Juan Ponce de León

Définition

Mark Cartwright
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 01 juin 2022
X
translations icon
Disponible dans ces autres langues: anglais, espagnol
Juan Ponce de León (by Unknown Artist, Public Domain)
Juan Ponce de León
Unknown Artist (Public Domain)

Juan Ponce de León (1474-1521) était un conquistador espagnol qui mena des expéditions de Porto Rico à la côte de la Floride, donnant à la région son nom actuel. Il fut également le premier gouverneur de Porto Rico et découvrit le Gulf Stream. Il mourut à la suite d'une escarmouche avec des peuples indigènes lors d'un second voyage d'exploration en Floride en 1521.

Naissance et jeunesse

Juan Ponce de León vit le jour en 1474 à Santervás de Campos, dans la province de Valladolid, au nord de l'Espagne. Il était issu d'une famille aisée et bénéficia d'un bon départ dans la vie lorsqu'il fut nommé page royal à la cour d'Aragon. Arrivé à maturité, Juan devint chevalier et combattit à Grenade contre les Maures. Mais Juan était à la recherche de plus de gloire, de plus de fortune mais surtout de plus d'aventure, et c'est ainsi qu'il participa au deuxième voyage vers le Nouveau Monde mené par Christophe Colomb (1451-1506) en 1493.

Supprimer la pub

Advertisement

Le Nouveau Monde : Hispaniola et Porto Rico

L'exploration espagnole des Amériques commença avec le premier voyage de Christophe Colomb en 1492. S'ensuivit une série d'expéditions visant à coloniser des territoires, à commencer par l'île d'Hispaniola (l'actuelle République dominicaine/Haïti) en 1494. Les Espagnols trversèrent ensuite les Caraïbes pour atteindre Porto Rico en 1508, la Jamaïque en 1509 et Cuba en 1511. Ils étaient à la recherche de ressources naturelles, en particulier d'or et d'argent, mais aussi d'esclaves et de terres susceptibles d'accueillir des colonies et de permettre le développement de l'agriculture. Il y avait aussi ceux qui souhaitaient répandre la religion chrétienne.

Ponce de León soumit les populations locales et revendiqua l'île de Porto Rico au nom de l'Espagne.

Ponce de León arriva à Hispaniola en 1493, et il décida de s'y installer et de servir sous les ordres du gouverneur Nicolás de Ovando qui le rendit responsable de la partie orientale de l'île. La ville de La Isabela fut fondée en 1494 et Santo Domingo en 1498. Du bétail, des chevaux et des mules furent expédiés d'Europe et des plantations furent créées pour cultiver notamment du sucre et du tabac. Des esclaves furent utilisés pour travailler dans ces plantations, aussi bien des indigènes que des Africains de l'Ouest amenés par bateau à travers l'Atlantique. Entre 1504 et 1506, Ponce de León épousa la fille d'un aubergiste local.

Supprimer la pub

Advertisement

Spanish Colonial Empire in the Age of Exploration
L'Empire colonial espagnol durant l'Âge des Grandes Découvertes
Simeon Netchev (CC BY-NC-SA)

Vers 1508, Ponce de León se rendit à Porto Rico (alors appelé San Juan). Il y soumit les populations locales et revendiqua l'île au nom de l'Espagne. Il devint le premier gouverneur de l'île en 1509. Les Espagnols avaient établi leur contrôle sur les Taíno locaux (une branche des Indiens Arawak) avec une certaine facilité car ils n'étaient que des agriculteurs pacifiques qui ne possédaient pas d'armes comparables à celles des Européens, telles les armes à feu, les arbalètes et la poudre à canon. Ponce de León s'installa à Caparra et en changea le nom en Ciudad de Puerto Rico. La recherche d'or (qui reposait sur des rumeurs infondées) par la création de plusieurs mines s'avéra décevante et ne réussit qu'à tuer un grand nombre d'Indiens qui avaient été forcés de travailler sous terre. Ce n'est que lorsque des plantations de sucre furent créées à partir de 1511 que l'île commença à produire des revenus sérieux pour les Européens. Le port de San Juan, à Porto Rico, devint alors une étape importante pour les flottes de trésors espagnols à destination des Caraïbes. Ponce de León n'occupa le poste de gouverneur que jusqu'en 1511, date à laquelle Diego Colomb (vers 1479-1526), fils aîné de Christophe et héritier des titres fonciers de son père, lui succéda. Toujours utile à la Couronne espagnole, Ponce de León fut chargé par le roi Ferdinand II d'Aragon (r. de 1479 à 1516) de sécuriser l'île de Bimini (dans la partie occidentale des actuelles Bahamas).

