Gasgas

Définition

Rodrigo Quijada Plubins
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 24 février 2013
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, Turc
Hittite Empire c. 1300 BCE (by DBachmann, CC BY-SA)
Empire hittite vers 1300 avant notre ère
DBachmann (CC BY-SA)

Les Gasgas (ou Kaskas ou Casquéens) étaient une tribu du Pont, au nord de l'Anatolie (la Turquie d'aujourd'hui), autour de l'embouchure de la rivière Kizilirmak, limitrophe de l'empire hittite que cette tribu harcelait constamment. Cette région est essentiellement montagneuse et les Gasgas y occupaient de simples établissements qui formaient probablement une confédération peu structurée.

La première apparition des Gasgas dans l'histoire remonte au règne de Hantili Ier (vers 1590 avant J.-C. - 1560 avant J.-C.), lorsqu'ils conquirent un territoire comprenant la ville sainte de Nerik. La ville ne retournerait sous contrôle hittite que deux siècles plus tard.

Supprimer la pub
Advertisement

Les Gasgas pénétrèrent à plusieurs reprises sur les terres hittites, mais jamais avec une occupation permanente, à l'exception de la zone autour de la ville de Nerik qui était la porte d'entrée entre les territoires gasgas et hittites. Pendant le règne de Tudhaliya, une invasion majeure des Gasgas - peut-être en même temps que des attaques d'autres ennemis hittites - conduisit à une brève occupation de la capitale hittite, Hattusa, qui fut réduite en cendres (vers 1380 avant J.-C.).

Une grande partie du règne de Mursili II, l'un des plus grands rois hittites, fut consacrée à des campagnes contre les gasgas.

Les Hittites menèrent à leur tour de nombreuses campagnes punitives contre le territoire gasga tout au long de leur histoire, sans jamais parvenir à soumettre la région. Une grande partie du règne de Mursili II (c. 1321 av. J.-C. - 1295 av. J.-C.), l'un des plus grands rois hittites, fut consacrée à des campagnes contre les Gasgas. Mursili déclara qu'à son époque, un chef gasga appelé Pihhuniya faisait office de roi des Gasgas, ce qui n'avait jamais été vu auparavant dans les affaires gasgas. Occasionnellement, les Hittites et les chefs Gasgas purent conclure des traités de coexistence pacifique, comme ce fut le cas sous le roi hittite Arnuwanda Ier.

Supprimer la pub
Advertisement

Les Gasgas rejoignirent d'autres envahisseurs venus de loin, les Peuples de la mer et les Phrygiens, dans l'effondrement final de l'empire hittite vers 1200 avant notre ère. Après cela, et puisque les documents hittites sont notre principale source d'information sur les Gasgas, nous perdons leur trace ; ils disparaissent au fur et à mesure que le paysage politique et ethnique général de l'Anatolie change. Ils sont toutefois mentionnés un peu plus tard dans l'empire assyrien voisin, dont le roi Tiglath-Pilèser (c. 1112 av. J.-C. - 1072 av. J.-C.) combattit les forces gasgas. La dernière référence aux Gasgas date de l'époque du roi assyrien Sargon II, vers 700 avant notre ère, qui les affronta également.

Supprimer la pub
Publicité

Bibliographie

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Citer cette ressource

Style APA

Plubins, R. Q. (2013, février 24). Gasgas [Kaskians]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11777/gasgas/

Style Chicago

Plubins, Rodrigo Quijada. "Gasgas." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le février 24, 2013. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-11777/gasgas/.

Style MLA

Plubins, Rodrigo Quijada. "Gasgas." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 24 févr. 2013. Web. 13 avril 2024.

Adhésion