Origines de la Confédération Haudenosaunee (Iroquois)

Collecte de fonds pour traductions

Notre vision : Une éducation à l'Histoire gratuite pour tous, dans le monde entier et dans toutes les langues. C'est un objectif ambitieux, mais cela ne nous empêche pas d'y travailler. Pour y parvenir, nous devons traduire... beaucoup ! Faites un don aujourd'hui et aidez-nous à avoir un réel impact mondial. Merci beaucoup !
$1513 / $3000

Article

Jordan Baker
de , traduit par Babeth Étiève-Cartwright
publié le 15 janvier 2021
X

Texte original en Anglais : Origins of the Haudenosaunee (Iroquois) Confederacy

Les Haudenosaunee, également connus sous le nom de Confédération iroquoise, Cinq Nations iroquoises ou encore Ligue iroquoise, étaient l'un des groupes amérindiens les plus puissants au nord du Rio Grande. ils firent leur apparition dans les archives historiques au XVIe siècle de notre ère, lorsque les colons européens commencèrent à interagir avec les cinq nations constitutives des Haudenosaunee - les Onondagas, les Mohawks (qui s'appelaient eux-mêmes les Kanien'kehá:ka), les Cayugas, les Onneiouts et les Sénécas - tant sur le plan de la guerre que du commerce. Les Haudenosaunee, en tant que nation, eurent un impact énorme sur les époques coloniale et révolutionnaire, et sur le début de la République des États-Unis, ainsi que sur les débuts de l'histoire du Canada - sans parler de leur importance dans la géopolitique indigène avant et après la colonisation européenne des Amériques.

Hiawatha Belt
Ceinture de Hiawatha
Qabluna (CC BY-NC-ND)

Malgré leur importance dans l'histoire, la façon dont la confédération Huadensaunee fut créée et le moment où elle vit le jour ont fait l'objet de nombreux débats au fil des décennies. Les Haudenosaunee eux-mêmes ont une tradition orale de longue date qui décrit les origines de leur célèbre confédération, ainsi que la constitution que les cinq nations ont créée en formant cette ligue. Pourtant, cette tradition ne donne aucune indication quant à l'année exacte où ces événements se produisirent. Pour tenter de faire la lumière sur cette question, de nombreux chercheurs se sont tournés vers l'archéologie et les indices cachés dans les archives historiques pour déterminer la date de formation des Haudenosaunee.

Supprimer la pub

Advertisement

Hiawatha et le grand pacificateur

Selon les histoires orales des Haudenosaunee, il y a longtemps, les nations qui allaient un jour former leur confédération étaient en guerre constante les unes contre les autres. Un homme Sénéca nommé Hiawatha perdit sa femme et ses filles à cause de cette violence. Inconsolable, il se mit à errer, et quelque part sur le territoire des Mohawks, il rencontra un homme nommé Dekanawida.

CONNU COMME LE GRAND PACIFICATEUR, ON ATTRIBUE À DEKANAWIDA LA VISION de NATIONS IROQUOISES unies ET vivant en PAIX SUR LEURS TERRES.

Connu comme le grand pacificateur, Dekanawida est crédité de la vision de nations iroquoises unies et vivant en paix sur leurs terres. Comme de nombreux prophètes à travers l'histoire, le personnage historique de Dekanawida s'est vu attribuer de nombreux miracles. Selon la tradition, avant sa naissance, la mère de Dekanawida reçut en rêve la vision qu'elle concevrait un fils et qu'il irait planter le grand arbre de la paix. Neuf mois plus tard, toujours vierge, elle donna naissance à Dekanawida. Inquiète de la provenance apparemment surnaturelle de l'enfant, la grand-mère de Dekanawida incita sa fille à le tuer. Bien qu'elles aient essayé de noyer l'enfant deux fois, il revint à chaque fois.