La Floride et le Gulf Stream

En mars 1513, Juan Ponce de León finança une expédition privée pour explorer ce que nous connaissons aujourd'hui comme la côte nord de l'Amérique afin de déterminer son potentiel d'exploitation des ressources. On savait déjà que des peuples indigènes venaient du nord en canoë jusqu'aux Bahamas, en cinq ou six jours, et il semblait donc intéressant d'explorer ce qui se trouvait dans cette direction. Ponce de León commandait une petite flotte de trois navires, dont deux caravelles : Santiago et María de la Consolación.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Ponce de León baptisa cette région "Pascua Florida" car il fut impressionné par l'abondance de fleurs.

Ponce de León navigua jusq'au nord de la région qui est aujourd'hui l'État de Floride. Le 27 mars, il aperçut pour la première fois la terra firma et le 2 avril 1513, il débarqua quelque part entre ce qui est aujourd'hui St Augustine et Melbourne Beach sur la côte est de la Floride (Turner, 9). C'est donc à Ponce de León que l'on doit le premier débarquement documenté d'un Européen en Floride. Il est probable que les explorateurs aient pensé qu'ils avaient simplement découvert une autre grande île comme celles qu'ils connaissaient si bien dans les Caraïbes. Ponce de León nomma cette région Pascua Florida car il fut impressionné par l'abondance de fleurs et la verdure en général, et le jour où ils aperçurent la terre pour la première fois était le dimanche de Pâques. Il navigua le long de la côte pendant trois jours en direction du nord avant de faire demi-tour et d'explorer les Florida Keys et la côte ouest de la péninsule. Ils aperçurent des colonies indigènes, mais il n'y a aucune trace d'interaction, amicale ou autre, jusqu'à ce qu'il n'ay ait plusieurs brèves escarmouches fin avril et début mai à l'extrémité de la péninsule de Floride.

Map of the World by Juan de la Cosa
Carte du monde par Juan de la Cosa
Juan de la Cosa (Public Domain)

Sur le chemin du retour, Ponce de León découvrit le phénomène du Gulf Stream. Ce mouvement naturel et rapide de l'océan Atlantique d'ouest en est, accompagné d'air plus chaud, se révélera être une aide à la navigation très utile par la suite, et pour les Espagnols, cela signifiait qu'ils disposaient désormais d'un moyen relativement facile pour expédier en Espagne les marchandises pillées dans les Caraïbes.

Le 21 juin, l'expédition de Ponce de León trouva un groupe d'îles dans les Florida Keys qu'ils appelèrent les Tortugas (Dry Tortugas actuelles) en raison du grand nombre de tortues dans la région. Ils se dirigèrent ensuite de manière détournée soit vers Cuba, soit vers la côte du continent, la péninsule du Yucatán au Mexique, en passant par les Bahamas. Une légende est née selon laquelle Ponce de León n'était pas vraiment intéressé par les terres ou les richesses du Nouveau Monde, mais cherchait en fait la "fontaine de jouvence", la source magique qui donnait la vie éternelle si l'on buvait de son eau. Il y a très peu de preuves que cela ait jamais été son ambition. En octobre 1513, il retourna à Porto Rico où le succès de son voyage lui permit de rentrer en Espagne en triomphe. Il fut récompensé en septembre 1514 en étant nommé capitaine général, en fait le gouverneur militaire de Bimini et de la Floride. L'échec d'un raid dans les Petites Antilles semble avoir terni l'étoile de Ponce de León, et sa carrière resta au point mort pendant les cinq ou six années suivantes.

Supprimer la pub

Advertisement

Statue of Juan Ponce de León
Statue de Juan Ponce de León
Dan Lundberg (CC BY-SA)

Deuxième voyage en Floride

À l'été 1521, Ponce de León était de retour pour explorer la côte nord-américaine et chercher un site approprié pour la première colonie espagnole. La Couronne espagnole, désormais entre les mains de Charles Quint, empereur du Saint Empire romain germanique (r. de 1519 à 1556) avait accepté de donner au conquistador et à ses équipages le droit sur tout ce qu'ils trouveraient, avec seulement une taxe imposée sur l'or ou l'argent découvert ou pillé. En février, Ponce de León avait écrit la lettre suivante à l'empereur depuis Porto Rico, dans laquelle il exposait son objectif :

Parmi les services que j'ai rendus, j'ai découvert, à mes frais, l'île de la Floride, et d'autres dans son district, qui ne sont pas mentionnées comme étant petites et inutiles ; et maintenant je retourne à cette île, s'il plaît à Dieu, pour la coloniser, étant capable de transporter un certain nombre de personnes avec lesquelles je pourrai le faire, afin que le nom du Christ y soit loué, et que Votre Majesté soit servie avec les fruits que cette terre produit. J'ai aussi l'intention d'explorer davantage la côte de cette île, et de voir si c'est une île, ou si elle se rattache à la terre où se trouve Diego Velasquez, ou à toute autre ; et je m'efforcerai d'apprendre tout ce que je pourrai. Je me mettrai en route pour poursuivre mon voyage dans cinq ou six jours.

