouvent deux étages d'arcs plus petits, six sur chaque niveau, à nouveau avec des demi-colonnes et des frontons. L'inscription se rapporte aux murs de la ville construits en 265 de notre ère par Gallien.

Ponte Pietra, Verona
Ponte Pietra, Vérone
Mark Cartwright (CC BY-NC-SA)

Ponte Pietra

Le pont connu aujourd'hui sous le nom de "Ponte Pietra" fut construit au 1er siècle avant Jésus-Christ et était l'un des deux seuls ponts romains qui traversaient l'Adige. Son nom d'origine était le Pons Marmoreus. Les inondations, les guerres et le temps ont eu raison de la structure, mais les deux arches les plus proches de la rive gauche (en blanc) sont d'origine.

Supprimer la pub

Advertisement

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2014, avril 10). Vérone Romaine [Roman Verona]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12636/verone-romaine/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Vérone Romaine." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le avril 10, 2014. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-12636/verone-romaine/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Vérone Romaine." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 10 avril 2014. Web. 12 août 2022.

Adhésion