Supprimer la pub

Advertisement

Si nous savons très peu de choses sur le Dekanawida historique, il est clair qu'il n'était pas Haudenosaunee de naissance. Né dans la nation Wendat du sud de l'Ontario, Dekanawida semble avoir quitté son foyer pour des raisons inconnues. Lorsqu'il entre dans l'histoire de la Grande Paix, nous le retrouvons chez les Mohawks, la plus orientale des nations Haudenosaunee, où il rencontra Hiawatha.

Lorsque Dekanawida vit le chagrin dont souffrait Hiawatha, il se proposa de l'aider et accomplit ce qui allait être connu sous le nom de cérémonie de condoléances; il sécha d'abord les yeux de Hiawatha qui pleurait, puis ouvrit les oreilles de l'homme en deuil et, enfin, éclaircit la gorge de Hiawatha. Désormais capable de voir, d'entendre et de parler, Hiawatha put assimiler et comprendre la vision de grande paix de Dekanawida et les deux hommes entreprirent alors ensemble de répandre la parole.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Rassembler les nations

Pour démontrer les avantages de la paix, le grand pacificateur prenait une seule flèche dans ses mains et montrait avec quelle facilité elle pouvait être cassée en deux. Il prenait ensuite un faisceau de cinq flèches, représentant chacune des cinq nations qui allaient former les Haudenosaunee, et montrait comment, malgré un effort considérable, ce faisceau ne se brisait pas. Les Onneiouts, les Sénécas, les Mohawks et les Cayugas acceptèrent ce message de paix et se joignirent à la confédération. Les Onondagas, cependant, ne furent pas immédiatement convaincus.

Lors de leur première visite chez les Onondagas, un membre important de la nation, qui passait pour être un puissant chaman, nommé Tadodaho, repoussa Hiawatha et le Pacificateur. Les autres Onondagas leur assurèrent que, s'ils pouvaient convaincre Tadodaho de leur message, leur nation se joindrait à la confédération. Incapables de convaincre le chaman, Hiawatha et Dekanawida partirent pour parler avec les autres nations Haudenosaunee plus à l'ouest. Après avoir obtenu la paix avec ces nations, ils retournèrent chez les Onondagas et Tadodaho.

Tadodaho Receiving Two Mohawk Chieftains
Tadodaho reçoit deux chefs mohawks
Hartley Burr Alexander (Public Domain)

Selon la tradition, chaque fois que Hiawatha et Dekanawida s'approchaient de Tadadaho, le chaman provoquait des événements maléfiques. Lorsque le grand pacificateur demanda l'aide d'autres personnes pour persuader Tadadaho, le chaman utilisa ses pouvoirs pour les blesser ou même les tuer. Après une grande lutte, Hiawatha et le Pacificateur purent pénétrer les défenses de Tadadaho et l'aider à libérer son esprit. Après que le Pacificateur eut fait pour Tadodaho ce qu'il avait fait pour Hiawatha, le chaman put de nouveau entendre raison, renonça au mal et accepta de se joindre à la confédération. La confédération des Haudenosaunee était désormais complète.

Supprimer la pub

Advertisement

Plantation de l'arbre de la paix

Pour cimenter la confédération, les Haudenosaunee plantèrent un arbre, connu sous le nom d'Arbre de la Grande Paix. Selon la Constitution Haudenosaunee, qui fut conservée oralement pendant des centaines d'années avant d'être mise par écrit au 19e siècle de notre ère, Dekanawida et les Seigneurs confédérés des Cinq Nations plantèrent l'arbre. Métaphore de la Grande Paix elle-même, les Haudenosaunee ont décrit comment "des racines... s'étendent à partir de l'arbre de la Grande Paix, une vers le nord, une vers l'est, une vers le sud et une vers l'ouest. Ces racines s'appellent les Grandes Racines Blanches et leur nature est la Paix et la Force" (Murphy, Constitution, Art. 2).

