Dynastie Xia

Définition

Emily Mark
de , traduit par Jerome Couturier
publié le 10 janvier 2016
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Yu the Great (by Ma Lin, Public Domain)
Yu le Grand
Ma Lin (Public Domain)

La Dynastie Xia (vers 2070-1600 av. JC) fut le premier gouvernement à émerger dans la Chine ancienne, et le premier à adopter la politique de succession dynastique. Par conséquent, les Xia furent la première dynastie de Chine. Longtemps considérée comme une construction mythique des historiens chinois postérieurs, les fouilles du 20ème siècle ont cependant permis de découvrir des sites qui correspondaient aux descriptions des historiens anciens.

La Dynastie Xia fut renversée par la Dynastie Shang (vers 1600-1046 av. JC), entité gouvernementale plus sûre historiquement, qui fut à son tour renversée par la Dynastie Zhou (1046-256 av. JC).

Supprimer la pub

Advertisement

La raison avancée par ceux disant que la Dynastie Xia est une construction mythologique, est que les Zhou (et les dynasties suivantes) voulaient qu’il soit clair que les dynasties précédentes avaient perdu leur droit à régner du fait de leur conduite immorale; ils créèrent donc une proto-dynastie - les Xia - comme modèle préhistorique. Aujourd'hui, de nombreux chercheurs continuent de soutenir que la Dynastie Xia est un mythe sans qu’ils semblent cependant être capables d’expliquer pourquoi les preuves matérielles découvertes ne vot pas dans le sens de leurs affirmations. Ceux qui croient que la Dynastie Xia était une réalité ne sont pas plus assurés dans la mesure où aucun des sites découverts jusqu'à présent n'a pu être identifié positivement comme appartenant à cette dynastie. Il pourrait tout aussi bien s'agir de constructions de la première Dynastie Shang.

L'Ascension des Xia

Selon des historiens comme Sima Qian (145-86 av. JC), il existait autrefois un grand souverain du nom de Huang-ti (ou Huangdi, 'empereur'), plus connu sous le nom d'Empereur Jaune, qui émergea du système tribal de la Chine préhistorique pour régner sur la région du Shandong entre 2697 et 2597 av. JC. L'Empereur Jaune créa la culture chinoise et établit une forme de gouvernement qui devait durer des siècles. On lui attribue l'invention d'instruments de musique, le développement de la production de la soie, l'instauration de lois et de coutumes, ainsi que le développement de la médecine et de l'agriculture. À sa mort, il fut enterré dans le comté de Huangling, dans la province du Shaanxi, dans le mausolée qui est aujourd'hui une attraction touristique populaire.

Supprimer la pub

Advertisement

À Huang-ti succéda son petit-fils Zhuanxu, l'un des célèbres Cinq Empereurs, qui fonda la tribu Xia. Après avoir vaincu leurs rivaux, les Xia établirent la première dynastie de Chine sous la direction de l'Empereur Yao. Yao ordonna la construction de grands palais et des petits villages de huttes grandirent en centres urbains. Il est considéré comme un grand roi philosophe qui dirigeait son peuple avec sagesse et œuvrait dans son intérêt, suivant les préceptes de Huang-ti.

LE RÈGNE DE YU EST CONSIDÉRÉ COMME LE DÉBUT DE LA DYNASTIE XIA et YU EST CÉLÉBRÉ POUR SES VICTOIRES SUR LES INONDATIONS, LE SANMIAO et POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UN GOUVERNEMENT STABLE.

