Grotte d'Areni

Définition

James Blake Wiener
de , traduit par Taleen Aktorosian
publié le 31 janvier 2018
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, Turc
Entrance to Areni Cave in Armenia (by James Blake Wiener, CC BY-NC-SA)
Entrée de la grotte d'Areni en Arménie
James Blake Wiener (CC BY-NC-SA)

La grotte d’Areni est un site à composantes multiples qui contient des objets datant du chalcolithique à l’âge du bronze. En Arménie, elle est également connu sous le nom de «grotte des oiseaux» («Trchuneri» en arménien). La grotte est située près de la ville d’Areni, à proximité de la rivière Arpa et de la rivière Gnishik, dans la province centrale de Vayots Dzor. C’est ici que les archéologues ont découvert ce qui est probablement la plus ancienne cave à vin au monde, des restes d'un ancien cerveau humain, les vestiges d’une jupe en paille datant de 5000 ans, et la plus ancienne chaussure en cuir au monde. La première découverte d’artefacts a eu lieu en 1997 grâce à Boris Gasparian. Les fouilles se poursuivent depuis et se poursuivront certainement à l’avenir. Le complexe de grottes d’Areni est l’une des rares grottes du Caucase qualifiées de «karstiques» avec une épaisse séquence de sédiments.

La préhistoire des grottes d’Areni

Les fouilles de la grotte d’Areni ont mené les archéologues et les scientifiques à estimer que les grottes étaient occupées depuis la période du chalcolithique supérieur (c. 6000 à 3000 av. J.-C.). Le peuple qui habitait dans la région appartenait à la culture archéologique «Kouro-Araxe». Les traces de cette culture sont répandues dans le Caucase, dans ce qui est aujourd’hui l’Arménie, la Géorgie, et l’Azerbaïdjan, ainsi que dans certaines parties de l’ouest de l’Iran et de l’est de la Turquie. Contemporains de l’Égypte prédynastique et du début de l’Égypte dynastique, les objets fabriqués par le peuple Kouro-Araxe ont été retrouvés jusqu’en Irak, en Syrie, et en Israël. Cela suggère que la culture Kouro-Araxe avait sans doute une grande importance culturelle et économique. Certains archéologues vont même jusqu’à penser qu'il y aurait eu des migrations et que les populations de la culture Kouro-Araxe se seraient déplacées vers le sud et le sud-ouest.

Supprimer la pub
Advertisement
Le peuple préhistorique du Kouro-Araxe semble avoir utilisé des fosses avec de grands pots en céramique pour disposer des déchets à l’arrière de la grotte.

Les matériaux retrouvés suggèrent que l’activité humaine dans la grotte d’Areni se déroula sur une période de quelques décennies ou siècles plutôt que sur des milliers d’années, entre la fin du 5e millénaire et le début du 4e millénaire avant notre ère. Par ailleurs, les fouilles de la grotte d’Areni indiquent qu’il existait probablement une division du travail parmi les populations préhistoriques de la culture Kouro-Araxe et que cela se reflète dans la façon dont la grotte était utilisée. Les scientifiques et les archéologues affirment que la grotte était divisée en zones destinées à des usages spécifiques: lieux d’habitation, lieux de production économique et matérielle, et lieux désignés pour les cérémonies religieuses et les rites funèbres. Les archéologues ont découvert des graines, des noix, des restes de charbon de bois, une alène en os, une lame d’obsidienne, d’innombrables restes de céramique, des os de moutons, de chèvres et de porcs, ainsi que plusieurs dents humaines. Le peuple préhistorique kouro-araxe semble avoir utilisé des fosses avec de grands pots en céramique pour disposer des déchets à l’arrière de la grotte. (Curieusement, les ossements de plusieurs enfants et bébés ont été retrouvés dans ces zones de décharge. On ne sait pas s’ils étaient considérés comme des «déchets»). Des matières végétales avaient également été placées dans des récipients en céramique, mais in ignore s’ils étaient utilisés à des fins rituelles ou s’il s’agissait de déchets. La présence d’ossements d’animaux portant des marques de dépeçage suggère que le peuple kouro-araxe consommait de la viande de chèvre et de mouton.