Il est intéressant de noter que le pacificateur planta le Grand Arbre en territoire Onondaga. Alors que la tradition de Hiawatha et du Pacificateur nous dit que Tadodaho était un chaman maléfique déterminé à contester le message de paix, peut-être que le Tadodaho historique était simplement un homme puissant qui espérait conserver son pouvoir, soit en assurant l'indépendance continue des Onondagas, soit en élevant la place de sa nation dans la confédération par la négociation. Si cela est vrai, sa tactique semble avoir fonctionné. La première ligne de la constitution des Haudenosaunee se lit comme suit :

Je suis Dekanawidah et avec les Seigneurs confédérés des Cinq Nations, je plante l'Arbre de la Grande Paix. Je le plante sur ton territoire, Adodarhoh [autre nom de Tadodaho], et celui de la nation Onondaga, sur le territoire de ceux qui sont gardiens du feu. (Murphy, Constitution, Art. 1)

Ce n'était certes pas là une simple déclaration; les Onondagas allaient servir de capitale à la Confédération - plus précisément, le village de Ganondagan. De plus, les gardiens du feu ouvraient et fermaient officiellement "tous les conseils des seigneurs confédérés" et devaient donner leur accord "sur toutes les questions délibérées" avant de rendre une décision. (Murphy, Constitution, Art. 8) Outre leur rôle de nation capitale, les Onondagas s'étaient assurés une position importante au sein de la nouvelle confédération.

Supprimer la pub

Advertisement

La datation des origines de la confédération Haudenosaunee

Malgré la nature plutôt épique de cette histoire orale, elle ne traite pas de la date des événements qui menèrent à la formation de la Confédération Haudenosaunee. L'histoire du pacificateur soutient qu'avant la Grande Paix, la guerre était endémique parmi les nations Haudenosaunee. À partir de l'an 900, une culture appelée Owasco par les archéologues s'installa dans la région qui allait accueillir les Haudenosaunee. Leurs villages étaient plantés au sommet de collines, à bonne distance des cours d'eau, généralement à deux ou trois kilomètres. Les archives archéologiques montrent que quelques siècles après l'arrivée des Owascos dans la région, des peuples iroquoiens, les ancêtres des Haudenosaunee, commencèrent également à s'y installer.

LA PLUPART DES CHERCHEURS SITUENT LA FONDATION DE LA CONFÉDÉRATION HAUDENOSAUNEE ENTRE LE MILIEU ET LA FIN DU 15E SIÈCLE.

Les Iroquois établirent également des villages au sommet de collines situées à plusieurs kilomètres de cours d'eau ou de lacs. Leurs villes étaient lourdement fortifiées, avec deux ou trois épaisseurs de palissades les entourant qui faisaient généralement 3 à 6 mètres de haut. De plus, des preuves ont été trouvées qui suggèrent qu'entre 1300 et 1400, les villes iroquoises commencèrent à se consolider au sein de ces hameaux perchés. Ces preuves suggèrent que la guerre était devenue une réalité de la vie des Owascos, si ce n'est entre eux alors peut-être contre les Iroquois qui arrivaient, puis contre les nations iroquoises qui les remplacèrent.

Les archéologues ont également trouvé des preuves d'échanges économiques au sein des cinq nations Haudenosaunee ainsi qu'une homogénéisation de la culture matérielle parmi les Haudenosaunee qui suggère des liens plus étroits entre les nations. En datant ces artefacts, la plupart des chercheurs situent la fondation de la Confédération Haudenosaunee entre le milieu et la fin du 15e siècle.

Supprimer la pub

Advertisement

Dans l'histoire orale des Haudenosaunee sur la création de leur confédération, les Sénécas reçurent un "signe dans le ciel" pour ratifier la Grande Paix. Des chercheurs de l'université de Toledo, Jerry Fields et Barbara Mann, ont estimé que ce signe pouvait être utilisé pour remettre en question le consensus scientifique selon lequel la confédération Haudenosaunee se formée au 15e siècle. Selon leur théorie, le "signe dans le ciel" que les Sénécas avaient vu était une éclipse solaire. À partir de ces données, Mann et Fields ont recherché les éclipses solaires qui s'étaient produites dans l'ouest de l'État de New York, sur le site de la ratification du traité, Ganondagan. Leurs résultats ont montré qu'une éclipse solaire s'était effectivement produite à Ganondagan, mais pas au 15e siècle. Ils ont plutôt découvert que l'éclipse avait eu lieu en août 1142, soit quatre siècles avant la date à laquelle, selon la plupart des chercheurs, les Haudenosaunee se réunirent.