Les Inondations

Pendant son règne, Yao eut un sérieux problème pour contrôler les crues du Fleuve Jaune qui perturbaient l'agriculture et noyaient ou déplaçaient son peuple. Il nomma un homme du nom de Gun (vénéré comme un demi-dieu dans de nombreux récits) pour s'occuper de cette situation.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Gun essaya pendant neuf ans d'arrêter les inondations, mais chaque année les eaux devenaient plus fortes et plus de terres étaient recouvertes, faisant plus de victimes. Finalement, Gun construisit une série de digues qui, espérait-il, retiendraient l'eau, mais les digues s'effondraient, causant davantage de destructions et de morts. Yao céda alors le pouvoir à son successeur, Yu Shun, qui n'était pas satisfait de l'échec de Gun pour le contrôle des eaux. Selon certaines versions de l’histoire, Gun se suicida alors, tandis que d'autres disent qu'il fut emprisonné par Yu Shun, et d'autres encore qu'il s'exila dans les montagnes. Après son départ, l'Empereur Shun chargea Yu, le fils de Gun, de terminer le travail et d'arrêter les inondations.

Yu le Grand

Yu apprit des erreurs de son père: Gun avait essayé d'en faire trop par lui-même, il avait surestimé ses capacités personnelles et avait sous-estimé son besoin d'aide. Il avait également agi sans respect pour les forces de la nature, il avait travaillé contre l'eau au lieu de travailler avec elle. Yu s'assura de l'aide des tribus environnantes et leur fit construire des canaux qui devaient conduire l’eau vers la mer.

Le projet de Yu dura treize ans. Yu était tellement dévoué à sa tâche qu'il ne visita pas sa maison une seule fois, bien qu'il soit passé trois fois devant au cours de son travail. Sa femme et son jeune fils l'appelaient quand il passait et ses collègues l'encourageaient à rentrer chez lui pour se reposer, mais Yu n'abandonnait pas sa tâche tant qu’elle n’était pas terminée. Il disait qu'il y avait beaucoup de sans-abris qui avaient perdu leur femme et leurs enfants à cause des inondations, et qu'il ne pensait pas devoir se reposer tant que le problème n'était pas résolu. Sa détermination et son dévouement à son travail inspiraient ceux qui l'entouraient, ils le prirent comme modèle et travaillèrent dur jusqu'à ce que les eaux de la rivière soient contenues et qu'il n'y ait plus d'inondations.

Supprimer la pub

Advertisement

Une fois le problème de l'eau résolu, Shun fut très fier de Yu et lui confia le commandement de son armée. Yu mena ses hommes contre les Sanmiao, tribu hostile aux Xia qui faisait continuellement des raids sur leurs frontières. Il vainquit les Sanmiao et les chassa du pays. En récompense de ses victoires, Shun le déclara héritier du trône.

Xia Dynasty
Dynastie Xia
Edascas2 (Public Domain)

Le règne de Yu est considéré comme étant le début de la Dynastie Xia et Yu est connu comme Yu le Grand, non seulement pour ses victoires sur les inondations et sur les Sanmiao, mais aussi pour l'établissement d'un gouvernement central stable et l'organisation du pays en neuf provinces afin de rendre mieux gouvernable un territoire aussi vaste.

Mort de Yu & Déclin de Xia

Yu régna pendant 45 ans, et sur son lit de mort il désigna son fils Qi. Qi n'était qu'un jeune garçon à l'époque de la grande inondation. Beaucoup aimaient le jeune Qi pour l'histoire de son père qui refusait de rentrer chez lui tant que l'inondation n'était pas terminée, et aussi pour la façon dont il supporta si bien l'absence de son père. Yu eut l'intention de nommer son ministre comme successeur, afin que son fils n’ait pas à porter le fardeau du pouvoir, mais tant de gens préféraient Qi que Yu n'eut pas le choix. En nommant Qi comme successeur, Yu initia la politique de succession dynastique.