(Frederick Davis, 57 ans)

Ponce de León était à la tête de deux navires et d'environ 200 hommes avec 250 chevaux. Ses navires transportaient également une grande variété de bétail, de plantes et de graines à utiliser dans la nouvelle colonie. Il y avait également un certain nombre de prêtres et de frères à bord pour convertir les habitants qu'ils rencontreraient. En débarquant sur la côte est de la Floride, très probablement près de Charlotte Harbor, son groupe fut attaqué par une tribu locale qui surprit les Européens par sa férocité. Environ 80 Espagnols furent tués, et Ponce de León fut lui-même blessé par une flèche. Il réussit à s'échapper, mais il mourut à Cuba des suites de ses blessures en juillet. En fin de compte, les autorités espagnoles ne donnèrent pas suite à l'exploration de Ponce de León et laissèrent la Floride tranquille jusqu'à ce que les huguenots français ne commencent à y développer des colonies dans les années 1560.

Tomb of Juan Ponce de León
Tombeau de Juan Ponce de León
Daderot (Public Domain)

L'héritage : La conquête des Amériques

À ce stade, les Espagnols étaient davantage préoccupés par le Mexique. Le gouverneur de Cuba, Diego Velasquez, avait envoyé plusieurs expéditions pour explorer la côte continentale de l'Amérique à partir de 1517. L'expédition de 1519 dirigée par Hernán Cortés (1485-1547) rencontra la civilisation aztèque au Mexique. En 1521, cet empire était tombé bien bas, détruit par une combinaison de maladies européennes, de peuples rivaux (comme la civilisation tarascane qui s'allièrent aux Espagnols) et de la supériorité des armes à feu et de la cavalerie européennes. L'un des navires de l'expédition de Ponce de León avait même participé à l'attaque lorsqu'il avait débarqué au Yucatán sur le chemin du retour de sa dernière expédition en Floride.

Supprimer la pub

Advertisement

Systématiquement et impitoyablement, la culture des anciens Mésoaméricains, un héritage vieux de plusieurs millénaires, fut réprimée et, si possible, éradiquée dans le but d'installer le nouvel ordre de l'Ancien Monde. La même histoire allait devenir le destin des Incas en Amérique du Sud lorsque Francisco Pizarro (1478-1542) y arriva en 1532. L'empire aztèque devint la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne, et les territoires incas devinrent la vice-royauté du Pérou. Juan Ponce de León fut l'un des premiers conquistadors qui firent de l'Empire espagnol aux Amériques une réalité, en créant un tremplin à partir des Caraïbes.

La dépouille de Juan Ponce de León repose aujourd'hui dans la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de San Juan, à Porto Rico. Il est commémoré par plusieurs statues publiques, notamment dans les lieux auxquels il est le plus associé : San Juan et la Floride. En outre, la ville de Ponce, à Porto Rico, porte son nom.

Supprimer la pub

Publicité

Questions & Réponses

Pour quoi Juan Ponce de León est-il connu ?

Juan Ponce de León est connu pour être le conquistador et explorateur qui a découvert la Floride et le Gulf Stream.

Qu'a fait Juan Ponce de León à Porto Rico ?

Juan Ponce de León revendiqua Porto Rico pour l'Espagne et en devint le premier gouverneur de 1509 à 1511.

Que cherchait Juan Ponce de León ?

Une légende raconte que Juan Ponce de León était à la recherche de la fontaine de jouvence, mais en réalité, il cherchait de nouvelles terres pour l'Espagne et a ainsi découvert la Floride.

Qui a tué Juan Ponce de León ?

Juan Ponce de León a été tué par des Indiens de Floride lors de sa deuxième expédition dans la péninsule en 1521. Il est mort de ses blessures à Cuba.

Bibliographie

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth s'est consacrée à la traduction après avoir enseigné l'anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l'anglais et l'italien et a 25 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle aime voyager et découvrir l'histoire et le patrimoine d'autres cultures.

Auteur

Mark Cartwright
Mark est un auteur, chercheur, historien et éditeur à plein temps. Il s'intéresse particulièrement à l'art, à l'architecture et à la découverte des idées que toutes les civilisations peuvent nous offrir. Il est titulaire d'un Master en Philosophie politique et est le Directeur de Publication de WHE.

Citer cette ressource

Style APA

Cartwright, M. (2022, juin 01). Juan Ponce de León [Juan Ponce de León]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-20833/juan-ponce-de-leon/

Style Chicago

Cartwright, Mark. "Juan Ponce de León." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le juin 01, 2022. https://www.worldhistory.org/trans/fr/1-20833/juan-ponce-de-leon/.

Style MLA

Cartwright, Mark. "Juan Ponce de León." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 01 juin 2022. Web. 07 déc. 2022.

Adhésion