Varus

Définition

Martini Fisher
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 27 janvier 2016
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, Turc
Kalkriese Face Mask (by Carole Raddato, CC BY-SA)
Masque de casque de Kalkriese
Carole Raddato (CC BY-SA)

Publius Quinctilius Varus (c. 46 av. J.-C. - 9 de notre ère) était un homme politique et un général romain sous le règne de l'empereur Auguste. On se souvient surtout de lui pour avoir perdu trois légions romaines lors d'une embuscade tendue par des tribus germaniques à la bataille de la forêt de Teutoburg, ce qui causa un grand choc à Rome et mit fin à l'expansion romaine au-delà du Rhin.

Jeunesse

Publius Quinctilius Varus vit le jour vers 46 avant Jésus-Christ dans une vieille famille patricienne. Son père, Sextus Quinctilius Varus, était un républicain. Sextus était questeur en 49 avant Jésus-Christ et défendit la ville de Corfinium contre le siège de Jules César pendant la guerre civile contre Pompée. Lorsque Jules César fut assassiné, Sextus se trouvait sur le champ de bataille de Philippes et affrontait Marc-Antoine et Octave. Lorsque Marc-Antoine et Octave vainquirent les derniers républicains, Sextus mit fin à ses jours.

Supprimer la pub
Advertisement
Cassius décrit Varus comme un commandant militaire incompétent qui était également naïf et impérieux.

Publius Quinctilius Varus n'avait aucune des tendances républicaines de son père. Il devint un ami politique d'Auguste et fut nommé questeur vers 21 avant Jésus-Christ. Varus épousa Vipsania Marcella Agrippina, fille de Marcus Vipsanius Agrippa, le bras droit de l'empereur Auguste. Il fut nommé consul en 13 avant J.-C. avec Tibère, le beau-fils d'Auguste, lui-même marié à l'une des filles d'Agrippa, Vipsania Agrippina. Plus tard, Varus épouserait Claudia Pulchra, petite-nièce d'Auguste. Dion Cassius décrit Varus comme un commandant militaire incompétent qui était aussi naïf et impérieux. Velleius Paterculus évalue Varus comme un homme tranquille qui était lent et paresseux. Ils considèrent Varus comme un administrateur qui progressa dans sa carrière grâce à ses liens étroits avec Auguste.

Carrière

Au moment de l'ascension de Varus dans le monde politique romain, l'empire était préoccupé par deux conflits principaux, la révolte pannonienne et Maroboduus, l'un des plus puissants chefs de tribus germaniques. L'élite impériale était également bien consciente du risque de troubles dans les provinces nouvellement conquises. Un gouverneur devait non seulement être quelqu'un qui avait prouvé qu'il était capable de commander avec succès une armée, mais aussi être compétent pour s'installer et organiser une nouvelle province. Varus se vit confier le poste de gouverneur de l'Afrique, une position très prestigieuse puisqu'il s'agissait de l'une des provinces gouvernées par le Sénat, ainsi que de la seule à disposer d'une légion alors que toutes les autres provinces en garnison étaient gouvernées par l'empereur. Varus régna sur cette partie du monde romain en 8-7 avant Jésus-Christ, inscrivant son nom sur les pièces de monnaie des deux villes, Hadrumète et Acholla. Il fut ensuite nommé à nouveau gouverneur de Syrie, où il avait le commandement d'un sixième de l'armée romaine.

Supprimer la pub
Advertisement

En 7 avant Jésus-Christ, Varus arriva en Syrie. La Syrie était l'une des provinces les plus importantes de l'empire, car les quatre légions impériales romaines en Syrie étaient celles qui gardaient la frontière orientale contre les Parthes. Le British Museum possède une pièce de monnaie ancienne avec les inscriptions "Imperator Caesar Augustus" autour de la tête de l'empereur et "Publius Quinctilius Varus", avec deux aigles de la légion indiquant les liens étroits entre les deux hommes.

Bronze coin 6-4 BCE
Pièce en bronze 6-4 avant notre ère
Trustees of the British Museum (Copyright)

En tant que gouverneur de Syrie, Varus était également responsable de la paix dans les royaumes vassaux, dont la Judée. Le roi Hérode de Judée avait été le plus proche et le plus fidèle allié de Rome. À la fin de son règne, Hérode accusa son fils, Antipater, qui était également son successeur désigné, de haute trahison. Varus soutint l'accusation, et Antipater fut exécuté.

Supprimer la pub
Advertisement

Hérode mourut trois ans plus tard. Dans son testament, il partagea son royaume entre ses trois fils survivants - Hérode Archélaos, Hérode Antipas et Philippe. Hérode Archélaos reçut la région de Judée et de Samarie, Hérode Antipas reçut la Galilée et la Pérée, et Philippe devint le souverain de la Gaulanitide. Bientôt, des émeutes éclatèrent dans les régions gouvernées par Archélaos. Les troupes d'Archélaos furent incapables de faire face et Varus dut intervenir. Les villes de Sepphoris et d'Emmaüs furent détruites, et 2 000 personnes furent crucifiées. Les territoires d'Hérode Archélaos furent pacifiés et son règne put commencer. Après cette crise, Varus retourna à Rome.