Supprimer la pub

Advertisement

Le fils de Qi, Tai Kang, fut un souverain médiocre, mais beaucoup de ses successeurs furent très compétents, et de nombreuses inventions et innovations, comme le développement de l'armure et les règles de chevalerie dans la bataille, sont attribuées aux derniers Xia. Le quatrième souverain après Qi fut le grand héros Shao Kang, bien connu à travers les nombreuses légendes qui racontent ses histoires, qui revitalisa le pays. La dynastie Xia commença à décliner sous le règne de Kong Jia (vers 1789-1758 av. JC), qui préférait les boissons fortes aux responsabilités du pouvoir. Gao lui succéda, puis Fa, mais aucun des deux ne fit grand-chose pour améliorer la vie d'autres qu'eux-mêmes. Le dernier empereur fut Jie (1728-1675 av. JC), connu pour avoir été un tyran et pour avoir perdu le Mandat du Ciel pour régner. Il fut renversé par Tang qui établit la dynastie Shang.

Mythologie vs Histoire

Beaucoup de ce qui précède fut considéré comme étant de la mythologie des années 1920 jusqu'au milieu des années 1960, date à laquelle des preuves archéologiques commencèrent à émerger pour corroborer les récits des historiens. Aujourd'hui encore, les spécialistes s'accordent à dire que l'histoire de la Dynastie Xia est largement mythique, même si une telle dynastie exista réellement. Le scepticisme avait grandi parce qu'on ne disposait pas de témoignages anciens sur la dynastie Xia et parce qu'aucune preuve physique ne venait étayer son existence. On a pensé que les historiens, et notamment le célèbre Sima Qian, avaient créé la dynastie Xia comme un modèle précédent pour expliquer et justifier les changements dynastiques en Chine. C'est ce qu'explique l'auteur Justin Wintle:

Sima avait un objectif politique spécifique [en donnant du crédit aux personnalités et événements mythologiques]. Selon lui, et d'autres, les souverains étaient en droit de gouverner en vertu du "Mandat du Ciel"... S'ils gouvernaient mal, ce droit tombait. L'Empereur Jaune et ses successeurs, y compris Yu, inventèrent non seulement tous les éléments essentiels des civilisations, mais ils fournirent également un modèle de gouvernement. Toutefois, en raison de la corruption humaine, cet ordre divinement institué s'effondra rapidement, et c'est ainsi que commença le "cycle dynastique" que l'on connaît. Un nouveau régime arrive au pouvoir, qui tôt ou tard perd le droit divin de gouverner, il est alors remplacé par un autre qui bénéficie du Mandat. Et ce caractère transférable du Mandat, suggère Sima, est le principe sous-jacent de l'histoire (3).

L'interprétation mythologique de la Dynastie Xia a été remise en question dans les années 1960-70 avec la découverte de palais et de maisons à quatre murs (à la différence des maisons rondes antérieures) correspondant aux descriptions des historiens qui écrivirent sur la Dynastie Xia des siècles après son déclin. D'autres preuves de l'existence des Xia furent découvertes depuis, mais aucune trace écrite de ces structures ne les identifie positivement comme des constructions Xia, et le débat se poursuit donc pour savoir si la première dynastie de Chine était une réalité ou simplement une fabrication à motivation politique des auteurs ultérieurs.

Supprimer la pub

Advertisement

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Jerome Couturier
Je suis médecin, spécialisé en Génétique. J'aime l'Histoire et l'Antiquité depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours eu un interêt pour la recherche dans divers domaines scientifiques, dont l'archéologie.

Auteur

Emily Mark
Emily Mark a étudié l'histoire et la philosophie à l'Université de Tianjin, Chine, et l'anglais à SUNY New Paltz, NY. Elle a publié des essais historiques et de la poésie. Ses premiers récits de voyage ont été publiés dans le magazine Timeless Travels.

Citer cette ressource

Style APA

Mark, E. (2016, janvier 10). Dynastie Xia [Xia Dynasty]. (J. Couturier, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11975/dynastie-xia/

Style Chicago

Mark, Emily. "Dynastie Xia." Traduit par Jerome Couturier. World History Encyclopedia. modifié le janvier 10, 2016. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11975/dynastie-xia/.

Style MLA

Mark, Emily. "Dynastie Xia." Traduit par Jerome Couturier. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 10 janv. 2016. Web. 14 août 2022.

Adhésion