Le Temple de Jérusalem

Article

Dana Murray
de , traduit par Jerome Couturier
publié le 06 janvier 2016
X

Texte original en Anglais : The Temple in Jerusalem

Selon la tradition juive, le Temple originel de Jérusalem a été ordonné par Yahweh / Dieu, comme décrit dans 2 Samuel 7:12 où Yahweh ordonne à Nathan de dire à David:

Quand vos jours seront accomplis et que vous reposerez avec vos ancêtres, je soulèverai vos descendants, qui viendront de votre corps, et j'établirai son royaume. Il bâtira une maison à mon nom, et j'établirai pour toujours le trône de son royaume.

De même dans le texte postexilique, 1 Chroniques 28: 2-7, où David déclare:

Supprimer la pub

Advertisement

J'avais projeté de construire une maison de repos pour l'Arche d'Alliance du Seigneur, pour le marchepied de notre Dieu, et j'ai fait des préparatifs pour la construction. Mais Dieu m'a dit: 'Tu ne bâtiras pas une maison pour mon nom, car tu es un guerrier et tu as versé le sang'... Il m'a dit: 'C'est ton fils Salomon qui bâtira ma maison et mes cours, car je l'ai choisi pour être un fils pour moi, et je serai un père pour lui. J'établirai son royaume pour toujours s'il reste résolu à garder mes commandements et mes ordonnances, comme aujourd'hui.

Contexte socio-économique

La construction de la période du Premier Temple a marqué une transition d'un mode de vie nomade ou migrant vers un mode de vie sédentaire et établi. La communauté israélite ou judéenne n'était plus mobile, et donc la portabilité du Tabernacle n'était plus une priorité. Non seulement la communauté n'était plus mobile, mais une monarchie avait été aussi établie, représentant une transition significative dans le mode de vie politique et socio-économique. Fait intéressant, à proximité du Temple, un palais a été construit, symbolisant pour les Israélites, sur un mode architectural, que Yahweh travaillait par l'intermédiaire du roi. En un sens, le Temple est devenu la «chapelle privée» du roi, le présentant ainsi comme une forme élitiste de culte, concept qui a été renforcé par le pouvoir de la classe sacerdotale en développement.

Emplacement

LE JUDAISME DES PREMIER ET SECOND TEMPLES ÉTAIT UNE RELIGION DE SACRIFICE ET C'EST DANS LE TEMPLE QUE CES PRATIQUES étaient accomplies.

L'emplacement du Temple n'a pas été choisi par hasard, il a été érigé sur un site de grande importance dans la tradition biblique: le mont Moriah. C'est sur le mont Moriah qu'Abraham reçut l'ordre d'amener son fils, Isaac, en sacrifice à son Dieu. Une fois sa dévotion assurée, Dieu sauva Isaac et scella son alliance avec Abraham (Genèse 22). De façon assez poétique, l'implantation du Temple à cet endroit semble tout à fait logique. Le judaïsme des Premier et Second Temples était une religion de sacrifice, et c'est dans le Temple que ces pratiques étaient accomplies. Le fait que le Temple ait été établi au même endroit que celui où les Judéens croyaient qu'Abraham avait presque sacrifié son propre fils n'était sûrement pas une coïncidence, c'était précisément le message que les Judéens cherchaient à créer. Le bâtiment a probablement été établi avant l'écriture de Gen. 22, faisant du texte une tentative de légitimer l'emplacement et, par conséquent, la création du Temple. Dans l'ensemble, le bâtiment et le texte doivent être compris comme représentant deux parties d'un système complexe de sanctification et de légitimation par la communauté afin de rationaliser le passage d'une forme de culte migratoire et mobile à une supposée permanence.

Supprimer la pub

Advertisement

Terminologie

Bien qu'il soit considéré ici comme une institution unique, il est important de noter que le Temple de Jérusalem a été reconstruit au moins trois fois dans l'antiquité. Le premier fut érigé sous Salomon, comme décrit en détail dans 1 Rois 5-6, approximativement au 10ème siècle AEC. Le deuxième fut construit par les exilés de retour vers 515 AEC, tandis que le troisième, le plus élaboré, fut développé sous Hérode vers 19-9 AEC, bien qu'il soit resté en rénovation jusqu'à sa destruction en 70 EC. Le Temple établi par les exilés et le Temple d'Hérode sont généralement confondus et appelés simplement «Second Temple», ou «Période du Second Temple». Bien que les caractéristiques physiques décrites se réfèrent aux preuves du Second Temple, le terme «Temple» représentera ici les trois car c'est l'établissement général de l'institution qui présente un intérêt plutôt que les différences architecturales entre les trois.