Coin Inscribed VAR(us)
Pièce portant l'inscription VAR(us)
Goethe-Universität Frankfurt (Public Domain)

Varus rentra à Rome au milieu d'un changement politique. Auguste avait nommé ses petits-fils Caius et Lucius comme successeurs. Tibère avait quitté Rome et vivait à Rhodes. Cependant, le nouveau projet d'Auguste n'aboutit pas car les deux petits-fils moururent à moins de deux ans d'intervalle. En raison de cette tragédie familiale, Tibère fut rappelé de Rhodes et fut nommé l'un des successeurs d'Auguste. Après le rappel de Tibère, Varus fut nommé gouverneur de Germanie vers l'an 6 de notre ère. Sa nomination fut célébrée par un don d'argent aux soldats avec des pièces marquées du signe VAR.

La bataille de Teutoburg

Tibère parcourut la Germanie à l'automne 4 et à l'été 5 de notre ère pour montrer sa force, afin que les tribus germaniques comprennent et remplissent leurs obligations en tant que partie de l'Empire romain. En 6 de notre ère, il voulait mener au moins huit légions du Rhin moyen et une unité contre le roi Maroboduus des Marcomans en Boiohaemum (Bohème actuelle).

Supprimer la pub
Advertisement

Dans le même temps, les trois légions du Rhin inférieur devaient également se diriger vers le Boiohaemum et l'attaquer le long de l'Elbe. Leur commandant était Caius Sentius Saturninus. Un troisième groupe d'armées devait marcher le long du Main. Une base géante fut construite près de l'actuelle Marktbreit, où l'armée du Rhin moyen se rassemblerait. Cependant, rien ne se passa, car une rébellion en Pannonie entrava l'exécution du plan de Tibère et il fallut trois ans pour la réprimer. Varus remplaça Saturninus et organisa activement les territoires conquis entre le Rhin et l'Elbe. Il perçut les impôts, fonda de nouvelles colonies et administra la justice lorsque cela était nécessaire.

À l'été 9 de notre ère, Tibère avait vaincu les Pannoniens et se préparait à reprendre l'offensive vers le Boiohaemum et l'Elbe en 10 de notre ère. Pour les chefs germaniques qui voulaient se débarrasser des Romains, il était temps d'agir. Varus se trouvait dans ses quartiers d'été sur le Weser lorsqu'il apprit la nouvelle d'une révolte croissante dans la région du Rhin, à l'ouest. Il décida alors de marcher avec trois légions (les XVII, XVIII et XIX) et de faire un détour par la zone rebelle avant de revenir sur le Rhin.

La seule route passait par une petite bande de terre facilement accessible; au sud, il y avait les collines inaccessibles de la forêt de Teutoburg, et les marais rendaient la progression vers le nord difficile. C'était l'endroit idéal pour piéger les légionnaires lourds. Les trois légions se trouvaient donc dans une position où leurs forces de combat seraient minimisées. Elles furent prises en embuscade par des tribus germaniques dirigées par Arminius lors de la bataille de la forêt de Teutoburg. Certains soldats romains qui tentaient de fuir furent interceptés par les tribus germaniques et tués. Certains Romains capturés furent mis en cage et brûlés vifs, tandis que d'autres furent réduits en esclavage ou rançonnés. Tacite et Florus rapportent que les tribus germaniques victorieuses torturèrent et sacrifièrent les soldats captifs à leurs dieux. Les archéologues modernes ont fouillé une partie du champ de bataille, récupérant de nombreux objets militaires et d'autres objets attestant de la présence de civils dans la région au moment du massacre. Varus, en voyant que tout espoir était perdu, mit fin à ses jours.

Supprimer la pub
Advertisement

Battle of Teutoburg Forest [Artist's Impression]
Bataille de Teutobourg (Impression d'artiste)
The Creative Assembly (Copyright)

Après la bataille, les Romains ne conquirent jamais les Germains à l'est du Rhin malgré les expéditions de Germanicus en 15-16 de notre ère, et quelques conflits ultérieurs. La honte fut si grande, et la malchance que l'on pensait liée aux numéros des légions perdues lors de la bataille de Teutoburg, que les numéros XVII, XVIII et XIX ne réapparurent jamais dans l'ordre de bataille de l'armée romaine. Selon Suétone, Auguste déchira ses vêtements et refusa de se couper les cheveux pendant des mois après avoir appris la nouvelle. Pendant les années qui suivirent, on entendit parfois Auguste gémir : "Quinctilius Varus, rends-moi mes légions !".

Arminius coupa la tête de Varus et l'envoya en Bohème comme cadeau au roi Maroboduus pour l'inciter à une alliance. Maroboduus déclina l'offre et envoya la dépouille de Varus à Rome. Malgré sa colère à l'égard de Varus pour sa défaite totale à la bataille de la forêt de Teutoburg, Auguste enterra la tête de Varus dans le mausolée de la famille impériale.

Supprimer la pub
Publicité

Bibliographie

World History Encyclopedia est un associé d'Amazon et perçoit une commission sur les achats de livres sélectionnés.

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Martini Fisher
Martini is the co-author of "Time Maps: Matriarchy and the Goddess Culture" and "Time Maps: Gods, Kings and Prophets". Her other work include the ebook "Introduction to Mahabharata: Lessons on Life and Businesses" from her online course of the same name.

Citer cette ressource

Style APA

Fisher, M. (2016, janvier 27). Varus [Publius Quinctilius Varus]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14371/varus/

Style Chicago

Fisher, Martini. "Varus." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le janvier 27, 2016. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-14371/varus/.

Style MLA

Fisher, Martini. "Varus." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 27 janv. 2016. Web. 15 avril 2024.

Adhésion