Armenia's Areni Cave
La grotte d'Areni en Arménie
James Blake Wiener (CC BY-NC-SA)

Artefacts remarquables découverts dans la grotte d’Areni

De 2007 à 2011, des archéologues ont mis au jour une cave à vin datant de 6100 ans située dans la grotte d’Areni. Les objets suivants ont été retrouvés: des bassins utilisés en tant que pressoirs, des récipients de stockage, des bols pour la consommation du vin, plusieurs outils de vinification, des cuves de fermentation, et des traces de vignes domestiquées. Le complexe de grottes d’Areni est donc l’un des sites les plus anciens au monde, qui contient certaines des premières preuves de l’existence d’une viticulture établie. Les conditions arides de la grotte étaient propices à la production de vin. Les tests au radiocarbone effectués sur plusieurs tessons de poterie ont été datés d’environ 4100 à 4000 avant notre ère. Les archéologues et les scientifiques présument que les peuples anciens qui habitaient la grotte d’Areni auraient utilisé le vin dans le cadre d’un rituel ou d’une pratique mortuaire. Les fouilles ont révélé que pas moins de 20 sépultures humaines se trouvent à côté de la zone de vinification dans la grotte, et les archéologues ont également trouvé plusieurs gobelets autour des sépultures.

Supprimer la pub
Advertisement

Excavations at the Areni Cave
Fouilles dans la grotte d'Areni
Kiwiodysee (CC BY-SA)

En 2010, des archéologues ont découvert une chaussure en cuir dans la grotte d’Areni. Datant de 3500 av. J.-C., la chaussure aurait été remarquablement conservée grâce aux températures froides de la grotte et aux excréments des moutons. (Curieusement, la chaussure a également été retrouvée rembourrée avec de l’herbe.) La chaussure fut probablement fabriquée sur mesure à partir d’une seule bande de cuir coupée en deux et tannée séparément. La chaussure en cuir a surpris les archéologues par son aspect moderne. Bien qu’il ne s’agisse pas de la plus ancienne chaussure existante, c’est la plus ancienne chaussure en cuir au monde. Les archéologues et divers spécialistes pensent que la chaussure aurait été retirée par les anciens habitants lors d’une cérémonie rituelle qui comprenait peut-être du vin. En 2010, les archéologues ont aussi découvert une jupe en paille datant de 3900 av. J.-C., et en 2008, ils ont mis au jour du matériel biologique qui semble provenir d’un cerveau humain. Cette partie de cerveau humain mesurait 10 cm et était si bien préservée qu’elle présentait des signes visibles de vaisseaux sanguins.

This article was made possible with generous support from the National Association for Armenian Studies and Research and the Knights of Vartan Fund for Armenian Studies.

Supprimer la pub
Advertisement

Supprimer la pub
Publicité

Bibliographie

World History Encyclopedia est un associé d'Amazon et perçoit une commission sur les achats de livres sélectionnés.

Traducteur

Taleen Aktorosian
Taleen est bibliothécaire et éducatrice passionnée par les cultures anciennes, en particulier celles du Proche-Orient, de l’Anatolie, et des régions du Caucase. Elle s’engage à promouvoir l’apprentissage continu et à fournir un contenu éducatif de qualité pour tous.

Auteur

James Blake Wiener
James est un écrivain et ancien Professeur d'Histoire. Il est titulaire d'une Maîtrise en Histoire du monde avec un intérêt particulier pour les échanges interculturels et l'histoire du monde. Il est cofondateur de Ancient History Encyclopedia et en était auparavant le Directeur de la Communication.

Citer cette ressource

Style APA

Wiener, J. B. (2018, janvier 31). Grotte d'Areni [Areni Cave]. (T. Aktorosian, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-16757/grotte-dareni/

Style Chicago

Wiener, James Blake. "Grotte d'Areni." Traduit par Taleen Aktorosian. World History Encyclopedia. modifié le janvier 31, 2018. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-16757/grotte-dareni/.

Style MLA

Wiener, James Blake. "Grotte d'Areni." Traduit par Taleen Aktorosian. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 31 janv. 2018. Web. 23 avril 2024.

Adhésion