Second Temple Model
Modèle du Second Temple
Dana Murray (CC BY-NC-SA)

Culte et sacrifice

Alors que le Temple devint le centre du culte, le sacrifice jouant un rôle important, voire crucial, dans le Judaïsme ancien, des lois et des obligations furent établies afin de répondre aux exigences sacrificielles imposées à la communauté judéenne, à la fois dans l'ancienne Palestine et dans la diaspora. Le Livre de l'Exode et le Deutéronome attestent tous deux de trois pèlerinages obligatoires: Pessa'h, Chavouot et Souccot.

Vous aimez l'Histoire?

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite!

Trois fois par an, tous vos mâles comparaîtront devant le Seigneur votre Dieu à l'endroit qu'il choisira: à la fête des Azymes, à la fête des Semaines et à la fête des Cabanes. Ils ne comparaîtront pas devant le Seigneur les mains vides; tous donneront comme ils le pourront, selon la bénédiction que le Seigneur votre Dieu vous a donnée (Deut. 16:16-17).

Trois fois par an tu organiseras une fête pour moi… Personne ne comparaîtra devant moi les mains vides… Trois fois par an, tous tes mâles comparaîtront devant le Seigneur Dieu (Exode 23:14-17).

Ces passages suggèrent que non seulement des actes de pèlerinage étaient nécessaires, mais aussi la dîme et les offrandes sacrificielles, comme montré dans Deutéronome 16:6.

[B] portant là vos offrandes à brûler et vos sacrifices, vos dîmes et vos donations, vos dons votifs, vos offrandes volontaires et les premiers-nés de vos troupeaux.

De tels passages démontrent le rôle économique important que le Temple a joué dans le monde antique. Avec les afflux massifs de pèlerins, des institutions telles que les auberges, les mikva'ot publics, les changeurs, etc... se seraient développées à Jérusalem afin d'accueillir et de répondre aux besoins des personnes voyageant pour satisfaire les exigences sacrificielles.

Conception architecturale

Les pratiques sacrificielles qui avaient lieu dans le Temple se reflétaient dans la conception architecturale, avec la division de la plate-forme du Temple en deux cours distinctes: la Cour extérieure (accès permis aux non-Judéens et Judéens) et la Cour intérieure (accès aux seuls Judéens). La Cour intérieure a ensuite été divisée en trois cours plus petites, dont la Cour des prêtres, qui comprenait le Temple et l'autel, ainsi que la Cour d'Israël et la Cour des femmes. En conséquence, il y avait séparation des sexes pour le culte, et l'accès au Saint des Saints n'était permis qu'au Grand Prêtre. Comme la Cour intérieure n'était accessible qu'aux Judéens, le Temple a été marqué comme un espace réservé aux seuls Israélites, délimitant ainsi la frontière du peuple Judéen.

Supprimer la pub

Advertisement

La fin de la période du Temple

Bien que l'accès à l'ancienne synagogue n'était pas limité aux seuls Judéens, plusieurs des rituels du Temple furent transférés à la synagogue après la destruction du Temple en 70 EC. Des rituels tels que sonner le shofar et agiter le loulav pendant Souccot étaient pratiqués à l'intérieur de la synagogue, préservant les traditions du Temple ainsi que l’aspect rituel du Judaïsme du Temple. Alors que les sacrifices n'étaient autorisés que dans les temples, les générations suivant la destruction du Temple ont cherché des compromis et des adaptations afin de préserver leur patrimoine culturel et rituel, et dans de nombreuses situations, la synagogue a fourni un moyen de continuité.

Bibliographie

Supprimer la pub

Publicité

Traducteur

Jerome Couturier
Je suis médecin, spécialisé en Génétique. J'aime l'Histoire et l'Antiquité depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours eu un interêt pour la recherche dans divers domaines scientifiques, dont l'archéologie.

Auteur

Dana Murray
Researcher with interest in the art, architecture and religion of ancient Greece and the Near East.

Citer cette ressource

Style APA

Murray, D. (2016, janvier 06). Le Temple de Jérusalem [The Temple in Jerusalem]. (J. Couturier, Traducteur). World History Encyclopedia. Extrait de https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-852/le-temple-de-jerusalem/

Style Chicago

Murray, Dana. "Le Temple de Jérusalem." Traduit par Jerome Couturier. World History Encyclopedia. modifié le janvier 06, 2016. https://www.worldhistory.org/trans/fr/2-852/le-temple-de-jerusalem/.

Style MLA

Murray, Dana. "Le Temple de Jérusalem." Traduit par Jerome Couturier. World History Encyclopedia. World History Encyclopedia, 06 janv. 2016. Web. 26 oct. 2021.