Dangun

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Lucie Rigalleau
publié le 20 octobre 2016
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais
Dangun  Wanggeom (by Chae Yong-sin, Public Domain)
Dangun Wanggeom
Chae Yong-sin (Public Domain)

Dangun Wanggeom (ou Tangun) est le fondateur légendaire du royaume de Gojoseon (le Joseon ancien), le premier royaume coréen qui contrôla tout le Nord de la péninsule coréenne à partir de la seconde moitié du premier millénaire AEC. Le royaume possédait la culture la plus avancée du territoire et il marqua l’avancée des nations coréennes vers un système d’état centralisé. Selon la légende, Dangun serait né le troisième jour du dixième mois et c’est pour cela qu’aujourd’hui la fête nationale en Corée du Sud est célébrée le 3 octobre.

Hwanung et Ungnyo

Selon les légendes rapportées au 13e siècle EC dans le Samguk Yusa (‘Souvenirs de Trois Royaumes’), le dieu Hwanung, fils du Dieu du Ciel Hwanin, demanda l’autorisation à son père de descendre sur Terre afin de s’y installer. Hwanin accepta, remis trois sceaux célestes à son fils et choisit le mont Taebaek (près de Pyongyang) comme étant le meilleur endroit pour son installation. Hwanung descendit sur Terre accompagné de 3 000 fidèles dont les ministres du Vent (Pungbaek), de la Pluie (Ubaek) et des Nuages (Unsa). Le dieu fonda une cité du nom d’Asadal sur les pentes d’une colline près d’un santal, ce qui lui value le surnom de ‘Prince du Santal’. Sur cette montagne, le dieu enseigna les aspects élémentaires de la vie aux Hommes tel que l’agriculture, l’art, les notions de bien et de mal, la maladie et la médecine.

Supprimer la pub

Advertisement

Un jour, une ourse et un tigre vinrent le trouver pour l’implorer de les changer en Homme. Le dieu accepta à la condition qu’ils réussissent à rester 100 jours privés de lumière avec vingt gousses d’ail et un bouquet d’armoise pour seul nourriture. Les animaux acceptèrent et s’exécutèrent. Seulement, le tigre fut incapable de résister et s’enfuit au bout de quelques jours. L’ourse, elle, réussit le défi et se transforma en femme au bout du 21e jour. Elle fut appelée Ungnyo. La femme voulait éperdument un enfant et elle mit finalement Dangun au monde, peu de temps après avoir épousé Hwanung.

Le mythe de la naissance de Dangun serait en fait la métaphore de l’arrivée de la culture du Bronze en Corée, lorsque le métal fut importé de Chine au cours du 2nd millénaire AEC.

Le mythe de la naissance de Dangun serait en fait la métaphore de l’arrivée de la culture du Bronze en Corée, lorsque le métal fut importé de Chine au cours du 2nd millénaire AEC. La présence d’une ourse dans la légende serrait une référence aux croyances chamaniques de l’époque et pourrait avoir été l’animal totem des tribus nomades venant d’Asie central qui se sont installées sur la péninsule à cette époque. D’autre part, le tigre, figure récurrente du folklore coréen, serait lui la représentation des peuples coréens. Dangun serait quant à lui le premier shaman illustre ayant permit de créer un lien entre les humains et le monde des esprits. Sa qualité divine en a aussi certainement fait un formidable outil politique pour ces successeurs, revendiquant leur autorité divine de par leur lignée.

Supprimer la pub

Advertisement

Dangun et Gija

Dangun est généralement reconnu comme étant celui à l’origine du peuple coréen et celui qui régna sur le tout premier royaume du pays, Gojoseon, fondé en 2 333 AEC. De ce fait, on nomme souvent cette période celle du Joseon de Dangun. Il va sans dire qu’aucune preuve archéologique ne vient étayer l’hypothèse d’un état unifié aussi tôt et les historiens s’accordent pour dire que le royaume de Gojoseon ne se forma historiquement qu’à partir du 7e siècle AEC au plus tôt et n’arriva jamais à contrôler complètement la région.

Map of Korean States in 108 BCE
Carte des États coréens en 108 av. J.-C.
Historiographer (CC BY-SA)

Pour en revenir aux légendes, on raconte qu’après avoir régné 1 000 années, Dangun décida de se retirer au lac du Paradis situé au sommet du mont Paektu afin de se concentrer sur la méditation. Le trône du royaume revint alors au sage Gija (Jizi en chinois) qui avait fui la dynastie Zhou en Chine avec ses 5 000 partisans pour venir s’installer sur le territoire de Dangun. Cet événement survint en l’an 1 122 AEC selon le mythe, ce qui correspondrait à l’arrivée de l’Age du Fer sur la péninsule et de ce fait symboliserait le début des relations entre les royaumes chinois et coréens. On peut par exemple remarquer que l’arrivée du mode de fonctionnement du gouvernement et de l’administration chinoise est attribuée en Corée aux enseignements de Dangun. On peut aussi trouver important de relever que le mythe de la naissance de Dangun prend place à la même époque que le légendaire règne de l’empereur Yao en Chine.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Héritage culturel

La légende de Dangun connut plusieurs moments de gloire au cours des siècles et est, aujourd’hui encore, un mythe important de la culture coréenne. Sous la dynastie Goryeo (918-1392 EC), Pyongyang fut choisit comme capitale du royaume sur la base qu’elle fut la première capitale du royaume de Dangun et donc des coréens selon la légende. Plus tard, les œuvres d’art de la dynastie Joseon (1392-1910 EC) représentèrent le dieu de la montagne Sanshin sous la forme de Dangun portant une couronne. Pendant la colonisation japonaise du 20e siècle, la secte Taejong-gyo vénérait Dangun, espérant le retour du libérateur de la nation. Durant l’Empire (1895-1910 EC), puis au début de la République de Corée du Sud, les années étaient comptées à partir de la date de la légendaire naissance de Dangun, en 2 333 AEC. De nos jours, le 3 octobre est célébré comme le jour de la fondation de la nation (Gaecheonjeol) en Corée du Sud. Enfin, malgré les nombreux désaccords des spécialistes du monde entier, la Corée du Nord a affirmé en 1993 avoir retrouvé la véritable tombe de Dangun près de Pyongyang, ce qui ferait d’eux les véritables héritiers du premier héro coréen. Cette affaire est la preuve que, malgré tout, le mythe porte encore aujourd’hui un message politique.

This content was made possible with generous support from the British Korean Society.

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Lucie Rigalleau
Débutante dans la traduction, je suis diplômée d’une licence anglais-coréen. Passionnée d'histoire depuis l'enfance, j’ai vécu un certain temps en Corée. Aujourd'hui l'histoire de la Corée m'intéresse beaucoup.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur d'articles historiques installé en Italie. Il s'intéresse plus particulièrement à la poterie, à l’architecture, aux mythologies du monde et à la découverte des idées partagées par toutes les civilisations. Il est titulaire d’un Master en philosophie politique et éditeur en chef de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2016, octobre 20). Dangun [Dangun]. (L. Rigalleau, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15143/dangun/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Dangun." Traduit par Lucie Rigalleau. World History Encyclopedia. modifié le octobre 20, 2016. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-15143/dangun/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Dangun." Traduit par Lucie Rigalleau. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 20 oct. 2016. Web. 25 juin 2022.

Adhésion