Conclusion

Quelle que soit la date de formation de la confédération Haudenosaunee, son impact sur l'histoire ne peut être nié. Dans les décennies qui suivirent sa formation, elle devint l'une des nations autochtones les plus influentes du Nord-Est américain. Les débuts de la colonisation européenne apportèrent cependant des changements significatifs à toutes les nations autochtones. Au fur et à mesure que les contacts avec les colons européens se multipliaient, d'innombrables Amérindiens perdaient la vie, et alors que les Haudenosaunee se battaient contre les Français au Canada et commerçaient avec les Hollandais et les Anglais à New York, ils ne purent éviter ni les maladies ni les guerres.

Map of the Five Nations, 1730 CE
Carte des Cinq Nations de 1730
The Darlington Collection (Public Domain)

Le besoin accru de remplacer les membres de leur société mena à une période dominée par les guerres de capture essentiellement des raids sur les nations voisines dans le but de ramener des prisonniers à adopter dans la société haudenosaunee. La maladie et la guerre étant devenues un mode de vie dans les Amériques pendant des décennies, voire des siècles, les Haudenosaunee entrèrent en conflit avec des nations autochtones aussi loin à l'ouest que l'Illinois et le Michigan. Cela modifia irrévocablement la géopolitique des Amérindiens, entraînant même la diaspora de certaines nations, comme les Wendats.

Au début des années 1720, les Tuscaroras, un peuple iroquois originaire du centre et de l'est de la Caroline du Nord, se déplacèrent vers le nord pour rejoindre les Haudenosaunee. Cependant, lorsque la Révolution américaine commença, la confédération se divisa. Les Onneiouts et les Tuscaroras se rangèrent du côté des Américains; les quatre autres nations s'allièrent aux Britanniques, croyant que l'Empire britannique pouvait mieux garder les colons hors de leurs terres. Après la guerre, les Haudenosaunee (dont les Onneiouts et les Tuscarora) furent contraints de signer un traité avec les nouveaux États-Unis, qui les obligea à céder de grandes parties de leur territoire. Malgré cela, les spécialistes modernes estiment que la constitution de leur confédération eut une influence considérable sur les Pères fondateurs et sur leur façon de concevoir une démocratie moderne.

Bibliographie

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Babeth Étiève-Cartwright
Babeth a enseigné l’anglais au British Council de Milan. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’italien et a 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation. Elle aime voyager et découvrir la langue, l’histoire et le patrimoine culturel des différents pays qu'elle visite.

Auteur

Jordan Baker
I've loved history as long as I can remember. With my writing, I explore the stories that came out of Early Modern European expansion and the creation of the Atlantic World.

Citer cette ressource

Style APA

Baker, J. (2021, janvier 15). Origines de la Confédération Haudenosaunee (Iroquois) [Origins of the Haudenosaunee (Iroquois) Confederacy]. (B. Étiève-Cartwright, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-1656/origines-de-la-confederation-haudenosaunee-iroquoi/

Style Chicago

Baker, Jordan. "Origines de la Confédération Haudenosaunee (Iroquois)." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. modifié le janvier 15, 2021. https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-1656/origines-de-la-confederation-haudenosaunee-iroquoi/.

Style MLA

Baker, Jordan. "Origines de la Confédération Haudenosaunee (Iroquois)." Traduit par Babeth Étiève-Cartwright. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 15 janv. 2021. Web. 05 déc. 2021.

Adhésion